[Pokémon] fanfiction « Les Train Twins »

Titre de la fic : Les Train Twins

Type : Continuation / Songfic

Personnages principaux : Jessica (Jessy), Jane (Jenny), Fry, Scott

Personnages secondaires issus du fandom : Jacky, Ondine, Régis, Sacha, Infirmière Joëlle, Serena

Personnages secondaires inventés : Reese, Florine, Robin, Sébastien, Sylvain, Al…

Genres : Amitié, Famille, Romance, Combats, mais aussi Aventure, SF, Humour et Musique…
En gros, tranche de vie quoi :sweat_smile:

Rating : T (+13 ans) sauf quelques chapitres en M (+16 ans)

Niveau de connaissance du fandom pour suivre l’intrigue : basique
mais l’histoire contient beaucoup de références aux jeux et à l’animé donc fan-service sur un plateau d’argent pour les pokéfan. Les combats aussi peuvent faire appel à des connaissances un peu techniques.

Présentation :

Jessica et Jane Ketchum (alias Jessy et Jenny) sont les petites-filles de Sacha Ketchum et de Jacky Léon (l’histoire se déroule donc dans les années 2050 à peu près). Elles ont gagné toutes les ligues pokémon de leur pays d’origine et rêvent désormais de s’envoler à Kalos. Cependant, les billets d’avions coutent chers et aucun sponsor ne veut prendre en charge deux dresseuses d’un coup, surtout avec des tempéraments pareils.
Pendant leurs loisirs, elles chantent et jouent de la musique, Jenny a alors l’idée d’utiliser ce petit talent pour gagner de l’argent. Très vite, Jessy qui est ultra compétitive et bornée, se met en tête de gagner un concours de musique. Pour y arriver, elle décide de monter un groupe avec sa sœur : les Train Twins (Trainers & Twins - Dresseuses et jumelles - en abrégé) mais un duo ne suffit pas, les jumelles partent donc en quête de partenaires musicaux.
Elles recrutent d’abord Fry, un dresseur futé mais paresseux qui a appris à son Ramboum à imiter la batterie. Les jumelles ont des caractères assez difficiles : Jenny est brillante mais manipulatrice et jalouse ; Jessy, malgré une grande force morale et une détermination d’acier, est agressive et souvent blessante. Elles n’ont donc pas beaucoup d’amis, mais pour atteindre leur objectif, elles vont être obligées d’apprendre à travailler en équipe, d’abord avec Fry et Scott, puis avec d’autres. Leur chemin sera long et semé d’embuches…

Le principe de l’histoire est relativement simple : à chaque fois que les jumelles vont essayer de participer à un concours, il va leur arriver une ■■■■■ et le groupe va voyager un peu partout dans le monde pokémon (Archipel Orange, Ile Sévii, Sinnoh, Kanto, Hoenn, Almia, Oblivia, Unys…), pour peut-être un jour enfin atteindre Kalos grâce à la musique…
(Quel suspens hein ? :grin:)

La musique n’est finalement qu’un prétexte et l’occasion pour moi de mettre en situation des textes de chansons pokémon (parfois parodiques) que j’ai écrites, le véritable sens de cette histoire c’est la leçon de vie qu’elle donne. Les quatre personnages principaux sont des adolescents de 16-17 ans au début de l’histoire, avec leurs qualités et leurs défauts. Leurs aventures les font grandir et mûrir, en particulier dans leurs relations avec les autres, à la fois humains et pokémon.
:orange_heart:
Cette histoire aborde des tas de sujets, je l’espère de manière adaptée, par exemple et en vrac :

  • le rôle de la famille dans une vie
  • les problèmes familiaux (divorce, problèmes d’argent, relations frères-sœurs…)
  • la mort et le deuil
  • la différence entre l’amitié et l’amour
  • la liberté VS les responsabilités
  • la confiance en soi
  • la protection des animaux (remplacés ici par des pokémon :smiley_cat:)
  • le harcèlement
  • les premières expériences amoureuses et sexuelles (d’où quelques chapitres interdits au moins de 16 ans)
  • le travail…
    Bref, tous les trucs parfois relouds qui peuvent tomber sur la tête des gens s’apprêtant à entrer dans l’âge adulte.

