[REVIEW] fic "L'âge du Landfall" (The Elder Scrolls)


#1

Publié le: 12 août 2017 à 10:27:55

Review de la fanfic "L’Age du Landfall"

Auteur : Elias_of_Keliwich
Fandom : The Elder Scrolls
Rating : T
Reviewer : Argethlam

Style/Orthographe: 8/10
Scénario/personnages : 10/10
Note Globale : 9/10

Le résumé est très accrocheur, simple et présente bien l’histoire qui va être racontée en peu de mots. D’après celui-ci on s’oriente vers du Post-Apo en Tamriel, ce qui constitue un choix intéressant de récit de l’Auteur.

Style/Orthographe:

Au niveau du style, il n’y a pas grand-chose à redire. L’Auteur utilise un point de vue à la troisième personne ainsi qu’une narration au passé. Il maîtrise ce procédé et injecte des éléments de première personne afin de faire partager les émotions et les impressions de ses personnages.
Les descriptions sont simples sans être simplistes et sont omniprésentes, bien intégrées à la trame narrative, ce qui permet de s’immerger dans l’univers dépeint dans le récit.
L’Auteur a trouvé un bon équilibre entre le descriptif, le déroulement de l’action, les dialogues et l’introspection. Son récit est dynamique, bien aéré, et se lit très bien (et très vite aussi). Le confort de lecture est optimal et on arrive (trop) rapidement à la fin.
Les dialogues sont bien menés et s’enchaînent très bien, sans paraître forcés. On ressent tout au long du récit le travail fournit par l’Auteur ainsi que sa maîtrise de la narration de son histoire.

Au niveau de l’orthographe, il y a plusieurs petites coquilles qui traînent et quelques constructions de phrases hasardeuses qui pourront retenir brièvement l’attention d’un lecteur pointilleux mais cela ne gêne pas vraiment la lecture, ni l’immersion. Le niveau global d’orthographe et de Français est même très correct et une simple relecture de l’Auteur à tête reposée devrait suffire à éliminer ces petites imperfections.

Scénario/Personnage :

Comme l’indique très bien le résumé, on suit la quête d’un jeune Bosmer et de sa grand-mère qui cherchent à survivre dans un monde ravagé par le Numidium. Ne lisant que peu de fanfiction, le scénario m’a semblé original et intéressant de par la période choisie.

Le Scénario est très prenant et nous immerge dans une aventure post-apocalyptique mystique, dans un monde ou quasiment plus rien ne subsiste et allant irrémédiablement vers sa fin. On est vraiment plongé dans le monde de Nirn au moment de l’Apocalypse à travers le point de vue d’un jeune Bosmer. Il y a plein de références à l’univers de Elder Scrolls, à ses races, à son histoire, à sa mythologie et à l’ensemble des jeux. Il ne fait pas de doute que l’Auteur maîtrise son sujet, a très bien étudié l’univers des jeux Elder Scrolls. Il démontre également une certaine expérience du genre post-apocalyptique.
Les tableaux, les scènes et les actions s’enchainent de façon très dynamique tout au long de la lecture, sans que l’Auteur ne donne l’impression de vouloir aller trop vite ou de rechercher les facilités de scénario, pour nous emmener vers un final qui est, ma foi, réussi.
Je mets un petit bémol cependant sur la ligne temporelle des évènements car l’Auteur ne fournit pas vraiment d’éléments permettant de la garder (un personnage semble se téléporter littéralement sur un autre alors que plusieurs jours auraient dû les séparer). Cependant, vu le contexte, cela a pu être un choix scénaristique car les personnages peuvent légitimement perdre la notion du temps dans ce genre de monde. L’Auteur a peut-être souhaité volontairement mettre le lecteur dans cette situation et le rendre aussi perdu, temporellement, que ses personnages le sont dans le récit.

Les personnages de cette histoire sont bien campés et attachants grâce à leurs introspections bien intégrées au récit, leurs réactions et leurs interactions. L’Auteur prend le temps d’amener progressivement le passé des personnages principaux pour montrer la profondeur des liens qui les unissent, ou tout simplement qui ils sont, ce qui permet au lecteur de s’attacher à eux. Le sort de ceux-ci et leurs problématiques ne nous laissent donc pas indifférents.
L’Auteur nous évite également le cliché des personnages manichéens grâce au soin qu’il a apporté à la construction de ceux-ci et à l’exposition de leurs motivations au fur et à mesure du récit.

En conclusion :

Cette fanfiction est de bonne facture. L’auteur nous tient en haleine tout au long de son récit en nous plongeant dans l’univers des Elder Scrolls qu’il maîtrise. On pourra déceler une certaine beauté dans les tableaux qu’il nous dépeint ainsi que dans les propos tenus ainsi que de l’amertume dans les propos et les sujets abordés. L’Auteur a du talent et de l’imagination, le seul reproche que je vais me permettre est le suivant : c’était un peu court ! (comme cette review).

Lien vers la fanfiction :
L’Age du Landfall