Blizzard et la censure

Bonjour à tous !

Récemment, je suis tombée sur une vidéo youtube qui relatais l’exclusion d’un joueur de carte en ligne de Blizzard suite à ses propos concernant la politique à Hong Kong. N’étant pas une experte du sujet, je vous encourage à regarder la vidéo pour qu’on puisse avoir une discutions à ce sujet.
Voici le lien de la vidéo :

Quand on écoute la vidéo, on se rend compte qu’il y a un enjeu énorme derrière cette exclusion et que l’on peut s’apercevoir de la puissance d’un gouvernement comme la Chine dans des entreprises pourtant étrangère ! Mais comme Léo le dit si bien : on n’en a pas entendu parler dans les journaux ! C’est sûr que la fausse arrestation de Dupont de Ligonèse était sans doute plus intéressante que ça…

Alors j’ai une question : En aviez-vous entendu parler? Que pensez-vous de cette décision de la part de Blizzard? Et surtout de leur communication sur le sujet?

1 J'aime

J’y connais rien (c’est des jeux, hein ? moi pas jeux) mais apparemment il y a eu des corrections de tir et des réductions de “peine de suspension”…
J’ai trouvé ça (parce que je surfais sur autre chose) :

1 J'aime

C’est pas la faute de la firme principal de Blizzard, c’est la faute de la firme chinoise et de leur manière de faire. Puis, dans la charte du jeu Heartstone, c’est interdit de parler de politique pendant les tournois. Après, la sanction était sévère ( c’est la firme chinoise qui à sanctionnée ) ils l’ont changé, il est bannie que 6 mois et il a récupéré sa récompense.
Je respecte l’avis politique de ce joueurs chinois qui est totalement louable, mais c’est pas la faute de Blizzard.
En tout cas, ça me gâchera pas la Blizzcom 2019

1 J'aime

Bonjour,

Personnellement, je ne connais pas bien l’univers des jeux vidéos, ce n’est pas mon truc… Mais je n’avais pas entendu parler de cette histoire non plus, même aux infos qui passent pourtant régulièrement des reportages sur l’eSport.

Néanmoins, il y a plusieurs choses à dire là-dessus, enfin à mon avis. Tout d’abord, bien que je respecte l’avis politique du joueur, ce n’était peut-être pas le bon endroit pour en faire part, si le sujet premier ne se rapportait pas à cela. Une compétition d’eSport n’est pas l’idéal, car l’esprit sportif, c’est réussir à dépasser les conflits externes pour se concentrer sur le sport. Entre autres, bien sûr. Par exemple, c’est comme pour le match France-Turquie d’hier: il y a eu nombre de tensions, alors qu’il s’agit de football, la politique n’avait pas sa place ici.

D’un autre côté, les décisions de Blizzard étaient quand même extrêmes, en particulier en ce qui concerne les deux présentateurs et l’annulation des gains du joueur. Heureusement, les peines de chacun ont été allégées, mais cela allait loin. Il y a eu pas mal de renvois de balle, si j’ai bien suivi la vidéo. Certes, les dernières raisons données par Blizzard en guise de justification paraissent correctes, mais vu le temps prit par la firme, on peut se demander s’il n’y a pas eu autre chose derrière. Surtout que cette tardive communication a suivie la vague de boycott. Et avec les explications sur les actions détenues par la firme chinoise, là, nous sommes en droit de nous poser des questions.

Je n’ai pas assez de connaissances en ce qui concerne Blizzard pour aller très loin dans la discussion, mais ça ne m’étonnerait pas que le gouvernement chinois ait usé de son monopole afin d’influencer les décisions prises sur ce sujet, sans entrer plus avant dans sa manipulation fréquente des esprits de ses concitoyens, notamment par le biais de la censure et de la propagande. J’ignorais d’ailleurs que Winnie l’ourson était, là-bas, censuré…

3 J'aime

Personnellement, je peux comprendre que Bilzzard ait effectivement suspendu le joueur. Tout d’abord, si c’est inscrit dans la charte, le joueur a bafoué celle-ci en connaissance de cause.
Mais aussi, parce qu’il ne faut pas se leurrer, s’ils ne l’avaient pas fait, ils auraient peut être perdu une grosse part de marché en Chine. Et là bas, il n’y a pas le droit à l’erreur. Quand on pense que la chine est un plus gros marché que toute la population des Etats-Unis réunies, on peut comprendre qu’ils préfèrent vexer quelques jours dans le monde plutôt que de perdre le marché chinois.