Liens :
Les Train Twins

Informations, avertissements et compléments divers :

  • Je suis vieille, donc de la Team Ondine et pas de la Team Séréna (si certains se posent la question de l’identité de la grand-mère paternelle des jumelles). Notez que j’aime bien Séréna et que je vais essayer d’écrire un chapitre avec elle, mais je n’ai pas envie de modifier complètement une saga pokémon que j’écris depuis quinze ans parce qu’elle a roulé un patin à Sacha dans l’épisode XY140.

  • La fanfiction fera 75 chapitres et elle n’aura pas de suite, en revanche elle a des préquelles qu’il n’est absolument pas nécessaire de lire pour comprendre l’histoire. Si certains toutefois sont assez fous pour s’intéresser un peu à l’histoire de quelques personnages secondaires, par exemple Florine (la maman des jumelles), vous pouvez toujours faire un tour ici :
    Nouvelle génération - Les aventuriers de Johto
    Nouvelle génération - Les trois héritiers
    Je m’excuse en rampant pour l’orthographe et la grammaire :woozy_face:, j’avais 18 ans à l’époque et j’étais en filière scientifique (oui c’est une excuse bidon, clichée et sectaire). De plus, le site buggue et certains chapitres ne s’affichent pas sur PF… :disappointed_relieved: Il me faudrait plus d’un an pour tout retravailler proprement donc je ne les posterai jamais ici a priori, désolée.
    Petite précision également pour ceux qui ont lu « Une étourvol dans une cage dorée » : le personnage de Jacob présent dans la fanfic « Nouvelle génération » est le petit-fils de Marguerite. :wink:

  • Pour ceux qui aiment la musique et les poèmes mais qui n’ont pas la foi de lire l’intégralité des Train Twins, sachez que je publie en parallèle les textes des chansons des Train & Twins et des autres groupes dans Rock’n ball et Rock’n ball 2 (dirty version) !
    Rock’n ball
    Rock’n ball 2 dirty version (attention : chansons pour + de 16 ans voire + de 18 ans)

6 « J'aime »

Liste des chapitres parus :

PREMIÈRE PARTIE

CYCLE Archipel Orange
Chapitre 1 : Jessy
Chapitre 2 : Jenny
Chapitre 3 : Routine tropicale
Chapitre 4 : Trainers & Twins
Chapitre 5 : Batteur tricheur
Chapitre 6 : Un faux air de champion
Chapitre 7 : Sulfureuses
Chapitre 8 : Une mélodie du passé
Chapitre 9 : Sex Ball (déconseillé aux - de 16 ans)

CYCLE Archipel Arc-en-Ciel (îles Sevii)
Chapitre 10 : Somewhere over the rainbow
Chapitre 11 : Le feu et la foudre
Chapitre 12 : La Tour Dresseur
Chapitre 13 : Les filles comme elle n’épousent pas les gars comme lui

CYCLE Sinnoh
Chapitre 14 : The Irish Japanese
Chapitre 15 : Le Son des Forêts (déconseillé aux - 16 ans)
Chapitre 16 : Lucario

CYCLE Kanto
Chapitre 17 : Home, sweet home…
Chapitre 18 : Les souvenirs de Seb
Chapitre 19 : Une vie ordinaire
Chapitre 20 : The book of love is long and boring…
Chapitre 21 : Une histoire de linge sale et de famille.
Chapitre 22 : Bêtes de combat (ou comme un jeudi) (déconseillé aux - 16 ans)
Chapitre 23 : Les liens du son
Chapitre 24 : Les sœurs sensationnelles
Chapitre 25 : Les ombres de la Forêt de Jade
Chapitre 26 : La folie d’un homme (déconseillé aux - 16 ans)
Chapitre 27 : How to save a life

CYCLE Voyage dans le temps (cross-over Orube x Tracy)
Chapitre 28 : La Caverne Azurée
Chapitre 29 : Célébi
Chapitre 30 : Abîmées par la machine du temps.

