DEUXIEME CHANCE - Anciens Défis No limits

Eh bien voilà : encore une idée d’arrière-garde.

Défi d’origine : Le coup du lapin (avril-mai 2021)
Fandom : Le Seigneur des Anneaux ou Bilbon le hobbit, c’est égal.

Titre : Le d’Herbies de printemps

Nombre de mots : 5700
Rating : G
Personnages : La fine fleur de la jeunesse hobbite, du temps où elle courait les filles.
Genre : Fantasy fantaisiste.

Pitch : Une course épique est l’occasion d’un affrontement entre clans de hobbits.

7 « J'aime »

Heyah~

Je pensais prendre plus de retard que ça, mais comme je le souhaitais, elle n’est pas excessivement longue :innocent:

Défi d’origine : Défi LE COUP DU LAPIN (avril-mai 2021)
Fandom : Okami

Titre : Chaleur Auriculaire

Personnages : Kaguya et Lapin, principalement
Rating : G
Nombre de mots : 3246

Pitch : Une promenade sélène et une amitié naissante

9 « J'aime »

Coucou ! :smiley:
D’après @OldGirlNoraArlani, il parait que mon OS écrit récemment rentre pile dans la thématique d’un ancien défi. Et c’est donc sous ses judicieux conseils que j’en fais la promo ici !

Défi d’origine : La Lettre (mai 2018)
Fandom : Naruto

Titre : La Lettre

Personnages : Kiba
Rating : T
Nombre de mots : 2585

Pitch : Kiba est rongé par les regrets des mauvais choix qu’il a faits par le passé. C’est pourquoi il décide d’écrire une lettre pour extérioriser les sentiments qu’il n’a pas su dire de vive voix.

Lien : C’est par ici

Enjoy~

8 « J'aime »

Il serait de bon ton de préciser lequel :stuck_out_tongue: Relations remarquables ?

4 « J'aime »

Bonjour, bonsoir,

Rien de bien folichon, voir même cliché par moments, mais ça m’a fait plaisir d’écrire ce défi en rattrapage!

Défi d’origine : « Vous m’en direz temps » (Février-Mars 2021)
Fandom : Redakaï (évidemment :innocent:)

Titre : L’achronie

Nombre de mots : 7300 selon LibreOffice (et là, j’ai perdu du monde :rofl:)
Rating : T
Personnages : Tekris, Zane, Zair, OC
Genre: hum, sûrement suspense, peut-être un peu de angst? Avec une petite dimension fantastique quand même.

Pitch : Le kaïru est une énergie aux multiples formes. Capable même de prendre celle de destructrice de mondes. Les cités tombent, les peuples disparaissent, et les survivants comptent les heures en priant. Isolés, accompagnés de ceux qu’ils ont pu emmener avec eux, les Radikor font face à une créature instable, qui détient peut-être la clé d’un avenir passé.

Lien : L’achronie chapitre 1: L’achronie, une fanfiction Redakai, les conquérants du Kairu (fanfictions.fr)

Bonne lecture!

8 « J'aime »

Bonjour bonjour,

Un autre défi en seconde chance, en tentant cette fois le niveau deux! Parce qu’il y a des figures de style, et j’adore les figures de style. Pas autant que les dragons, mais quand même. J’ai un petit doute sur la métaphore, mais normalement ça passe.
.

Défi d’origine : « Philtres, Elixirs et Petites Potions » (Juin-Juillet 2021)
Fandom : Redakaï (pour changer)

Titre : Le repos n’existe pas

Personnages : Zane, et pour la première fois Vexus, que je n’ai pas du tout l’habitude de mettre en scène :laughing:
Nombre de mots : 9511 selon LibreOffice (et là, plus personne :rofl:)
Rating : M
Genre : suspense, et un chouïa de mystère.

Pitch : Le tournoi confrontant les différentes équipes de combattants s’est achevé. Zane, autrefois banni, a retrouvé sa place et bien plus. Jusqu’à la visite indésirable de Vexus, bien plus connaisseur de ses objectifs qu’il ne le croyait. À moins qu’il ne s’agisse que d’une tentative d’intimidation? Encore fragilisé malgré son retour en force, l’adolescent mettra tout en œuvre pour contraindre son rival à lui dévoiler toute la vérité.

