Votre pire et meilleure adaptation cinématographique d'un livre?

Bonjour tout le monde,

Je me demandais une chose (oui je me demande toujours des choses xD). J’ai déjà vu des adaptations cinématographiques, pas forcément mal faites (quoique), mais très différentes, comme Forest Gump (un livre qui est plus sur l’humour, et qui n’est vraiment pas terrible par rapport au film, par exemple Forest ne finit pas avec Jenny), ou encore Jack et la mécanique du coeur (toute la fin est différente). Et je me posais une question, quelle est la pire adaptation cinématographique que vous connaissez ?

Et à l’inverse, la meilleure ? Pour ma part, je me suis rappelée que Gatsby était très ressemblant au livre, de même que Hunger Games : la révolte.

(J’avais plein d’idées l’autre fois, mais je ne m’en souviens pas… Dés que ça me reviendra, je vous le dirai)

J’espère d’ailleurs avoir mis le sujet dans la bonne catégorie… Et j’espère que aucun sujet n’a été créé avant sur ce sujet-là… J’ai vérifié, mais on ne sait jamais. (Si ce n’est pas le cas, désolée d’avance.)

5 J'aime

Pour moi, le pire c’est Dragon Ball Evolution (les mangas sont des livres en théorie non ? xD), et sinon plus classiquement, Twilight. J’avais vu le film 1 avant de lire les livres et j’étais très choquée des différences par la suite (quand ils ont donc fait les suites).

Pour la meilleur, j’ai envie de dire LOTR, mais ce serait subjective, car ce n’est pas tout à fait vrai. Il y a quand même pas mal de libertés dans les films x) mais bon, j’ai envie de dire que Jackson a fait de son mieux pour respecter l’œuvre de Tolkien.

6 J'aime

Je regarde rarement des adaptations de romans au cinéma, pas tant par purisme que parce que les films qui m’attirent en sont rarement. Mais d’une manière générale (et contrairement à l’avis général, il me semble), ce que j’aime par dessus tout, c’est quand le film se permet de prendre des libertés avec le matériau d’origine pour finalement arriver à quelque chose de nouveau. Dans le style, j’aime énormément Suicide Club de Sono Sion, qui est à des kilomètres du manga et c’est précisement ce qui le rend intéressant. Pareil pour La Vie d’Adèle qui est une adaptation de Le Bleu est une couleur chaude. Bon, je préfère quand même la BD (principalement parce que je la connaissais bien avant le film et que le film est pas mal oubliable) mais pour moi, ça reste une bonne adaptation, parce que ça prend le matériau de base et ça en fait quelque chose de pertinent au cinéma. Question série, j’ai aussi beaucoup aimé The 100, qui est lui aussi à des kilomètres du livre (d’autant plus que le bouquin est nuuuuul, mais nuuuuul) et qui prend des libertés qui sont pertinentes et qui fonctionnent bien. En tir groupé pour les dessins animés, on a Dragons et Les Cinq Légendes qui sont des tueries en animation mais franchement pas extra en livres, même pour des livres pour enfants.

Du coup, je dirais que pour moi, les « pires » adaptations, sont celles qui se contentent de reprendre bêtement les éléments du bouquins et de leur donner un support visuel. C’est juste de la transposition et ça n’a aucun intérêt à mes yeux. Je mets là dedans des films du style Harry Potter qui n’enrichissent pas du tout l’univers de base et qui se contente de faire la transposition papier -> écran parce que les sousous dans la popoche. Ce ne sont pas des mauvais films mais ils sont ennuyeux à mourir d’un point de vue cinématographique.

Cela dit, rendons à César ce qui est à César, les transpositions, ça reste un plus quand le livre est nul. J’ai… pas détesté Divergente en film, ça reste sympa (du moins le premier, j’ai pas vu les autres) mais le roman m’a donné envie de m’énucléer à la petite cuillère. Pareil pour Cinquante Nuances de Grey, le film est pas ouf et surtout un prétexte pour une sortie entre dindes, mais au moins, il nous épargne le monologue intérieur d’Ana, donc y a du progrès.

5 J'aime

Je n’avais jamais réfléchi à ça avant, c’est intéressant comme point de vue :thinking:

J’avais commencé à regarder The 100, et une amie m’a dit aussi que le livre était nul :joy:

Les Cinq légendes une vraie pépite !

