Recherche prelecture Heidi

Bonjour à tous, j’aimerais avoir des avis constructifs de preslecteurs pour ma fic.
C’est la première foi que je me lance dans l’écriture, et j’ai du mal à avoir un avis personnel objectif sur ce que j’écris.
Liens en comentaires.

Le titre est “Juste la montagne, toi, et moi”, et elle de trouve dans la section filme, Heidi. Il sagit d’une continuation. J’ai déjà écris 5 chapitres, les 2 premiers sont déjà publiées (je peut toutefois les modifier en fonction de vos conseils).

Je souhaiterais garder l’ambiance que l’on retrouve dans le dessin animé et le filme Heidi, il y a donc des descriptions de paysages. L’histoire traite principalement sur les rapport entre Heidi et Peter.

Merci d’avance.

Lien pour le chapitre 3 :

https://www.fanfictions.fr/fanfictions/heidi/12067_une-amitie-special/40939_le-mariage/lire.html

Lien pour le chapitre 4 :

https://www.fanfictions.fr/fanfictions/heidi/12067_une-amitie-special/41543_joel/lire.html

Lien pour le chapitre 5 :

https://www.fanfictions.fr/fanfictions/heidi/12067_une-amitie-special/41549_suite/lire.html

Merci d’avance

*@ChiaraCadrich : Désolée, mais le système m’a embrouillée et du coup j’ai “bloqué” ton message sans faire exprès … C’est pas encore ça, la maîtrise des outils !
J’ai quand même réussi à faire un copier/coller; je remets son contenu ici pour @nochette !

Salut Nochette !

  • mais oui, tu as raison, j’ai commencé au milieu, quel âne ! Forcément, ça modifie la perception de ne pas commencer au début.
  • je vais prendre tes questions dans l’ordre, mais d’abord je crois qu’il est utile de cadrer un point fondamental : Tu as aimé Heidi pour certaines raisons. Ex. l’ambiance “paradis d’enfance”, ou la société campagnarde du 19ème siècle, ou les méandres de l’amour naissant entre un montagnard bourru et une fillette, ou l’epièglerie de son caractère, ou etc. Je fais des hypothèses au hasard pour illustrer, mais il est important que tu saches exprimer toi-même ce que tu as aimé. Ceci fait, il faut aussi être clair sur ce que tu veux faire : en tant que fan-fiqueuse, ce que tu cherches à reproduire parmi ces points que tu as aimés, et ce que tu vas changer. Dans ton cas, il y a au moins 1 point majeur qui change, c’est l’âge des personnages, et cela a de nombreuses conséquences auxquelles tu ne peux échapper.
  • Triangle amoureux : l’impression du lecteur du chapitre 3, c’est que tu organises le schéma pour en parler. C’est très surprenant pour moi d’apprendre qu’en fait tu ne vas guère t’en servir. Donc : avertissement : il te faut le dénouer d’une façon ou une autre (le tiers disparait, ou il se désintéresse de Heidi, ou elle le chasse, ou Peter admet que Heidi puisse avoir d’autres amis, ou admet qu’elle peut avoir un amoureux alors que lui ne l’est pas, etc.)
  • Les décors. C’est bien d’avoir décrit la montagne. Mais chaque scène mériterait 2 lignes de description.
    Ex, le repas, les festivités du mariage, te font penser à ça :
    image
    ou à ça ? :
    image
    Ce qui est très différent d’un grand tralala parisien !
    Cela vaut le coup d’être décrit, non ? C’est même essentiel de plonger le lecteur dans ton univers mental. A moins que tu n’aies rien projeté du tout comme image, mentalement ? Là il y aurait une vraie faute (avec “au”) d’écrivain ! Je te taquine un peu, comme tu vois ! :grinning:
    Il faudrait en quelques mots, donner un aperçu de l’ambiance.
  • Je trouve que l’argument “Le lecteur connait déjà, donc je ne décris pas.” est une erreur fondamentale. La description doit être courte, avoir une âme, s’accrocher à quelques détails pittoresques qui aident le lecteur à faire travailler son imagination dans ta fic, avec sa propre ambiance, et non un stéréotype issu de ses seuls souvenirs. Se souvenir, le lecteur peut le faire sans toi !
  • Evolution du personnage de Heidi. OK je comprends que j’ai manqué des morceaux. Néanmoins je soupçonne que ce soit un peu la facilité, de faire régresser cette jeune fille à l’âge de ses premières aventures. Elle a nécessairement grandi. Si tu veux garder cette dimension “enfant”, il te faut la moduler plus subtilement, en jouant par exemple sur des hésitations : sur certains aspects elle n’est plus enfant, plus naïve car elle a subi des épreuves, sur d’autres elle voudrait rester enfant mais il faut montrer que la saveur des sensations qu’elle cherche à préserver, n’est plus la même, pour d’autres encore elle est réellement restée naïve ou “nature”, mais là elle ne s’en rend pas compte. Je brode un peu pour illustrer, mais ce que je veux dire, c’est qu’il faut être un peu plus subtil que juste “le personnage reste enfant”. Mais c’est vrai qu’ayant pris dans le désordre, j’ai mis un peu le bazar, c’est en partie ma faute !
  • le volet “professionnel”. Oui, en effet, il ne faut pas tomber dans le “technique”, mais tu peux donner quelques détails, approfondir un peu, parce que là c’est un peu trop pauvre il me semble Par exemple parler de la satisfaction que Peter en a tiré, des points précis qu’il n’a pas réussi à mener (exemple : il a perdu trop de chevreaux parce qu’il manque de remèdes qu’il ne peut pas se payer, ou alors il hésite à emprunter pour s’acheter un fusil pour aller tuer un loup qui lui ponctionne son troupeau trop souvent, ou alors il ne s’entend pas avec untel qui pourrait transporter ses fromages, etc.) En bref, creuser un peu.
  • Pour Heidi : l’écrivain. Voilà de quoi projeter ta propre situation, c’est le moment de te creuser les méninges : qu’est-ce qu’elle a déjà écrit, à qui l’a-t-elle soumis, quelles ont été les réactions, Peter a-t-il déjà connaissance de certains écrits, comment prend-il qu’elle ait parlé de lui, ou au contraire pas parlé de lui, etc.
  • L’épaisseur des personnages. Je ne dis pas que Heidi a passé l’âge de trouver belle la montagne, je dis qu’il faut qu’on sente son évolution dans sa façon de ré-apprécier la montagne, pour des raisons un peu différentes, plus subtiles qu’autrefois qui illustreraient à la fois sa maturité et sa délicatesse. En bref, il faudrait renouveler le personnage tout en restant fidèle à lui-même. Elle aime la montagne, ça ne change pas, mais elle l’aime différemment, de façon plus “jeune fille”. Facile à dire, mais c’est là toute la difficulté de donner de l’épaisseur à un personnage que tu as pris “à 5 ans”.

Voilà quelques éléments de réponse.
Bon courage à toi !
“Chiara”

2 Likes