Lien: Le repos n’existe pas chapitre 1: Le repos n’existe pas, une fanfiction Redakai, les conquérants du Kairu (fanfictions.fr)

Bonne lecture!

8 « J'aime »

Bonjour à tous,

Une Seconde Chance pour ce texte, et avec un niveau II pour une fois !

En ce qui concerne les figures de style, eh bien… vous les trouverez à la fin du 3e tronçon. Mais comme le zeugma est mon préféré, j’en ai semé plusieurs. :innocent:
.

Défi d’origine : Philtres, élixirs et petites potions (juin-juillet 2021)
Fandom : Star Trek (films reboot de JJ Abrams)

Titre : Elixatura consolans

Nombre de mots : 10 400, répartis en trois chapitres
Rating : G
Genres : Amitié, mystère, et de temps en temps, humour

Personnages principaux : James Kirk, Leonard McCoy, Spock
OC : 1 mec de la sécurité, 3 chercheurs en biologie marine, 1 ouvrier de maintenance et 1 ingénieure

Continuité : post Star Trek Sans Limites (3e et dernier film)

Teaser : Lorsqu’un petit avant-poste civil de Starfleet ne répond plus, l’Enterprise doit enquêter (même si ce n’est pas trop à eux de faire ça).
Est-ce que les algues cultivées sur la planète sont dangereuses ? Pourquoi y a-t-il un trou dans le plafond du préfabriqué ? Qu’est devenu le personnel scientifique ? Les réponses se dévoilent peu à peu, tandis que le danger guette Spock au fond d’une sournoise boîte en métal…

.

9 « J'aime »

Bonsoir,

Me voici avec ma première participation à un défi ! :panda_face:
Je ne suis pas sûre de pouvoir affirmer qu’il s’agit d’un niveau II. Pas de romance au sens propre ou de sentiment amoureux, mais il y a tout de même une relation platonique particulière.

Défi d’origine : Défi la Belle et la Bête - Juin 2018
Fandom : Bleach

Titre : La Rive de sang

Nombre de mots : 3048
Rating : M (du sang uniquement, sans description détaillée)
Personnages : Urahara Kisuke, Benihime
Continuité : Side story avec un petit côté Univers étendu

Pitch : Ne vous êtes-vous jamais demandé quelles sont les raisons qui poussent un Zanpakuto à choisir une forme plutôt qu’une autre ? Pourquoi certains obtiennent-ils alors un Zanpakuto avec une personnalité opposée à la leur ? Le reflet est-il déformé ? Mal reconduit ? Non. C’est simplement le Shinigami qui ne parvient pas à s’accepter.

Voici le texte : La rive de sang

Et sa petite couverture attitrée :

7 « J'aime »

Et c’est encore moi, fraîchement revenu de relecture, voici ma participation au défi de décembre dernier ! Je l’avais commencé dans les temps, si, si ! Mais finir à l’heure n’est pas ma spécialité…

Défi d’origine : Défi HOUSTON, ON A UN TAS DE NEIGE (décembre 2020-janvier 2121)
Fandom : Monster Hunter World

Ici niveau I uniquement, pas de point de vue d’un lieu ou d’un objet.

Titre : Prizon Azur

Nombre de mots : 11900
Rating : T
Personnages : mes quatre OC : Hans, Quiver, Rush et Lotus
Continuité : Aucune par rapport au jeu mais il s’inscrit dans mes OS des Chroniques de d’un cor de chasse. On peut tout de même apprécier l’épopée sans les avoir lu en ignorant alors les quelques références à l’intrigue de fond.
Genre : Aventure

Pitch qui donne envie : Qui a dit que miner n’était pas dangereux ? Partis en mission de récolte, Hans et Quiver se retrouvent au cœur d’une tempête. Piégés dans un labyrinthe de glace, ils cherchent une issue alors que leurs camarades, Rush et Lotus, suivent sur leurs traces.

Lien : Prizon azur - Chroniques d’un cor de chasse - OS 5

6 « J'aime »

Bonjour / Bonsoir à tous.