Quant aux réductions de peines, je pense que cela a été fait suite au boycot lancé par les joueurs. On en revient donc au point précédent: L’argent. Cette décision (bonne ou mauvaise) n’a été motivée que par les enjeux financiers. Et c’est incroyable de voir la pression que peut avoir un gouvernement sur une firme qui n’est même pas nationale. Et le plus intriguant c’est que personne n’en parle dans les médias (sauf quelques spécialisés). Pourtant on a quand même un sujet relativement important ici !

@lavellan à ta place, je ne lâcherais pas non plus un jeu que j’apprécie pour ça ! :wink:

1 J'aime

Les employés de Blizzard, on manifestait contre cette décision, y a des photos d’eux sur le net faudra que les retrouvent.
J’ai grandis avec les jeux Blizzard 15 ans de ma vie rien avec WoW
je soutiens Blizzard, la réactions des gens est stupide.

Tu m’apprends un truc, je savais par exemple que dans WoW, la race des réprouvés, les partie ou on vois les os on était recouvert. Et que tout les squelettes et certaine apparence de démon ont changée. Winnie l’ourson … :confused:

2 J'aime

Visiblement, les gens ont comparé Winnie l’ourson au président de la Chine forcément sa plait pas xD

Oui j’ai vue ça ! Ils se sont mobilisés et c’est bien normal ! Et je ne sais plus où j’ai vue cette info (la vidéo ou un article? :slight_smile: )

2 J'aime

Vu comme ça xD
Je crois avoir vu ça sur tiwtter ou sur un article je suis pas sur.

1 J'aime

Je pense que tu as raison, en ce qui concerne l’influence du marché chinois sur les décisions de Blizzard, j’ai des impressions similaires à ce sujet. Je dirais même que tu as finement analysé le truc! Qui plus est, ce n’est pas la première fois que la Chine impose plus ou moins directement ses façons de penser. Un exemple tout bête, quoique de moindre envergure, ce fut lorsque des entrepreneurs chinois, ayant repris une usine en Bretagne, ont fait changer la disposition de la porte parce que cela n’allait pas avec leur Feng Shui. Si pour cette raison, une entreprise moyenne a cédé à ces desiratas, on se doute bien que pour une franchise aussi importante que Blizzard, avec de fortes sommes d’argent en jeu, il y avait tout intérêt pour eux d’éviter de froisser les actionnaires chinois.

Comme tu dis, encore une fois, c’est principalement la manne financière qui a motivé les actions de Blizzard. De toute façon, dans cette société, l’argent est le moteur de la plupart, si ce n’est presque de toutes, des choses, malheureusement.

Evidemment, si l’on aime les jeux de la firme Blizzard, ce n’est pas une raison pour arrêter d’y jouer. Cela n’empêche pas que les produits de la firme soient de qualité, d’après la plupart des joueurs! Seulement, je trouve cela un peu agaçant de devoir se plier aux susceptibilités d’un seul gouvernement alors qu’il s’agit d’un jeu vendu à l’international.

2 J'aime

Ce qui est le plus problématique dans ce cas là c’est sûrement aussi parce que c’est le gouvernement chinois qui est tout de même une dictature qui ne laisse aucune place à la liberté ! Si cela avait été influencé par les Etats-Unis par exemple, je pense qu’on en aurait moins entendu parler finalement !
Et c’est sûr que c’est agaçant de voir qu’un seul gouvernement peut être aussi puissant. Après, il faut penser que la Chine est l’une des plus grandes puissances mondiale aujourd’hui avec un gros impact pour blizzard. Mais c’est bien d’avoir ce genre d’anecdote pour en avoir conscience ! Et pour le coup de la petite entreprise bretonne je ne savais pas du tout !

