SÉRIE “Les Désastreuses aventures des orphelins Baudelaire" (série Netflix)”

Bonjour tout le monde, je suis ici pour vous présenter ma série préférée : « Les Désastreuses aventures des orphelins Baudelaire » je vais commencer par faire un petit résumé rédigé par mes soins. Je signale juste que je suis nulle pour le faire mais comme c’est ma série préférée je veux le faire de mes mains :

Un beau matin, les parents de Violette (14 ans), Klaus (12 ans) et Prunille (1 ans) leur demande d’aller à la plage. Un banquier (Mr Poe) vient les voir et leur annonce la mort de leur parents dans un incendie criminel. Ils sont alors adopté par un homme du nom de Comte Olaf qui veux récupérer leur fortune quoi qu’il en coute. Ils passent ensuite de tuteurs en tuteurs pendant les trois saisons

C’est une série made in Netflix dont la première saison est sortie en 2017 qui est inspirée de la saga jeunesse de Lemony Snicket qui est aussi le narrateur et un personnage de l’histoire. Les trois personnages principaux sont joués par Malina Weissman (Violette), Louis Hynes (Klaus) et Presley Smith (Prunille).

Les genres de cette série sont : comédie noire, drame et mystère. Il y a beaucoup d’humour noir et le narrateur (Lemony Snicket) est très pessimiste et cynique. Par exemple, le générique dont les paroles demande d’éteindre la télé dont voici le lien :

Pour mon expérience personnelle, il faut savoir que mon amour de la lecture vient de la saga que j’ai lue avant Harry Potter. J’ai toujours aimé les série avec du drame et du mystère et c’est car la série est très particulière qu’elle est ma préférée. Il arrive souvent que le narrateur « mette en pause la série » pour expliquer des choses. Ce qui fait souvent perdre le fil et empêche de savoir ce qu’il s’est passé car c’est une série qui fait beaucoup réfléchir.

Et ne regarder pas si vous voulez un truc heureux car c’est assez sombre et il n’y a presque rien de joyeux tout le long mais elle est dite comme conseillée au +7 sur Netflix, ce qui me semble juste malgré l’ambiance.

J’étais très contente de vous parler de ma série préférée et n’hésitez pas a me donner votre avis dans ce sujet et merci d’avoir tout lu !!

11 « J'aime »

Je ne connais pas la série ( elle est dans ma liste depuis plus d’un an ceci dit :sweat_smile:). Mais j’ai vu le film, l’ambiance générale est assez fun (dans le genre délire baroque sur-dramatique)… C’était soigné avec un casting très cool :+1:

5 « J'aime »

Pour avoir vu la première saison de la série (qui reprend les quatre premiers tomes si ma mémoire est bonne), elle n’a rien à voir avec le film.
Le film est ouvertement comique (en même temps, avec Jim Carrey…) et prend pas mal de libertés scénaristiques vis-à-vis des romans, tandis que la série se veut plus fidèle, dans le genre sombre et assez cynique – de la même veine que le roman, donc.
Mais néanmoins j’en garde de très bons souvenirs, et je regrette presque de ne pas l’avoir continuée (manque de temps et d’envie). Comme j’avais lu jusqu’à la Scierie (donc tome 4 si je ne dis pas de bêtise) ou alors à l’Ascenseur (du coup 5 ? :face_with_monocle:) j’ai beaucoup apprécié redécouvrir la saga – et si je me dégote enfin tous les tomes, je pense pouvoir enfin en découvrir le dénouement (après tout ce temps) !

6 « J'aime »

Je ne connais ni la série ni le film avec Jim Carrey, mais j’aime bien ce générique un peu « méta » dans le genre, qui brise allègrement le quatrième mur.

6 « J'aime »

Moi ça m’intéresse :smiley: ! Merci d’avoir fait ce sujet !

Je n’ai jamais lu les livres mais ils m’ont toujours intriguée… J’ignore toujours au fond à quoi tient que, justement, je n’ai jamais acheté ne serait-ce que le premier tome… En fait c’est peut-être parce que je n’arrivais pas à « cerner » le registre de la saga ? Oui, je pense que c’est ça. Et pour moi, si je n’arrive pas à « sentir » une œuvre a priori avant même de la lire (à percevoir son ton, son orientation au niveau des idées et de l’univers développés par exemple…), eh bien, je n’essaie même pas, quand bien même je suis au fond toujours attirée par son abord. Je n’aime pas les surprises ni les imprévus… Je dois toujours marcher en terrain connu et là où mon intuition ne parvient pas à pénétrer, je ne me hasarde pas.

Du coup, ton post tombe à pic, Violette, surtout qu’en ce moment je suis dans une phase où j’ai envie de trouver une série à regarder (ce qui est franchement rare, puisqu’en général je ne regarde pas de films ni de séries, toujours rapport à l’imprévu…) mais que je ne sais pas quoi choisir parce que justement… bah y’a trop de choix :scream: .

J’ai beau ne jamais avoir lu les livres, je reste une puriste dans l’âme, du coup j’ai envie de te demander si tu considères que la série est fidèle aux livres ? Ce que tu aimes dans cette série (par rapport aux livres ou indépendamment d’eux), et ce que tu lui trouves comme défauts ?