Après justement, le but d’une adaptation cinématographique c’est de ressembler à l’oeuvre original, et ça m’étonnera toujours de voir à quel point il y a des films qui sont géniaux et d’être déçu en lisant les livres. Ça m’est arrivé en lisant À tous les garçons que j’ai aimé. L’univers et l’ambiance sont très différents, le film est beaucoup mieux. Par contre, le 2, j’ai préféré le livre.

Le problème, c’est que c’était une trop bonne adaptation, et certains passages à l’écran étaient vraiment ennuyeux, alors que dans un livre, ça passe.

Pour The kissing Booth, le film est largement mieux. Bien que ce soit très cliché et ado, le film était drôle et l’ambiance agréable. Alors que dans le livre, il n’y a pas toutes ces règles, et clairement, il n’avait plus d’intérêt après la moitié. L’histoire principale est bouclé en quelques pages. Une vraie grosse déception.

3 J'aime

Personnellement, deux films qui m’ont juste donné envie de casser ma télé, ça a été Eragon et le second Percy Jackson. Le premier, les réalisateurs méritent des claques pour avoir laissé de côté une blinde de détails hyper importants pour l’histoire et sa suite en livre (entre autres, l’origine elfique d’Arya…). Le second, hum… un gros condensé des tomes à partir du deux. Des détails dégagent, une grande partie de l’histoire est virée… pour faire simple, j’ai juste rien compris au film alors que les bouquins, je les ai dévorés.

En revanche, la plus belle adaptation pour moi reste le Seigneur des Anneaux. Reprendre l’univers de Tolkien en film représentait un véritable défi, et, malgré quelques regrettables passages oubliés (Tom Bombadil :sob:), le film retrace presque à la lettre le livre. Et vu la taille de ce chef d’oeuvre, on peut aisément passer à côté des détails oubliés qui auraient rallongé davantage encore le film sans pour autant faire vraiment avancer l’histoire.

8 J'aime

C’est super compliqué pour moi de participer ! :smiley:

Je vais très peu au cinéma. J’ai balayé les sorties sur 10 ans. A l’exception notable de 2013, j’y vais de 1 à 5 fois.
Quand j’y vais, c’est pas des adaptations d’un livre.
Si par extraordinaire, c’est une adaptation d’un livre… j’ai pas lu le bouquin. :smiley:

J’ai trouvé quelques exemples, mais ce sont tous des « pires » et je n’ai pas souvenance de quelque chose que j’aurais vu et trouvé bien adapté…

Le dernier se disqualifie un peu, c’est l’adaptation d’une BD : Valérian l’empire aux mille planètes. Alors ça, c’est autre chose. Si on aimé la BD, c’est pas la peine d’y aller. ça peut être vaguement intéressant pour un ado qui ne connait pas les deux volumes mixés : c’est joli, c’est plein d’effets spéciaux… mais niveau trahison, bim ! L’héroïne c’était Laureline, enfin ! Valérian : un gamin peu crédible qu’on a mis sur le devant, hein pourquoi ? Bref j’en parle pas, je vais m’énerver. :smiley:

Sinon en roman : La planète des singes. Je cherche vainement une adaptation décente du roman de Pierre Boulle (je l’attends toujours). Pareil, on essaie d’adapter non pas à la contrainte du format cinéma, mais aux contraintes de productions / rentabilité avec certains ingrédients qui doivent faire recette (ou sinon crève).

Avant 2010 : A la croisée des mondes. J’y suis carrément allée : parce que j’avais lu cette saga très particulière, parce que je savais qu’il y avait Daniel Craig et Eva Green (voir ma passion inextinguible pour Casino Royale).
D’une histoire complètement à part, dont l’intérêt résidait pour moi dans l’aléthiomètre, les daemons révélateurs… ils ont réussi à faire quelque chose de terriblement… plat. Cela ne prend pas du tout. L’intrigue ressemble vaguement, on voit que le public visé n’est pas celui des romans qui étaient… très durs. Le film est joli, c’est pas le problème, mais il n’y a plus de substance, et en 2h pas de miracle à attendre.