CYCLE Kanto (suite)
Chapitre 31 : Ode to my family
Chapitre 32 : Retrouvailles au Cap d’Azuria
Chapitre 33 : On the road again

DEUXIÈME PARTIE

CYCLE Croisière - Nymphéa
Chapitre 34 : Orgueil et compromis
Chapitre 35 : Dark Love
Chapitre 36 : Murder on the dancefloor (déconseillé aux - 16 ans)
Chapitre 37 : Sea, sex and sun (déconseillé aux - 16 ans)

CYCLE Hoenn
Chapitre 38 : L’homme qui aimait les roses et celui qui aimait leurs épines
Chapitre 39 : Déclaration d’amour
Chapitre 40 : Hit sale (déconseillé aux - 16 ans)
Chapitre 41 : Les mots ne sont pas que du vent

2 « J'aime »

Oh yeah, j’aime beaucoup les sujets qui sont abordés ! :slight_smile:
Je vais aller y jeter un coup d’oeil dans ce cas~

J’espère juste un peu m’y retrouver, étant donné que je connais « que » Sacha, Ondine et Pierre :sweat_smile: :rofl:

3 « J'aime »

Ah ah, selon les thèmes je peux checker les chapitres intéressants, je sais que les fics longues peuvent rebuter quand on n’est pas à fond dans le fandom. :sweat_smile:

Côté humain c’est pas compliqué, c’est plutôt au niveau des espèces de pokémon que ça peut bloquer. Par exemple, pour s’imaginer un ramboum imiter la batterie il faut déjà savoir ce que c’est. :rofl:

3 « J'aime »

Google Image est ton ami :wink:
J’ai dû aller checker pour Mimiqui dans Rock’n’ball

2 « J'aime »

Effectivement. Quand on cherche bien sur Google Image il y a quelques fanarts bien crades sur Mimiqui qui correspondent assez à la chanson dans Rock’n’ball :sweat_smile:

2 « J'aime »

Ke-ua ?
Lesquels ? Rien n’indique cela sur ta page de sommaire…

Par contre ce que je relève en passant par là, c’est que tu as 11000 mots en moyenne par chapitre, il y en a 16, tu en promets 75… :crazy_face:
Normalement le poids ne devrait pas entrer en ligne de compte en tant que tel, mais je me demande si c’est bien facile à manipuler.
A la louche tu aurais 20 tomes de 300 pages au format poche… :sob:

2 « J'aime »

Je parle de mes deux vieilles fics sur Pokémon-France, pas de Fanfictions.fr. Il y a des chapitres vides. J’ai beau les remplir ils demeurent vides. On s’est plaint une paire de fois avec les collègues mais c’est resté comme ça depuis des années. :sweat_smile:
Et comme je le disais, je ne veux pas les poster ici car elles sont pleines de fautes, avec des passages inutiles et je n’ai pas le temps pour tout reprendre.

A la louche tu aurais 20 tomes de 300 pages au format poche…

Oui, c’est comme un manga en fait. :sweat_smile:
Même s’il n’y a pas de dessin, les histoires complexes avec plein de personnages, ça prend du volume, entre les dialogues, les mises en situation, les descriptions, les combats, les chansons et les flashbacks… Je suppose que tout dépend de ses habitudes de « consommateurs » de culture, si on est plutôt films, série, JV, romans, mangas… Je m’épanouis bien dans le style manga.

2 « J'aime »

J’ai posté mon 20e chapitre.
The book of love is long and boring…
(d’après le titre de Peter Gabriel, c’est à la fois un clin d’œil romantique et de l’autodérision ^^’)

Je prends la peine de faire une annonce cette fois pour deux raisons :

  • Je pars en vacances demain pour une semaine et après j’ai pas mal de boulot, donc je ne vais probablement pas publier de nouveau chapitre avant au moins 15 jours.
    (Il faut savoir que ma fanfic marche par « cycle ». Pour éviter les incohérences et fluidifier un peu le truc, j’écris plusieurs chapitres à la suite et une fois le cycle terminé je relis les chapitres un à un pour les poster au compte goutte. Du coup tant que les chapitres 23, 24 et 25 ne sont pas prêts, vous ne verrez pas la couleur des 21/22 que je garde sous le coude).