Et si vous voulez un petit rebondissement, sachez que des joueurs de Heartstone ont également été banni pendant 6 mois suite au brandissement d’une pancarte: Libérez la chine. Voici l’article:

Voilà voilà !

1 J'aime

Si j’ai bonne mémoire, en ce qui concerne l’entreprise bretonne, il s’agit de Synutra, à Carhaix (bon, entre deux, il y a eu des rachats et autres, un joyeux bazar quoi, mais l’anecdote est vrai). Malheureusement, ce n’est pas la première fois que le gouvernement chinois met son grain de sel quand il s’agit de politique, au contraire! Qui plus est, comme tu le dis, il s’agit d’une véritable dictature (c’est assez ironique d’un côté: le nom complet de la Chine est République populaire de Chine, par contre elle est définie comme un Etat communiste à parti unique. Je sais bien que “république” ne veut pas dire “démocratie”, mais quand même…populaire, ça ne se rapporte pas seulement au vote, ou bien je n’ai rien compris :thinking:), avec une censure très présente. Le gouvernement a même crée ses propres réseaux sociaux, et instauré le Grand Pare-feu afin de mieux contrôler l’Internet! La Chine ne s’en cache pas d’ailleurs, et cherche à étouffer toute opinion contraire à l’encontre du Parti communiste depuis déjà longtemps. Un autre exemple, c’est celui de l’avocat Pu Zhiquiang ( bon, je ne suis pas sûre du tout de l’écriture du patronyme, je n’ai pas réussi à retrouver l’article…), militant déclaré des Droits de l’Homme. On s’en doute, cela va à l’encontre des idées du Parti, et en guise de sanction: suppression de ses comptes sur les réseaux sociaux, assignation à résidence, surveillé en permanence et interdiction de quitter le territoire! :roll_eyes:

Au vu de tout cela, voir un joueur, dans une compétition mondialement (enfin, je pense, désolée si je me trompe; ce n’est toujours pas mon truc les jeux vidéos…) suivie, affichant son soutien aux manifestants de Hong Kong, ça l’a fait grimper aux rideaux le gouvernement chinois! Il ne faut pas oublier que, officieusement, l’amendement contesté permet grosso modo à la Chine d’intervenir dans le système juridique de Hong Kong, jusque là à peu près libéral ( je dis “à peu près”, parce qu’entre l’officiel et les coulisses, ça m’étonnerais que les choses soient si linéaires, au risque de paraître pessimiste). On pense bien que ça n’a pas plu de voir un joueur asiatique apporter son soutien aux manifestants!

Je ne suis pas certaine que si les Etats-Unis avaient remplacé la Chine, on en aurait moins entendu parler. J’aurais tendance à penser que justement, nous en aurions plus entendu, ça aurait fait un peu de foin, pour finalement faire flop sans trop de suite. Quoique, la situation est un peu bizarre: personne en France n’a parlé de cette histoire (je veux dire par là les médias), pourtant les répercussions sont très importantes. La preuve en est le deuxième article que tu as posté. Je ne sais pas si l’affaire a été étouffée, si je suis parano, ou que les médias se jettent trop vite sur le sensationnel (comme tu l’as dit tout au début, le faux de Ligonnès par exemple… ) en négligeant le reste. Par contre, ce dont je suis certaine, c’est de ne pas avoir non plus entendu parler de ce rebondissement avant ton post.

A ce propos, je suis mitigée: l’équipe américaine savait exactement ce qu’elle faisait, elle savait qu’elle allait être suspendue. Elle connaissait aussi la chartre de Blizzard. Mais elle a quand même brandit cette pancarte, soit, seulement encore une fois, cela fait encore entrer la politique dans le monde de l’e-sport. C’est bizarre, et le risque, c’est que tout le monde finisse par faire de même, étouffant la compétition sous les slogans. Ou, au contraire, les choses vont s’arrêter là, et c’est un peu un flop. Si l’équipe souhaitait tant montrer son désaccord envers Blizzard, et son soutien pour Hong Kong, je pense que ç’aurait été plus marquant de quitter la compétition de son propre chef, quitte à faire par la suite un communiqué exprimant leurs opinions. Pourquoi pas sur les réseaux sociaux tiens? Après, pour le coup, c’est juste une supposition, j’avoue ignorer si cela peut se faire dans le monde de l’e-sport.

