RPF : qu'entend-on par "personnes réelles" dans une fic ?

Scuzez,
je vous bombarde un peu de sujets mais @Tehem a dit qu’il voulait faire tomber très bientôt l’ancien forum alors je sauve des discussions de la dissolution dans le néant ! :cold_sweat:
(Oldie)


par PetitGoeland, le 25 mai 2017 à 09:23:48

Qu’entend-on par “personnes réelles” dans une fic ?

Je veux dire, si l’on écrit une fic où 98% des personnages n’ont jamais existé, hormis deux personnages historiques à qui il est arrivé des choses invraisemblables (le tout dans un roman fantastique), ça ne peut tout de même pas se retrouver ici ?

Merci d’avance.


par JoyBoy800, le 25 mai 2017 à 10:55:20

Je pense que “personne réel” s’applique à des personnalités toujours vivantes qui n’ont pas envie de voir leur réputations souillés avec des histoires prises au sérieux (quand l’information est prise hors du contexte, ça peut faire de sacrés dégâts #pewdiepie).
C’est facilement compréhensible : Imagine que des gens te prennent dans une histoire avec ton vrai nom et prénom et te fasse faire n’importe quoi… !

Donc tu peux prendre le personnage d’Harry Potter afin de l’implanter dans le monde de One Piece, mais pas prendre l’identité de Daniel Radcliffe pour la même chose par exemple.

Par contre, si tu veux faire une histoire avec Napoléon dedans, je doute qu’il sorte de sa tombe pour te dire d’arrêter (à part si c’est vraiment, VRAIMENT mauvais).


par Reimusha, le 25 mai 2017 à 11:22:56

Bonjour PetitGoeland,

Ta question est pertinente. Pour faire court, la plupart des sites de fanfictions interdisent les RPF. Ces RPF (littéralement Real Person Fiction) dont on parle tant, et autour desquelles s’articulent les polémiques, concernent généralement des célébrités : chanteurs, sportifs, acteurs, youtubers (de plus en plus), etc etc. Les plus visés sont les membres de boy’s bands, notamment ceux issus de la K-Pop.

Mais pas que. Pour info, nous avons vécu ici une expérience Vallande (Valls + Hollande) qui en a traumatisé plus d’un…

Nous parlons ici de personnes contemporaines, encore en vie et en activité actuellement. Si tu souhaites connaître tout le raisonnement qui prévaut à l’interdiction de ce genre de fics et qui mentionne les cas de conscience que ça peut poser, j’ai à ta disposition un article bien documenté ici.

Étrangement, il semble aller de soi que, dès lors que la personne est décédée, on peut se permettre de la reprendre à son compte dans une fiction. Peut-être parce qu’elle n’est plus là pour se défendre et ne peut plus accuser personne de diffamation. D’où le fleurissement des biopics plus ou moins romancés qui inondent nos salles de cinéma ces derniers temps.

Donc oui, la question est plus compliquée qu’il n’y paraît : sous le prétexte que la personne est décédée, a-t-on pour autant le droit d’utiliser son image et son nom pour en faire n’importe quoi ?
Eh bien un consensus tacite semble dire que oui… Si tu veux par exemple que Mazarin devienne le premier dealer français de cocaïne et se fasse fouetter par Anne d’Autriche en porte-jarretelles, tu peux.

Blague à part, combien de films, combien de romans ou de jeux vidéos n’ont pas intégré dans leur intrigue une personne ayant réellement existé ? Hitler meurt sous les balles dans un cinéma parisien dans Inglorious Basterds , et personne n’a rien trouvé à y redire. Oda Nobunaga est le méchant principal et maléfique d’ Onimusha 2 . Tesla a même aidé Hugh Jackman sous la houlette de Christopher Nolan…

Donc si tu as envie d’écrire une fiction sur une personne qui a, au passé, existé, rassure-toi, nul ne viendra te chercher des noises.
Par contre, tout ce qui concerne Matt Pokora ou Mathieu Sommet, tu oublies. Capito ?


par OldGirl, le 25 mai 2017 à 12:21:48

Très bonne description !

J’ajouterai seulement “la plupart des sites mais pas FFnet” où l’on en trouve sur les youtubeurs sous la catégorie Web Shows, par exemple.
Et quand les fanfiqueurs entêtés ne trouvent pas où ranger leurs chefs d’œuvres, il y a la catégorie Divers (Misc) qui permet de publier “quand même”. :smirk:

Il existe aussi un truc hallucinant concernant les personnes réelles, c’est quand les fanfiqueurs(ses) ne se satisfont pas d’un couple d’une série tel qu’il est mais leur donnent le nom des acteurs…
Par exemple au lieu de nous écrire une fic Doctor / River, l’auteur préfère un “Mattex” ou l’histoire de comment Matt Smith serait tombé amoureux de la glorieuse et munificente Alex Kingston sur le tournage de la série… Voyez ?

