Pourquoi tant de titres en anglais ?

par SpaceCowBoy, le 08 novembre 2017 à 14:09:25

En parcourant les Fanfics sous la section Livres et nouvelles, j’ai remarqué que plusieurs textes portent un titre anglais. Sans chercher à faire un décompte précis, il me semble que près de 15% des textes ont un titre dans la langue de Shakespeare, alors qu’ils sont complétement rédigés en français.

Loin de moi l’intention de juger les rédacteurs, mais cela m’attriste toujours un peu. Pourquoi choisir l’anglais, alors qu’il est toujours possible de trouver un titre accrocheur dans notre langue ? Comme si certains d’entres nous seraient convaincus qu’un titre anglais attire plus l’attention du lecteur. Comme si l’anglais était plus « cool » que le français.

Pourtant, notre littérature regorge de titres qui attirent l’attention du lecteur. Des exemples? L’Insoutenable Légèreté de l’être (Kundera). Mes nuits sont plus belles que vos jours (Billetdoux). Les Rivières pourpres (Grangé). Les Fleurs du mal (Baudelaire).

Il me semble qu’une histoire rédigée en français devrait avoir en toute logique un titre en français. Si nous sommes incapables de trouver des titres dans notre langue, ne risquons-nous pas un recul de celle-ci ?

Des avis à ce sujet?

3 J'aimes

par Corti, le 08 novembre 2017 à 15:00:08

Parce que l’anglais est toujours perçu comme “cool”.

Après, il y a des cas où certains mots anglais n’ont pas d’équivalent en français à cause d’une signification, mais je doute que les français en sont conscients en général.


par OldGirl, le 08 novembre 2017 à 16:03:20

Bonjour SpaceCowBoy

Sur 33 fics ici, j’en ai 9 ou 10 dont les titres sont en anglais.

A chaque fois que je rédige une histoire, je m’interroge sur le meilleur titre. Le choix d’en retenir un anglais plutôt que français, à défaut de confirmer que souvent je les trouve plus cool, c’est aussi :

  • parce qu’ils sont plus courts
  • parce que la référence que je veux faire ne fonctionne pas, ou n’existe pas, en français (perdue à la traduction).
  • parce que ce n’est pas traduit en français de toutes façons (ex : James Bond girl).

Note que certains titres sont en anglais mais, je pourrais en faire en italien ou en latin si je le jugeais approprié. En fait ce qui me guide, c’est la connaissance ou non de la langue étrangère et la référence implicite contenue dans le titre. Si c’est une référence à un fandom notoirement anglais, ou à une chanson dans cette langue, traduire est idiot et perd le capital sympathie.

Certains titres sont en anglais simplement parce que je connais cette langue que je la pratique quotidiennement et suffisamment pour en apprécier les subtilités et les avantages dans certains cas.
Une seule de mes fics aurait pu s’appeler “La flèche brisée” au lieu de “Broken Arrow” (j’ai hésité) sans que ça change grand chose, parce que ceux qui connaissent le titre de ce film doivent juste se compter sur les doigts d’une demi-main. En plus le sujet était une flèche vraiment métaphorique (la flèche brisée signifiant en fait “un amour avorté”. Mais pour rien au monde je n’aurais donné ce titre là). :joy:

Chaque fanfiqueur donne le titre qui lui semble (subjectivement) le meilleur pour servir son histoire en fonction de sa culture et de ses références.


par Tome25, le 08 novembre 2017 à 17:17:19

Je trouve que l’anglais ça a un “sens”.
Pourquoi ne mettre que des titres en français ? En anglais, c’est plus précis qu’en français. De plus, quand c’est en français on se dit “ouai ok ça parle de ça mais bon…” alors qu’en anglais, quand on est intéresser par le sujet, on peut voir la signification. Pour moi, c’est plus intéressant de mettre les titres en anglais.


par Aube in Arcadia, le 09 novembre 2017 à 20:09:33

Parce que ça donne un petit côté exotique, et que l’exotisme est forcément mieux. L’herbe est toujours plus verte dans le jardin du voisin, non ?