Éventuellement : statut très paradoxal des Trois Mousquetaires. C’est une très mauvaise adaptation cinématographique du roman, c’est sûr. :smiley:
Mais j’ai bien aimé ce qu’ils en ont fait. Le « autre chose » qu’ils ont proposé était pour moi comme un « fanvid » avec de gros moyens : une UA steampunk comique. Que j’ai regardée comme un bon divertissement, sans aucune prétention (mais il faut oublier Dumas sinon on se fait mal).

4 J'aime

Super question. Je me rends compte avec stupéfaction qu’il m’est très difficile d’y répondre.

Avant toute chose, petite précision, je dois rebondir sur une phrase d’Oldie :

Oui, voilà. Il faut même oublier que Dumas a existé, en fait. Et accessoirement que d’Artagnan, Athos, Porthos et Aramis ont aussi existé (ce ne sont pas QUE des personnages de fiction). En tant que fan absolue de Dumas (et d’Athos), je n’ai pas réussi…

Dans la catégorie « bonnes adaptations », je mettrais très haut Le nom de la rose, bien qu’il s’agisse d’une version très simplifiée du roman. Mais bon,

  1. Il y a Sean Connery,
  2. La bibliothèque est magnifique,
  3. Les questions posées par le film sont très intéressantes (notamment sur le fanatisme religieux et la quête de la varité) et
  4. Il y a Sean Connery, je l’ai peut-être déjà dit ? :innocent:

Quelques fautes de goût, comme la mort improbable de Bernardo Gui ou la manière d’accéder à la pièce secrète du labyrinthe (Guillaume ne trouve pas la solution, il y pense d’un seul coup et se dit « pourquoi pas ? », alors que dans le livre il procède encore une fois à une déduction logique, bien qu’il soit pis sur la voie par hasard), mais dans l’ensemble une excellente adaptation d’un excellent roman.

Dans la catégorie « mentions plus qu’honorables », je donnerais Raisons et sentiments : j’ai beaucoup aimé le livre et j’ai beaucoup aimé le film.

Dans la catégorie « catastrophes »… je ne sais pas. D’horribles Mousquetaires ou des Sherlock Holmes ratés. Ou, peut-être, le troisième volet du Hobbit (Azog le profanateur ne passe pas… et je me suis endormie devant la bataille des Cinq Armées). L’erreur de Peter Jackson a été de vouloir faire un Seigneur des Anneaux bis, au lieu de s’adapter aux spécificités de l’oeuvre originale, et je lui en veux un peu pour ça (alors que j’ai adoré le Seigneur des Anneaux, particulièrement le premier volet malgré l’absence regrettable de Tom Bombadil).

5 J'aime

Totalement d’accord avec toi sur Percy Jackson ! Le premier film prenait pas mal de libertés avec le livre mais il était sympa sans être transcendant. Là, pour le deuxième film, j’ai l’impression que pour certains détails, ils ont essayé d’être hyper fidèles au livre (l’actrice qui joue Annabeth s’est teint les cheveux en blonds car Annabeth est blonde dans le bouquin). Mais en ce qui concerne la fin, ils ont carrément mis le grand méchant de la saga deux minutes et l’ont tué comme si de rien n’était ! C’est comme si Voldemort revenait dans réellement dans le 2 et que Harry le tuait avec un petit Avada Kedavra.

Bref, ce film a été pour moi une grande déception et j’attends avec impatience la série qui doit se faire sur Disney +. En ce qui concerne, ma pire adaptation, je pense que Shining de Stanley Kubrick rentre dans le lot. Je dis pas que le film est nul, mais en tant qu’adaptation, il est vraiment à la traîne. Kubrick a simplement repris la base du roman et a enlevé tous les thèmes chers à Stephen King comme l’alcoolisme. Mais cinématographiquement, il était impressionnant et innovant.

Cependant, j’ai adoré aussi Doctor Sleep réalisé par Mike Flannagan, pour différentes raisons. Il se basait sur un livre ma foi un peu moyen comparé à Shining, lui est tout de même resté fidèle et a réussi à mélanger tout ça, notamment en ce qui concerne la fin, avec le film de Kubrick. Pour moi, c’est un tour de force !

4 J'aime

D’abord, tir groupé sur les deux seules adaptations TÉLÉVISUELLES existantes des Rois Maudits.