Voici ma participation à mon premier défi. Halloween qui envahit Noel. Un concept intéressant et on est le 1er novembre aujourd’hui, parfait ! Il s’agit d’un niveau 2. Pour ce défi cela signifie que je devais utiliser des mots mignons dans une histoire horrifique. Plus d’informations sur ce lien :

Défi d’origine : Noël Horrifique (novembre / décembre 2018) Défi NOEL HORRIFIQUE (novembre-décembre 2018) - #2 par PrincesseKokaiso
Fandom : Nightmare on Elm Street

Titre : Les griffes de Noël

Nombre de mots : 3417
Rating : M
Personnages : Nancy Thompson, Freddy Krueger
Genre : Horreur
Continuité : Side story. Ce passe peu de temps après le premier film mais il est inutile de l’avoir vu.

Pitch : Nancy Thompson, la survivante du cauchemar de la ville de Springwood espère se libérer l’esprit et oublier sa peur grâce à l’esprit de Noël. Mais est-elle vraiment sortie de son cauchemar ?

Lien : Les griffes de Noël chapitre 1: Les griffes de Noël, une fanfiction Nightmare on Elm Street

Et la page de couverture :

Bonne lecture :slightly_smiling_face:

9 « J'aime »

… Ca fait longtemps que je voulais le poster. J’ai ENFIN réussi à terminer cette fic (la fin est un peu bâclée mais elle traîne depuis des mois dans mon ordinateur) et la voici.

Défi d’origine : Vous m’en direz temps

Titre de la fic : Who wants to live forever ?

Fandom : Good Omens
Nombre de mots : 5900 selon Word, presque 6800 sur le site… :roll_eyes:
Rating : G
Personnages : Crowley, Aziaphale
Continuité : fait directement suite à la saison 1 (la 2 est en cours de tournage ! danse de la joie), quelques temps après l’Apocalypse
Genres : humour / amitié

Pitch : Afin d’éviter que Crowley ne demeure une insulte permanente à la face de l’enfer, l’agence de voyage Belzebub et Cie a prévu pour le traître un aller simple pour le Moyen Age – un peu moins sympa que le Club Med, avec la peste en prime et l’impossibilité d’utiliser ses pouvoirs. Il ne reste plus au démon qu’à aller trouver Aziraphale, G.O. toujours prêt à venir en aide à l’opprimé et à rendre le séjour plus agréable…

EDIT : Lien que j’avais totalement oublié (merci @ensorceleurisee :sweat_smile:) : Who wants to live forever ?, une fanfiction Good Omens

10 « J'aime »

Il est où ton lien direct ? :grin:

5 « J'aime »

Je l’ai rajouté, merci !!! :heart: :orange_heart: :blue_heart:

4 « J'aime »

Hello tout le monde !

Voici mon deuxième défi en seconde chance, cette fois pour la réécriture d’un conte ou plutôt de plusieurs. En effet, j’ai eu l’idée d’interpréter non pas une mais trois histoires selon le caractère et le background des personnages de Doki Doki Littérature Club.

Je vais faire une présentation rapide du fandom pour ceux qui ne le connaisse pas. Il s’agit d’un jeu type « visial novel » ou roman vidéoludique. Autrement dit vivre une intrigue avec du texte et des images déroulants avec une connotation très orientée romance ou le joueur peut interagir avec les personnages.

Sauf que DDLC a une particularité. En réalité le jeu…

Votre compte est actuellement utilisé par une autre personne. Merci de contactez l’équipe de Fanfictions.fr.

Ce n’est pas très courtois de dévoiler toutes les particularités d’un jeu ADS surtout si les lecteurs souhaitent le découvrir par la suite.

image

Bonjour / Bonsoir à tous,

Je m’appelle Monika. Ravie de vous rencontrer.

Désolé pour cette intrusion soudaine mais je serai votre hôte lors de cette présentation et je compte vous accompagner tout au long de la fanfic. Comme vous l’avez remarqué j’aime briser le quatrième mur et interagir avec le monde extérieur. Comment ? Pourquoi ? Je vous invite à essayer mon jeu pour le savoir.

Mais pour le moment concentrez-vous sur le récit à venir en vous souhaitant une bonne lecture en avance. Attention ! Les apparences peuvent être trompeuses. Ce qui est beau et mignon peut devenir malsain et triste.

