La "fiction de fans" dans le Guinness World Records 2018

Bonjour, bonsoir …
Je m’excuse d’avance si ce sujet est mal placé :slight_smile:
En feuilletant ce livre (voir le titre) je me suis arrêtée à la page des livres et ce sont les fanfictions qui ont attiré mon attention. Je m’étais toujours demandé qui avait créé ce principe… J’ai trouvé ceci intéressant, à vous de voir !


P.s: bien que je sois certaine que vous soyez tous au courant, c’est toujours intéressant de constater à quel point le nombre de fanfics sur ‹ ‹ Harry Potter › › et ‹ ‹ Naruto › › a augmenté depuis 2018 :joy:

5 J'aime

C’est assez inexact, étant donné que les premières fanfictions remontent à bien, bien plus longtemps que les fanzines (on en a même des traces au XVIIIe et XIXe siècle, pour tout dire, avec des figures comme Sherlock Holmes, le capitaine Némo et même sur des bourgeois, comme quoi, les fanfictions fantasme IRL c’est pas nouveau). D’ailleurs, bien avant Star Trek, on oublie un peu trop facilement qu’il y a eu Lovecraft, et surtout Tolkien et Isaac Asimov, où les fanfictions ont largement pullulées dans leur sillage, étant donné que les premiers fanzines ont justement été créés et popularisés par eux.

Si le cas de Star Trek est intéressant, c’est pour une toute autre raison, et en vérité quelque chose de très actuel : la place de l’auteur dans l’oeuvre. Parce que si on retient Star Trek, et pas son auteur, c’est pour une raison : les fans se sont intégralement approprié l’univers et l’ont arraché des mains de son auteur, parce que ses fans considéraient qu’il faisait n’importe quoi avec. Les versions de Star Trek qu’on a aujourd’hui, elles sont imprégnées à 90% du travail des fans, si vous voulez un ordre d’idée, ce qui est assez ouf. Aujourd’hui, le débat est toujours d’actualité quand on voit les propos de cette chère, chère J.K Rowling et sa transphobie à vomir, où les fans menacent de lui reprendre Harry Potter des mains.

Malheureusement, elle est trop considérée comme un piédestal pour que ça arrive. Après, elle a quand même beaucoup contribué et défendu la fanfiction à un moment où certaines personnes comme Anne Rice ou cet égo surdimensionné sur pattes qu’est G.R.R Martin tentaient de la plomber, en vain. Ca me fait toujours rire d’ailleurs que l’on ressorte de temps en temps son billet de blog du placard tellement il transcende d’arrogance et de malveillance. Jamais compris pourquoi des gens l’apprécient pour ma part, il est tout ce que je déteste chez un auteur. Enfin bref xD

3 J'aime

C’est la version qui a cours de nos jours ? Pauvre Roddenberry, il doit se retourner dans sa tombe.

3 J'aime

Bah pour le coup, pas du tout, vu qu’il l’a totalement accepté et a canonisé la plupart des propositions de fans de son vivant :smiley:

3 J'aime

Oui je sais, mais ce n’est pas parce qu’il « faisait n’importe quoi avec ».
La façon dont est rédigé le paragraphe trois posts plus haut prête à confusion, et sous-entend que les fans se sont réapproprié l’oeuvre parce que ce que Roddenberry écrivait n’était pas satisfaisant / accepté.
Sauf que ce n’est pas le cas.
Ce qu’il a écrit n’était pas suffisant. Ce n’était pas « n’importe quoi ».

4 J'aime

@beila : Merci pour ce petit rappel trekkien !!! (Oui, je suis toujours contente quand Spock apparaît à l’écran…)

Par rapport à Star Trek, je crois que l’on considère que la « première » fanfic vient de ce fandom tout simplement parce que c’est la première fois que le terme « fanfiction » a été utilisé. Il est évident que des fictions inspirées d’œuvres populaires avaient déjà vu le jour auparavant. Le fils de Conan Doyle, Adrien, et un autre auteur de romans policiers, John Dickson Carr, ont écrit un recueil de nouvelles holmésiennes vraiment très proches des originales, qui ont été publiées et très bien reçues par le public…

Complètement d’accord !!! Les fans ont étendu l’univers (et ont certes rajouté beaucoup de choses dans les fanfics) mais je ne suis pas certaine de comprendre la phrase

… ? :thinking:

En tant que fan absolue de la série originale, et grande lectrice de fanfics TOS (en anglais essentiellement), les 3/4 de ce que je lis sont très fidèles au canon. D’accord, je les choisis en partie pour ça, mais le respect de ce qu’a créé Roddenberry y est bien présent ! Jamais je n’ai lu un seul auteur déclarer qu’il « avait fait n’importe quoi » avec Star Trek… Au contraire, beaucoup le remercient dans leur disclaimer pour avoir créé un univers aussi riche et « fascinant ».

Quant au fait de pouvoir « déposséder un auteur » de sa création, je trouve l’idée complètement hallucinante, mais peut-être ai-je encore une fois mal compris ce que tu voulais dire. On peut penser ce qu’on veut de Rowling (c’est un débat dans lequel je ne rentrerai pas), mais de là à dire que c’est « malheureux » qu’on ne puisse pas lui « reprendre Harry Potter »… Je ne peux pas être d’accord. Le droit d’auteur existe, et c’est une chance ! Les opinions de l’auteur sur tel ou tel sujet n’ont rien à voir avec le fait que son œuvre lui appartient.

2 J'aime

Si on considère que « fans » c’est « toute personne ayant travaillé sur la licence » alors ça se tient.
Concrètement, Roddenberry a créé le concept, il a écrit quelques scénarios, des pitchs, mais il n’a pas rédigé de « grand codex du lore de Star Trek ». En revanche il a validé a posteriori les créations des scénaristes, des réalisateurs, des acteurs, des maquettistes… et, par la suite, des spectateurs de la série.
Les prémices du lore Vulcain ont été créés par Nimoy, par exemple (le salut vulcain, la prise vulcaine, la fusion mentale…). Le Horta par Gene Coon. Et les tubes Jefferies, par Matt Jefferies.

3 J'aime

Ah oui, je n’avais pas compris ça comme ça. Pour moi, « fans », ce sont des gens qui, justement, n’ont pas travaillé sur l’univers de manière officielle (ou rétribuée). Sinon, c’est évident que les acteurs, par exemple, ont énormément influencé certains épisodes et des caractéristiques essentielles des personnages (Nimoy a énormément fait pour Spock…). Sans parler des scénaristes, etc… Mais pour moi, ce ne sont pas des « fans » : ce sont… des gens qui ont fait leur travail et qui se sont probablement enthousiasmés pour le projet.

Et je voulais dire aussi que je ne parlais que de TOS, pas de toutes les autres séries qui ont suivi et qui, pour certaines, n’ont en effet rien à voir avec Roddenberry.

3 J'aime

… mais qui ont toutes été créés par des fans de TOS.
Même si je présume que pour les plus récentes, on doit maintenant plutôt avoir affaire à des fans des séries de deuxième génération (NG, DS9 et Voyager).

3 J'aime