Connaître et comprendre les Genres à indiquer pour sa fanfiction

On n’a jamais répondu à cette question, dites-donc ! Encore une fois, mon petit vivier habituel nous tire de ce mauvais pas.

Je vous invite donc à lire Mystère VS Suspens de Stéphane Arnier… C’est imparable et vous ne pourrez plus jamais vous tromper.

L’extrait :

Et pourtant, nous sommes typiquement dans le mauvais côté du mystère : si le lecteur ne sait RIEN, il ne comprend pas ce qu’il se passe ; et s’il ne comprend pas les tenants et aboutissants de la situation, il n’est pas intéressé par celle-ci. Merci, au revoir.

.

Et une fois que vos muscles sont bien échauffés, flexion extension du doigt, cliquez sur ce superbe article le coût du mystère.
Car sachez-le, qui trop embrasse, mal étreint.
Voici les risques qu’un auteur adorant semer du mystère encourt s’il persiste à bafouer son lecteur avec…

.
PS : pensez-y quand vous écrivez vos pitchs. Du suspens oui, à fond. Du mystère, mettez-en un autre jour. :stuck_out_tongue:

4 « J'aime »

J’adore ce forum ! Il y a tellement de pépites, tellement de choses enrichissantes! Dire que je suis arrivée là par pur hasard à cause de pulsions :rofl: J’ai vraiment une chance inouïe de vous avoir trouvé ! Merci @OldGirlNoraArlani pour ces topiques super intéressants :heart:

1 « J'aime »

Boah,
moi je fais ça pour ceux qui ont des (com)pulsions d’écriture et de narration. :smiley:

Il y a régulièrement de nouveaux inscrits qui arrivent avec le souhait de s’améliorer. De savoir ce qui ne va pas et comment progresser.
J’essaie d’y répondre avec ce genre de rubrique.

Dans fanfiction, il y a fan (là bon, je suis d’une utilité très moyenne).
Et il y a fiction. :smiley: À mon avis, ça va bien au delà d’une rédaction dans un français sans fautes de grammaire ni d’orthographe.

Ces topics chics éradiquent les tics et soignent les yeux qui piquent.

3 « J'aime »

Tiens @Elias_of_Keliwich
Une petite définition en haut de ce topic ?
J’y parle de quelques genres qui n’existent pas encore sur le site pour taguer sa fanfic. Dont le hurt-comfort.

S’en va demander à Tehem s’il peut faire quelquechose.

4 « J'aime »

Je profite du déterrage de topic: Pourquoi Shipp avec deux pets si c’est l’abréviation de Relationship avec un seul pet? :stuck_out_tongue:
En tous cas en Anglophonie on parle certes de Shipper, de Shipping, il me semble que le doublement de consonne c’est une histoire de prononciation du i quand le mot a plusieurs syllabes, mais on parle bien de bien de « Ship » avec un seul P .

Bon en tous cas si vous ajoutez Hurt/comfort j’en suis XD

3 « J'aime »

Parce qu’on est toujours au moins deux dans une relation ?

Non honnêtement je n’en ai aucune idée. J’ai été surprise aussi.

S’il y en a d’autres qui veulent changer ça, j’ai ouvert tout à l’heure une branche dans la « liste au Père Noël » alias le site « Suggestions pour Fanfictions . fr » :smiley:
Rajoutez la suggestion à la suite de mon message là-bas et cliquez sur le chiffre à côté du titre pour faire remonter dans les priorités…

PS gare à ton correcteur automatique…

2 « J'aime »

hmmm … je fouine un peu sur google et je pense que c’est vraiment une erreur les deux P. Puisque ça t’étonne aussi, je me doute que l’erreur ne vient pas de toi, mais alors de qui ? Une autre plateforme?
Je ne suis qu’ici et sur Ao3 ( qui n’utilise même plus ship/shipping tellement c’est omniprésent , ni lemon/lime mais smut) et je n’ai jamais lu Shipp avec deux p qu’ici.

