[RECO] Ghost Whisperer, Ghost Whisperer in Canada

Je vous suggère, même pour ceux qui ne connaissent pas bien la série Ghost Whisperer une histoire de dix-huit chapitres intitulée « Ghost Whisperer in Canada » de 1950m. Pour comprendre l’histoire, aucun préalable nécessaire, sauf celui de connaître l’idée générale de la série, c’est-à-dire que nous sommes en présence d’histoires d’esprits errants et de chuchoteurs d’esprits.
Et cette histoire plaira à ceux qui apprécient le réalisme et le cynisme, l’histoire se déroule au Canada, au Québec, à Montréal. Histoire qui présente plusieurs changement de situation pour certains personnages, surtout Carl Neely. Et en plus, occasion de voyager en Serbie et en France, occasion d’apprendre un peu plus sur Vuk Branković (personnage historique serbe) et occasion d’apprendre certaines prières orthodoxes. Histoire ponctuée d’enquête et de recrutement des services secrets, elle présente aussi une rencontre entre les différents personnages de l’histoire et quelques histoires comiques largement inspirées de certains épisodes de la série.

Titre de la fiction : Ghost Whisperer in Canada
Auteur : 1950m
Genre : Univers étendu, Famille et Surnaturel
Rating : M pour plusieurs chapitre, G et T pour d’autres chapitres.
État : Terminé, histoire avec dix-huit chapitres de longueur variée, allant de 703 mots à 11652 mots.
Connaissance du fandom : Minimal, puisque tout est réinventé.
Fanfiction centrée sur les personnages : Un peu tous les personnages de la série, Carl Neely, Mélinda Gordon, Gabriel Lawrence, Andrea Marino, Rebbeca Cahill, Élie James, Richard Payne, sauf Jim Clancy, et d’autres personnages originaux de l’auteur.
Lien : Ghost Whisperers in Canada, une fanfiction Ghost whisperer

Résumé de l’auteur : « S’il y a deux passeuses d’âmes, Zlata Eastman, épouse de l’ambulancier Dušan Milošević (au lieu de Jim Clancy), et Melinda Gordon, en couple avec Gabriel Lawrence? Comment rencontrent-ils Carl Neely, Tricia Benhenia, Andrea Marino, Richard Payne, Élie James et Rebbeca Cahill, entre autres vivants? Ils sont à Montréal, Québec, Canada. Avertissement : beaucoup de cynisme et de réalisme. Toute reconnaissance avec de vraies personnes est fortuite. Seul le titre est en anglais. »

Avis : Pourquoi lire cette fiction ? D’abord, nous nous retrouvons dans un cadre réaliste d’une ville réelle (Montréal et ses banlieues), et non une ville fictive, Grandeview. Ensuite, nous trouvons un jeu psychologique intéressant, d’un policier qui collabore avec les services secrets pour se retourner contre eux et protéger sa famille. Sans parler des réflexions et monologues intéressants de Carl Neely. Sans oublier une histoire brève sur les enfants mêmes des chuchoteurs d’esprits, les enfants de Mélinda Gordon-Lawrence, la mauvaise passeuse d’âmes, rencontrent les enfants de Zlata Eastman-Milošević, la bonne passeuse d’âmes, pour devenir meilleur.

Avec ce jeu psychologique, il y a un intérêt à connaître la suite de l’histoire. Parfois, ce changement de situation m’avait pris au dépourvu.

Le style de l’auteur est clair, texte relativement bien aéré sans fautes importantes.

2 « J'aime »

Merci de recommander ma fiction de Ghost whisperer ! Ceci a fait augmenter le nombre de lectures pour cette histoire. Vous m’avez fait une bonne publicité. Encore une fois, merci!