Warf, du coup, ça fait un pavé à lire! Il n’y a plus qu’à espérer que je n’ai pas dit trop de bêtises! :innocent:

1 J'aime

Alors pour l’entreprise bretonne je te crois sans aucun soucis. Ce genre de chose ne m’étonne pas le moins du monde. Peut-être parce que je suis encore plus pessimiste que toi?
Mais oui, la Chine est une grande dictature et encore je pense qu’il y a beaucoup de chose que l’on ignore. Par exemple, cette année pour mon mémoire j’ai étudier différents moyens de financement pour les professionnels (Un rapport? ça vient xD). Et je suis tombée sur certains sites qui expliquaient que les citoyens chinois possédaient des notations par rapport à leur métier, leur intégration sociale, leur post sur internet et j’en passe et des meilleurs. Des notes qui, par la suite, peuvent influer sur leur quotidien. Un chinois mal noté aura des difficultés à obtenir un crédit, à avoir un appartement etc. Donc, cela encourage un certain type de comportement dit: Positif pour pouvoir obtenir ce qu’il désir. Par exemple, si on agit mal et qu’à cause de ça on n’a pas eu le crédit pour la voiture de ses rêves, la prochaine fois on fait mieux pour augmenter sa note (ça rappelle un épisode de blackmirroir tient ! ). Tout ça pour dire que la dictature va bien plus loin que de la “simple” surveillance et assignation de résidence des troubles paix. Cela va jusqu’au contrôle de masse savamment élaboré ! Et c’est inquiétant ! Surtout de savoir si cela pourrait arriver dans nos contrées !

Pour les médias, ils recherchent le sensationnels. Et ils ont dû ce dire que cette affaire ne toucherait pas le grand public donc pas d’audience ! La preuve le deuxième article provient d’un site spécialisé pour les Geek !

Pour l’équipe américaine on peut se demander s’il ne s’agissait pas d’un petit buzz qu’ils ont voulu créer et se donner par là même une bonne image : On est les gentils, malgré les risques, on prend position. Tout en sachant, contrairement au premier, que les risques seraient contrôlés (pas de bannissement à vie). D’où l’intérêt de le faire durant la compétition organisée par Blizzard et pas uniquement sur les réseaux sociaux :stuck_out_tongue:

1 J'aime

Bon, cette fois, j’ai mis un peu de temps à répondre, tout simplement parce que je me suis renseigné sur ce système de notation chinois (c’est toujours mieux de savoir de quoi on parle :slightly_smiling_face:). Il me semblait bien en avoir vaguement entendu parler, il y a déjà quelques années de cela; mais mes souvenirs sont loin de la réalité! En lisant le concept de ce système, j’ai cru rêver debout! Là, par contre, il n’y a personne, ne serait-ce que dans les médias, pour dénoncer ce genre de choses? Ca vaut la crise qu’il y a eu avec l’Ukraine et son invasion par la Russie: tout un ramdam pendant quelques mois, puis plus rien ensuite jusqu’à aujourd’hui. Comme tu dis, c’est un véritable contrôle des masses! Et encore, j’ai moins entendu parler de ce système que de l’avalanche de sanctions finalement non tenues contre le Russie. Qui plus est, d’après beaucoup de monde, ce système n’aurait que peu d’impact sur les marginaux (dans le sens “hors des normes de la société”), les enfonçant plus profondément dans la misère sociale, mais conditionne terriblement les gens dans la norme (et encore, faut-il savoir ce qui est entendu par “norme”). Et après, on va s’étonner qu’il y a des tensions et des révoltes civiles à Hong Kong… Evidemment, après ça, les citoyens ne vont pas vouloir voir la Chine se mêler de leurs vies!

