FILM "Les Trois Mousquetaires"

Bonjour tout le monde,

J’arrive avec mes gros sabots pour parler de la dernière adaptation des Trois Mousquetaires, que j’ai ENFIN vue hier. Etant une grosse, grosse fan de Dumas (premier fandom de ma vie, je ne vais pas renier mes premières amours), j’appréhendais un peu…

… et j’ai un peu honte d’avoir aimé alors que le film prend d’énormes libertés avec le roman. Mais j’ai été séduite par trois personnages sur quatre, ce qui n’est pas si mal. Porthos ne m’a pas convaincue (Pio Marmaï joue bien, ce n’est pas le problème, mais je trouve que le personnage n’est pas bien rendu), mais j’ai trouvé D’Artagnan assez spontané et rafraichissant, notamment dans ses interactions avec Constance. Romain Duris en Aramis a été un gros coup de cœur (sauf pour une scène qui m’a choquée car elle est totalement OOC), il a les répliques les plus amusantes / spirituelles et il est très crédible dans son rôle. Je donnerais une mention exceptionnelle à Louis Garrel qui est excellent en Louis XIII (et, j’ai trouvé, assez marrant car oscillant toujours entre sa velléité d’être vraiment le roi et son incapacité à affirmer son pouvoir véritablement), avant d’en venir à mon personnage préféré…

Athos ! :star_struck: Vincent Cassel est vraiment très bon dans la sobriété (je n’aurais pas cru). Il campe un Athos certes trop vieux mais impeccable (à un ou deux détails près, qu’il m’est difficile de pardonner aux scénaristes mais bon, j’attends le volet n°2). La scène où il raconte son passé avec Milady était celle que je redoutais et elle était vraiment très bien jouée, émouvante et très sobre. De plus, l’intrigue tourne beaucoup autour de lui et les revirements inattendus qui s’écartent du roman en font un élément clé, ce qui n’est pas pour me déplaire.

Je me faisais une réflexion en regardant ce film, c’est qu’il existe des dizaines de versions des Trois Mousquetaires - j’en ai vu moins d’une vingtaine - et que chacune reflète l’époque où elle a été tournée. On pourrait s’attendre à une certaine forme d’intemporalité puisqu’il s’agit d’un roman historique, mais en fait, chaque époque a rendu les préoccupations du moment. Je ne sais pas si je suis bien claire. Le roman de Dumas est léger, brillant, plein d’humour, ce qu’on retrouve par exemple dans la version avec Gene Kelly (1948) et dans d’autres. Mais ici, la tonalité est plutôt sombre (les costumes, les décors, etc… c’est vraiment un parti pris, qui peut être déstabilisant), il est question de guerre (ça semble être l’enjeu principal dès le début de l’histoire), la tonalité est plutôt tragique et la légèreté n’est pas vraiment présente malgré quelques petites phrases humoristiques. Je trouve ça assez révélateur de notre époque.

Sinon (et après je me tais, promis), j’ai assez bien aimé le mélange entre les dialogues originaux de Dumas (ils ont même réussi à caser un extrait de Cyrano de Bergerac de Rostand, ce qui m’a fait bien plaisir) et une façon de parler beaucoup plus contemporaine, à la limite de l’anachronisme parfois. J’ai mis du temps à m’y habituer mais cela ne m’a pas déplu.

Avez-vous vu le film ? Qu’en avez-vous pensé ? Aviez-vous lu le livre ? Avez-vous préféré une version antérieure ? Je lance le sujet en espérant ne pas être la seule fan de Dumas par ici (mais je sais que non)…

6 « J'aime »

Hello ! Ton avis est très intéressant ! J’avoue que le film provoque en moi des sentiments partagés : je ne l’ai pas vu, je n’ai pas vraiment envie de le voir, mais d’un autre côté j’apprécie le déploiement de moyens mis en œuvre pour faire ce film, d’autant plus quand on compare ça aux comédies françaises qui ne prennent jamais de risques. Il semble y avoir une vraie volonté d’insuffler une dimension épique au film. Et ça, j’apprécie !

Je crois qu’on en avait déjà parlé sur le forum, mais c’est vrai, on essaye de plus en plus de se rapprocher du réalisme, même dans des genres qui ne le sont pas vraiment (comme chez les super-héros). Parfois ça tombe à plat, et parfois ça fonctionne plutôt bien, quand l’histoire et les personnages s’y prêtent (je pense à Batman, notamment). Je trouve aussi que c’est assez révélateur de notre époque sombre et brisée. Et c’est triste ! Mais d’un autre côté, si ça plaît, pourquoi pas ? Et puis, ce n’est peut-être qu’une passade, une sorte de mouvement naturaliste moderne ? (je pars peut-être trop loin).