Pour ceux qui trouvent mon exemple pas assez grand public, imaginez au lieu d’un Dramione, une histoire impliquant Tom Felton et Emma Watson.

Moi, je dis, acteur, c’est vraiment pas un métier facile…
Ça aussi, c’est du RPF, qui utilise le fandom.

PS : ça me fait penser… que j’ai 4 OC suspicieux dans l’une de mes fics, moi !


par Reimusha, le 25 mai 2017 à 12:37:48

les fanfiqueurs(ses) ne se satisfont pas d’un couple d’une série tel qu’il est mais leur donnent le nom des acteurs…

Exact, et pour aller plus loin, je me rappelle qu’à ma glorieuse période de Lizzington, les fans shippaient volontiers James Spader et Megan Boone, les deux acteurs qui jouaient les rôles principaux.

En se fendant même, sur les réseaux sociaux, de commentaires injurieux sur la vraie compagne de James Spader, à qui ils souhaitaient un “accident” pour que, enfin, leurs deux chouchous puissent consommer leur amour tellement beau et tellement sincère né sur les plateaux de tournage.

C’est ce qui m’a décidé à quitter cette communauté de tarés…

Mais pourquoi j’ai remis ce lien sur le Vallande, moi ? Je voulais juste étayer mon propos, et j’y suis restée des plombes… :joy:


par OldGirl, le 25 mai 2017 à 14:20:44

Oh mais ma pauvrette,
C’est dépassé !
Il parait que Wattpad et AO3 sont inondés de fanfics érotiques Macron / Valls maintenant !
Même Le Monde s’en est fait l’écho ! :crazy_face:


par Reimusha, le 25 mai 2017 à 14:27:36

Je shippe toujours avec un train de retard ! :stuck_out_tongue:

A quand les Phillon ? Ou Macrippe, j’ai jamais compris qui décidait de celui qui venait en premier…

1 Like

Je rebondis sur ce sujet parce que je suis tombée sur un thread sur twitter. Et ça me convainc encore plus de ne pas faire de fanfiction sur personne réelle.

3 Likes

Lu aussi. C’est terrible pour ce prof :confused: (et son élève est quand même bien flippante).

1 Like

Ouais.
Et l’étape n°2 qui n’a pas l’air claire-claire pour tous dans le thread : faire comprendre que les personnes célèbres sont aussi des personnes réelles et que leur célébrité n’est pas un abandon de fait de leurs droits à la dignité…

J’exerce particulièrement ma vigilance dans ce sens. Je ne contrôle pas toutes les fics (il y aurait trop à faire), mais si je tombe ici sur l’une de ce genre, elle est suspendue. Les auteurs ne répondent pas toujours et souvent j’ai souvent l’impression qu’ils ne comprennent simplement pas pourquoi je viens les emm… en leur parlant de droit et de légalité alors que y en a plein Wattpad …:disappointed_relieved:

1 Like

Je ne comprends même pas qu’on puisse avoir l’idée, je veux dire… C’est quand même extrêmement “gênant”, en plus de potentiellement nuire aux personnes sur qui tu projettes tes fantasmes…
Le RPF c’est pour moi la preuve que je ne comprends en fait pas grand-chose au genre humain. Les commentaires précédents aussi, comme celui de Rei :

Exact, et pour aller plus loin, je me rappelle qu’à ma glorieuse période de Lizzington, les fans shippaient volontiers James Spader et Megan Boone, les deux acteurs qui jouaient les rôles principaux.
En se fendant même, sur les réseaux sociaux, de commentaires injurieux sur la vraie compagne de James Spader, à qui ils souhaitaient un “accident” pour que, enfin, leurs deux chouchous puissent consommer leur amour tellement beau et tellement sincère né sur les plateaux de tournage.

En ce qui me concerne, j’aime bien ne pas tout mélanger (particulièrement les torchons et les serviettes), et je doute qu’on puisse vraiment faire rentrer les RPF dans la catégorie des “fanfictions”…
D’après la définition, il me semble bien qu’une fanfiction est un texte produit par un fan ou un amateur d’un fandom identifié.

Spécifiquement, quel est le fandom dans le cas précis et navrant trouvé par No ? (bon courage pour le trouver).