5 « J'aime »

En fait ce qui est génial c’est que la série est extrêmement fidèle aux livres, ils ont tout gardé et c’est vraiment pour ça que c’est ma série préféré, ils ont su garder et le ton des livres, et tout le reste en fait c’est surtout car tout est important même les détails et c’est pour ça que je n’aime pas le film : car il manque trop de choses. Commence par contre c’est entre 40 et 60 minutes un épisode.

4 « J'aime »

Coucou !
J’adore cette série aussi, même si je n’ai pas vu les films. Et j’avoue que j’ai une illumination quant à ton nom de famille ! Violette ! Duncan ! Mais bien sûr ! :astonished: :sweat_smile:
Ce que j’aime aussi beaucoup dans l’histoire des orphelins Baudelaire, c’est toutes les choses qu’on apprend en culture générale si on se donne la peine de bien écouter ce que dit le narrateur, alias Lemony Snicket. Même si son analyse de certains idiomes est pour le moins… peu commune…
" « Fortune » est un mot qui désigne le fait d’avoir beaucoup d’argent et d’avoir beaucoup de chance, mais cela ne signifie pas que le mot a deux définitions."

4 « J'aime »

Alors si tu le dis que c’est très fidèle au livre c’est un bon point pour moi :+1: . Je ne sais pas si je lirai les livres un jour, mais j’aime les adaptations qui respectent l’œuvre à la lettre, donc ça me donne encore plus envie de voir cette série.

Et les longs épisodes ne me font pas peur :wink: .

Pour le film, je comprends totalement ta déception. Le problème avec les films, c’est que leur format les rend très limités, là où une série peut justement prendre le temps d’explorer et d’adapter un univers dans le détail.

4 « J'aime »

Et bien sache que c’est : … un total hasard pour Duncan mais pour Violette, c’est bien pour Miss Baudelaire que je me nomme comme ça.

4 « J'aime »

Oh super merci Violette,

(j’adore aussi les recommandations qui me permettent de déterminer si je reste « pending dans le go-no go » ou pas (désolée je regarde trop Karim Duval)

Bon très bien, je me la note dans mes tablettes… Je ne savais plus quoi regarder sur Netflix. :smiley:
Les livres m’avaient intriguée… mais je suis passée devant sans les ouvrir (plus le temps).

5 « J'aime »

ahhh booooooon ? Heureux hasard dans ce cas :rofl:

3 « J'aime »

Elle est chouette cette série, ça détend, on sait qu’il ne faut pas s’attendre à un happy end …
Par contre j’ai été déçue par la fin !

5 « J'aime »

Eh bien
C’est la première fois que je regarde une émission qui nous incite aussi souvent… à ne pas poursuivre son visionnage. :smiley:
Le générique m’éclate bien (surtout quand il soutient qu’on va « pleurer comme des bébés ! ») :joy:

Je repère aussi des trucs marrants (je dois bien être la seule malgré leurs efforts) quand ils disent par exemple « qu’on n’est pas dans un roman ou dans un divertissement télévisuel »… … …

En tant que Oldie, j’apprécie beaucoup qu’ils donnent une quantité de vocabulaire toujours expliqué simplement juste après. :stuck_out_tongue:

6 « J'aime »

J’ai adoré le film et certainement pas à cause de Jim Carrey qui a mon sens gâche tout. :sweat_smile:
Je trouvais le ton intéressant car on sent bien le cynisme édulcoré derrière la production hollywoodienne estampillée film pour enfant.
C’est différent évidemment mais ça m’a fait penser à la famille Addams et aux univers de Burton ce qui a longtemps était ma came.
J’espère avoir l’occasion de regarder cette série (n’ayant pas Netflix…)

@OldGirlNoraArlani Trey Parker et Matt Stone ont fait pareil avec une saison de South Park pour dénoncer la cancel culture si j’ai bonne mémoire.

5 « J'aime »

Je crois que je peux regarder aussi le film !
Je pourrais comparer la performance de Jim Carrey et celle de Niel Patrick Harris.

Je le trouve à la fois intéressant (dans un autre rôle que son plus célèbre), notamment quand il est super ambigu avec le mariage, mais à d’autres moments sa méchanceté finit par m’énerver. :grinning_face_with_smiling_eyes:

Je crois qu’il doit bien s’amuser à jouer le rôle qui lui permet de changer autant de déguisements. C’est visible.
.
J’ai mis un certain temps à piger la blague au niveau du nom de la banque de M. Poe. :sweat_smile: Je sentais qu’il y en avait une…
Je ne sais comment elle est tournée en anglais (je regarde en VF).
.
L’univers est effectivement particulier et le ton décalé. Ils me plaisent en raison des jeux de mots et de l’esthétique générale un peu sombre.

Par contre, je n’ai pas fini la S1 et déjà l’aveuglement opiniâtre de certains adultes me sort déjà par les yeux…
Vais-je tenir les trois saisons à ce rythme ?

5 « J'aime »

Bon, j’ai regardé le premier épisode ce soir (VOSTFR pour ma part).