La première ? Nickel, même si elle a mal vieilli (elle date des années 70) et même s’il faut aimer le théâtre parce qu’elle fait très « théâtre filmé » à cause du manque de moyens vu que c’est une production ORTF. José-Maria Flotats est juste mortel en Philippe V et Geneviève Casile restera toujours Isabelle de France pour moi. Sans parler de Jean Piat (un nom que les cinéphiles connaîtront certainement puisque c’est le doubleur VF de Gandalf, de Scar, de Claude Frollo, …) en Robert d’Artois.

La seconde ? Eh bah p*tain, Josée Dayan a réussi à transformer de l’or en plomb. Déjà, parce qu’un livre entier (La Loi des Mâles, pour ceux qui les ont lus) n’a pas été adapté, et vu que ce livre et le troisième étaient ceux où l’on trouvait la quasi-totalité du « temps d’écran » de Philippe V, mon perso préféré dans ces romans, on peut comprendre que je ne l’aie pas regardé de manière très objective.

Ensuite, parce que la distribution est aux fraises. Gérard Depardieu en Jacques de Molay (0_0), Julie Gayet en Isabelle de France (0__0), Guillaume Depardieu en Louis X (paix à son âme, mais jouer le rôle d’un mélange de crétin et de s*laud, c’est difficile et Guigui n’y arrivait pas), … on sent la série France 2 où ils se sont contentés de prendre des noms connus.

Enfin, la reconstitution historique est puante. La première série essayait au maximum de respecter les costumes du XIVème siècle (je le sais, j’ai dû faire des recherches pour mon autre cycle de Fantasy, le Domaine de Saphir et on constate que c’est assez fidèle). La seconde ? Ça fait fort heroic-fantasy où on mélange les époques et les cultures.

À gauche, un costume de la première série. Au milieu, le genre de choses qu’on portait à l’époque. À droite, un costume de la seconde série.

Au niveau strictement cinématographique, le film Eragon m’a juste donné envie de fracasser mon ordinateur contre un rocher. Là encore… Je sais que c’est un très bon acteur en dehors de ça, mais voir Jeremy Irons alors que je venais de le voir dans le film Donjons et Dragons de 2001 (ce film est faisandé comme c’est pas permis) où il cabotinait gaiement « pour se payer un château » (je cite), ça a déjà contribué à mon énervement.

Ensuite, je n’avais pas aimé le livre à la base, parce qu’à mes yeux (je ne vais pas me faire que des copains là-dessus)…Eragon, c’est un amalgame de Star Wars et du Seigneur des Anneaux, en moins bien parce qu’écrit par quelqu’un qui manquait d’expérience et dont le livre n’a été publié (de façon prématurée) que parce que ses parents bossaient dans le milieu. Et ces livres ne sont « connus » que parce qu’ils souffrent du même « problème » qu’Harry Potter (du moins les premiers, puisqu’ils ont grandi avec les lecteurs de l’époque) et Star Wars au niveau de leur fanbase : c’est fait pour les jeunes, mais c’est lu par des gens plus âgés qui attendent de l’oeuvre qu’elle soit quelque chose qu’elle ne devait pas être à la base.

C’est probablement pour ça que l’adaptation coince, en dehors du non-respect du livre : elle est edgy. Mais vraiment. Et vouloir absolument être mature et edgy quand le personnage principal est un Gary-Stu de classe impériale qui aurait parfaitement sa place dans Tara Duncan (là encore, un personnage Stue nuit à la crédibilité et au sérieux de l’histoire), ça ne fonctionne pas.

Niveau meilleure adaptation, je dirais le Seigneur des Anneaux. Il y a eu des changements et l’adaptation a ses défauts (la mort de Saroumane qu’on ne voit que dans la version longue du Retour du Roi, par exemple), mais l’univers de Tolkien est globalement bien respecté et les acteurs incarnent bien leurs personnages.

5 J'aime
  • La pire adaptation pour moi, hormis Dragon Ball Evolution qui a déjà été cité précédemment, c’est Batman et Robin de 1997 réalisé par Joel Schumacher.

Le film ne rend pas honneur aux personnages qu’ils adaptent que ce soit Batman, Robin ou même les antagonistes comme Freeze ou Bane.

