[REVIEW] fic "AU My Hero Academia : Not a Hero" (My Hero Academia)

Bonjour, bonjour,

Me voici pour une petite review que j’ai moi-même chassée dans la nature comme une grande :smiley:

Auteur : @gate-link

Fandom : My Hero Academia

Rating : T

Nombre de mots : 3274

Résumé : AU de My hero academia. L’histoire commence au moment où Deku attaque le vilain de boue qui agresse Katsuki. All Might n’intervient pas à temps et c’est un autre héro qui prend le coup du monstre pour protéger Izuku causant la mort de ce héro. All Might ne choisira pas Izuku comme successeur et les problèmes ne feront qu’empirer à cause de cet incident pour Deku. Basculera-t-il du mauvais côté?

Style/orthographe : 5/10

Histoire/personnages : 6/10

Note globale : 5/10

Forme :

Orthographe, grammaire : L’orthographe n’est pas catastrophique, mais il reste tout de même des fautes par ci par là. Ce n’est rien qui ne pourrait pas être réglé par une bonne relecture. Si jamais tu as des lacunes en orthographe et que te relire est difficile, tu peux faire appel à un relecteur/correcteur sur le forum qui pourra t’aider sur ce plan-là. Soit particulièrement vigilant sur les terminaisons des verbes (-é à la place de -er) et aux noms qui se transforment parfois en verbes (“taguent” à la place de “tags”, par exemple). Aussi, en français, “héros” est un nom qui prend un “s” même au singulier. Attention à ça, du coup, c’est un mot qui a tendance à revenir très souvent dans l’univers de MHA.

Style : Pour moi, le principal problème de ton histoire tient au style. En résumé, tout va trop vite. En écriture, tu as trois “temps” principaux, qui sont la scène (où temps du récit = temps de l’histoire), la pause (temps du récit > temps de l’histoire, donc principalement les descriptions) et le sommaire (temps du récit < temps de l’histoire). La quasi totalité de ton texte se situe dans cette troisième catégorie, ce qui fait qu’on a jamais vraiment le temps de se poser et de ressentir les émotions des personnages ou de se plonger dans l’ambiance du texte. C’est pourtant deux aspects essentiels d’un bon texte, donc n’hésite pas à ralentir un peu ta narration, en l’agrémentant de descriptions mais aussi simplement en étirant un peu tes scènes pour qu’elles disent vraiment quelque chose et que ce ne soit pas un simple “il se passe ça”. Lire reste encore le meilleur moyen d’apprendre comment bien composer une scène. Trouve un auteur qui te semble bon et essaie de faire la même chose. Dans le chapitre 2, il y a une scène qui commence à bien faire ça, c’est celle où Izuku, après avoir découvert le corps de sa mère, part pour se donner la mort lui aussi. Essaie de développer tes autres passages un peu de la même façon.

Tu utilises aussi beaucoup de phrases très simples : sujet-verbe-complément. Ce n’est en soi pas un mal et tout à fait personnellement, j’ai tendance à préférer un style simple à celui d’un auteur qui veut faire de l’alambiqué juste pour faire de l’alambiqué. Mais essaie quand même de varier la structure de tes phrases, et d’intercaler parfois des phrases plus longues pour éviter l’effet “Il fit ci. Il fit ça. Puis, il fit ci” que ça peut donner parfois.

Et pour finir, pense à montrer plutôt que dire les choses. Je suis plutôt du camp qui dirait de se méfier du fameux “show don’t tell” mais il a son utilité et je pense que dans ton cas, il te permettrait d’améliorer grandement ta façon d’écrire. Pour prendre un exemple concret, au début du chapitre 3, tu nous expliques que Midoriya a reçu tel et tel nouveau pouvoir, alors que narrativement, ce serait plus intéressant de montrer ces nouveaux pouvoirs en action, pendant un entraînement par exemple.

Fond :

Le fond est le point fort de ta fanfic. L’univers que tu nous présentes est intrigant, avec des nombreuses possibilités liées à l’UA.

La cohérence : L’univers que tu présentes est plus sombre que celui qu’on a dans l’anime/manga de base, mais ce n’est pas une mauvaise chose et ça reste cohérent avec ce qu’on sait de l’univers de MHA. Le fait que tu idéalises moins les choses colle avec le fait qu’ici, Izuku devient un vilain et pas un héros comme dans le canon.

Les personnages : En partant du principe qu’on est dans une version bien plus cynique du canon, les personnages m’ont globalement paru cohérent par rapport à ce qu’ils sont dans le manga. Izuku est le garçon un peu sombre, pas très sûr de lui qu’on voit au tout début et qui n’a besoin que d’une petite impulsion pour tomber dans le précipice.

Pour vraiment pinailler, j’aurais pensé qu’AFO donnerait son nouveau nom à Midoriya plutôt qu’il le laisse choisir, comme il l’avait fait pour Shigaraki avant lui. Un nom, c’est très symbolique, profondément lié à l’identité de quelqu’un et en lui imposant un nom, il imposerait aussi son contrôle sur lui, ce qui me semble plus probable de la part d’un personnage comme AFO.

Pour ce qui est des autres personnages, c’est assez difficile de se prononcer pour le moment, vu qu’on n’en a eu qu’un bref aperçu, surtout Shigaraki qui est finalement assez effacé dans le chapitre 3.

Le développement de l’intrigue : Pour le début, on est sur une intrigue de type Vilain!Izuku assez classique mais qui marche bien. Tu présentes bien la perte des illusions du jeune homme sans Alter qu’Izuku est au début et qui progresse peu à peu vers “le côté obscur” quand tout le monde l’a abandonné.

Ce qui est intéressant par rapport à ce que je disais au-dessus concernant ton style, c’est que quand on prend le déroulé des événements de manière “brute”, tout ne se passe pas si vite que ça. On a plusieurs semaines entre l’incident avec Le Gluant et la mort d’Inko par exemple ou carrément toute une année entre la tentative de suicide de Midoriya et le début du chapitre 3. C’est bien d’ellipser ces moments qu’il ne serait ni intéressant ni pertinent de développer, mais on voit quand même qu’il se passe du temps dans l’intrigue, qui peuvent laisser aux personnages le temps d’évoluer.

Appréciation globale : Comme je l’ai souligné dans la première partie, le “gros” problème de ta fanfic est sa rapidité. Tes chapitres sont courts, ce qui en soit ne serait pas un souci s’il s’y passait moins de choses. L’intrigue en elle-même est intéressante, les Dark UA sont toujours des interprétations que je trouve sympathiques, surtout sur des shonens nekketsu de ce type, parce que ça permet de pas mal nuancer un propos qui est souvent très manichéen (même si le MHA canon fait déjà du bon travail sur ce point, je trouve). Tu présentes des personnages très désabusés, désespérés, qui ont perdu leurs illusions sur l’univers trop idéalisé des super-héros, qui se révèle pas si bien que ça, finalement. L’idée a déjà été beaucoup traitée, mais ça ne l’empêche pas d’être à chaque fois intéressante, parce que chaque auteur va amener sa petite nuance qui change tout. Donc mon conseil ici serait de reprendre ces trois premiers chapitres et d’en étoffer les scènes pour en faire des éléments narratifs cohérents plutôt qu’un simple enchaînement d’événements.

Lien vers la fanfic : AU My Hero Academia : Not a Hero

3 J'aime