Que nos dirigeants en ait l’idée, ça ne m’étonnerait pas du tout. Mais pire, sur un forum discutant du système de notation à la chinoise, j’ai lu plusieurs personnes disant être favorables à une telle initiative. Il y a même un quidam écrivant “Vivement ça en France!”… Je n’étais déjà pas très optimiste sur l’avenir de notre société, mais quand je lis pareilles mentalités, c’est à la fois rageant et déprimant! :flushed:

Cela fait longtemps que l’on sait que la Chine est une dictature, mais non seulement son impact est minimisé (dans les livres d’histoire, ce qui se rapporte à cet état de fait est une phrase style “mais il y a quelques tensions en Chine, due au manque de respect des populations civiles”. Sans blague?), mais elle n’est pas la seule. De plus en plus, il est question d’émeutes provoquées par un régime trop répressif, etc. Et quand les choses vont un peu mieux, il y a toujours un (ou une) sale type pour tout gâcher (un exemple tout bête, c’est l’accession au pouvoir de Donald Trump. Niveau censure, c’est pas mal non plus… ).

En ce qui concerne les médias, je suis entièrement d’accord avec toi. Dès qu’il y a un “buzz”, tous se jettent dessus comme un pou sur une épaisse tignasse, et c’est à qui en parlera le plus. En mettant de côté les autres sujets moins sensass, mais bien plus importants. Je ne dis pas qu’il faut ignorer ces buzz, simplement qu’il faudrait mieux répartir le temps consacré à chaque information. Toujours l’exemple concret, l’arrestation du faux Ligonnès a tellement monopolisé les médias qu’à part ça, le monde allait apparemment merveilleusement bien, puisque personne ne parlait du reste, y compris les sanctions excessives de Blizzard.

Enfin, l’équipe américaine est un peu gonflée si ta supposition est juste. Tout ça juste pour un buzz, c’est assez irrespectueux envers les citoyens de Hong Kong manifestant réellement pour leurs droits et leurs convictions. Ce n’est pas une attitude constructive à mon avis. :roll_eyes:

1 J'aime

Effectivement quand on se renseigne un peu ça fait vraiment peur. à mes yeux, la Chine est en train de devenir un pays presque aussi répressif que la Russie ou que le III e Riech, c’est pas peu dire ! Aucune liberté d’expression, suppression des opposants… La seule différence étant qu’ils n’ont, pas encore, lancé de conquête militaire. En tout cas à ma connaissance.
Mais, effectivement, ils contrôlent totalement leurs citoyens. Et si effectivement les marginaux sont peu touché par ce système de notation, les autres habitants eux n’ont pas d’autre choix que de s’y conformer s’ils veulent avoir un semblant de vie.

Mais pour le coup, je suis vraiment choquée de voir des personnes qui disent : vivement ça en France. Je pense sincèrement qu’ils ne savent pas de quoi ils parlent. Car sur le papier, c 'est vrai que cette idée n’est pas mauvaise en soit (Si je me fais l’avocate du diable). Permettre à ceux qui ont des résultats exemplaires et une attitude de citoyen modèle d’obtenir plus facilement des crédits, des logements, c’est une bonne idée. Cela récompense l’exemplarité. Malheureusement, les dérives d’un tel système sont bien TROP nombreux. D’abord, qu’est-ce qui fait qu’un citoyen sera exemplaire? Qui fixe ces règles? Comment faire pour qu’un citoyen mal noté puisse voir sa quote redevenir positive? Autant de question qui posent des problèmes bien réel et qui laisse facilement tomber dans la dicture surtout dans la société actuelle. Prenons un exemple qui divise: L’avortement est-ce bien ou mal? Qu’importe ce que l’on pense aujourd’hui, cela n’a pas de conséquence. Mais par exemple, dans un monde où on est contrôlé autant sur les réseaux que sur nos idées, retweeter une information dans un sens ou dans l’autre pourrait-elle pénaliser son auteur suivant la politique du moment? Par exemple, si l’avortement est interdit et qu’on tweet quelque chose pro-avortement va-t-on se retrouver pénaliser pour tout les gestes du quotidien? C’est affolant. C’est triste de voir que des gens, qui ont l’air d’avoir des opinons bien tranchés sur le sujet, être enthousiaste par rapport à ce genre d’initiative totalement privative de liberté !