Ah oui ! Avant que j’oublie, l’auteur a aussi voulu amener un aspect « jeu » dans son récit pour corréler avec le style de DDLC. Rien de bien drastique ou qui risque de gâcher l’expérience c’est juste un petit bonus. A la toute fin essayez de deviner quel conte et auteur JE suis inspirée.

image

Pour le conte : Lisez par toutes les deux lettres, je m’explique :
p e
S i
Pour l’auteur : Chaque chiffre représente la première lettre de son nom.

Bonne chance ! A l’origine ADS voulait intégrer des phrases en police MT Extra mais le site n’est pas compatible avec cette police d’écriture. Il a du ce débrouiller le pauvre.

image

Et maintenant la fiche technique :

Cette fanfiction a été écrite dans le cadre des Défis d’écriture de Fanfictions.fr (février 2017) en seconde chance. Plus d’informations par ici : Défi REECRITURE D'UN CONTE (fév. 2017)

Titre : Les Quatre Pixels

Nombre de mots : 3580 (Selon word) / 4095 sur fanfictions.fr

Fandom : Doki Doki Littérature Club

Personnages : Monika, Sayori, Natsuki, Yuri

Rating : M

Genres : Horreur / Poésie (Surtout à la fin)

Pitch : Pendant l’acte 3 et final du jeu. Moi, Monika, compte bien passer du bon temps avec vous en remémorant, à ma manière, l’histoire de mes camarades selon la trame de certains contes.

Lien : Les Quatre Pixels chapitre 1: Les Quatre Pixels, une fanfiction Doki Doki Literature Club

Et voici la page de couverture :

Soyez gentil et ne vous préoccupez pas de moi une fois l’histoire terminée. Je serai en train de regarder les œuvres d’autres membres. Vous ne remarquerez même pas ma présence A bientôt :wink:

Votre compte vient d’être restauré. Bienvenue sur Fanfictions.fr ADS68000

8 « J'aime »

(Petite parenthèse : ads68000, j’adore ta présentation :wink:)

J’ai écrit un texte en réponse à deux défis « no limit ». Ouais, carrément…

Défi d’origine : Saint Valentin inattendue (février-mars 2018)

Niveau 1 et demi : complicité fugace + uni fandom (sans le ship)

Défi complémentaire : Coupez ! On la refait (nov. décem 2021)

Niveau 1 : déviation (fanfixion) + vocabulaire

Je doute fortement que le niveau 2 soit atteint (connaissance inutile du fandom) mais j’ai essayé.

Fandom : Pokémon (jeux-vidéos)

Titre : Le rubis et la feuille

Nombre de mots : 2540 mots

Rating : G

Personnages : Ciléo, Leaf

Genre : Romance

Continuité : Pokémon Version Vert Feuille (2004 – Jeu Game-Boy Advance)

Déviation : Ciléo est le gestionnaire du Système de Stockage Pokémon des îles Sevii. Vers la fin du jeu, il demande à la joueuse (Leaf) de lui rapporter deux pierres pour faire fonctionner sa machine. La joueuse s’exécute mais l’ingénieur décide d’utiliser ses pierres autrement…

Mot de l’auteure :

Initialement, j’ai rédigé une histoire complète en 19 500 mots, qui répond normalement à tous les niveaux des deux défis, mais pour rester dans la norme j’ai refait une version light qui correspond plus ou moins au chapitre 3 de Ciléo (ou ma vie de PNJ).
(Pour les amateurs d’histoires plus longues et plus complètes… Rating K+ mais en vrai c’est G aussi)

Je tiens donc à insister sur le fait que j’ai fait un ÉNORME effort pour faire une fanfiction courte, alors que ce n’est pas du tout dans mes habitudes. Malheureusement, pour faire court j’ai dû sauter le ship, voilà pourquoi je suis frustrée, mais je suis quand même contente de pouvoir répondre à deux défis en même temps.

C’est un peu le hasard ; à la base, j’essayais de faire le défi Saint Valentin et en écrivant mon truc j’ai réalisé que je faisais une fanfixion et que j’entrais dans les clous pour le défi de cet hiver. Du coup why not

Sur l’origine de cette histoire, eh bien Léo, le créateur du fameux « système de stockage pokémon » (le truc le plus utile du jeu basé sur la collectionnite) est devenu une icône du monde pokémon, un personnage récurrent, même quand on ne le voit pas dans les jeux, des PNJ en parlent, et les pokéfans le kiffent en général, alors que les autres gestionnaires qui lui ont succédé ont vite été balayés sous le tapis (Annette, Amelle, Olivier…). Mon chouchou, c’est Ciléo (Ciléo — Poképédia)
De mon point de vue, ce personnage a été largement sous-exploité, principalement je pense car il était dans une sorte de « niveau bonus » ou d’ancêtre de DLC qu’est l’Archipel des Sévii.

A l’époque où je jouais à Pokémon Vert Feuille, j’ai été frappée par la familiarité et l’ambiguïté des dialogues entre Léo, Ciléo et Leaf (ou Red quand on prend l’avatar masculin). Les trucs du genre :
« Pfiuu, quel voyage. On dirait que Ciléo apprécie beaucoup ta compagnie. Je suis sûr qu’il serait content de te revoir. »
Alors, OK, les gamers savent que c’est juste un moyen de dire :
« Eh le noob ! T’as une quête annexe qui t’attends, va parler à l’autre couillon à lunettes sur son île moisie. »
Mais il n’empêche que transposé dans le monde réel ça donne :
« Eh gamine, je crois que le pervers qui a le double de ton âge a flashé sur toi. D’ailleurs moi j’organise des mariages arrangés et mon pote a une super dot ! Ça te branche ?»

A côté de ça, Ciléo remplit la moitié du MemoryDex sur Léo parce qu’il fait une fixette sur lui. Il connait sa vie par cœur et ne parle que de lui tout le temps… (Yaoï quand tu nous tiens). Dans le jeu, ça fait vraiment sourire. La petite chute en mode baie ceriz sur le gâteau, c’est que Léo finit par avouer au joueur ou à la joueuse que Ciléo ne fait que parler de lui/elle… A dix-sept ans, je trouvais ça super mignon. :smiling_face_with_three_hearts:
Malheureusement j’attends toujours que Ciléo me fasse visiter les îles Sévii comme il me l’avait promis ! Put*** de mer** mon rencard quoi !

J’avais envie de développer ce personnage oublié que j’exploite un peu dans mes autres fanfictions mais toujours en restant évasive. J’avais besoin d’un leitmotiv pour guider mon histoire et j’ai choisi le défi « Saint Valentin inattendue » (vu que je ne sais pas écrire grand chose d’autre que des romances).

En rédigeant ce long one-shot, je me suis rendue compte que j’étais obligée de m’infliger les modalités du défi de cet hiver : « Coupez ! On la refait ! », car j’ai repris les dialogues du jeux-vidéos jusqu’à appliquer une déviation (merci Poképédia et Pokébip d’ailleurs !)

Alors me voilà, avec un double défi à relever !

8 « J'aime »

BOUM !

Ah, zut, je crois que j’ai fait un peu de bruit en pénétrant ici, c’était bien calme !

Quoi qu’il en soit, bonjour tout le monde ! Alors que je farfouillais le contenu de ma besace, oui il y en a des choses dans cette fameuse besace, j’ai retrouvé un petit quelque chose que j’avais préparé il y a déjà un moment, mais que je n’avais pas trop osé vous présenter…

Et là, peut-être que j’ose un peu plus :blush:

Défi d’origine : Défi LE JARDIN MALEFIQUE (octobre novembre 2020)

Titre de la fic : La Fleur de Sylle & La Rose

Fandoms : Final Fantasy XV x Umineko no Naku Koro ni

(Connaître assez bien l’un ou l’autre des fandoms (voire les deux) me semble mieux pour avancer dans la fic (c’est-à-dire qu’elle s’adresse à un nombre très restreint de personnes, oups.))

Nombre de mots : 5270 | Word

Rating : K+ (enfin G je suppose, mais je reste frileuse)

Format : Crossover

Genres : Surnaturel/Amitié

Niveau : 1

Personnages : Lunafreya Nox Fleuret et Maria Ushiromiya, principalement

Continuité : Se situe bien avant le jeu et le film (Kingsglaive) de FFXV et vers le tout tout début d’Umineko

Présentation :

Sans rien n’y comprendre, ignorant tout de l’endroit où elles ont pu atterrir, Lunafreya Nox Fleuret et Maria Ushiromiya se rencontrent dans un jardin qui n’a rien de naturel, ressemblant à un curieux mélange des si beaux jardins de leurs mondes respectifs… Si seulement celui-ci avait pu être aussi accueillant que les leurs ! Mais il n’en est rien, et c’est ainsi que les fillettes vont devoir chercher, alors que bien des obstacles les attendent, un moyen de rentrer chez elles, saines et sauves.

Osez donc vous perdre dans ce jardin, venez humer le délicat parfum de… → La Fleur de Sylle & La Rose

7 « J'aime »

Bonsoir ! Je voulais finir quelques défis en retard et particulièrement le crossover improbable, et bien c’est chose faite, et avec beaucoup de plaisir en chemin ! :panda_face:


Défi d’origine : Défi - Le crossover improbable - jan,fev 2022

D’ailleurs, vous me direz s’il m’est accordé, mais je n’ai pas pu m’empêcher de faire un crossover de défi également !
mon arme est certes ridicule, mais peut-être pas assez décevante pour la commission ? à voir !

Défi secondaire : Défi - La pire arme du monde - 2017

Niveau : 1 pour le défi principal, le niveau 2 m’a mise face à un mur.
Pour l’autre , niveau 2 si vous m’accordez la base du défi secondaire car on fait bien dans le pionner ! :stuck_out_tongue_winking_eye:

Titre de la fic : La septième compagnie au coin du feu

Fandoms : La septième compagnie x Dark Souls III

Je recommande de connaître la septième compagnie, parce que le récit part du principe que les personnages et leurs liens sont connus. Connaître Dark Souls n’est pas nécessaire cependant, un connaisseur trouvera du sens à beaucoup de petits passages, mais un novice se retrouvera dans la peau de la 7ème compagnie face aux mystères et aux choses étranges !

Nombre de mots : 8446 mots (notez l’effort je vous prie !)

Rating : T, on a un peu de sang et violence vue de loin

Format : Crossover

Genres : Humour, fantasy

Personnages : Chaudard, Tassin et Pithivier ! Bien évidemment !

Continuité : Juste après la fuite du trio dans la forêt de Machecoul dans le film « Mais où est donc passé la septième compagnie ? »

Synopsis :

Juin 1940, la guerre fait rage et les armées françaises se dispersent au front pour ralentir la progression adverse. Stratégie et discrétion sont de mise, il faut compter sur une communication sans faille pour assurer une victoire. Malheureusement, la 7ème compagnie du 106° régiment de transmissions a été découverte, rompant ainsi tout échange. Heureusement, trois soldats demeurent introuvables. Cachée dans la forêt de Machecoul, l’élite française se prépare à renverser le cours de la guerre avec une arme peu orthodoxe.

Le lien vers cet affreux amalgame : La 7ème compagnie au coin du feu [la septième compagnie x Dark Souls]

Bref, moi je me suis beaucoup amusée, et au diable le reste ! J’espère que vous apprécierez !

7 « J'aime »

Alors là fallait y penser ! Bravo Chef :joy::clap::clap::clap:

5 « J'aime »

Ah bah si tu commences à croiser les Défis maintenant !

Oh la la. Ça va me faire une sacrée cure de jouvence de lire ça !
Je confirme que tu as au moins le Défi du Fandom Pionnier !

Maintenant que tu en parles un nouveau délire vient de me frapper sauvagement le lobe frontal : un crossover Clone Wars / La 7e compagnie…
Quoique non, ils étaient plutôt bons à l’époque les soldats blancs…

7 « J'aime »

Double défi c’est tout l’intérêt. :grin: Je ne connais ni la 7e compagnie (enfin j’ai dû en voir des passages il y a des années) ni Dark Soul (sauf de nom) mais je vais le lire quand même juste pour le doublon.

4 « J'aime »