Heureusement qu’il y a aussi des films un peu plus légers et qui se prennent un peu moins au sérieux pour contrebalancer tout ça (Everything Erverywhere All at Once me vient en tête, tout à coup :stuck_out_tongue_winking_eye:, mais il y en a beacoup d’autres).

4 « J'aime »

Vu hier soir et j’ai vraiment aimé le film. Je te rejoins sur le jeu des acteurs principaux qui ont été vraiment très bien castés, selon mes souvenirs (bien légers je l’avoue) de ma lecture.

Gros coup de coeur également pour Aramis. Je trouve Romain Duris vraiment convaincant.

Et Milady… J’adore l’actrice, je la trouve sublime donc je ne suis pas forcément objective mais j’ai trouvé Eva Green parfaite dans ce rôle.

En dehors de ça, je ne suis pas critique de cinéma et j’avoue que je rejoins beaucoup ton avis Alresha.

Avec l’homme, on est bien content que la suite arrive en décembre, s’ils tiennent le planning qu’ils se sont fixés, parce qu’on a trouvé le cliffhanger forcé et attendu. Ils aurait pu s’en passer à mon sens.

Ça m’a donné envie de relire le roman tiens ^^ et plein d’autres trucs de capes et d’épée.

4 « J'aime »

Je confirme. C’est même un peu trop à mon goût (la scène de combat contre les gardes du cardinal est… trop. Vraiment beaucoup trop.)

Oui, ça m’interpelle dans un film de cape et d’épée qui par ailleurs multiplie les incohérences (historiques, prise de distance par rapport au texte d’origine…).

C’est exactement ce que je pense.

Ah oui, j’ai aussi beaucoup aimé Eva Green dans le rôle de Milady et j’espère qu’elle sera au cœur du prochain volet (en même temps le sous-titre c’est son nom !)…

Je m’attendais à ce cliffhanger, car connaissant le roman quasiment par cœur, je voyais bien quel événement pouvait se trouver entre les deux volets. C’est assez logique, mais ils auraient pu s’arrêter au moment où D’Artagnan est fait mousquetaire, c’était une fin sympa pour lui et pour nous, ça « fermait » le film.

C’est ce que j’ai fait : sitôt rentrée chez moi hier, je me suis précipitée sur le roman… et je ne suis pas déçue, c’est tellement bien !!! Je pense que je vais ensuite enquiller sur Vingt ans après (qui est mon roman préféré). Apparemment, le réalisateur va s’attaquer ensuite à Monte-Cristo, et si ça fonctionne, il fera peut-être une adaptation de Vingt ans après, et Vingt ans après avec Cassel en Athos, ce serait tellement génial !!! (Oui, j’aime Athos. :innocent:)

5 « J'aime »

Bonjour, c’est Pointues :slight_smile:

Les Trois Mousquetaires !

Une pépite de littérature, une de mes oeuvres préférées ^^
Je ne vais pas vous mentir : au début, j’étais perplexe. Avec le nombre d’adaptation qu’il y a eu au cinéma, je me suis dit « bon…en vrai, en ce qui concerne les trois mousquetaires, est-ce qu’on n’a pas fait le tour ? ». Et puis, j’ai vu la bande annonce, avec le casting, et grosse surprise pour moi : Green, Cassel, Duris, Garrel et même Civil. Que des gens avec au moins dix ans de carrière derrière eux. Bref : des pros, qui se prennent archi au sérieux et avec qui ça ne rigole pas. Donc, un film pro. Alors, je me suis laissée tenter après avoir vu ce casting.

Et vraiment, je n’ai pas été déçue : comme dit plus haut, c’est très rafraîchissant.
Le réalisateur a vraiment réussi à se démarquer de toutes les autres adaptations pour le coup. Et ça faisait très longtemps qu’il n’y avait pas eu d’adaptation française, donc peut-être que finalement, pour adapter une oeuvre de littérature française, c’est nous les meilleurs ? :sunglasses: (coquorico) Comme disait @Alresha, l’ambiance est sombre, pour le dire généralement : il y a dans tout ça l’arrivée d’une guerre, qui risque de finir comme la saint-Barathélémy, une histoire d’amour tragique, un adultère (fallait s’imaginer comment à l’époque ce genre d’affaires était grave !) ; bref, ça a beau être un roman de cape et d’épée, c’est pas drôle ce qui se trame, et l’action a des enjeux énormes. On dirait que le réal a voulu faire passer une sorte de « premier degré », et pour le coup, ça fonctionne. Il y a beaucoup de plans portraits et de travelling, qui contribuent à cet effet de réel, qui nous permet d’être « avec » les personnages. On est avec eux, dans l’action, on pourrait presque se sentir « responsables » des enjeux, tout comme nos mousquetaires ^^ Et on y croit. C’est un film sérieux.

Une chose dont je me dois absolument de parler : les COSTUMES.
Ils sont tout simplement magnifiques : j’adore les chapeaux des mousquetaires, et surtout, J’ADORE les costumes de Milady. Tous plus grandiloquents les uns que les autres. Ça ne la rend que plus inatteignable et donc, mystérieuse.

Pour ce qui est de la performance. J’ai 2 acteurs à citer positivement et 2 négativement.
Eva Green. Le réal dit qu’elle a un côté mystérieux, sombre. C’est peut-être pour ça qu’elle a eu le rôle. Mais sa performance est vraiment incroyable : Milady est glaciale et touchante à la fois. Elle sert le diable, comme dit Dumas, et elle ne s’en cache pas. Green est tout simplement époustouflante, elle est un modèle que je veux suivre (oui parce que j’aimerais vraiment devenir comédienne :point_right: :point_left:). Et jouer Milady un jour, ce serait le pied. Et en plus, elle est tellement belle qu’elle me fait remettre en question mon orientation sexuelle (c’est pas vrai).
Cassel. En tant qu’être humain, lui, personne ne l’aime. Et y’a de quoi après certains de ses propos pas ouf… Mais en tant que comédien, là aussi, il est très rafraîchissant : mystérieux, mélancolique… J’ai l’impression qu’on n’a vu Cassel que sur des rôles de pervers narcissiques, et pour le coup, ça change. Athos lui va très très bien en vérité.
Duris. Très moyennement convaincue… Duris est un pro, y’a pas à dire. Mais Aramis, homme à femmes ? En tant qu’ancien homme d’église, ça me paraît bizarre. Je ne sais plus si c’est comme ça que Dumas le décrit car quand j’ai lu le bouquin, je devais avoir 17 ans donc mes souvenirs sont bif bof. En vérité, j’ai surtout l’impression que Romain Duris fait son Romain Duris, mais je ne dis pas du tout par là qu’il se met en avant. En fait, j’ai la sensation qu’il reprend certains de ce type de rôle qu’il a déjà incarné plusieurs fois… Mais pour incarner Aramis, je ne suis pas sûre que ça colle.
Et enfin, François Civil. Cet acteur, je l’adore. Cependant, et je pense que c’est plus une sensation personnelle (parce que j’ai remarqué que peu de personnes partageaient mon avis), je n’ai pas vraiment vu le côté arrogant de d’Artagnan. En fait, je le trouvais un peu trop « gentil » pour incarner d’Artagnan. Mais je jette pas du tout la pierre sur Civil (ni sur Duris d’ailleurs ! J’adore Duris !) , je le trouve super à part ça, il a été super pro, il disait qu’il ne savait ni monter ni escrimer avant le tournage, et il a fait le taf. Et je le trouve adorable en compagnie de la comédienne de Constance :slight_smile:
J’ai bien aimé également les scènes de la famille royale avec la tension familiale entre les deux frères et la mère, je trouve ça très réaliste, et très représentant de comment ça fonctionnait à l’époque : on disait que les familles royales s’entredéchiraient, qu’il y avait des rivalités, tout ça pour le pouvoir.

Voilà. En vrai, j’ai fait le tour de tout ce que j’avais à dire.
Je me suis régalée, pas de regret ^^

À vous les studios,
Pointues.

7 « J'aime »

Je réponds avec beaucoup, beaucoup, beaucoup de retard, désolée…

(Je viens de revoir la version de 1948 avec Gene Kelly. Un film lumineux, dansant, virevoltant, léger. On sent que les gens avaient envie de parler d’autre chose que de la guerre. Fidèle à Dumas comme rarement, et parfaitement dans l’esprit du livre…)

… Un peu trop à mon goût, mais c’est probablement parce que j’en ai marre des films sérieux en ce moment. :roll_eyes: Cela dit, c’est en effet un atout car le casting est de qualité, les décors / costumes réfléchis (on aime ou on n’aime pas), les dialogues travaillés.