Pour la description de la Chine dans les livres d’histoire, je ne vais pas pouvoir aidé car mes souvenirs sont trop anciens xD

Pour la question du Buzz, effectivement, aujourd’hui on sait que les médias passent en boucle la même information dès qu’elle fait le buzz et c’est navrant. L’exemple de Ligonès est parfait puisque le jour où on a eu cette information BFM TV n’a parlé que de ça. Uniquement que de ça. Et c’est navrant de penser que pendant 24h c’était la seule information disponible…
Pour l’équipe ce n’est qu’une supposition basée sur mon manque de foi en l’humanité. Car personnellement, je trouve le timing un peu suspect… Après peut-être étaient-ils animé des meilleurs intentions? On ne le saura jamais :stuck_out_tongue_closed_eyes:

1 J'aime

Si je puis me permettre de mettre mon grain de sel,

(et peut-être trouverez vous mon message mal à propos, mais tant pis, j’essaie de donner mon avis quand même).

Le Bien ou le Mal, ce sont des notions religieuses. Et nos démocraties, ou en tous cas la France, ne sont pas des théocraties soit des systèmes politiques drivés par une religion. Nous avons la séparation de l’Église et de l’État depuis plus de cent ans.

Donc les croyances religieuses sont libres dans notre pays et le gouvernement n’est pas dans un “bien ou mal”, il raisonne en termes de loi (et pas de dogme). Donc est-ce que quelque chose est légal ? Ou est-ce que c’est illégal ? (plutôt que est-ce que quelque chose est bien ou mal).

La mise en place des lois se fait au parlement, par les députés qui discutaillent âprement, mais ce sont à peu près des gens issus du “peuple”. Les magistrats et les “juges” estiment du mieux qu’ils peuvent si les contrevenants enfreignent la loi ou pas, et de combien.

Mais de nombreuses séries judiciaires et d’avocats pointent souvent que ce qui est légal (conforme aux lois) n’est pas forcément moral. Combien d’entre nous sont “dégoûtés” parce que des malfrats s’en sortent à cause d’un “vice de procédure” (une faille dans la loi, dans son application). Le besoin de “justice” est en l’être humain se tient et fluctue entre la loi des hommes et la loi divine. On aimerait que les deux coïncident (parfois), sauf quand la religion s’arcboute sur des choses ridicules (la Terre est plate et a des coins carrés) et prétend toujours vouloir définir les contours du réel et du monde (monopole repris largement par la Science dans un pays cartésien).

Mais le sentiment de ce qui est “juste” ou de ce qui ne l’est pas dépend énormément de la maturité et de l’évolution personnelle de chacun ainsi que de son expérience. Toute personne suspectée d’avoir un avis biaisé (influencé par une grave expérience personnelle) peut être taxée de subjectivité ou de partialité et ne fait donc pas “un bon juge”…

On oublie toujours que l’exemplarité – qui est une valeur que j’estime – c’est à soi-même qu’il faut l’appliquer, plutôt que de vouloir à toute force qu’elle existe chez les autres (soit dans la société).

La Chine est une dictature. Techniquement, je vois peu de différence avec l’époque où elle était gouvernée par un empereur tout puissant ! Elle est juste passée d’une “tyrannie” à une autre… Tous les pays ne sont pas comme le nôtre à vouloir guillotiner leurs têtes couronnées.
Et quand on voit ce qu’il y a comme Président aux States, on se dit que la démocratie qui permet cela est quand même bien inquiétante aussi…

Si ces désagréments mineurs concernant de simples jeux vidéos ouvrent les yeux et la conscience de chacun sur les avantages qu’il y a a vivre en démocratie (même si parfois on a un peu l’impression que les dés sont pipés par les lobbys économiques), alors ce n’est pas du temps perdu.

Oui les dictatures ne sont pas des pays de bisounours, et oui, c’est moins confortable d’y vivre. Après la “théorie des dominos” à savoir l’époque où l’on croyait que des pays voisins pouvaient se refiler des idéologies flippantes a un peu vécu aussi.

En tant que Français, on a une tradition de râleurs jamais contents et de coupeurs de têtes d’aristocrates. Je suis pas sûre qu’on soit le meilleur terreau pour une dictature, à l’usage. :smiley: Après c’est vrai que c’était il y a longtemps.

1 J'aime

Je suis toute à fait d’accord avec toi pour le différenciation de la notion de juste et de légal. Ayant fait du droit pendant 5 ans, j’ai pu voir toutes les dérives du droit et parfois même des magistrats qui se demandaient : Comment je vais pouvoir condamner cette personne parce que ce qu’elle a fait est tellement horrible que je ne peux pas laisser passer ça? (L’affaires bébés retrouvés morts mais dont les crimes étaient prescrit par exemple ! )

Mais ici, justement, le problème de ce système chinois est que justement, il va y avoir une confusion du bien/ou mal tel qu’il sera décrété par l’opinion publique avec quasiment du légal. S’il ne sera pas illégal, pour reprendre l’exemple, de dire que l’avortement est bien. En revanche, ce sera une idée impopulaire qui donnera une mauvaise note. Ainsi, avec ce système ce qui n’est pas contrôlé par la loi, car en disant cela on ne risquera pas de peine de prison, sera contrôlé par ce système de surveillance. On sera mal noté: Une mauvaise note entrainant une stigmatisation (difficulté à trouver un emploi ou un logement, à obtenir des crédits etc). Et finalement, on ne craindra pas pour sa liberté, mais pour tout ce qui constitue sa vie et ses rêves. Si on rêve d’acquérir une maison, on va faire attention à ce que l’on dit pour y arriver !
Ainsi, ici il y a une différence entre le légal (ce sera autorisé de le dire) et le moral dicté par l’Etat (ce que l’on veut pas entendre). Et le danger de ce système est qu’on contrôle totalement la population.

Donc non, rassures toi, je ne pense pas que ton message était hors sujet ou à côté de la plaque. Car ces deux éléments sont liés et servent l’Etat. Ainsi, l’Etat peut dire: ce n’est pas illégal de dire tel ou tel truc, en revanche, en coulisse, il y a des formes de sanctions qui ne sont pas juridiques en jeu.

Et c’est là le vrai coeur du problème avec un tel système. Ce qui est juste, ce qui est mal, ce qui est exemplaire dépend de chacun. Sauf que dans ce genre de système ce n’est plus le cas. Il n’y a plus qu’une seule variante de ce qui est juste (et pas seulement légal) et c’est là le vrai coeur du problème ! Car même si la loi est aujuord’hui très imparfaite, elle a des règles pour que tout le monde soit défendu également (en théorie du moins). Pourquoi peut-on s’en sortir avec un simple vice de procédure? Tout simplement parce qu’il y a un risque que la procédure qui sert à défendre tout à chacun ait été entachée. Et la seule chose plus importante que d’enfermer un criminel est de le faire dans les règles de l’ordre. Seulement, avec ce système, il n’y a aucune protection !

Pour les jeux vidéos vecteur d’information, je pense que cela fait longtemps qu’on peut observer ce genre de phénomène sans que personne n’y prête une grande attention. Comme l’expliquait le Youtuber Léo dans sa vidéo, cela fait des années que Blizzard modifie le jeu juste pour la Chine ! Et ça, on est beaucoup à l’ignorer !

Et pour les français râleur et coupeur de tête, oui j’espère que c’est vrai ! Et c’est probablement vrai qu’une dictature aurait du mal à tenir sur le long terme. Mais n’oublions quand même pas que pendant la seconde guerre mondiale on a eu Vichy et qu’en réalité, et contrairement à ce qu’on nous raconte, De Gaulle et les résistants étaient une minorité :wink:

2 J'aime

Personnellement, je pense également que les notions de bien, de mal et de justice sont avant tout relatives à chacun, aux mentalités, à l’éducation, etc. Ce qui paraîtra juste pour un individu ne le sera pas pour un autre, et ce souvent au sein d’une même famille (expérience perso, pour une fois!). D’où l’importance des lois afin de régir, en théorie, harmonieusement la vie en société, et de punir ceux qui les enfreignent. Sur le papier, c’est évidemment net et précis (je ne reviens pas sur le système judiciaire en France, autant parce que je n’ai pas autant de connaissance que vous deux en la matière :disappointed_relieved:, que parce que vous avez déjà dit le plus important je pense :yum:).