  • ce chapitre termine le flash back de Sébastien et comment dire… Je suis émue. :sob:
    J’ai créé Florine, Sylvain et Seb il y a presque dix-sept ans maintenant. A l’époque, je savais déjà comment leur histoire se finirait mais comme j’écrivais une saga, j’ai trainé, trainé… Et finalement leur vie s’est arrêtée assez brutalement au début des années 2010. Je n’ai pas pu écrire la suite de leurs aventures. Alors aujourd’hui je suis vraiment heureuse d’offrir à mon petit Seb sa happy end et de passer à autre chose. J’ai d’autres vieux personnages que j’adore et j’espère avoir l’occasion d’écrire des histoires (plus courtes) avec eux une fois les Train Twins bouclé.
    :heart:
    C’est juste dommage pour mes lecteurs d’il y a quinze ans. qui m’ont sans doute oublié dans la frustration de ne pas avoir eu la fin… :sweat_smile: :rofl:

3 « J'aime »

Publication ce soir (cette nuit) du 23e chapitre
(Oui les 21 et 22 sont là aussi.)
Les liens du son…
J’aime beaucoup ce chapitre, même si je n’en suis pas totalement satisfaite sur l’écriture et la structuration, il fait partie des chapitres charnières pour les relations entre les personnages, aussi bien humains que pokémon.

1 « J'aime »

Publication du chapitre 25 : les ombres de la Forêt de Jade, avec une de mes scènes préférées dedans. :kissing_heart:

1 « J'aime »

Publication du chapitre 28, intitulé "La Caverne Azurée".

J’en profite pour venir faire une petite parenthèse sur les chapitres 24, 28, 29 et 30.
Dans ces chapitres, j’utilise trois personnages (Kelly, Yasmine et Théo) qui ne sont pas les miens, ils sont issus d’une autre fanfiction écrite il y a presque quinze ans par une auteure nommée Orube.

Once upon a time… Ah hem !
Comme je l’ai rapidement expliqué dans mon fil de présentation, j’ai été admin des fanfictions sur un site dédié à Pokémon il y a dix ans maintenant (officiellement je le suis encore, mais y a plus trop d’activité). Peu de temps avant que je devienne admin, une auteure de fanfictions très prolifique connue sous le nom d’Orube avait commencé à publier une histoire pokémon mettant en scène deux jumelles originaires d’Hoenn. Elle n’avait publié que cinq chapitres, mais le synopsis me plaisait bien et à l’époque j’ai été frappée par la ressemblance entre ses jumelles et les miennes, encore à l’état de brouillon dans ma pochette en carton sur l’étagère.
Je lui avais demandé si je pouvais faire un chapitre cross-over avec ses personnages, elle avait accepté sous condition que je lui fasse lire en amont mon histoire.

Cinq ans se sont écoulés, et alors que je bidouillais un peu sur les Train Twins dans mon coin, j’ai voulu relire sa fanfiction, mais Orube l’avait supprimée. Je l’ai contacté, elle m’a répondu qu’elle n’avait pas d’idée pour la suite et qu’elle avait donc laissé tomber cette histoire pour se consacrer à ses autres travaux, notamment Il s’appelait Nigel et Je vous rejoindrai quand il gèlera en Enfer ! (des fanfictions Harry Potter évidemment ! Ah ça y est j’ai dit le nom magique !).
Bref, il me restait quelques infos dans mes notes, je les ai exhumées et encore cinq ans plus tard, c’est à dire maintenant, j’ai réussi miraculeusement à retrouver le contact d’Orube sur Facebook pour lui redemander son autorisation, qu’elle m’a gentiment donnée.

Dans l’histoire d’Orube, les jumelles Kelly et Yasmine Seko partaient pour leur voyage initiatique en compagnie de deux garçons, Théo et Antoine, après avoir adopté leur premier pokémon à Bourg-en-vol. A peine partie de son village natal, Kelly, la véritable héroïne de l’histoire, faisait la rencontre de Célébi, le gardien des forêts, et réussissait miraculeusement à le capturer.

Je suis vraiment très contente d’avoir pu récupérer les personnages d’Orube :blush: pour deux raisons. D’abord, je trouvais l’idée de base d’Orube sympa et très prometteuse, Célébi étant capable de voyager dans le temps, c’est une immense porte ouverte à plein d’aventures !
Et puis, comme vous l’avez compris, cette petite histoire a totalement disparue, il n’en reste aucune trace sur internet, même Orube a supprimé ses fichiers de son ordinateur. Tout ce qu’il reste de Kelly, Yasmine et des garçons est dans mes brouillons. Je n’étais pas particulièrement attachée à ces personnages, mais je trouve ça très triste qu’ils disparaissent aussi brutalement, comme s’ils n’avaient jamais existé… Alors aujourd’hui j’offre une fin à cette histoire perdue dans le temps et je croise les doigts pour que d’autres personnes, comme moi il y a dix ans, y trouve un intérêt et un peu de bonheur.
:orange_heart:

Et pour les fans d’H.P. et de J.K.R., voici un lien vers une partie des œuvres d’Orube :
https://www.hpfanfiction.org/fr/viewuser.php?uid=30757

1 « J'aime »

Parution du chapitre 30 : Abîmées par la machine du temps, après plusieurs hésitations sur le titre…
Il termine le cycle cross-over Orube x Tracy qui réunit les jumelles Seko créées par Orube et mes jumelles Ketchum. Kelly et Yasmine font encore une brève apparition dans le chapitre 31 et ensuite je les libère. :heart:

Pour celles ou ceux que ça intéresse, le chapitre 29 : Célébi, est un petit voyage dans le temps vers Hisui permettant de présenter le jeu Pokémon Legend Arceus prévu pour fin janvier (j’ai trop hâte…) :blush:
ET il peut se lire indépendamment du reste de ma fanfic.

2 « J'aime »

Parution du chapitre 32 : Retrouvailles au Cap d’Azuria

J’aime beaucoup ce chapitre, je le trouve plein de tendresse. :purple_heart:
Il ramène dans l’intrigue un personnage important et il permet de dévoiler un peu l’esprit de Jenny que j’ai pas mal délaissée au profit de Fry et Jessy dans le cycle Kanto.

Malheureusement, il est long, alors qu’initialement il ne devait faire que 7000 mots.
C’est à cause du chapitre précédent : Ode to my family Le chapitre 31 était beaucoup plus long que prévu, alors j’ai placé la fin au début du 32… Je ne suis pas du tout contente de mon découpage. :expressionless:
J’ai hésité à faire un chapitre intermédiaire mais je trouvais que le contenu ne le justifiais pas.

J’ai omis d’annoncer la parution de : « On the road again » (en clin d’œil à la chanson de Bernard Lavilliers) qui clôturait mollement la première partie de la fanfiction. Enfin le quatuor est de nouveau réuni et en route pour de nouvelles aventures musicales et pokémonesques.
:orange_heart:

J’entame un nouveau cycle de quatre chapitres en haute mer cette fois et j’ai résisté à refaire comme il y a quinze ans un jeu de mot sur la Croisière s’amuse… A la place, petite référence à Jane Austen avec :
« Orgueil et compromis »

Je suis un peu agacée de n’avoir pas pu alléger davantage ce chapitre, mais les trois suivants sont plus courts et pourtant beaucoup plus importants pour l’intrigue.

Parution d’un nouveau chapitre :
« Dark Love »
Un chapitre un peu plus court que ce que je produis habituellement, car il a été coupé en deux (seconde partie dans le chapitre suivant 35/36).
D’apparence anodine, ce chapitre est un moment charnière avec la rencontre entre Matt et Scott qui va bouleverser la vie des Train Twins par la suite.

Matthieu (et plus généralement les Dark Love) ont comme les Irish Japanese un rôle clef dans l’intrigue, mais contrairement aux quatre membres de Irish Japanese, les quatre musiciens des Dark Love étaient très peu développés dans mon script d’origine. Matt s’est un peu étoffé pendant que je préparais ses chansons pour la suite, mais il restait assez superficiel.
J’étais très ennuyée de travailler sur des personnages aussi « creux », alors depuis quelques jours (semaines maintenant) je travaille sur un spin-off Dark Love.
Il est terminé et écrit sans pokémon pour passer en « fiction originale ». Je le publierai plus tard pour éviter les spoils dans les Train Twins, mais au moins maintenant j’ai mon bagage d’écriture sur lequel basé les personnalités des quatre membres des Dark Love.

A la demande de @April quelques uns de mes vieux dessins.

Florine et Sébastien (normalement dans une scène coupée du chapitre 20 the book of love is long and boring)

Je le trouve joli mais je n’en suis pas satisfaite du tout car les deux personnages donnent l’air d’avoir 18-20 ans alors qu’ils sont sensé en avoir dans les 35…

La « photo » d’enfance de Florine accrochée dans le laboratoire et que Fry regarde longuement (chapitre 17) :


Ce dessin là est très vieux, il date de 2006.

Croquis préparatoire de Samuel et Agatha (en guest dans le chapitre 30) mais à l’origine je l’avais fait pour une idée de OS sur la jeunesse du professeur Chen.

Et les quatre personnages principaux : Jessy, Jenny, Fry et Scott. Eux aussi datent de 2005 et j’ai bien foirer Jess, le seul qui est mimi c’est Fry mais il est plus jeune sur le croquis que dans la fanfic.
dess53cray dess52cray dess118cray dess103cray

Tout premier croquis des Train Twins affreusement laid :
dess4cray

Robin (vers le chapitre 20 puis en grandissant) :
dess82cray dess85cray

Ah et le père de Fry (quand je dis « sourire à la Reese Morgan… »)
dess72cray

4 « J'aime »

Parution du chapitre 36 : Murder on the dancefloor.

Je l’aime beaucoup ce chapitre parce qu’implicitement il en dit énormément sur les relations entre les personnages, les choses changent, petit à petit… :orange_heart:

De base il devait être en rating 13 mais j’ai mis un peu trop d’allusions salaces à la fin, donc paf rating 16, soyons prudents. :sweat_smile:

Le titre est un clin d’œil au clip de Sophie Ellis-Bextor qui m’a toujours fait marrer.

Et pour les amoureux de musique rétro, la liste des vieux morceaux joués pendant la soirée dancing :

Parution du chapitre 37 : Sea, sex and sun

Contrairement à ce que laisse présager le titre, il n’est ni léger, ni joyeux, mais il y a bien la mer, le soleil et…
Bref.
Chapitre que j’ai eu du mal à écrire car psychologiquement difficile à concevoir, d’habitude j’arrive facilement à me mettre dans la peau des personnages mais là j’ai galéré, je n’ai pas l’habitude d’écrire des trucs violents ou sordides (surtout dans les Train Twins, et même après la folie d’un homme).
Déconseillé aux moins de 16 ans et aux âmes sensibles.

Parution du chapitre 38 : L’homme qui aimait les roses et celui qui aimait leurs épines

Chapitre de transition qui marque l’arrivée du groupe à Hoenn.

Trouver un titre a été une prise de tête sans nom mais je suis super contente de ma trouvaille. :sunglasses:
L’ironie de la chose, c’est que finalement le contenu n’est pas à la hauteur du titre sur le plan de la métaphore. J’aurais voulu faire quelque chose de plus spirituel, mais manque d’inspiration… Je suis restée pragmatique et terre à terre. :sweat_smile:

Le rythme de parution est un peu rapide parce que j’arrive enfin à l’épicentre de ma fanfic. Le prochain chapitre sera le pivot de l’histoire, sans doute le chapitre le plus important de tous :heart:
Ensuite, à partir du 41, on entre dans la deuxième partie du cycle d’Hoenn.

Une fois les chapitres 39 et 40 parus, je vais sans doute faire une pause de plusieurs semaines (peut-être des mois) dans la publication des Train Twins, car je reprends le boulot mais je veux pouvoir travailler correctement le prochain cycle qui est le plus émouvant de l’histoire. :cry: