Relire ou ne pas relire

Vous venez de terminer la lecture d’un livre ou d’une fic (ou le visionnage d’une série ça marche aussi) qui vous a bien plût. Pas forcément au point de vouloir écrire dessus mais qui a suscité de l’intérêt chez vous quand même. Êtes-vous du genre à ne jamais revenir dessus parce que vous connaissez l’histoire et la fin ? Ou alors vous replongez-vous dans la lecture/le visionnage juste pour le simple plaisir de retourner une fois encore dans cet univers que vous appréciez ? (Je me limite ici uniquement aux œuvres sur lesquelles vous n’écrivez pas de fics. Pourquoi ? Parce que de mon point de vue pour écrire des histoires sur une œuvre il faut l’avoir lu/vu plusieurs fois pour connaître un minimum l’univers ou les personnages)

Personnellement je suis de ceux qui vont se replonger autant de fois qu’ils en ont envie dans une histoire originale ou ‹ fanfictionnelle › (si vous me permettez le mot) du moment qu’elle leur plaise. Après tout tant que l’histoire est accessible autant en profiter si on l’apprécie. Et vous ?

12 « J'aime »

Excellente question, qu’on peut attribuer à tellement de média en dehors de la littérature comme le cinéma, la musique et les jeux. Mais pour rester dans les livres :

De même mais plus dans un côté nostalgique la plupart du temps. Il y a même pas un mois j’ai à nouveau terminé Carrie de Stephen King juste parce que l’envie m’est venue. Tout simplement. Parfois cela peut donner des idées pour une fic mais généralement c’est juste pour passer un bon moment.

La base. Et relire une fic sur un fandom qu’on n’irait pas voir d’habitude (merci les défis) peut donner envie de se renseigner et peut-être devenir fan à l’avenir.

5 « J'aime »

Alors je dirais que ça dépend du type d’oeuvre.
J’ai lu et relu au moins 6 fois « La nuit des temps » par exemple. Mais c’est un tome seul.
La trilogie d’A la croisée des mondes, je l’ai lue 3-4 fois.
Deux fois chaque tome de l’Assassin Royal, 3 fois les Fourmis, deux fois les 24 tomes des chroniques de Pern, la trilogie de Fionavar, trois fois les Guerriers du Silence…
J’en oublie beaucoup !
Ça dépend de la longueur de la série et de la façon dont elle m’a fait planer. Parfois, j’avoue que je préfère relire quelque chose que de me lancer dans une oeuvre incertaine… (J’ai eu quelques déceptions).
Donc tu poses une épineuse question !
Par contre, Saint Seiya, j’ai arrêté de compter ! Lol ! Ainsi que Thorgal, Yoko Tsuno, les Tuniques bleues, et autres BD (plus facile à relire souvent).
Bref, je suis de la team « relecture » car on ne peut pas appréhender pleinement un univers en ne s’y plongeant qu’une seule fois. :wink:

7 « J'aime »

TEAM RELECTURE x10000 !!!

Mes premiers tomes de Harry Potter peuvent en témoigner (surtout le 1, que j’ai depuis… fiouh, au moins 14 ans), j’adore relire des livres qui m’ont énormément plu.
Mais toujours avec un certain laps de temps entre deux. Par exemple Coeur d’Encre, que j’ai découvert en sixième, je ne l’ai relu qu’une fois au lycée de mémoire, voire peut-être à la fac… Idem pour l’excellent Comment se débarrasser d’un vampire amoureux, découvert au lycée et rouvert une seconde fois pendant mes années de licence (faudrait que je le retrouve, d’ailleurs :thinking:). Et je ne parle pas de Narnia
J’adore me replonger dans ces livres que j’ai pu déjà lire pour plusieurs raisons : déjà, tout bêtement parce que je retrouve entre leurs pages un monde familier, une sorte de « foyer » que je peux retrouver sans crainte ni appréhension, parce que je sais déjà comment l’histoire finira et qui sont les personnages, même si je ne me souviens pas nécessairement de tous les détails. Mais aussi parce que, dans certains, je découvre de nouveaux sous-entendus, des détails cachés, de minuscules indices sur la suite auxquels je n’avais pas nécessairement prêté attention à la première lecture.
Et puis, c’est toujours une joie de retrouver cette myriade de minuscules détails dont je ne me souvenais plus forcément, redécouvrir les personnages que j’avais pu oublier ou dont le souvenir s’était émoussé pour n’en laisser qu’une image fortement altérée… il y a tellement de détails qui font que j’aime revenir sur ces livres, c’est fou :heart:

Alors au risque de t’étonner, je n’ai lu qu’une fois chaque tome de Vampyria. Mais c’est peut-être parce qu’il y a plusieurs tomes à la saga, ce qui fait que, au final, je ne quitte pas l’univers… :thinking:

5 « J'aime »

Relire, revoir, je ne sais pas faire. Je n’y suis jamais parvenue. Si, j’ai relu l’un de mes romans préférés il y a quelques années, que j’avais lu pour la première fois quelques 6 ans auparavant. Ça m’avait permis de constater à quel point j’avais évolué intérieurement. J’aimais toujours autant ce livre, mais mon rapport au propos qui y était développé et au personnage principal qui en était le narrateur avait un peu changé. En relisant certains de mes passages jadis préférés, je n’ai plus compris en quoi ni pourquoi, justement, ils m’avaient autant plu, autant parlé. C’est une expérience aussi intéressante que frustrante. Mais relire ou revisionner n’est pas, comme vous l’aurez compris, une expérience que je recherche, ni dont mon cerveau est capable, plus simplement. Quoiqu’il en soit, de cette relecture, je n’ai pas conservé un grand souvenir, et j’ai même au fond une sorte de regret de m’y être adonnée.

Ainsi, je ne lis/vois des œuvres qu’une seule fois, y revenir pour moi serait presque profaner la première rencontre, surtout si elle s’avère fondamentale. C’est presque comme si je ne voulais pas en gâter le goût ni le souvenir.

À vrai dire, ce n’est pas très vrai car je n’ai pas de mal à re-regarder des extraits de films ou de séries que j’aime ou relire des citations ou de (très) courts passages de livres qui m’ont marquée. Mais il ne s’agit que de fragments, pris isolément et détachés du reste de l’ouvrage. Dans ce cas-là, ça ne me pose pas de problème.

6 « J'aime »