Tout comme Oldie, je ne sais pas si je tiendrai tout au long des 3 saisons : le spectacle de la maltraitance et de la perversité m’est difficilement supportable et quoique je sois consciente bien sûr que ce n’est que de la fiction. Il reste que cela existe pour de vrai et que la série n’exagère malheureusement pas quant à la réalité de ce qu’est la maltraitance, l’esclavage et l’abus de faiblesse et de pouvoir. En plus, je ne sais pas pour vous mais en ce qui me concerne, mon seuil de tolérance à la cruauté a sacrément baissé depuis le début de la guerre…

Il reste que le pilote donne envie de connaître la suite. Je suis sans doute peu réceptive aux paysages en images de synthèse, je me sens étouffer. Mais les enfants, la juge et le narrateur sont attachants. Je vais donc continuer à regarder, et si à un moment ou un autre je sens que c’est trop pour moi, j’arrêterai.

À noter : Barry Sonnenfeld, le réalisateur (entre autres choses sur un CV bien rempli !) des 2 films « La Famille Addams » (1991) et « Les Valeurs de la Famille Addams » (1993), est aux commandes de cette série en tant que producteur délégué, et sa patte se fait sentir dès le début (avec un manoir et une troupe théâtrale qui rappellent clairement la famille Addams). Il était déjà producteur délégué pour l’adaptation en film des aventures des Orphelins Baudelaire avec Jim Carrey. De plus, la Juge Abbott est jouée par Joan Cusack, qui incarnait Debbie dans « Les Valeurs de la Famille Addams » (un de mes films préférés).

De nouveau, merci pour la découverte Violette !

5 « J'aime »

Des news du front en direct presque live.

« Mais la nuit n’est rien d’autre qu’une version très mal éclairée du jour ». – Lemony Snicket

J’adore Lemony !
Et aussi Prunille. C’est ma chouchoute.

Mais que vois-je ? La famille Snicket s’agrandit d’un fringant nouveau membre dont le visage m’est extraordinairement familier ! :smiling_face_with_three_hearts:

Je me doute que, de votre point de vue, un demi-centenaire n’a sans doute plus rien de très fringant. Mais n’oubliez pas : la beauté fane, l’humour reste ! :stuck_out_tongue:

M’sieur Harris a parlé d’un double sens à propos de « Lemony » en interview. Est-ce que je dois craindre le pire ? Ou est-ce ma fréquentation du monde fanfiqueux qui me dévoie ?

5 « J'aime »

Mais… mais… mais
je viens de passer en saison 3 et absolument personne n’a souligné que les Baudelaires ont une aventure dans l’océan avec un sous-marin ? :smiley:
.
Salut à tous,
J’ai beaucoup aimé cette 2e saison et de ce fait, j’ai été obligée de poursuivre.

Le mystère s’épaissit, les révélations se dérobent avec une régularité agaçante. :smiley: Certains personnages agaçants (koff Carmelita araaaaaaaarrrhhhhhhgggg) ne s’épaississent pas et ne se dérobent pas non plus pour aller voir ailleurs s’ils y sont)…
Violette a toujours son fameux ruban (je comprends pourquoi je m’attache les cheveux tout le temps) et j’ai envie qu’elle réalise qu’elle n’a pas besoin de ça pour être intelligente…

Ce qui est plaisant, c’est qu’on voit bien que c’est construit. D’infimes petits détails entr’aperçus en saison précédente prennent sens au fil de cette sarabande, alors qu’on les avait oubliés (un peu).
En voilà un qui a fait un plan. :stuck_out_tongue:

4 « J'aime »

Peut être que je participerais au défi finalement :stuck_out_tongue_winking_eye:

Elle est tellement soulante celle-là

C’est une des raisons pour lesquelles j’aime autant la série : tout ou presque à son importance.

4 « J'aime »

Bon bon bon… Je ne cache pas que j’avais arrêté la série à l’épisode 3 parce qu’émotionnellement, je ne vais pas mentir, c’était plutôt dur à supporter. Disons qu’après la fin de l’épisode 3 je me suis dit : « Ah bah ça y est c’est pas vrai, v’là t’y pas qu’ça recommence. » Et de fait, je me suis sentie découragée, écrasée par le poids du malheur des gamins. Et le Olaf là, j’ai envie de le cartonner méchamment, jusqu’à ce qu’il ne puisse plus se déguiser… :roll_eyes:

Mais bon après le dernier post d’@OldGirlNoraArlani ben… je pense que je vais peut-être reprendre, même si je ne sais pas encore combien de temps durera la maltraitance infligée par cette crevure aux orphelins Baudelaire. En tout cas ça m’a pas mal mis l’eau à la bouche. Mais c’est une série frustrante et qui sait jouer avec les nerfs du spectateur, c’est un fait.

Et moi qui croyais que la chanson du générique et Lemony exagéraient quand ils conseillaient de détourner son regard (enfin éteindre sa télé en VF) et affirmaient qu’il faudrait s’accrocher pour supporter tout ce qui était à venir…

Oui, je suis sensible…

4 « J'aime »