Mais bon, du point de vue du lecteur, à l’époque où je cherchais encore des fics à lire, c’était mon premier critère de sélection : si le titre n’est pas en français, la fic est écartée.

Du point de vue de l’auteur, je dois en avoir six qui ne sont pas en français. Au niveau du choix, je dégage trois tendances :

  1. le mimétisme pour “Stargate Arcadia”, à qui je peux d’ailleurs aussi accoler un “première fic soyez indulgent, lol” et pour “My little Arcadia”, qui découle du même principe. A noter que les titres complets des deux tomes 1 respectifs contiennent du français, mais pas les tomes 2, dont les sous-titres appartiennent plutôt à la catégorie 2 ci-dessous.

  2. une référence obscure et tout à fait personnelle qui n’a absolument (ou presque) rien à voir avec la fic (en particulier parce que le titre est créé avant la fic) pour"Stargate Arcadia 2 - Shadows", donc, ainsi que pour “Eternal Captain” (notez que celui-là possède un titre alternatif français)

  3. un piège à lecteurs : “Eternal Captain” avait déjà tendance à lorgner vers cette catégorie, mais je l’ai particulièrement utilisé pour “Space garou” (qui n’est d’ailleurs pas entièrement anglais) et “Wanderlust” (mais dans ce cas-là c’est couplé avec le résumé)


par Yahiko, le 10 novembre 2017 à 15:13:45

Je n’ai jamais ressenti le besoin d’avoir recours à des titres en anglais jusqu’à présent pour mes fictions écrites en français. Mais ça doit sans doute pouvoir se justifier dans certains cas très précis .

Après je conçois parfaitement que chez certains, le français soit en voie de ringardisation et qu’il soit plus tendance de mettre son titre en anglais. Après tout, c’est la culture dominante au niveau mondial. C’est souvent ça la vraie raison d’un tel choix.


par SpaceCowBoy, le 10 novembre 2017 à 21:30:45

Parce que ça donne un petit côté exotique, et que l’exotisme est forcément mieux. L’herbe est toujours plus verte dans le jardin du voisin, non ?

Là, je ne suis pas vraiment d’accord avec toi. L’anglais n’est certainement pas une langue exotique. La langue des affaires? Oui.
Une langue parlée, souvent de piètre façon, à peu près partout sur la planète? Oui.
Exotique? Je ne pense pas. Sur tout que les anglophones diront exactement la même chose du français. Mais là, on se rejoint sur un point : L’herbe est toujours plus verte dans le jardin du voisin.


par AuBe in Arcadia, le 10 novembre 2017 à 22:15:05

Le critère “pour faire exotique” n’apparaît pas dans mes choix de titres de fics quand ils ne sont pas en français.

En revanche, c’est ma réponse à ta question “pourquoi y a-t-il autant de titres en anglais ?”.

Je doute que ce soit parce que l’anglais c’est la langue des affaires… ^^ Le côté communautaire de la langue parlée partout dans le monde est intéressant (on va toucher un plus grand nombre de lecteurs potentiels), mais ça fonctionne seulement si le texte à l’intérieur est en anglais aussi - ce qui est une des raisons pour lesquelles nombre d’auteurs français écrivent en anglais, d’ailleurs.

Mais sinon, sur la question “pourquoi chercher à attirer des lecteurs francophones avec un titre en anglais”, eh bien à mon avis ça découle du même principe que d’appâter des lecteurs anglophones avec un titre en français : ça fait exotique - avec l’avantage non négligeable que ça reste compréhensible par la majorité (on n’obtiendra pas le même effet avec un titre en norvégien, par exemple).
Après, bien sûr, j’aurais pu utiliser “cool” plutôt que “exotique”, hein… mais je reconnais qu’on n’est pas tout à fait sur les mêmes nuances.

