Jeu "Final fantasy VII" - Présentation

Il faut être un peu maso pour tenter de se risquer à présenter l’univers de Final Fantasy VII :sweat_smile: mais je vais essayer, et sans l’aide de wiki svp :sunglasses: ! Attention… ça va être plutôt long (et pourtant paradoxalement très taillé) !
Mais d’abord, pour tous ceux qui ne sont pas du tout familiarisés avec la franchise Final Fantasy, il faut savoir que chaque épisode de la saga présente un univers qui lui est propre, avec ses personnages et son histoire. Il n’y a pas de suite entre les différents opus de la saga, ce sont bien des thématiques différentes à chaque nouveau Final Fantasy qui sort. Le numéro VII est le plus populaire de tous. Il a contribué à la grande notoriété de la franchise et aujourd’hui encore occupe une place privilégiée dans le coeur des joueurs.

L’univers :

Il faut remonter bien avant les évènements du jeu pour comprendre les enjeux du scénario de Final Fantasy VII. Au commencement, la planète Gaïa était une terre fertile, magique et prospère. Sa faune et sa flore étaient riches et variées, mais ne comptait pas encore d’êtres humains.

Alimenté par un source appelé la rivière de la vie, cette énergie est une source vitale qui anime la planète et donne naissance à chaque forme de vie sur terre, avant de la reprendre à leur mort. C’est un peu comme une rivière des âmes. Ce cycle régit l’équilibre et l’harmonie qui donne à Gaïa son écosystème prospère.

tumblr_ojdob7HcY71vjytzoo1_540

Il faudra attendre l’arrivée des Cétras pour voir apparaitre les ancêtres des premiers hommes. Les Cétras sont un peuple qui voyage à travers les cieux à la recherche d’une terre « sainte » sur laquelle vivre en harmonie. Ils sont pacifiques et dotés de pouvoirs incroyables. Ce sont de grands sages au savoir ancestral. Très vite, la cohabitation entre ce peuple et Gaïa se fait dans une totale osmose et la paix règne encore pendant de nombreux siècles.

Cette paix sera bouleversée lorsqu’un jour, un immense astéroïde vient s’écraser sur le continent Nord de la planète. Les Cétras, en communion avec Gaïa, entendent ses cris de souffrance et se rassemblent autour de ladite plaie afin de la guérir. Ils découvrent avec surprise une forme de vie nichant au coeur de la météorite. L’alien est en fait la némésis parfaite des Cétras : voyageant elle aussi à travers les cieux à la recherche de mondes sur lesquels se nourrir de toute forme d’énergie. C’est un parasite perfide et redoutable (je vous conseil le visionnage de cette vidéo, qui présente vraiment bien cette calamité venue des cieux. Regardez là après avoir lu le reste de l’article toutefois pour comprendre) .Elle dupe les Cétras en prenant leur apparence afin de se mêler à eux. Répandant son mal, elle corrompt ses victimes en déferlant sur eux un virus qui les transformera en monstres abjectes. Une guerre éclate entre les Cétras et l’alien lorsque ces derniers se rendent compte de la supercherie. La calamité des Cieux est faite capturé et son corps se voit scellée dans une prison de glace au cœur du cratère nord. Affaiblis par la guerre, certains Cétras décident de quitter Gaïa, tandis que d’autres, choisissent de rester. Leur sédentarisation les fera peu à peu perdre leurs facultés au fil des générations, avant de devenir de simples humains tels que nous les connaissons.

Bien des siècles plus tard, c’est ici que commence notre histoire. Les hommes ont depuis colonisés toute la planète et oublié leur passé. Nous sommes plongés au coeur de la splendide cité de Midgar, ville moderne et modèle d’innovation. La ville est sous le joug d’une puissante entreprise multi-nationnale nommée la ShinRa. La ShinRa a fait fortune en développant une technique capable d’extraire et de transformer la rivière de la vie en une énergie consommable (l’électricité). C’est l’énergie Mako. Hélas le processus de pompage est extrêmement néfaste pour la planète, autant que très polluant. Toutefois, le confort apporté par cette technologie assure un pouvoir très prospère à la ShinRa, qui continue son développement en installant des réacteurs Mako un peu partout dans le monde.


Un continent toutefois s’oppose à la suprématie de la shinra : Le Wutaï. Celui-ci refuse l’implantation de la compagnie sur ses terres, et sans surprise, une guerre ne tarde pas à éclater. La shinra, qui est pleine de ressources, développe alors sa propre armée : Le SOLDAT. Des êtres aux capacités surhumaines, boostés par l’énergie Mako.
Elle dispose également d’une équipe scientifique très investie, dont le but est de trouver la Terre promise, un endroit évoqué par d’anciens textes Cétras qui selon la légende, offrirait une quantité illimitée d’énergie, ce que la ShinRa cherche naturellement à exploiter pour son énergie Mako. Au détour de leurs recherches, l’équipe scientifique de la ShinRa tombe sur l’alien scellé autrefois par les Cétras. Ignorants, les simples mortels pensent avoir en face d’eux un corps de Cétra parfaitement bien conservé. Il baptise l’entité Jénova. Bien vite, les enjeux sont de recréer un Cétra à partir des cellules récoltées sur l’alien, afin de savoir où se trouve la Terre promise (puisque les Cétras ont la capacité de communiquer avec la planète). Des cellules de Jénova sont directement injectés dans 3 cobayes privilégiés, 3 enfants à naitres : Genesis et Angeal, regroupés sous le projet G, dirigé par Hollander, et le projet S, dirigé par Hojo, qui donnera naissance à Sephiroth.

Les années passent et les enfants nés de cette expérience ne démontrent aucune faculté à pouvoir communiquer avec la planète. Le projet Jénova est un échec. Du moins… Pas tout à fait. En grandissant, les enfants sont enrôlés dans le SOLDAT et démontrent des capacités dépassant tout entendement. Le plus fort d’entre eux, également le plus populaire, est Sephiroth, considéré comme le meilleur combattant de tous les temps. Le professeur Hojo comprend alors que Jénova n’est pas une Cétra, mais décide quand même de continuer à exploiter ses cellules pour créer de nouveaux soldats génétiquement modifiés. Parallèlement, la guerre contre le « méchant empire » Wutaï est gagnée et Sephiroth est présenté comme le héros de toute une nation. Véritable modèle pour la jeunesse, beaucoup de jeunes enfants s’enrôlent dans l’armée afin de suivre l’exemple de Sephiroth.

C’est le cas du héros principal de FFVII : Cloud Strife. Originaire d’un petit village de Nibelheim, Cloud est un garçon introverti, qui décide de partir pour Midgar afin de suivre les traces de son idole Sephiroth, et ainsi devenir SOLDAT première classe, comme son héros. Il s’engage à l’âge de 16 ans, et débutera ses classes comme simple milicien, sans jamais parvenir à gravir les premiers grades de SOLDATS hélas… À la Shinra, il fera la connaissance de son meilleur ami, le jeune Zack, SOLDAT de rang 2nd classe. Les deux amis partagent le rêve de devenir un héros et Zack ne tarde pas à prendre Cloud sous son aile pour l’aider à y parvenir.

big.128291262

Malheureusement, les affaires internes de la shinRa prennent une tournure dramatique lorsque plusieurs SOLDATS désertes mystérieusement, enrôlés par Genesis, SOLDAT première classe, mis en disgrâce après avoir appris la vérité sur ses origines. Il ne tarde pas à enrôler son ami d’enfance à son tour, Angeal, le mentor de Zack. Le département du SOLDAT se voit entaché d’une sombre image et sa grandeur d’avant est désormais sur le déclin.

Plus tard, Cloud, toujours milicien, se voit mobilisé aux côtés de son héros Sephiroth pour une mission à Nibelheim. Des étranges monstres sèment le chaos autour du réacteur Mako. Une fois sur place, on découvre que le corps de Jénova est en fait caché au réacteur de Nibelheim. Sephiroth découvre le pot aux roses et comprend toute l’horreur de ses origines à son tour. La vérité éclate au grand jour et elle lui est insupportable. Sephiroth perd pied et ne répond plus de ses actes.

Dans une folie meurtrière, il met à feu et à sang le village de Cloud, tuant bon nombre d’habitants, dont la mère de notre héros, ainsi que le père de Tifa, une amie d’enfance. Sephiroth cherche alors à libérer Jénova. Zack tente de l’en empêcher et de mettre fin à sa folie meurtrière. Sans succès. Cloud, désespéré, se faufile à son tour dans le réacteur, et profite du fait que Sephiroth se recueille devant l’alien pour fondre sur lui par surprise. Sephiroth est touché, mais encore apte à se battre. Cloud est à son tour grièvement blessé et s’écroule aux côtés de son meilleur ami. Sephiroth lui, chute et disparaît dans le coeur du réacteur Mako, emportant avec lui la tête de Jénova.

Cloud et Zack sont récupérés par le professeur Hojo, qui les garde comme cobayes pendant 4 longues années. Ils subissent bons nombres d’expériences et reçoivent même des cellules de Jénova à leur tour. Finalement, Zack parvient à s’échapper et libère Cloud à son tour. Mais Cloud semble très affecté par ces années d’expériences et subit qui plus est une intoxication à la Mako. Zack parvient tout de même à fuir Nibelheim avec son meilleur ami et entame alors une longue fuite dans laquelle la ShinRa ne leur laissera aucun répit.

(Pour celui que cela intéresse, voilà un court épisode animé qui reprend les évènements de Nibelheim, ainsi que la fuite de Zack et Cloud 4 ans après : https://youtu.be/y7HchI2MarU.)

Alors que la ShinRa parvient à débusquer Zack et Cloud, Zack prend la décision de cacher son ami avant d’aller affronter la ShinRa tout seul. Le jeune homme y laissera la vie, mais sauvera celle de Cloud. Cette expérience traumatisera notre héros, au point d’altérer sa personnalité et de combiner son histoire à celle de Zack.

dYkjy56

C’est dès lors que débute l’histoire abordé dans le jeu FFVII. Pour le plaisir des yeux, je vous laisse découvrir l’opening (la version remasterisé du jeu) qui contextualisera bien mieux que moi !

Persuadé d’être un ancien SOLDAT première classe, Cloud rejoindra finalement Midgar où il retrouvera Tifa, maintenant membre d’un groupe rebelle, écolo et activiste anti -Shinra, nommé AVALANCHE. Bien malgré lui, Cloud se verra embarqué dans les actions rebelles du groupe AVALANCHE et participera à des missions de sabotage dans le but d’affaiblir la ShinRa. Cloud fera aussi la rencontre d’une vendeuse de fleurs, Aerith, la dernière représentante encore pure des Cétras, étroitement surveillé par les Turks, une branche très privée et secrète de la ShinRa. Au détour d’une mission de sauvetage, visant à délivrer Aerith, Cloud réveillera sans le vouloir le corps de Jénova, alors rapatrié à Midgar. L’alien parviendra à s’échapper de sa cuve et prendra même l’apparence de Sephiroth avant de s’enfuir, tuant au passage le président Shinra, dont le décès laisse tout le loisir à son fils, Rufus Shinra, de reprendre les commandes.

Rufus réaction

Cloud et toute sa bande décident de partir à la poursuite de “Sephiroth’’, sachant qu’il représente un danger bien réel pour la planète. Très vite, les intentions de l’antagoniste sont révélés. Jénova/Sephiroth cherche à mettre la main sur la matéria Noire, un artefact très puissant qui permet d’invoquer un Météor. L’alien recevra d’ailleurs l’aide inattendu du véritable Sephiroth, cristallisé et en stase dans le cratère nord depuis tout ce temps. Il s’avère que Sephiroth parvient à prendre le contrôle de l’esprit de Cloud, comme celui-ci est porteur des cellules de Jénova. Après moult péripéties, Sephiroth parvient à guider Cloud jusqu’au cratère nord, où le héros remettra contre son gré la matéria noire à son ennemi. Sephiroth entame aussitôt l’invocation du Météor et érige une puissante barrière énergétique autour de son entre pour se protéger durant le rituel.

Désespérés, nos héros apprennent qu’il existe un moyen de sauver la planète de son triste destin. Tout comme il existe la matéria noir, il existe également un artefact capable d’invoquer un sacre protecteur, à l’image d’un bouclier magique qui protègerait Gaïa du Météor. Sans plus tarder, notre petite équipe part à la recherche des quatre différentes matérias qui permettent d’invoquer le Sacre. Au détour de leur voyage, Aerith utilise ses capacités de Cétra pour communiquer avec ses ancêtres ainsi que prévenir la planète du danger imminent. Jénova/Sephiroth intervient au même moment pour mettre fin à sa prière, la tuant d’un cruel coup d’épée. Une expérience qui ne fera qu’enfoncer Cloud toujours plus loin dans son traumatisme.

Heureusement, durant le reste du voyage, notre héros finira par retrouver la raison et s’apprête à aller affronter Sephiroth au cratère nord pour en finir une fois pour toute avec son cauchemar. La puissance de Sephiroth est tel qu’il empêche d’ailleurs l’invocation du sacre. Alors que le météor semble près de s’abattre sur Gaïa, tout espoir de l’emporter semble perdu. Cloud parvient heureusement à vaincre Sephiroth à temps et le sacre peut-être invoqué. La rivière de la vie elle-même concentre toute son énergie au point d’impacte pour offrir une barrière supplémentaire. Tout laisse à croire qu’Aerith, depuis la rivière de la vie, a joué un rôle dans cette intervention de dernière minute. Finalement, la fin du monde est évitée de justesse, bien que Midgar elle, est été entièrement détruite, la ShinRa avec.

L’Histoire ne s’arrête pas là bien évidemment. La compilation autour de FFVII regroupe plusieurs opus traitants de différents sujets datant d’avant ou après la chute du Météor et la destruction de Midgar. La suite directe est le film Advent Children, qui traite de l’après catastrophe. Tous les événements relatés autour des aventures de Cloud et Zack, sont un épisode sorti sur PSP il y a longtemps, intitulé Crisis Core, qui revient sur le passé de Cloud et Sephiroth avant les événements de Nibelheim.
L’ultime épisode, qui clôture la chronologie de FFVII, c’est l’épisode Dirge of Cerberus, qui se déroule après les événements de Advent Children (ça va vous suivez :joy:)

Si l’énergie me prend d’écrire la présentation des autres épisodes de la compil, peut-être que je les mettrais à la suite de ce post. En tout cas, j’espère avoir réussi à vous faire plonger dans l’univers complexe de ce merveilleux opus ! Malheureusement l’histoire est bien trop longue et complexe pour que j’en décrive toutes les étapes, j’ai dû tailler énormément de choses, mais à mon sens, l’essentiel est là :slightly_smiling_face: Voilà merci de m’avoir lu et n’hésitez pas à me partager vos impressions !

5 « J'aime »

Je ne connaissais pas du tout et j’ai pris plaisir à te lire. Merci pour le partage :slight_smile:

4 « J'aime »

J’ai trouvé ce résumé super intéressant et s’il ne s’agit là que d’un seul épisode, c’est d’autant plus impressionnant. Si tout devait être raconté et non résumé, il y en aurait pour deux trois tomes !

Il y a extrêmement longtemps j’ai vu un film Final Fantasy au cinéma mais ca n’a donc probablement rien à voir et ton avertissement initial aide à comprendre pourquoi.

Merci encore.

4 « J'aime »

Très intéressant ! Cela aide un peu plus à comprendre le début de ta fanfiction. En tout cas, on sent que c’est un univers que te passionne et ça fait plaisir à voir.

3 « J'aime »

Oh, l’année dernière, j’ai joué à FFVII remake sur PS4, franchement, j’ai ultra kiffé, mon copain a essayé de m’initier à l’ancien jeu, mais j’arrive pas à adhérer, du coup il y a rejoué tout seul (car oui, il avait déjà joué en 1998 xD), moi j’ai juste regardé. En fait, le gameplay est horrible pour moi, et donc quand le remake est sorti avec un gameplay qui se rapproche de FFXV (que j’ai adoré, désolé pour les puristes), j’ai pu jouer pleinement sans être frustrée. En plus, niveau graphisme, c’était plus agréable et même la musique était beaucoup mieux. Je crois que j’étais tellement habituée à des jeux récents que les anciens aux graphismes « carrés », j’ai trop du mal.

J’ai vraiment hâte que la prochaine partie sorte, et de voir les autres personnages, notamment Vincent Valentine, que j’attend avec impatience.

3 « J'aime »

Hey merci pour vos retours ! :slightly_smiling_face:
Content de savoir que ça se lit bien, l’univers est très riche c’est difficile d’en aborder tous les aspects !

@OldGirlNoraArlani

Il y a extrêmement longtemps j’ai vu un film Final Fantasy au cinéma mais ca n’a donc probablement rien à voir et ton avertissement initial aide à comprendre pourquoi.

Je pense qu’il s’agit de Final Fantasy les créatures de l’esprit ? Je ne l’ai pas vue mais c’était assez innovant pour l’époque, même si je crois que le film a fait un sacré flop… Je le regarderai à l’occasion !

@Hal

En fait, le gameplay est horrible pour moi, et donc quand le remake est sorti avec un gameplay qui se rapproche de FFXV (que j’ai adoré, désolé pour les puristes)

Je te rejoins sur le gameplay ! Le système de tour par tour manque de dynamisme, bien qu’en recontextualisant les choses, c’était une dinguerie pour l’époque. Je préfère également le côté plus dynamique de FF7 remake et de FF15 (que j’ai adoré aussi, bien que je le trouve très différent de ce qu’ils avaient annoncé dessus il y a plus de 10 ans maintenant… Mais bon, c’est encore un autre débat XD)

J’ai vraiment hâte que la prochaine partie sorte, et de voir les autres personnages, notamment Vincent Valentine, que j’attend avec impatience.

Halala :slightly_smiling_face: On attend tous l’arrivée de Vincent avec beaucoup d’impatience ! Vivement la deuxième partie en effet, l’attente commence à être longue ! :sweat_smile:

4 « J'aime »

Oui, c’était ça. Effectivement, à l’époque, ça représentait une grosse avancée visuelle (traitement réaliste des peaux et des cheveux par exemple, si je me souviens).

Ce genre de prouesse se périme toutefois plutôt vite au fil des années. :grinning_face_with_smiling_eyes:

4 « J'aime »

askip, c’était leur fierté xD ils ont fait un travail de fou sur le mouvement des cheveux de la perso principale xD

2 « J'aime »