[REVIEW] fic "Mass Effect : un nouveau foyer" (Mass Effect)


#1

Par argetlam

publié le: 11 août 2017 à 19:36:26

Review de la fic "Mass Effect : un nouveau foyer"

Auteur : Khaladrim
Fandom : Mass Effect (Mass Effect : Andromeda)
Rating : T
Reviewer : Argethlam

Style/Orthographe: 6/10
Scénario/personnages : 6/10
Note Globale : 6/10

Après une longue absence, je me relance dans les reviews et j’entame sur une fanfiction Mass Effect de Khaladrim.

Le résumé est simple, bien construit et accrocheur sans être racoleur. On n’y relèvera pas de faute d’orthographe et un bon niveau de Français apparent. On se lance donc dans la lecture avec l’impression que l’on aura droit à une fanfiction de bonne qualité et une grosse dose d’aventure et d’action.

Style/Orthographe:

Je vais commencer par le positif et finir par les axes d’amélioration, car il y en a mais je pense qu’il s’agit d’une première fanfiction de l’auteur et c’est donc normal que ce ne soit pas parfait.

La première partie concerne le style de l’Auteur. Celui-ci utilise une narration au présent et à la première personne (sauf pour le prologue) et montre tout au long du récit qu’il en maîtrise le procédé. Les chapitres sont assez courts (entre 1200 et 2500 mots pour la majorité d’entre eux) et on arrive assez vite à la fin.
La tenue des chapitres est faite sous la forme d’une retranscription d’évènements tirés d’archives gouvernementales ou d’un journal de bord. Le procédé narratif est intéressant et bien utilisé par l’auteur qui nous immerge dans une ambiance polar/thriller et nous situe parfaitement temporellement et localement.
L’action, les combats et les dialogues sont bien construits et dynamiques, sans en faire trop. L’enchaînement des séquences narratives et des dialogues est fluide et l’Auteur aère bien son texte, ce qui offre un confort de lecture appréciable. Cependant, on me dit dans l’oreillette que la typographie des dialogues est mal gérée, mais je ne suis pas du tout un expert dans le domaine donc je ne suis pas capable de développer plus (ou comment le reviewer perd en crédibilité ).

Le point suivant concerne l’orthographe, la grammaire, la construction des phrases et le Français en général. La qualité globale est plutôt bonne mais on pourra relever plusieurs coquilles et fautes niveau orthographe, dont certaines font un peu tiquer. Ces fautes ne sont pas nombreuses et sont plutôt des fautes d’inattention ou le fruit d’une relecture un peu distraite (cela m’arrive aussi donc je ne vais pas jeter la pierre à l’auteur). Le niveau de Français est correct en général même si la construction de quelques phrases peut être maladroite, ce qui s’améliore rapidement avec l’expérience (Par exemple : « La particularité de son équipement est qu’il a plein de munitions sur lui : le torse [etc etc…]» serait mieux ainsi : « La particularité de son équipement est qu’il permet de stocker de nombreuses munitions : sur le torse, [etc etc …] » )

Je vais maintenant finir cette partie sur les points à améliorer et qui concernent le style de l’Auteur.
Ces points sont la narration et les descriptions car celles-ci sont assez pauvres et peuvent fermer la porte à des lecteurs connaissant moins Mass Effect. Le récit manque également cruellement d’introspection qui devrait être plus présente du fait que l’on est directement dans la tête du Héros puisque le récit est fiat à la première personne.
Tout au long de la lecture, on a l’impression de regarder l’auteur jouer, plutôt que de lire un bouquin, en raison de la pauvreté des descriptions et du peu de développement de l’action tout au long de l’histoire. C’est dommage car cela appauvri le récit.
Les dialogues dynamiques et l’enchainement des actions permettent de suivre l’histoire malgré les points soulevés ci-dessus mais on a tout de même l’impression que l’auteur souhaite emmener l’histoire le plus vite possible, sans s’éterniser sur l’action et l’environnement de son histoire, pour ne se concentrer que sur l’intrigue et les interactions entre personnages ainsi que les dialogues, qui sont deux points maîtrisés par l’Auteur.
C’est vraiment dommage car tout au long de l’histoire on a cette impression que l’Auteur nous raconte une partie qu’il a joué sur Mass Effect Andromeda, en s’imaginant être le héros, plutôt qu’une histoire tirée de cet univers. Ce procédé appauvrit beaucoup le récit et rend le lecteur quelque peu indifférent aux évènements, ce qui gêne l’immersion. Je comprends cependant que la fanfiction est basée sur un jeu vidéo ainsi que sur l’expérience que l’Auteur a eu dessus, et qu’il est difficile pour lui de penser une histoire tirée de ce jeu autrement qu’en s’imaginant la jouer, mais je pense qu’il surmontera cela avec de l’entrainement.