De toute façon, je ne choisis pas non plus mes titres de fics en anglais “parce que c’est cool”.


par OldGirl, le 10 novembre 2017 à 23:43:53

Space Cowboy

Si tu fais des stats sur des sites où tu peux publier en plusieurs langues, tu vois vite que l’anglais te permet mécaniquement une audience plus grande. En tant qu’auteur, ce paramètre t’intéresse forcément. Si tu cherches l’audience pour te booster t’encourager.

Personnellement ce que je trouve le plus drôle ce sont les titres en mauvais anglais, niveau 5e. Je ne veux pas qu’on les supprime, mes occasions de sourire sont rares. :rofl:

Si tu veux, on prend n’importe lesquels et on fait un concours. Revampez tous les titres anglais par un meilleur en français. (Ah revamper c’est mal ? on dit rénover ?)


par JoyBoy800, le 11 novembre 2017 à 11:49:23

L’anglais prend une place de plus en plus importante dans la vie de tous les jours. On regarde les films et séries en VO parce qu’on a la flemme d’attendre le doublage (ou parce que ce dernier est de mauvaise qualité), et toutes les références et citations populaires qui en découlent sont donc aussi en anglais.

Si un jour tu me dis, “l’hiver arrive”, je te dirais, ok, cool ! :thinking:
Par contre, si tu me dis, “Winter is coming”, je comprends directement la référence, alors même que je n’ai jamais regardé une seule seconde de Game of Thrones !
Pareil avec l’expression “Born Ready”, qui claque beaucoup plus en anglais qu’en français. Cependant, je n’aime pas nommer mes fanfics en anglais. Peut-être un petit chapitre, mais pas toute l’histoire.


par AudreyAzura, le 11 novembre 2017 à 19:58:55

Je viens juste réagir à un truc qui m’a fait sauté :

Je trouve que l’anglais ça a un “sens”. Pourquoi ne mettre que des titres en français ? En anglais, c’est plus précis qu’en français.

Ce qui est drôle avec cet argument, c’est qu’il marche dans les deux sens.

Je viens juste de sortir de la conférence d’un Professeur des Université qui disait très sérieusement que c’était dommage que la science ne soit plus qu’écrite en anglais car la langue a moins de nuance que le français (en prenant comme exemple paster qui peut être utilisé en archéologie - le monsieur était archéologue - pour désigner le plâtre, le lavis ou d’autres choses, alors qu’on a des termes qui désigne chacune de ces choses en français.

La réalité est que non, aucun des deux langages n’est plus ou moins précis que l’autre. Suivant les circonstances, l’un ou l’autre des langages sera plus utile. Ça m’est déjà arrivé de me retrouver bloquer en anglais, alors que la nuance existait en français ; mais ça m’est déjà arrivé (souvent) de me retrouver bloqué en français, alors que ça existe en anglais (je vous attends pour me trouver un équivalent à graduation qui ne soit pas une périphrase de trois kilomètre -et non, remise des diplômes ne marche pas, la nuance est un peu différente).

Pour en revenir dans le cas des titres de fiction, je n’ai jamais vu un cas de titre dans lequel la nuance n’aurait pas été correctement retranscrite par un terme français sans forcément rallonger énormément le titre. La vrai raison de l’utilisation de l’anglais dans les titres est en effet juste parce qu’il est “cool”. Et je pense qu’il y a deux raisons à ça :

  • Comme déjà soulevé dans le topic, c’est une langue étrangère qui est comprise par beaucoup de monde. D’autant que l’image des anglophones est souvent associé avec une image cool et jeunes (notamment pour les US), du coup ça donne un bonus.

  • L’anglais est une langue qui est efficace : si vous lisez des textes anglais, les phrases sont souvent courtes et vont à l’essentielle. Il sera ainsi souvent plus simple de faire un titre avec un bon impact en anglais qu’en français. C’est, selon moi, une fausse bonne raison : il est tout à fait possible de faire des titres aussi impactant en français, en jouant sur figures de style, champs lexicaux, ou même avec des jeux de mots.

My two cents.

Personnellement, il peut m’arriver d’utiliser un titre en langue étrangère (pas forcément en anglais) parce que, par exemple, mon personnage cherche un livre avec ce titre, dans la langue utilisée dans le titre de la fic.

Imaginons que mon personnage veuille lire La Guerre des Gaules de Jules César … mais en latin (où le titre est : Commentarii de Bello Gallico), et bien le titre de ma fic pourra être le même …

Je me dois de répondre à cette interrogation moi qui aie déjà donné des titres anglais à mes fanfics français.
Cette question ne me dérange pas et elle est tout à fait intéressante. Seulement, libre à nous d’utiliser une langue étrangère au récit. C’est à choix d’auteurs, si je peux me permettre. En aucun cas, je considère la remarque déplacée mais il ne faut pas s’attendre à une justification concis et précis du pourquoi un titre en langue étrangère. La réponse peut être très simple : parce que on aime bien.
Cela dit, j’adore me justifier, car généralement mes choix sont réfléchis (du moins je crois :rofl: ) et ne sont pas du à un coup de tête pour faire « stylé ».
Sur mes 55 fanfics : il y en a 8 en anglais (dont 1 que je vais pas compter parce que c’est de l’excrément xD ) et voici leurs raisons d’être un titre en anglais.

-The Shadows of the Fox et The Tears of the Fox : Pour la simple raison que je trouvais que ça passait mieux en anglais en plus de cela, ça m’arrangeait car Shadow pouvait signifier de nombreuses choses.
-The Endless life et It’s the Namely lonely Heart : Tirés d’une musique.
-Behind the mask : Tiré d’un livre sur un acteur jouant un Zorro, seulement c’est une fanfic crossover sur Sherlock, il fallait que ça parle aussi aux fan de Zorro, raison pour laquelle j’ai choisi ce titre.
-The Book of Life : Tiré d’une chanson, la fanfic est entièrement basée sur celle-ci.
-The Fox Man : Pour faire référence à d’autres héros Batman, Superman.
-I Am Mentalocked : Je crois que j’ai pas à me justifier sur ce titre. xD

Voilà, ne soyons pas gênés d’utiliser des titres anglais, latins, grecs, russes, vive la diversité ! :smiley:

3 J'aimes

L’avantage de l’anglais, c’est que beaucoup le parlent, ou au moins le comprennent. Alors que si je me motivais et balançais une fic avec un titre en chinois, japonais ou coréen, direct ça risque de rebuter les gens.
La différence avec l’anglais c’est qu’on est suffisamment habitué à en voir pour se dire « oh tiens, le titre est en anglais mais la fic a une chance d’être en français », alors que ce n’est pas le cas avec d’autres langues européennes voire plus éloignées encore.

Tout dépend de l’auteur et du contexte ; pour certains une certaine nuance n’est trouvable qu’en anglais, par exemple, ou encore le français est « trop long ». Exemple qui me vient en tête, pour dire « call me by my name » on a cinq syllabes, cinq mots, alors qu’en français ça donne « appelle-moi par mon (pré)nom », autant de mots mais six/sept syllabes, et le fait que ce ne soit pas des monosyllabes joue aussi… Mais je cherche peut-être un peu loin.
C’est sûr que certaines langues paraissent plus cool que d’autres, mais on ne peut pas nier que l’anglais soit plus parlant.

Je me rappelle avoir une fois écrit une fic dont le titre était en japonais ; grave erreur parce que 1) je peux rapidement finir classée dans la catégorie « kikoolol qui trouve que le japonais c’est trop kakkoii alors qu’elle n’y comprend rien » ; 2) je n’aime pas du tout la romanisation du japonais ; 3) si j’écrivais en caractères japonais, personne n’y comprendrait rien, et je risque peut-être de me prendre des avertissements, si toutefois le site supporte qu’on mette d’autres caractères que latins ; et enfin 4) parce que je considère qu’un titre doit attirer l’intérêt du lecteur, et donc que s’il ne voit qu’une succession de lettres formant des sons qu’il ne saisit pas je brûle toutes mes possibilités.
C’est le cas actuellement avec Sous l’affiche d’un film pornographique ; j’aurais pu publier de but en blanc une fic intitulée « ポルノ映画の看板の下で » mais voilà, personne n’y aurait rien compris. Alors que direct, une fois traduit, ça attire l’oeil, on comprend dans un sens le titre, c’est pas le même sentiment.


Un dernier point qui me semblait intéressant à soulever, bien que je passe pour une râleuse ( :stuck_out_tongue: ), je trouve, à mon humble avis, que l’on baigne trop dans l’anglais, ou plutôt, qu’on préfère utiliser de l’anglais alors qu’on a les mot en français.
Exemple tout bête : je suis plutôt bonne lectrice de manga, et je râle très souvent sur la manière dont sont traduits les titres.
Vous avez d’un côté « ONE PUNCH MAN » qui n’est ni plus ni moins le titre en VO, mais comme c’est de l’anglais on comprend bien.
Puis vous avez « ERASED » (僕だけがいない街, boku dake ga inai machi, « la ville où moi seul n’existe pas » si on traduit), qui perd à mes yeux beaucoup de sens.
Ou encore, et celui-là me hérisse le poil, d’un manga intitulé « Domestic na kanojo » (ドメスティックな彼女, « une petite-amie intrafamiliale ») qui devient… « Love x Dilemma » en français, contre « Domestic Girlfriend » en anglais.
Dans ce cas, pourquoi traduire en anglais un titre différent de la version anglaise officielle ?
J’en viens à croire que l’anglais est plus vendeur parce que parle mieux au gens, et fait plus classe que le français. (bon, j’avoue que je n’irais pas acheter un manga intitulé « Une petite-amie intrafamiliale »)

C’est comme The Purge, distribué en France sous le titre « American Nightmare », pour moi ça n’a aucun sens.

C’est le problème auquel je ne trouve jamais de solution, et dire que je veux m’orienter dans la traduction. Parfois je ne comprends pas le but et le choix des traducteurs, quand on « traduit » un titre dans une langue autre que français pour le distribuer en France. Des réponses à ce sujet-là ? Je suis curieuse !

1 J'aime

Pour les traductions anglais-français que l’on trouve dans les films, sur leurs titres, moi-même je comprends pas souvent leur choix, en parlant de ça, la version québecoise, certains de leurs titres francisés sont à mourir de rire. x)

Concernant les mangas, je n’ai pas de reproches à faire, puisque le but de la traduction est de faire vendre, d’attirer l’attention, il faut que ça accroche au lecteur. Enfin, j’ai envie de dire que le titre c’est rien par rapport à ce que l’histoire contient. x) Mais oui, parfois il n’y a pas de logiques.

1 J'aime

Allez, allons dans le concret,

Sur les 100 dernières fics publiées sur le site avec un titre non français.

  • Claude’s week (et aussi Dedue’s week)

  • Crepusculum deorum (Le crépuscule des dieux, pour ceux qui n’ont pas fait latin)

  • Brave New Year (tiré du Brave New World d’Aldous Huxley, dont la traduc française est : Le meilleur des mondes, et ne parle aucunement de « nouvelle année », c’est ballot à cette époque…

  • My Villain Destiny: A Hero Academia Alternative Story ! (FR) (<- notez le FR…)

  • Galvatron-Prelude to TLK (Bayverse) FR

  • The talk

  • The three of us

  • What About Destiny ?

  • Who Wants To Live Forever ? (bah là pour le coup, j’ai la référence : titre de Queen, utilisé pour Highlander, répercuté dans une fic avec vampire)

  • Another DaganRompa : Depth Of Madness

  • Dorian Gray’s Demons (bon là, le titre de la série n’a pas été traduit dans la VF)

  • Dragon Age: The Sword and The Tulip

  • Initiales JH : Young Blood <- Euh… alors celle-là elle est à moi. :sweat_smile: Je n’arrivais pas à rendre l’idée en français. Le petit bleu ? ça fait un peu fromage… Sang neuf ? c’est pas une fic vampire. La bleusaille ? Le petit nouveau ? La recrue (de fatigue, oui…) ? L’apprenti ? Le débutant ? - Rien ne traduit vraiment le côté un peu affectueux et paternaliste qu’il y a dans l’anglais pour désigner… un newbie qu’on aime bien ! :smiley:

  • Maléficis (dommage qu’il y ait un é, sinon ça ressemblerait à du latin, datif ou ablatif de maleficus)

Toutes sont des fanfictions en français.
Honnêtement je ne vois pas bien pourquoi on n’aurait pas

« L’épée et la tulipe »
« Jusqu’au bout de la folie » (ou A fond la folie :smiley: ) / Vol au dessus d’un nid de fou-fous (je rigole).
« Le destin de mon méchant : une histoire alternative Hero Academia »

4 J'aimes

« Da Vinci’s Demons » était traduit sur les chaînes françaises par « Les démons de De Vinci »…
OK (:smiley:) pas de problème si on se borne à vouloir regarder la série… C’est là que le démon nous fait des siennes : tu aimes la série, tu veux en connaître davantage sur sa création, ses acteurs, ce qu’elle apporte d’éléments véridiques, etc. Ce diable de Google, si tu lui proposes « Les démons de De Vinci », va soit t’envoyer sur les roses et te proposer « Da Vinci’s Demons » de toute manière, soit te proposer une multitude d’articles qui n’ont rien à voir avec la série.
Essayez un peu avec « Vrai détective » ou « l’académie des parapluies » :smiley:
C’est malheureusement ainsi, tout comme les pauvres Anglais devaient se farcir une invasion de la langue française il y a mille ans, les anglicismes font aujourd’hui partie de notre quotidien.

Une petite remarque en parallèle tout de même : j’entends sans cesse à la radio les gens se plaindre de cette invasion barbare qui détruirait notre langue, je trouve personnellement que ce qui la détruit ce sont les fautes des journalistes (et même de certains écrivains) qui eux, au minimum, devraient se surveiller un ch’tit peu.

Les « un espèce de terrain » sont légion et me hérissent au plus haut point, plus encore que les « c’est trop bien » au lieu de « c’est très bien » … et ce n’est pas peu dire !
Commençons par nous prémunir avant d’accuser la peste venue d’Outre-Manche, messieurs et mesdames des petites et grandes ondes. Il y en a parmi vous, sur France Culture encore bien ! qui ne sont même pas foutus de distinguer une interrogative directe d’une indirecte !

Seuls courent des risques les territoires trop faibles. Le français n’est pas faible et c’est à nous de l’empêcher de le devenir.
Donc OUI pour les titres de fictions en français, sauf quand la langue de la Queen apporte un punch plus savoureux !

4 J'aimes

Je partage largement l’avis de @BakApple quand elle dit

Dans la conversation et la vie quotidiennes, je n’aime pas trop faire usage de termes anglais alors qu’on a généralement des équivalents français qui n’appauvrissent en rien le sens de la phrase. (Bon, peut-être pas pour « parking » ou « week-end », d’accord.)

MAIS dans les fanfics… la question est plus délicate. Je lis et j’écris presque exclusivement dans des fandoms anglais ou américains, je regarde les séries et films concernés en VO, je lis beaucoup de fanfics en anglais et même parfois les livres d’origine (quand je les connais déjà bien en français comme le SdA ou Sherlock Holmes)… Comment ne pas être influencée par toutes ces références en anglais ?

Ça ne vous arrive jamais de vous poser des tas de questions existentielles lorsque vous écrivez en français sur un fandom que vous avez l’habitude de regarder / lire en anglais ??? Déjà au niveau du tutoiement / vouvoiement, mais également au niveau de la traduction de certaines phrases « canon » qui sonnent vachement, mais vachement moins bien dans la pourtant belle langue de Molière… Alors quand on peut caser des titres qui font référence à des passages du film ou de la série en anglais, c’est difficile de résister. J’avoue que je le fais très souvent (j’aime que les titres de mes chapitres soient des citations ou des titres de chansons). A chaque fois je me dis « c’est pas bien, il faudrait trouver un titre en français », mais… mais je n’en trouve pas qui claque autant, voilà le problème. :sweat_smile:

4 J'aimes

ça, c’est un problème que j’ai souvent d’ailleurs. Car oui, de bases nos personnages ne connaissent pas le vouvoiement (puisqu’ils parlent anglais) donc sortir une phrase comme « Salut, on peut se vouvoyer si tu veux. » Grand dieu, je ne peux pas.
En plus, j’ai relu une fanfic que j’avais écrite où deux personnages tombent amoureux, au début ils se vouvoient (autre temps, autre moeurs) puis se tutoie…mais genre, je me noyais moi même dans le tutoiement/vouvoiement. Je me disais « En anglais, ça passerait mais en français, ça passe pas… » :sob:

Oui, car après tout, c’est une « fan » fic. En tant que fan, on aime les références, ou parfois ça ne passerait pas en anglais. x)
J’ai aussi envie de dire que c’est aussi une manière de rester quand même en accord avec la « nationalité » du fandom, non ? Imaginons, j’écris une fanfic sur Lady Oscar, je trouverai ça stupide d’appeler ma fanfic « The Rose of Versaille » ou « The Soldier Girl ». Par contre, si j’écris une fanfic sur Miss Marple, je me gênerais pas, si j’en ai envie de poser un titre anglais, « The Old Detective » ou « The Green Lady ».

Alors, je te rassure, même les anglais utilisent aussi des mots en français : « rendez-vous » , « déjà-vu » , « fiancé », « coup de foudre » …et je te laisse les termes gastronomiques (la cuisine française, tellement admirée dans le monde…). x)

3 J'aimes

Bon je ne sais pas si ça peut vous aider…
Je suis dans le cas où j’ai écrit une fanfic directement en anglais sur un fandom… anglophone. Jusque là tout va bien.
Mais j’en fournis également la traduction ensuite et bien évidemment toute référence cohérente au fandom vu en VO ne rend RIEN :smiley: ou plat, ou ne veut rien dire (voir ci haut l’exemple de Joyboy sur « l’hiver vient » (bah met une cagoule et des gants !)

Et bien je vais vous dire, dans la VF je n’essaie même pas de traduire… non pas que je garde le titre anglais, mais j’en flanqué complètement un autre. Qui irait en français, quitte à citer d’autres chansons dans notre langue. Au bout d’un moment, vouloir traduire au pied de la lettre devient risible.

Mais je reconnais que c’est une grande tentation de vouloir conserver les références qu’on a (au prix de la perte de lecteurs potentiels).

Pour ma part je mets en note de bas de page, ce que le lecteur perd à la traduction, ou, j’explique ce qu’il doit comprendre quand je n’ai décemment pas pu traduire un mot ou une expression.

Ex « Ice bucket challenge » devient « la douche écossaise ». C’est pas exactement la même idée, le premier étant exécuté volontairement par défi, le second plutôt subi. :smiley: Bon, on a l’eau froide, faut pas être trop regardant ou pointilleux.

Alors si on veut écrire pour soi no problemo :smiley: sinon, on a un problème, Huston.

