Les styles de titre et tailles de police du site, et comment bien les utiliser

Les styles de titre et tailles de police du site, et comment bien les utiliser

.
Ça y est, votre chapitre est fin prêt.
Relu, corrigé, il ne vous reste plus qu’à le mettre en ligne afin que le public n’en profite !

Oui, mais voilà, il y a un hic. La présentation de tout cet amas de texte !

Pas de panique, c’est là que les styles de titre et les tailles de police entrent en scène !

(Sachez, à titre d’exemple, que toutes les captures d’écran qui suivent n’ont pas été retouchées en taille ou échelle, afin de vous montrer la « taille réelle » (avec références) des tailles et styles de titre.
Si la capture est trop grande pour s’afficher convenablement ici, n’hésitez pas à l’ouvrir en taille réelle dans un onglet à part au besoin.

Enfin, les exemples de rendu sur le site se font sous les paramètres standard d’affichage. Pour modifier vos préférences d’affichage lors de la lecture, je vous invite à aller jeter un oeil du côté de :computer_mouse: ce topic !)

°

1. Les styles de titre… à quoi peuvent-ils servir ?

Certains auteurs aiment bien mettre en valeur les titres de chapitre, des extraits ou des citations liés audit chapitre, ou, dans le cas de one-shots, mettre en valeur le titre de la fanfiction au sein-même du chapitre.

Vous en conviendrez, si vous laissez tous les paramètres en « normal », rien ne ressortira pleinement de votre texte.

C’est là que servent les styles de titre, ou heading tels qu’ils sont nommés sur l’interface.

.

D’abord, apprenons à les trouver.

Dans l’interface d’écriture de chapitre, vous trouverez les outils suivants : mettre en gras, italique, souligné, barré, [H1], [H2], faire des listes à chiffres, faire des listes à puces, enlever un retrait sur le paragraphe, ajouter un retrait sur le paragraphe, « normal (1) » « normal (2) », alignement du texte et supprimer toute mise en forme du texte.
Ce qui nous intéresse ici c’est ce que j’ai nommé « normal (2) », entouré de rouge ci-dessous :

Une fois que vous aurez cliqué dessus, un menu déroulant vous proposant pas moins de sept options s’affichera.

TUTO_screen_2

Certes, mais à quoi tout cela ressemble une fois le titre choisi pour votre texte ?
Eh bien, à ceci !

Cependant, vous devez savoir tout autant que moi (auquel cas je vous l’apprends maintenant) que le rendu dans l’interface et le rendu une fois le chapitre publié sont deux choses différentes, parfois même radicalement !

Ainsi, une fois votre chapitre mis en ligne, avec lesdits styles sélectionnés, vous obtiendrez cette mise en forme :

Mis côte à côte, vous pourrez clairement voir la différence de rendu.

Enfin, notez que le H1 et le H2 accessibles en début de barre des outils, ne sont que des raccourcis pour le Heading 1 et le Heading 2 !

.

Mais alors… À quoi ils peuvent servir ?

Eh bien, comme cité plus haut, à mettre en valeur le titre de votre chapitre, un possible extrait ou citation…
Des images parlent parfois plus que des mots, alors voilà un exemple tiré d’un de mes propres chapitres :
Dans l’ordre, j’y ai utilisé le heading 1 (pour le titre/numéro de chapitre), le heading 3 (pour l’extrait et la source de l’extrait), et le style « normal » (pour le chapitre en lui-même).

Vous verrez ainsi combien l’effet est immédiat ! Voilà la magie des styles de titre !

En résumé…

L’utilisation de styles va complètement changer et diversifier la mise en forme de votre chapitre. Taille, épaisseur des lettres, interligne… ils varient sur au moins ces trois paramètres.
Il permet de clairement faire la différence entre les possibles divers segments de votre chapitre.
Par exemple, si un personnage lit un journal datant du matin-même, vous pouvez mettre à profit les styles de titre pour montrer que le contenu dudit journal ne fait ni partie du récit, ni d’un dialogue.

.

2. Et les tailles de police ?

Tout comme les styles de titre, les différentes tailles de police permettent une meilleure mise en valeur de votre texte.

Vous vous souvenez de l’option que j’ai nommée « normal (1) » précédemment ?

Une fois que vous cliquez dessus, vous trouverez le menu déroulant suivant :

TUTO_screen_9

Et à titre d’exemple, voilà à quoi ressemble chacun de ces choix avec, à gauche, dans l’interface d’écriture et, à droite, une fois le chapitre mis en ligne :

En résumé…

En clair, la taille de police n’influence que sur la taille. Rien de plus.
Tout comme dans le document Word/OpenOffice/autre sur lequel vous travaillez initialement (si vous travaillez sur un logiciel tiers plutôt que de directement écrire dans l’interface — ce qui n’est pas vraiment recommandé pour plusieurs raisons), vous pouvez avoir des tailles de police de 4, 5, 11, 12, 72 ou encore 94.
L’idée est la même, à la différence près que l’éditeur ne propose « que » quatre tailles. Standard, petit, grand et énorme ! :slight_smile:

.

Et l’utilité dans tout ça ?

Une fois encore, tous ces petits outils servent à mettre en valeur votre chapitre.
Les utilisations sont (presque) infinies.
Vous pouvez réduire la taille de la police pour de possibles notes en bas de page, afin que le lecteur comprenne en un coup d’œil qu’il ne s’agit pas de la suite/fin du chapitre, ou encore afin de mettre en forme des « petites majuscules » !
Dans l’exemple ci-dessous, mon texte dans l’éditeur est tout simplement « ASSASSIN ! » (les majuscules sont importantes), mais grâce à l’utilisation de la taille small sur toutes sauf le A initial, le texte apparaît sous cette forme une fois mis en ligne ! :wink:

TUTO_screen_11

.

3. Fuu—sion !!

Et bien sûr, vous pouvez combiner les deux ! Utiliser un style de titre et une variation de la taille de police, afin d’obtenir le rendu idéal à vos yeux ! Mais veillez à rester modéré(e), et à ne pas tomber dans l’excès !

Un texte joliment mis en forme sera plaisant pour l’œil ; mais s’il est trop gros ou trop petit, au contraire, il risque d’inciter le lecteur à s’en aller.

.
À titre d’exemple, voici à quoi ressemble une combinaison de heading 1 et de la taille huge (avec « Normal² » en guise de référence ; style et taille « normal ») :

.
Et à quoi ressemble le heading 2 avec la taille small (toujours avec « Normal² » en référence) :

TUTO_screen_13

°

Et n’oubliez pas !
Afin de délester un peu les notifications des lecteurs qui vous ont mis (vous ou votre chapitre) en alerte, pensez à travailler le chapitre en mode prélecture.
N’hésitez pas à consulter :computer_mouse: ce tutoriel en cas de besoin !

Sur ce, bonne écriture, et bonne mise en page de vos chapitres ! :slight_smile:

9 J'aime