Mais on dit toujours que la liberté des uns s’arrête là où commence celle des autres, et c’est le hic de ce système de notation, car même en restant objectif, il est difficile de voir où est tout bêtement la liberté en Chine. Ce n’était déjà pas un pays réputé pour sa tolérance, mais cela n’a fait qu’empirer avec sa mise en place: plus de liberté car il faut se conformer à une norme sociale, à ce que l’Etat chinois attend de toi. Donc, plus le droit à l’erreur, de discuter de ses opinions, voir même plus de vie privée. En somme, personne n’a le droit d’être différent, d’avoir sa propre personnalité. Le gouvernement les fera penser comme il le veux, les fondant dans un moule tel que la censure sera un moindre mal, puisqu’il suffira que l’Etat dise une chose pour qu’elle soit reprise en cœur par le peuple, soit par conditionnement, soit par peur des représailles. Je trouve que cela encourage une certaine forme d’individualisme: les “bons” sont séparés des “mauvais” (encore la notion de bien et de mal), créant un fossé toujours plus large. Qui plus est que, si l’on suit le raisonnement qui en découle, fréquenter une personne mal notée ferait baisser sa propre, comment dire? Moyenne? A partir de là, nombre de dérives peuvent être imaginées. Comme le dit justement YumeByKira, c’est un véritable contrôle des masses.

C’est certain qu’il s’agit du contraire des valeurs prônées par la France, même dans sa devise “Liberté, égalité, fraternité”. Seulement, on remarque de plus en plus de gens qui se fient à ce qui est marqué “sur le papier”, sans chercher à creuser la question. La preuve, la justification donnée par le quidam ayant écrit “vivement ça en France”, fut que ça ne ferait pas de mal à certains enquiquineurs (le terme employé était moins poli) de voir leurs prestations sociales diminuées à cause de leur mauvais comportements. Stricto sensu, on pourrait croire qu’il s’agit d’une bonne idée (dans l’extrême hein, en imaginant), comme déjà évoqué précédemment. Sauf que beaucoup n’iront pas chercher plus loin. Egoïsme, difficulté à réfléchir par eux-mêmes, les causes amèneraient un autre débat, mais les faits sont là. Et c’est ce qui m’inquiète. Une dictature ainsi présentée ne ferait pas long feu en France, ça je suis d’accord. Mais il y a des façons de faire plus subtiles, des propositions de loi savamment enrobées qui tromperaient le plus grand nombre, influencé, et qui ne se rendrait compte du piège qu’une fois le bec dans l’eau. Quand je me rappelle l’époque où les propositions de lois passaient à coup de 49-3, je me dit que nos dirigeants ne supportent pas la contrariété… :face_with_raised_eyebrow:

J’ajouterais qu’il y a encore des personnes, notamment les personnalités politiques, nient ces faits. Soi-disant qu’il n’y a pas eu de collaboration. Et c’est rien comparé à ce que j’ai pu entendre dans la rue.

En ce qui concerne les jeux vidéos, c’est vrai que sous le couvert d’une anecdote qui est présentée comme banale, se cachent bien d’autres mécanismes complexes. Que ce soit les jeux vidéos ou autre d’ailleurs. Mais ça, personne n’en parle aux informations. A ce propos, si on voulait partir dans les théories du complot, nous pourrions penser que cette manie de passer en boucle la même information sensationnelle est une sorte de contrôle de l’information justement.:grin: Je sais, je n’ai aucune foi en l’humanité!

1 J'aime

Pour revenir sur la capacité des gens à réfléchir, c’est marrant car aujourd’hui Topito a publié un top des citations des hommes politiques. Et il y en avait une Churchill qui je trouve est pertinente ici:
"Le meilleur argument contre la démocratie, c’est une conversation de cinq minutes avec l’électeur".
Et c’est assez révélateur de ce que tu disais. Les gens interviennent dans des sujets qu’ils ne maitrise pas et juge sans rien savoir. Le pire c’est qu’ils ne cherchent même pas à en savoir plus !

Et effectivement, ils pensent que tout ce qui est sur les réseaux sociaux ou les médias sont vrais. Et ils ne vérifient même pas la source.

1 J'aime