J’ai trouvé le site XD j’ai mis un +1 pour les nouveaux tropes, mais je préfère vérifier qu’il n’y a pas une raison qui m’échappe avant d’y ajouter une demande de « correction » de Shipp ^^

Etymology[edit]

[icon]\ 20x14 This section needs expansion. You can help by adding to it. (June 2015)

The first « ship » that became widely popular and accepted was the characters Kirk and Spock from the television show Star Trek. This began in the mid-1970s,[1] and was often referred to as Kirk/Spock, and later « K/S », pronounced « K slash S ». This is why relationships between two men are now often referred to as « slash ».

The actual usage of the term « ship » saw its origin around 1995 by internet fans of the TV show The X-Files, who believed the two main characters, Fox Mulder and Dana Scully, should be engaged in a romantic relationship.[2][unreliable source?] They called themselves « relationshippers, » at first;[3][4] then R’shipper,[5] 'shipper, and finally just shipper.[6]

The oldest uses of the noun ship and the noun shipper, as recorded by the Oxford English Dictionary, date back to 1996 postings on the Usenet group alt.tv.x-files; shipping is first attested slightly later, in 1997[7][8][9] and the verb to ship in 1998.[10]

3 « J'aime »

Bah oui !
Je te suis complètement. Cela fait partie des mystères… :smiley: Je pense que l’erreur doit dater de la v4 ? Où avant ?

Ah je vois que tu n’as pas formulé la demande sous le message…
Que personne ne pense que Tehem lit tout ce qu’on dit… Il a une vie. Ce qu’il lit par contre, c’est le site Suggestions:stuck_out_tongue:

Je vais ajouter l’histoire du ship.

Je comprends que ce soit ultra banalisé au point d’être jugé comme une étiquette inutile.

En tant qu’auteur appréciant les relations canon (sauf quand je n’écris pas un ship moi-même :sweat_smile: ), je trouve ça casse-pied de tomber sur des histoires où il y en a par défaut et systématiquement.

La nouvelle version du site permet d’indiquer visuellement un pairing entre deux personnages, ça aidera un peu plus encore.

Pour lime / lemon qui serait remplacé par smut, ça doit être parce que AO3 a été créé en réaction à la purge du MA sur FFnet. Par nature ce site a décidé qu’il serait permissif à ce niveau (d’où la migration qui s’en est suivie !!!).

Je me trompe peut-être (ce n’est pas comme si j’en lisais) mais il me semble que smut signifie plus porno ou sexe tirant volontiers sur l’obscène (représentation crue).

Or ici du moins, on accorde, pour que les lecteurs et notamment les plus jeunes s’y retrouvent, une différence entre des scènes tendres ou une représentation légère peu décrite seulement suggérée, pudique, et des scène de sexe plus décrites avec des détails qui ne laissent rien à l’imagination.

Est-ce que ces deux catégories sont forcément la même chose que du porno ? Je pose la question. :smiley:

On a discuté de tout ceci dans les topics portant sur la bonne utilisation responsable du rating 18+ (MA).

Pour moi ça a toujours été un peu surprenant de voir ceci dans les choix de genre, mais je me suis figuré que c’était plus un moyen d’alerter sur la présence ou non de scènes sexuelles récurrentes dans une fanfiction.

Chépa. Contrairement à une idée reçue, je ne suis pas là depuis toujours. :stuck_out_tongue_winking_eye:

5 « J'aime »

Oui comme j’ai dit plus haut:

Ah mais moi ça me va très bien la distinction entre Lime, Lemon, je trouve ça joliment imagé, surtout que ça reflète bien mes goûts au sens propre(je supporte mal l’acidité :joy:). J’ai constaté ça quand je suis juste tombée sur un tweet qui se moquait presque de ce référencement « has been » ( mais quand on voit ce que Twitter devient je suis plutôt partisan de rester has been, en fait)

Moi aussi je préfère les relations canon, d’ailleurs mon « ship » en est plus ou moins une: le principe de Link est qu’il est « l’enveloppe corporelle » du joueur en Hyrule, il doit donc être neutre et vide pour qu’on puisse s’y projeter. Les sentiments de Zelda sont suggérés tout le long des jeux ( voire établis selon le jeu) mais comme Link est notre avatar, 1/ rien ne se passe à l’écran pour que chaque joueur puisse s’imaginer sa version. 2/ On est supposés accepter comme canon personnel ce que notre personnage fait ou dit. Si j’ai bien suivi, mon fandom lui même repose sur le principe du Mary-sue :stuck_out_tongue:

Je ne savais pas pour Ao3, je ne suis pas là depuis assez longtemps ^^
Je constate juste que chez eux c’est « 50 nuances de smut », tu peux même taguer smut pour dire qu’il y en a pas haha XD Je suppose que le lime est le « mild smut » et le lemon le « shameless smut » .
Bon sang parfois je me prends des fous rires toute seule en imaginant les histoires derrière certains tags.

3 « J'aime »

Oh, merci ! Je vois le genre du coup ^^

3 « J'aime »

Salut à tous,

j’étais en train d’éplucher mon profil pour savoir si je sortais de ma zone de confort au niveau des genres de mes fanfictions quand j’ai réalisé que je ne faisais pas trop bien la différence concrète entre le fantastique et le surnaturel.

J’ai donc cherché des définitions grâce à mon ami Google et je suis tombée sur ce lien qui n’est pas mal et qui évoque les 4 genre de la littérature de l’Imaginaire. J’ai nommé : le Merveilleux, la Fantasy, la Science-fiction et le Fantastique

Et je me suis frotté les mains.

https://www.monde-fantasy.com/genres-de-l-imaginaire

cliquez quand même sur le lien malgré l’absence de preview, il marche.

Dans un second article, l’auteur finit par une illustration des plus simples pour remettre les choses à leur place :

En résumé, ce ne sont pas les éléments surnaturels qui comptent, mais leur contexte. Exemple, assez connu, avec la parabole du Chat.

Element : un chat vous dit (avec des mots) que sa gamelle est vide. Nous sommes sur la Terre.

Fantastique : Au secours ! Un chat qui parle, ce n’est pas normal ! Fuyons !

Science-fiction : Ben oui, c’est normal, vu que c’est un robot/alien/chat modifié génétiquement.

Fantasy : Ben oui, c’est normal, tous les chats parlent ! c’est dans leur nature.

.

.

Et j’en ai profité pour réétiqueter toutes mes fics pour ajuster les genres qui étaient un peu à la rue (surtout si je suivais les conseils que je donnais ci-haut) :rofl:
C’est beaucoup plus clair maintenant même si j’enfonce un peu plus des portes ouvertes… ça va me permettre de répondre que sur ce point-là, je reste dans un périmètre restreint.

9 « J'aime »

Oh merci !!!
Tu me rappelles mes cours de français de seconde, où la prof nous avait fait tout un pitch sur les différents genres… en omettant la fantasy. Et bien sûr, même si je trempais en plein dedans, à l’époque, je me suis juste demandée un soir chez moi : « au fait, le Seigneur des Anneaux, c’est quel genre ? »

Mais du coup, concrètement, la différence entre fantastique et surnaturel sur le site, c’est quoi ? :thinking:

5 « J'aime »

La différence ?
La même chose que ce qui est dit dans les deux articles.

J’ai tagué la plupart de mes fics Buffy, Lucifer, Supernatural en « Surnaturel » car l’existence des démons, vampires, anges, divinités, bestioles de tous les folklores y est admise, ce n’est pas un sujet d’étonnement. Tout du moins par les personnages principaux qui y sont confrontés.

Pour catégoriser une fic de ces fandoms en « Fantastique », il faudrait que les personnages ne soient pas au courant et qu’ils le découvrent (et flippent), résistent contre, aient peur…

Tiens, j’ai une fic de Défi « self-insert ». Eh bien, celle-là, étant donné que je suis le personnage principal, que je ne connais pas les héros du fandom, (ce sont des inconnus, je ne sais pas ce qu’ils font de leur vie) et que je le découvre brutalement : c’est une fic relevant du Fantastique.

Ils disent dans les articles que le Fantastique, c’est quand « le surnaturel fait irruption dans la vie de quelqu’un qui n’y est pas préparé »…

Si les éléments surnaturels sont la norme, selon certains autres critères, on peut être soit dans la Fantasy, ou soit dans le Surnaturel « pur ».


Pendant que j’y pense et qu’on est dans les genres…

Je ne sais pas si tu connais les dossiers de Syfantasy .fr (j’en ai poussé quelques uns sur la page FB), ils permettent de réaliser (si on l’ignorait) que la Fantasy posée par Tolkien, n’est dorénavant qu’un sous-genre qui s’est vu compléter par de riches hybridations.

Elles renouvellent un peu l’air, en changeant le décor, l’époque… Urban Fantasy, Fantasy orientale, et il y a toutes les chances que j’apprécie la Science-fantasy, si je mettais le nez dedans.

Ça énervera les puristes, mais moi j’aime bien. :grinning:

7 « J'aime »

Déterrage de problématique !

Voilà, j’ai le brouillon de mon défi et je réfléchissais à quel genre de fanfiction l’associer. J’avoue que je n’ai pas trouvé et le seul mot qui collerait un petit peu c’est justement celui. Cependant, je ne sais pas si je l’interprète correctement. Personnellement, j’analyse ça ainsi : Le personnage est contre un mouvement, une opinion générale. (Vous aurez compris que j’ai choisi le sujet B du défi Je ne suis pas un héros !) Mais est-ce vraiment cela ?

Merci !

3 « J'aime »

Salut
Après avoir cherché sur internet, j’ai trouvé sur TVTropes la confirmation de ce que j’avais déduit sans vraiment avoir une def précise.

Ce n’est pas anti-héros en tant que genre.

L’une des significations qui pourrait être très importante pour un lecteur, c’est que la fic est contre un personnage : il y a du bashing.
Donc imaginons une fic Harry Potter, il y a des auteurs qui sont anti-Hermione, anti-Ginny, anti-Ron…

J’ai lu que ça provenait au départ de l’univers du shiping, quand un auteur veut se « venger » d’un personnage qu’il n’aime pas.
Dans ce cas précis, ça pourrait être du bashing de Cho, la brève petite amie d’Harry… c’est parfaitement canon mais ça déplaît au fan qui lui en préférerait une autre…

Donc prévenir le lecteur à l’avance, qu’il va y avoir un perso important qui sera très dénigré, rabaissé, ça me semble plausible dans les étiquettes du site.
.
.
Toujours sur le même lien et si j’ai bien compris, cela pourrait servir pour caractériser toute une fanfiction, et non plus seulement un personnage.

Je repense à la creation volontaire de la fanfic sarcastique sur « My Wattpad Love » qui avait subi une longue nanardanalyse sur le forum précédent laquelle avait entraîné l’écriture d’une parodie. La fanfiction Anti stigmatise un genre (ici la fic creuse, mal écrite, romance à clichés).

Je me demande si la très célèbre fanfic « My Immortal » ne serait pas une « Anti » bien typique, qui ne se moquerait pas du fandom lui même, mais des auteurs écrivant un certain type de fanfics dedans…

.
Le terme Anti apparaît aussi par exemple dans anti-slash. Là, c’est facile, l’auteur est complètement contre le slash (qui est différent des fics yaoi – il faut suivre !) :laughing:
Il y a aussi anti-porn (également pornophobia) ou plein d’autres types de rejets de certains genres.
Mais il me semble qu’ils ne sont pas adaptés au contexte. Cette étiquette est bien apposée pour caractériser une fanfic et non sur un auteur.

4 « J'aime »

OK déjà on a un mystère plus ou moins résolu. Et j’ai donc compris que ma fanfic ne collait pas à ce genre, ce qui m’embête… Je trouve que c’est la chose la plus compliquée à faire quand on veut poster sa fanfiction.
A chaque fois je passe bien deux à trois jours à y réfléchir pour au final faire un choix qui ne me convient qu’en partie, voire pas du tout.

4 « J'aime »

Hello
J’ai résolu une partie considérable de mes propres problèmes d’étiquetage en faisant le contraire de ce que je préconisais dans le post de départ. :smiley:

La première étiquette me sert à définir le contexte en tant que « genre littéraire » : est-ce un western ? Une romance ? Un texte SF ? Surnaturel ?
Et pouf ! un de rempli !
L’idée c’est : et si mon truc était dans un rayon de librairie, il faudrait aller le chercher où ?

Et pour le genre 2, c’est parfois le plus difficile. Eh bien, bonne nouvelle, on n’est pas obligé de le remplir (déjà), on peut poster sans.


Exemple, pour ta fic de Défi « Dame ou chevalier »
Ce n’est pas parce qu’Arya a peur que c’est une fic Angoisse. Une fic Angoisse c’en est une qui se propose de flanquer des noeuds à l’estomac de ton lecteur. C’est à lui que tu dois inspirer la peur… :laughing: Pas au personnage… (Personnellement, j’ai pas eu peur).

Moi j’aurais simplifié en Fantasy (contexte donné par le fandom, même si ce que tu racontes aurait pu être simplement tagué Médiéval si on était dans de la fiction originale) et… Aventure.

Pourquoi ?
Parce que dans l’aventure le héros vit des événements qui le transforment physiquement, émotionnellement, spirituellement).
Si certains ont besoin d’une épopée pleine d’action sur douze volumes pour y parvenir, eh bien, épopée il y aura pour eux.

Mais dans ce texte, l’intérêt n’est pas qu’Arya ait eu peur, en bonne gamine qui s’est aventurée seule dans une forêt mal éclairée, on s’en doute. A mon avis, ce n’est pas la raison pour laquelle tu as voulu écrire ce texte.
L’intérêt, c’est la décision que la rencontre de l’animal totem de sa famille lui inspire pour changer le destin qui l’attend.
(Je fais peut-être fausse route)
.

Si le sujet principal est un moment méditatif, un aperçu de la vie d’un personnage, une étude de son caractère via une scène où il n’y a pas ou peu d’action (je pense à la première fic Millénium)… … … Aïe.
Étiqueter pour les lecteurs devient un casse-tête avec ce qu’on a sous la main.

Je relève le gant. Si je prends cette fic toujours comme exercice.
D’un certain point de vue, je mettrais « ship » parce que ça parle d’une relation spécifique entre deux persos et que tu as fait exprès d’en parler, c’est pas un accident.
Le simple fait qu’elle soit ambiguë dans l’esprit du personnage principal, unilatérale, qu’il se demande si c’est bien ou mal de l’épier, qu’il marchande un peu en se trouvant des raisons, est un signe qu’il n’est pas honnête avec lui même. On ne va pas s’amuser à « stalker » des gens dont on n’a rien à fiche. :rofl:
Par curiosité professionnelle ? Ouais. Ouais. Bien sûr.
Si tu veux parler d’une non-indifference fascinée et embarrassante par dessus, c’est super.

J’aime cette fic parce qu’elle est justement ce que j’estime être dans un entre-deux où Mikael est en train de ne pas savoir pourquoi il fait cela, malgré tout, alors qu’il trouve que c’est discutable (euphémisme pour dire « pas bien », càd mal).

Du coup, comme nous non plus, on ne sait pas où ça va, ni si ça irait quelque part au final, je mettrais en Genre 2 : Suspense. :face_with_hand_over_mouth:

Mais je reconnais que c’est un détournement des tags.

Pour ton futur Défi, on ajustera (où tu ajusteras) par la suite.

4 « J'aime »

Merci beaucoup pour ces indications ! Je vais modifier / retravailler le genre de mes fictions déjà postées.

2 « J'aime »

bonsoir Oze (osons !)

Non mais c’est pas obligé ! :sweat_smile: C’était pour donner un exemple. Tu n’as pas forcément la même conception du truc que moi et surtout, tu connais mieux tes histoires. :rofl:
.
Toutefois, si vous avez du mal (tous les autres), parlez-en, on s’y mettra à plusieurs mais on trouvera des idées.

2 « J'aime »

Oze me va très bien, c’est mon surnom irl :wink:

Oui je les connais mieux, mais comme je l’ai dit avant, je ne suis jamais satisfaite du genre que je leur attribue. En fait je ferme presque les yeux en cliquant au hasard.

4 « J'aime »