On n’est pas dans ce contexte du tout. C’est un citoyen lambda qui est bashé et calomnié en lui prêtant des activités criminelles graves. Est-ce l’attitude d’un “fan” et si oui de quoi donc ?


Tous les RPF ne sont certes pas bâtis sur ce modèle. Il y a certainement dans le lot des bluettes plus inoffensives émanant de petites girls rêvant tout haut de rencontrer leurs idoles backstage.
ça existe et ça existera toujours tant que l’industrie du disque et du cinéma jouera sur les phéromones du public… :face_with_raised_eyebrow:

1 Like

Ah là là … Quand je pense que, au mieux, quand une personne réelle, encore vivante ou pas, célèbre ou pas, apparaît dans une de mes fics, c’est seulement en caméo (une apparition “en coup de vent”, pour ceux qui ne comprennent pas bien …) du style :

Rien de plus qu'un caméo de star ...

Dans une fic, un personnage, appelons-le Jean, sort d’un magasin à L.A. . Il est blanc comme un linge et à l’air complètement sonné. Un autre personnage, Claude, le rejoint, voit son air ahuri et lui demande ce qu’il lui arrive. Jean répond :
“Tu devineras jamais qui je viens de croiser au rayon légumes … Van Damme, Jean-Claude Van Damme. Il était en train de se choisir des légumes.”
Claude se moque un instant de Jean avant de se rendre compte que J-C Van Damme est effectivement en train de sortir du magasin en question, un sac contenant des légumes sous le bras. L’acteur s’éloigne après avoir fait un signe de tête en regardant dans leur direction. Trop impressionnés, aucun d’eux n’a osé bouger pour l’approcher.

Voilà, pour moi, une fic avec une célébrité doit, au maximum, ressembler à ça … (à la rigueur, si il/elle est connu(e) pour accepter les selfies avec ses fans, les personnages de la fic peuvent l’approcher et lui demander s’ils peuvent en faire un, la célébrité accepte, prend le selfie et partage l’image sur les réseaux sociaux. Les personnages vont liker la photo et ça s’arrête là !).

Encore les personnages historiques, ça ne pose pas de souci particulier je pense.

Hello,

Toujours dans l’idée de bien comprendre le monde de la fanfiction et ses pratiques (soyons sociologiques), je vous propose la lecture de cet article de Numérama sur le “Political RPF”* dont nous avons déjà parlé plus haut dans la branche.

L’article est juste plus récent. Mais il attire souligne en passant que le concept n’est pas nouveau en le faisant remonter aux satires romaines qui pouvaient être assez acerbes ou aux pamphlets moqueurs et fustigateurs sur Marie-Antoinette… Par contre, le Political RPF sous la forme où nous l’entendons actuellement est apparu il y a environ 20 ans.

J’attire votre attention sur la phrase qui dit que "certaines fans ont montré leurs fanfictions pour adultes (contenant du sexe) aux animateurs de l’émission politique, c’est un manque de tact hallucinant" (c’est moi qui souligne).

:raised_hand: Avant de vous enthousiasmer sur le concept, soyez conscients que comme FFnet, notre site ne permet pas de déployer ce type d’histoire qui s’assimile juridiquement à de la diffamation. :smiley:

*Pour Chiara : Political RPF : fanfiction portant sur des personnes réelles du milieu politique (hommes d’états, ministres, journalistes politiques).

Nota : Lorsqu’une reine d’Angleterre développe une gentille romance pour son premier ministre au 21e siècle c’est du Political RPF (en même temps, Boris ? faut le vouloir…)
Toutefois, si vous écrivez le même genre histoire sur la série télévisée “Victoria” avec une jeune reine en belle robe et un veuf lord Melbourne archi plus séduisant que l’original et protecteur, alors là, pas de problème : la “distance historique” aplanit toutes les difficultés, mais le zoom moderne est so shocking. :smiley:

1 Like

Je proteste ! Désormais je passe pour l’antique de service auquel il faut tout épeler trois fois en haussant la voix…

Pourtant je le savais ! RPF, ça fait longtemps (1947) que c’est un sigle Gaullois réservé !

En réalité, RPF, ça veut dire “Ragot Purement Fantaisiste”, et cela désigne, comme l’a dit Oldie, une fiction portant sur des personnes réelles.

Dans le cas de médisances visant un animal politique, l’acceptation retenue dans les milieux autorisés est “Récemment Promu Fantoche”.

Voilà @OldGirlNoraArlani, ça t’apprendra à me réveiller de ma sieste.

1 Like