5 J'aimes

@Hal : le tutoiement / vouvoiement est l’une des choses qui rendent les fics françaises inspirées d’un fandom anglophone « à côté de la plaque » lorsque ce n’est pas bien fait (euh… quand ça ne répond pas à mon canon personnel :innocent:). J’ai appris récemment et tout à fait fortuitement qu’en français le 10ème Docteur TUTOIE Rose et… je ne m’en suis toujours pas remise. :astonished:

@OldGirlNoraArlani : Vivent les notes de bas de pages ! C’est comme le gras : c’est la vie !
On pourrait faire une liste de tout ce qui sonne super super mal en français alors que c’est trop classe en anglais. Tu proposes « l’hiver vient », je rajouterais :

  • Une de mes citations préférées des récents Star Trek : « space is disease and danger wrapped in darkness and silence » (je ne sais même pas vaguement comment le traduire : « l’espace est une maladie et un danger enveloppés dans les ténèbres et le silence » ? c’est assez pourri)
  • Dans Sherlock (BBC), j’adore les avertissements de Watson à Sherlock comme « Timing, Sherlock ! » ou le génial « Not good ? - A bit not good, yeah » (quand Sherlock montre l’étendue de son empathie en se demandant pourquoi la victime devrait être affectée par la mort de sa fille, étant donné que celle-ci a eu lieu il y a des années…) que j’aurais des difficultés à traduire
  • Je n’énumérerais même pas toutes les horreurs trekkiennes en français, je me contenterai du fameux « space, the final frontier » (« espace, frontière de l’infini », ouais, OK) et « boldly go where no man / one has gone before » (« s’aventurant avec audace là où aucun homme - là où personne - n’est jamais allé auparavant ») : pas très percutant…

Et vous, des citations anglaises (ou autres) qui vous font grincer des dents une fois traduites ?

3 J'aimes

Pour moi, tous les gros mots en général et, pas de chance, un de mes personnages en utilise tout le temps !
Je trouve à “f**ck” “in the bloody middle of nowhere” et à “bith” un punch que je ne retrouve pas en français… enfin, pas à mon oreille… tout ça sans même évoquer les termes olé-olé des fics pour adultes, qui sont une joie dans la langue de Shakespeare et assez repoussants ou limite ridicules dans celle de Molière. Que celui ou celle qui trouve “zizi” sexy me pardonne ! :smile:
Pour les gros mots, je suis parfois obligée d’en inventer et c’est dommage, ceux de Zoroastre sont plutôt savoureux.

Alresha, tu es au courant que le dixième docteur et Rose avaient tout de même une forte attirance l’un pour l’autre , hein ? :wink::smile:

2 J'aimes

Problème de trad ? Mais je suis là ! :smiley:
Que dirais-tu de :

« L’espace est une fièvre et un péril enveloppés d’un manteau de nuit et de silence »
(ou « une fièvre périlleuse revêtue du manteau nocturne du silence » / du manteau silencieux de la nuit)

Classe ou pas ? :smiley:
Choisis.


Et sinon la trad officielle du « boldly go », elle ne te va pas ?

… et, au mépris du danger, s’avancer vers l’inconnu. A-A…AAAAAaaaaa

Elle n’est pas littérale, mais je crois qu’on a posé que littéral, c’était pas littéraire. :wink:

2 J'aimes

… désolée, mais toujours moins qu’en anglais. :stuck_out_tongue_winking_eye:

D’ailleurs, ils sont mariés dans un univers parallèle (certes, c’était son jumeau mais bon, ça revient au même xD )

Ps : rien n’empêche le vouvoiement quand même, je vouvoie mon copain, hein. :stuck_out_tongue:

1 J'aime

Allons, mesdames,
Pour discuter Doctor Who (et niveau d’intimité entre TenTwo et Rose), vous avez un bel espace (qui n’est pas frontière de l’infini) pour vous y étendre longuement.


Ces titres anglais me font penser aux ouvrages de Jean-Loup Chifflet (et son homologue John-Wolf Whisle).
J’ai lu le premier de sa longue liste, il y a un bail ; il s’intitulait : « Sky, my husband ».

Quelqu’un connait ?

Drôle, mais à éviter si vous pouvez dans vos titres de fics !

@Hal Oui… bon, je crois que le tutoiement dès la deuxième rencontre est encore un « truc » belge :joy:

1 J'aime

@OldGirlNoraArlani
C’était juste en réponse au problème du tutoiement, qui choquait Alresha :wink: