[Good Omens] Fanfiction "Hot Church"

Bonjour aux anges et / ou démons (ici, pas de préférence) qui oseront s’aventurer en ces lieux.

Titre de la fic : Hot Church
Type : Univers parallèle
Personnages principaux : Crowley, Aziraphale, Mr. Brown, Muriel… tous les personnages de la série en fait, plus quelques invités bibliques qui ont accepté bien gentiment (et gratuitement !) de faire de la figuration. On me glisse aussi dans l’oreillette qu’un autre personnage de Neil Gaiman serait également présent en tant qu’invité très spécial.

Genres : Cosy mystery, Romance, Humour
Rating : T pour commencer mais ensuite M (pas pour la violence mais plutôt pour certaines allusions pas très subtiles).

Niveau de connaissance du fandom pour suivre : basique

Présentation : Anthony J. Crowley est le meilleur policier de la Metropolitan. Tellement doué qu’il fait passer ses collègues et ses supérieurs pour de simples agents de la circulation. Survient la Chute et le voilà muté à Tadfield, Pays de Galles, élue « ville où il fait bon vivre » depuis de nombreuses années.
Sur place, Crowley fait face à la disparition d’un canard accordéoniste, au vol d’un nain de jardin, à un meurtre théâtral et surtout, à l’hostilité de son nouveau coéquipier : Aziraphale Fell.

Note de l’auteur : si je devais décrire cette histoire, je dirais que c’est un mélange improbable entre la série Broadchurch (mettant en scène l’inspecteur râleur Alec Hardy incarné par David Tennant qui, en réalité, est un démon nommé Crowley…), le film Hot Fuzz du duo Simon Pegg et Edgar Wright et de Good Omens.

L’idée de cette fanfiction « à but récréatif » est née suite à un échange avec @bucky1984 et de quelques lignes peu sérieuses sont nés quelques chapitres pas très sérieux non plus.

Je dédie cet improbable mélange fanfictionnel à mes « associées pour le crime » @bucky1984 et @Theblueone sans qui, je n’oserais jamais poursuivre cette étrange aventure qui me sort un peu de ma zone de confort d’écriture (pour les personnes ayant déjà lu Love Ineffably, c’est cette fanfiction-là qui est ma « zone de confort »).

Je remercie également Donna Summer dont le mythique Hot Stuff accompagne mes sessions d’écriture, ainsi que les artistes suivants : George Michael, INXS, The Pet Shop Boys, Scorpions, Jimmy Somerville et Culture Club… cette fanfiction ne pourrait jamais s’écrire sans votre aide.

               *Here come the (hot) fuzz*

Chapitre 1 : La Bicyclette biscornue

Chapitre 2 : Tadfield : unité très spéciale

7 « J'aime »

Ah ! Ben voilà ! Un nouvel endroit pour papoter d’une nouvelle fic ! :rofl: Que du bonheur :smiling_face_with_three_hearts:

Moi c’est une ambiance et un ton qui me conviennent parfaitement. Vive la récré !

5 « J'aime »

On en fait une belle d’unité très spéciale ici :sweat_smile:, on rigolait au début, mais sérieusement je pense que tu peux en faire une fic en 3 tomes au moins :rofl::rofl::rofl:

4 « J'aime »

Yep ! Je pense que tu as l’inspiration pour !
après ça dépend du slow burn pour

:rofl:

4 « J'aime »

@bucky1984 une trilogie carrément. Et pourquoi pas une série interminable comme les séries de livres Agatha Raisin? Je crois qu’il y a une bonne vingtaine de tomes. :sweat_smile: Non, je vais me contenter d’une histoire d’une vingtaine de chapitres. Sans compter que j’ai Love Ineffably à finir aussi. :laughing: Mais Hot Church est plus facile à écrire, moins chargée en émotions.

Je vais passer au M dès le prochain chapitre, @Theblueone. Tu sais que quand j’ai vu le titre de ton OS sur Aziroger et Jessica Crowley, j’ai souri car Qui veut la peau de Roger Rabbit fait partie de ma liste de titres de chapitres à détourner? :laughing:

Je fais appel à vos lumières : comment appelez-vous les petits anneaux argentés qui entourent les manches de Crowley ? Ceux qu’on voit lorsqu’il garde la librairie d’Aziraphale? J’ai appelé ça des « bijoux de chemise » dans mon carnet mais je pense que ce n’est pas le bon terme. :sweat_smile:

4 « J'aime »

Des sleeve garters en anglais, en français on dit jarretières à manches je crois :wink:

4 « J'aime »

Merci Super Bucky ! Lorsque j’étais en train d’écrire ma scène, j’ai eu la paresse d’aller chercher l’information alors j’ai écrit « bijoux de chemise ». :laughing::smile::kissing_heart:

4 « J'aime »

On peut dire bracelets de bras aussi, ça se rapproche du bijou remarque :sweat_smile:. N’importe comment je préfère l’anglais…

4 « J'aime »

Bartholonew serait-il un Bark Ruffalo bis ? :joy:

2 « J'aime »

Bonjour / Bonsoir,

@Theblueone Un Bark Ruffalo pas très sympathique… et qui n’apprécie pas Crowley.

Voici un chapitre 3 tout frais qui débarque. Un chapitre divisé en deux parties car je voulais ab-so-lu-ment (comme dirait ce cher Mr.Brown) isoler la deuxième partie riche en informations et autres indices sur la suite des événements.

Au programme de cette première partie un jeune livreur de journaux qui risque d’attirer des ennuis à Crowley, deux vendeurs qui risquent d’attirer des ennuis à Crowley et une demoiselle à la langue perdue (qui risque aussi d’attirer des ennuis à Crowley).

Chapitre 3: Le gars qui rêvait d’un Cornetto et d’un bidon d’essence (partie 1)

Au menu de cette deuxième partie : Deux Cornettos, un bidon d’essence et quelques étincelles entre un certain lieutenant à bouclettes et un inspecteur à lunettes.

Chapitre 3 : Le gars qui rêvait d’un Cornetto et d’un bidon d’essence (partie 2)

N’hésitez pas à me signaler toute horreur grammaticale / syntaxique ou orthographique. J’ai bien deux yeux, fort utiles pour les relectures, mais un seul neurone orphelin qui laisse échapper des horreurs…

Je viens d’atteindre les 300 pages manuscrites pour cette fanfiction. Au départ, j’étais partie sur 20 chapitres, je crois que j’aurais besoin de dix chapitres en plus pour terminer le tout. :sweat_smile:

Bonne lecture. :imp: :innocent:

3 « J'aime »

Bonjour sous un soleil radieux,

Je vous poster la première partie du chapitre 4 qui comptera trois parties. Je préfère diviser les longs chapitres en plusieurs parties car il y a des petites informations à glaner dans chaque partie.

Le chapitre est classé M mais s’il nécessite un classement au rang supérieur, n’hésitez pas à me le signaler (maudit Furfur !)

Au menu de ce chapitre 4 : de vieux dossiers sont de nouveau ouverts dans la salle des archives.

Chapitre 4 : Arrête ou la pomme va tomber ! (partie 1)

Passez une belle journée !

3 « J'aime »

M ça suffit largement :wink: (sur la Bucky Scale en tout cas :joy:)

3 « J'aime »

Ouais, c’est très soft :innocent: ne t’inquiète pas !

3 « J'aime »

Bonjour sous un pommier,

Je vous livre les deux dernières parties de ce chapitre Arrête ou la pomme va tomber.

Au menu de la première partie : un « charmant » couple fait appel au « charmant » capitaine de la police de Tadfield.

Chapitre 4 : Arrête ou la pomme va tomber ! (deuxième partie)

Au menu de la troisième partie : une mission dans un verger tourne quelque peu au vinaigre (de cidre)…

Chapitre 4 : Arrête ou la pomme va tomber ! (troisième partie)

Les ineffables références:

  1. Le titre du chapitre est un clin d’oeil à une comédie policière avec Sylvester Stallone qui a bercé mon enfance: Arrête ou ma mère va tirer ! Je pense que Bartholonew est aussi une vague réminiscence du chien (Pixie) de la mère de Stallone dans le film. J’ai aussi découvert que l’actrice incarnant la mère de Stallone dans le film, a joué dans la série Les Craquantes / Golden Girls que regarde Crowley dans le roman.

  2. La musique diffusée par la Bentley est la chanson Love is in the air. C’est une chanson de John Paul Young mais j’avoue une préférence pour la version chantée par Colin Firth et Rupert Everett dans le film St Trinian’s : Pensionnat pour jeunes filles rebelles.
    Dans ce film, Colin Firth incarne un ministre de l’éducation nationale qui tente de faire fermer un pensionnat aux méthodes éducatives « particulières », dirigé par Camilla Fritton (Rupert Everett), sosie déjanté de Camilla Parker Bowles. Il existe une suite, que je n’ai pas vue depuis des années, avec David Tennant.

Passez une belle journée (avec ou sans pomme)

2 « J'aime »

Pauvre Crowley, il se fait quand même bien embêter par tous ces chiens :sweat_smile:, quel est donc cet acharnement ??

2 « J'aime »

Il se fait embêter par un certain type de chiens à pedigree. :laughing: Je pense que sa relation avec un certain Toutou connaîtra un certain apaisement.

2 « J'aime »

Décidément c’est une manie de faire travailler Tyler pour le Fisc ! Il doit avoir la tête à ça :sweat_smile: Quoique je suis sûre qu’il y a dans ces services des gens charmants, compétents, serviables et pleins d’humour (tout comme à l’Education Nationale) :rofl:

2 « J'aime »

Dans mon premier jet, Mr.Tyler était banquier, mais agent du Fisc s’est ensuite imposé pour justifier certains de ses propos sur les différentes administrations. Pour sa défense, il s’est montré tout à fait serviable avec le jeune homme aux cheveux noirs qui a croisé sa route, lorsqu’il travaillait encore aux Finances publiques.

Il y a évidemment, évidemment! des gens charmants, compétents, serviables et pleins d’humour aux Finances publiques et à l’Education nationale… :wink:

2 « J'aime »

Bonsoir,

En ce dimanche orageux, je vous propose le chapitre 5 de Hot Church : De bons parrains

Au menu de la première partie : une suspension de permis, un mystérieux maire et un sympathique Gabriel :
Chapitre 5 : De bons parrains (première partie)

Au menu de la deuxième partie : un bac surgelé permet de briser (un peu) la glace:
Chapitre 5 : De bons parrains (partie 2)

Bonne fin de week-end!

3 « J'aime »