Ah mais OUI absolument !!! Aramis hésite sans cesse entre la casaque et la soutane : quand sa maîtresse ne lui répond pas, le délaisse, l’abandonne, il veut entrer dans les ordres. Et dès qu’elle lui écrit, il envoie tout promener. C’est ce qui se passe lorsque d’Artagnan le laisse, blessé, sur la route d’Angleterre et qu’il le retrouve en train de se faire ordonner prêtre, carrément. Mais comme d’Artagnan lui amène une lettre de sa maîtresse du moment (Mme de Chevreuse, excusez du peu, confidente et meilleure amie de la reine), il envoie promener le curé et le supérieur des jésuites et retourne aux mousquetaires. Dans Vingt ans après, il est devenu abbé d’Herblay mais il est l’amant de Mme de Longueville (une frondeuse opposée à Mazarin) et il n’arrête pas de jurer et de se battre… Donc Aramis, homme à femmes ? OUI, définitivement OUI. C’est pour ça que j’ai beaucoup aimé Duris qui joue très bien de cette ambiguïté du personnage.

Oui, je suis assez d’accord. Dans Les trois mousquetaires, pardon de le dire, mais d’Artagnan est un peu co*, quand même. Il drague Milady et Kitty sous prétexte d’apprendre où Constance a été enlevée, mais bon, il couche avec elles quand même sans trop d’état d’âme… Il joue un véritable tour de cochon à Milady (avant même de savoir positivement qu’elle est une espionne), bref ce n’est pas le gars gentil et naïf qu’on nous présente dans le film. Il EST naïf mais il a aussi ce côté rusé, à la limite de l’immoral (faut pas oublier qu’il a 18 ans, il est jeune, arrogant et ambitieux)…

J’ai quand même hâte de voir le 2ème volet.

2 « J'aime »

Hello ici ! :smiley:

Vu aussi pour ma part il y a quelque temps déjà, j’en profite pour mettre mon grain de sel :

Pour les costumes féminins en géneral et Milady en particulier, rien à dire, c’est impeccable. Mais c’est dommage que les costumes masculins soient tous bruns, ternes, voir boueux, que du cuir sans originalité. Même la première rencontre d’Artagnan avec Porthos, ou il est supposé porter un somptueux pourpoint (qui n’est en réalité, faute d’argent, que la moitié d’un somptueux pourpoint) et qui dans le livre sert de prétexte à sa rencontre et son duel avec d’Artagnan a été changée pour faire disparaitre cet élément. Peut être justement pour pas jurer avec le style choisis pour les personnages, beaucoup plus neutre ?

C’est dommage : la cour du roi, les nobles mousquetaires plein de panache, il pourrait il y avoir du faste, de la couleur. C’est une tendance de beaucoup de films d’époques à montrer le passé beaucoup plus terne qu’il ne l’était en réalité pour faire plus sombre, plus sérieux et par peur de faire kitsch. mais je trouve que dans les Trois Mousquetaires, ca va très loin sans être vraiment justifié. :thinking:

Pareil, j’ai trouvé les scènes de combat un peu brouillonnes et difficiles à suivre, la camera remuait beaucoup. :pensive:

Mais bon, je râle, je râle, mais globalement mon avis est plutôt positif : la qualités des décors rattrape celle des costumes, le jeu d’acteur est impeccable, le scenario est plutôt convainquant. (mais je suis plutôt team Constance dans l’âme, elle est cute. Déjà dans je-sais-plus-quelle version hollywoodienne des années 70 dont on avait la cassette quand j’étais gosse, je trouvais que c’etait la best girl. :blush: )
Ça fait plaisir de voir des films français de cette ambition et j’espère que la suite corrigera éventuellement les défauts.

5 « J'aime »

Oui j’étais tellement déçue ! (De manière générale, je suis déçue par Porthos, qui n’est pas le personnage très coquet et glorieux que décrit Dumas, notamment parce qu’il ne se distingue pas par les vêtements…)

3 « J'aime »

Alors moi, pas hyper en avance :smiley: j’ai vu le 2e volet hier, celui qui est centré sur Milady.

(on remercie les salles qui font durer un peu, en l’occurrence pour moi c’était à la Bnf, dans une sorte de cinéma « annexe » d’où je n’étais pas certaine de savoir comment sortir… )

Si vous ne voulez pas y aller, je pense que la bande-annonce vous suffira, il y a à peu près tout dedans. :smiley:

En ce qui me concerne, je n’avais pas vu le 1er volet, mais cela ne m’a pas beaucoup dérangée pour regarder ce second opus, car il y a un mini-récap au début. Quand on sait grosso-modo de quoi il retourne, ça passe très bien.

De plus, c’est un film à grand spectacle et qui se veut comme tel, alors, ça galope, ça court et ça explose assez souvent. Il n’y a pas grand chose à comprendre dans un combat (à mon avis).
Mais ne croyez pas que j’ai trouvé le film ennuyeux. J’ai trouvé que c’était un bon divertissement, qui m’a plu.

Je plussoie toutefois le commentaire d’Elias : pendant les scènes d’action, la caméra s’agite trop, on n’y comprend rien, on ne sait pas qui est qui (cf, les habits ternes et salis qui se ressemblent tous) pendant les batailles. :smiley: Il faut attendre l’issue pour voir ceux qui restent debout.

Étant fan d’Eva Green (depuis Casino Royale), j’ai pu voir ce méchant coup de vieux qu’elle a pris alors qu’elle n’a que… 43 ans (oh dur !). Néanmoins, je l’adore car je trouve qu’elle sort trois lignes et y insère profondeur et surtout intensité tragique à vif qui rendent le truc poignant. Les rôles de vénus vénéneuse lui collent à la peau.

On prêchait une convertie mais j’ai super apprécié Duris et Cassel dans ces rôles qui me semblent leur aller comme des gants, ça je n’ai pas été déçue. Avec peut-être un petit coup de cœur supplémentaire pour Aramis, peut-être parce qu’il souriait et avait moins le bourdon qu’Athos – avec de bonnes raisons, il faut le souligner.

Si ça ne spoile pas trop, de Tréville est accusé (d’un truc qu’on n’a pas voulu lui dire…) et la façon dont il se sort de son procès est fort réjouissante. :smile:
.
Les choses qui fâchent
Le carton rouge c’est : la potiche de compétition qu’est Constance Bonacieux. :dizzy_face: Mon dieu… il y a du niveau !!!
On dirait bien que Milady a trusté toute la badassitude et n’a rien laissé aux autres. Pas une miette.
En plus, je n’ai pas beaucoup de souvenirs (voire pas du tout) de Dumas mais j’ai l’impression que la Constance n’était pas aussi fade, qu’elle était mariée, avec du caractère et plus dégourdie.
Je suis admirative, par contre, de voir comment elle réussi à parler tout ce temps après

lisez pas c'est un spoil

avoir été pendue pendant une minute, ça faisait tellement faux. D’Artagnan aurai pu dire ce qu’il avait à dire sur son cadavre ça aurait eu le même résultat.

Carton rouge clair : Avec ma soeur on a aussi bondi quand on a vu le chateau de « Luçon ». Je ne sais pas à quoi ressemble Luçon dans la vraie vie, mais ce qu’il y avait à l’écran, c’était Chantilly ! Non mais les mecs du repérage des sites de tournage, non ! J’ai habité quinze ans à côté, vous n’allez pas m’entourlouper. :smiley:
(Cela m’a rendu suspects les autres châteaux montrés).

J’admets volontiers que je suis très bon public pour les films « de cape et d’épée » qui me rappellent irrésistiblement ma jeunesse car j’en consommais pas mal. Alors je mettrais une bonne note à celui-ci (il ne faut pas le bouder) mais avec des bémols pour le traitement de certains personnages si on est très chipoteur.

4 « J'aime »

Je suis dans le même cas que toi et j’ai béni ce récap! :wink: Et j’ai aussi trouvé que la caméra bougeait trop dans les scènes de combat.

Mais sinon, ce film est une vraie réussite! J’ai croché du début jusqu’à la fin! Les personnages, la construction de l’intrigue, les ambiances et surtout l’incroyable musique étaient si prenants! :smiley:

Entièrement d’accord! Eva Green a toujours une telle intensité! Je l’avais découverte dans Casino Royale et tout autant adorée dans Kingdom of Heaven (j’ambitionne d’ailleurs de la dessiner avec le costume qu’elle porte lorsqu’elle fait la connaissance de Balian/Orlando Bloom). Elle brille a tel point qu’elle vole un peu la vedette aux trois mousquetaires, et j’avoue avoir eu un faible pour toutes les scènes où elle joue avec D’Artagnan. :smiling_face_with_three_hearts:

Par contre, j’implore de la pitié pour Constance Bonacieux! Je l’avais aussi trouvée affreusement potiche, mais… dans le film des Trois mousquetaires de 2011. Là, si elle semble effectivement un peu nunuche, elle garde un aspect touchant et empathique, surtout vers la fin. Et si jamais, l’actrice joue dans l’excellent Houria. :wink:

https://youtu.be/yh9DbzOfbS4

Par contre, je ne ferai aucun commentaire sur l’historicité des costumes ahem, comme je suis reconstitutrice à mes heures perdues ^^ :sweat_smile: Et c’est bien la liberté des réalisateurs et des films. :wink:

Et cool pour Chantilly, merci pour l’info! :smiley:

1 « J'aime »