Prenant Bane par exemple, dans le film il est montré comme une brute épaisse sans cervelle incapable de prononcer un mot correctement. Alors que dans les comics, il a un passé captivant, un enfant qui passa toute son enfance et adolescence en prison perdant sa mère et décida par lui-même que la connaissance est l’outil le plus important pour survivre avant de devenir un super soldat.

Le film ce veut comique et non sérieux. Pourquoi pas, mais il faut que les répliques soient pertinentes ce qui n’est pas le cas, bien au contraire… « Freeze t’es givré » :nauseated_face: et pour l’avoir aussi vu en VO les blagues sont du même niveau que la VF.

Et c’est dommage parce que le film a un casting prometteur, George Clonney, Uma Thurman et Arnold Schwazenegger. Comme quoi avoir des acteurs renommés n’aide pas tout le temps un film.

  • La meilleure adaptation pour moi c’est les films Harry Potter de J.K Rowling, une réponse un peu prévisible certes, mais il y a de quoi. Cela reste l’une des plus grandes franchise du cinéma. Alors oui il y a des différences envers les romans et surtout des passages voir personnages coupés comme Peeves et l’histoire des elfes de maisons avec Hermione.

Mais je comprend pourquoi les réalisateurs ont fait ça car cela casserai le continu / flow du film.

Ce qui me plait le plus c’est comment l’ambiance est montré de film en film. D’abord innocent et féerique jusqu’à rentrer dans la douleur et le chaos. Le casting est légendaire, on ne les présentes plus. Ce qui rend la mort de certains personnages poignant et fort.

5 J'aime

Aller, je pose ma pierre à l’édifice en parlant ENCORE de mon fandom préféré : Millénium (franchement allez les lire, ils sont vraiment fous). Les adaptions, suédoises ou américaines, m’ont détruite. A la toute base, je n’étais pas très partante pour les regarder, mais mon père a voulu savoir de quoi je parle et les achetés et je l’ai suivi. Tout un pan de l’histoire est effacé, les personnages sont soit plus pédants, soit bien moins développés… Mon petit coeur sensible a eu mal. Bien sûr, quelques scènes sont très fidèles aux romans, mais elles sont trop rares pour me satisfaire.

Ensuite, je répondrais immédiatement à @ads68000 avec qui je ne partage absolument pas le point de vue quant aux adaptations d’Harry Potter. Je m’explique. Oui, les films à eux seuls sont très bons… Mais ce ne sont pas de bonnes adaptations. Si les trois premiers passent encore, à partir du 4ème film tout s’écroule. Des scènes importantes sont soit complètement oubliées (le match de la coupe du monde de Quidditch !!!), soit très mal repris (on peut en reparler du sexisme à l’arrivée de Durmstrang et de Beauxbatons ? de la mort ridiculous de Voldemort ? du rôle complètement gâché de Ginny qui fait juste très niaise)… Bref je m’emporte.

Avant de donner un avis sur Le Seigneur des Anneaux il me faut finir de lire ces monstres de la littérature.

3 J'aime

A défaut d’être fidèle, la version de Sterlin reste un classique du cinéma. Je trouve qu’il a fait un bon boulot. Même si oui, une version plus fidèle ce serait du caviar :slight_smile:

2 J'aime

Je vais répondre a l’envers :stuck_out_tongue: J’ai lu Octobre Rouge (de Tom Clancy) il y a quelques années, et l’adaptation ciné lui fait non seulement honneur, mais sublime l’histoire et les personnages. Le roman parait presque fade en comparaison. Et ce, en dépit du jeu « too much » (pour le coup) de l’excellent Sean Connery.

3 J'aime

Ne tant fais pas, je comprend les points que tu soulèves.

Pour la coupe de feu, à la base les réalisateurs voulaient faire deux film dessus comme le septième livre, ce qui peut expliquer pourquoi le film a l’air fait à la va vite.
La mort de Voldemort manque d’impact en effet et j’avoue que lorsque j’ai vu le quatrième film, lors du match de Quidditch qui fut on peut le dire non présent : Je me disais « attend c’est tout ? »

Il est possible que mon interprétation d’une adaptation soit faussé ou différentes de la tienne. Tant qu’elle respecte les personnages, l’univers et le ton de l’oeuvre originelle c’est une adaptation réussie pour moi.

Hate de voir ton avis dessus pour qu’on puisse en parler davantage :slightly_smiling_face:

4 J'aime