Le résultat est que l’auteur ne garde le lecteur avec lui que grâce à la trame scénaristique qu’il a mise en place et au dynamisme de son récit et de ses dialogues, ce qui est en soit un bon point mais qui n’occulte pas ces défauts pour autant.

Scénario/personnages :

Pas de doute on est bien dans Mass Effect, l’auteur connaît très bien le sujet. Il fait allusions aux armes et armures des jeux, à la technologie, aux moyens de transport, aux différents pouvoirs disponibles dans le jeu, etc … On retrouve nos races d’Aliens préférées ainsi que de nombreux éléments de l’univers qui sont bien incorporés au récit et qui n’ont pas été placé arbitrairement pour rappeler en permanence que l’on lit bien une fanfiction Mass Effect.
L’arc narratif choisit se situe au niveau de la nouvelle Saga débutée par Mass Effect Andromeda (ce qui ne surprendra pas du tout ceux qui ont lu le résumé de la fanfiction et qui connaissent les jeux) et on a même droit à un clin d’œil au Tempest, et même à un gros clin d’œil à celui-ci sur la fin.

Le Scénario est maîtrisé par l’Auteur mais parfois un peu expédié. A la fin du quatrième chapitre, les protagonistes sont brutalement envoyés au lit et l’Arche quitte la galaxie sans aucune évaluation des dégâts ; enquête ou nettoyage des lieux suite au combat. Cela est un peu incohérent pour une mission qui part très loin et qui va voyager longtemps avec des structures endommagées, des cadavres en décomposition, voir des ennemis dissimulés parmi l’équipage suite à l’attaque.
Personne ne semble prendre le temps de sécuriser les lieux et de s’assurer que tout est en ordre, voire de réparer. L’arche prend donc le large en étant très endommagée, ce qui est confirmé dans le chapitre suivant. Je ne pense pas que quiconque irait à des milliards d’année lumière en exploration si les conditions de sécurité de l’équipage ne sont pas réunies. Rien que par rapport à l’argent dépensé, le risque est trop grand de perdre l’Arche avant l’arrivée.
Il est également surprenant qu’un peuple, comme les Jiranias, qui ne semble pas encore très développé aie une liste exhaustive des ressources de sa planète à fournir. Les scanners orbitaux et les analyses des scientifiques de l’arche devrait être une justification suffisante pour l’obtention de ces informations.
L’intrigue est accrocheuse et l’action bien dosée tout du long avec quelques rebondissements intéressants qui tiennent en haleine le lecteur. L’auteur insiste sur les aspects stratégiques des combats mais ceux-ci gagneraient à être étayé par des descriptions de l’environnement plus fournies.

Le personnage principal semble un peu transparent et plat. Il y a peu d’introspection de sa part, ce qui nous rend un peu détaché par rapport à ses aventures et à qui il est car on a d’avantage l’impression d’avoir à faire à un automate qu’à un personnage à part entière. La réaction de celui-ci devant ses blessures (qui sont assez graves) est assez déroutante et a tendance à le rendre assez inhumain. Je veux bien qu’il soit un soldat Badass mais n’importe quel soldat, aussi dur qu’il soit, serait assez secoué devant ce genre de blessure, même si elle est soignée, car ce n’est pas une chose facile à accepter de subir ce genre de réparation (je ne veux pas en dire trop pour ne pas spoiler).
Un autre passage souligne le manque de réaction du personnage principal par rapport à son environnement : à un moment, dans le récit, on a une énumération d’armes et d’armure du jeu sans savoir ce que le personnage en pense. Le personnage est pourtant un militaire et devrait au moins penser à des détails vus dans ses cours en voyant les armes, ou au moins ces détails devraient lui venir à l’esprit, il pourrait penser que l’arme citée est d’une efficacité redoutable contre les boucliers ou les blindages et qu’il faut être costaud pour résister à son recul ou que la catégorie d’armure à laquelle il fait allusion offre une solide protection.
Les personnages secondaires sont traités comme des PNJ (personnages non joueurs) et même le héros semble assez détaché d’eux. On n’a très peu d’informations sur les relations entre les personnages et le joueur ou sur les interactions entre eux. Ils semblent tous interagir directement et uniquement avec le héros la plupart du temps mais ils restent étrangers. L’introspection du personnage principal aurait pu nous fournir des éléments d’attachement en fournissant plus d’éléments relationnels et personnels.

En Conclusion :

Cette fanfiction correspond à une bonne première fanfiction globalement avec les défauts que peuvent rencontrer les débutants dans le genre et quelques points à améliorer. L’Auteur a quand même bien travaillé et présente un récit d’une qualité correcte qui tient en haleine et qui nous immerge dans l’univers de Mass Effect. La fin nous prépare à nous raccrocher au Canon du jeu, enfin c’est l’impression que j’ai eu (je n’ai pas joué à Andromeda ! Oui je ne le dis que maintenant, jetez vos tomates, allez-y).

Lien vers la Fanfiction :
Mass Effect : Un nouveau Foyer