[Buffy] fanfictions "When in Rome" / "Do as the Romans do"

Non, pas patate ! Vu le nombre de posts, ça peut se comprendre.
J’ai publié le 2e roman dans ce même univers de continuation déviation… à la suite des chapitres du 1er.
.
Je ne sais pas si c’était une bonne idée.
D’un côté, trop de chapitres (et longs, en plus) ça repousse les lecteurs parce que c’est la mer à boire, ça ne donne pas envie d’y aller.

D’un autre côté, le 2e roman est tellement lié au premier qu’il n’est pas indépendant, et qu’on ne comprendrait rien sans avoir lu ce qui précède…

Alors je ne savais pas quoi faire.

Alresha m’a conseillé de séparer, pour avoir 4 fanfics : le prologue, le premier roman, le bonus, le 2e roman.
.
Sur FFnet, à la faveur de l’absence de stats (et de Reviews depuis un bail), j’ai perdu de l’attachement et de l’intérêt au support, alors j’ai scrapé tous les chapitres 50 à 79.
Ils seront repostés lentement et indépendamment.

Ici, je n’ai pas encore osé. Je ne veux pas perdre les coms d’Alresha. :kissing_heart:

3 « J'aime »

Je comprends ! On ne veut pas les perdre ceux-là :sweat_smile::heart_eyes:

3 « J'aime »

Tenez,
Puisque les stats FFnet sont rétablies, je voulais partager avec vous ma perplexité face à ce genre de résultat :joy: :

Trois chapitres lus (c’est les premiers, c’est pas bête) puis 4 chapitres ignorés, 1 chapitre lu (enfin… cliqué), un chapitre sauté, un autre chapitre lu, et le dernier laissé de côté… … … :thinking:

Source d’émerveillement pour moi depuis mon inscription.

Sondage comportemental (que je ne sais pas où classer) :

En tant qu’auteurs,

  • observez vous ce phénomène : jamais, plutôt rarement, plutôt souvent, tout le temps ?
  • quelles seraient vos hypothèses pour l’expliquer ?

En tant que lecteurs,

  • vous arrive-t-il de piocher aléatoirement un chapitre ?
  • de cliquer parce que le titre vous a semblé prometteur ?
  • de cliquer parce que vous cherchez si vous l’aviez lu ou pas ?
  • de vous tromper car vous avez de gros doigts et vous vouliez cliquer en fait sur le dernier chapitre de la fic du dessus (ou du dessous) dans la liste ?

.

2 « J'aime »

Alors je vais pas sur ce site mais ici, sur la home, ça m’arrive de cliquer sur un chapitre puis de partir voir le sommaire :woman_shrugging:

3 « J'aime »

Salut !

apparemment j’ai oublié de dire que le chapitre :three: :one: (Le Sang de l’Innocent) était sorti, avant mes vacances de Noël.Tant pis.

Cela se passait à Londres, des méchants attaquaient sur le lieu de travail de Faith pour lui piquer la « faux des Tueuses » (bon, c’est plutôt un genre de hache…). :point_down:

Et au passage, après la baston, il y en a un qui a croqué « mini-Buffy ». Elle est catastrophée car elle pense qu’on est arriérés au niveau médical en 2046 et qu’on ne pourra pas bien la soigner.

Aujourd’hui, nouveau chapitre (donc le :three: :two: numéroté 83 sur le site) : A contretemps

Les méchants n’arrêtent plus, ils attaquent de tous côtés.
C’est ce qui pourra sauter aux yeux dans ce chapitre, l’action se poursuit sur trois ou quatre sites différents. C’est la mélasse partout, mais les gentils tiennent bon.

Ou c’est moi, ou ça a une bonne tête de diversion toutes ces attaques éparpillées.

Dans l’urgence, Willow parvient à renvoyer Dawn-jeune chez elle en 2003, et ainsi sécuriser ainsi une partie de leur ligne temporelle en évitant qu’elle ne soit tuée avant son heure (et empêcher ainsi tout le bien qu’elle a pu faire par la suite).
.
.
Le chapitre suivant est rédigé et corrigé. Et avec lui, on reste en 2003. Il s’appelle déjà Hot Mommy et c’est le surnom que le Spike post-Sunnydale va donner à une sorcière mystérieuse, qui se bat d’une façon complètement bizarre, a des choses à cacher et qui est très très très belle. Je me demande qui ça peut être. :smiley:

4 « J'aime »

Hello,
je vous ai dit que j’avais un second chapitre de prêt. je vous l’ai dit ou pas ?

voici le n° :three: :three: et qui s’intitule Hot Mommy

Alors, je vous replace les choses dans l’ordre (chronologique) en espérant que vous suiviez.

On est à Los Angeles (en saison 5 du spin-off Angel et post saison 7 de Buffy).

On se retrouve avec le Spike de l’époque et la Dawn de 2046.
En fait, ce n’est pas écrit dans le chapitre, mais ce n’est pas exactement lui qu’elle était venu voir. Officiellement.
Mais bon, il s’est avéré qu’elle est tombée dessus, mais alors totalement par hasard. :smiley:

Ne rien pouvoir lui dire, c’est compliqué. Parce que Blondie Bear là, petit Ourson, il va pas bien (désolée je mets des citations Kaamelott où il ne devrait pas y en avoir).

On le sait, mieux vaut ne pas flanquer le bazar dans les événements du passé, Dawn doit partir se cacher, loin, loin, loin pour ne pas intervenir (plus qu’elle ne l’a déjà fait).
Mais qu’est-ce que vous faites quand vous savez que vous n’allez plus jamais revoir celui que vous aimez et qu’une version plus jeune de lui est tout malheureux sous vos yeux ?

On ne le saura pas parce que c’est un POV de Spike qui attendrait ceux qui cliqueraient.

Rien ne ressemble plus à une ruelle sombre, qu’une autre ruelle sombre… puisque c’est un cliché. Les parois à la verticale de la chaussée un peu humide n’ont aucun intérêt en soi. Généralement, il s’agit de hangars ou d’entrées de livraison pour les marchandises de différents commerces de faible envergure, comme par exemple… une boucherie de quartier. Très utile ça, une boucherie quand on ne mange plus les gens.
Il peut arriver que les murs appartiennent à un immeuble de quelques étages, limite pouilleux, avec des issues de secours extérieures en métal. Il peut y avoir également ici ou là, proche d’une rue plus large et fréquentée, la devanture d’un restaurant asiatique prudemment fermé, celle d’un petit supermarché large comme un couloir, les locaux d’une association de quartier, un réparateur de matériel électronique un peu tombé du camion.
La ruelle sombre, c’est le lieu idéal pour stocker les poubelles et les bennes à ordures, et tout ce qui peut défigurer la ville. Trafics louches compris.

En temps ordinaire, il n’y avait pas besoin d’attendre longtemps avant qu’il ne se passe quelque chose d’intéressant. Mais pas ce soir-là.

.
(Désolée Starry a fait de son mieux mais il n’a pas été fichu de me faire les vêtements et l’allure que je voulais…)

2 « J'aime »

Salut,

A ceux que ça intéresse, le chapitre :three: :four: est sorti il y a quatre jours.
Il s’intitule « L’odeur diffuse du sang des Summers ».

Oui c’est bizarre, comme titre.

Ce qu’il a de bien, c’est que ce chapitre me permet d’évoquer en passant la fameuse question « pourquoi Buffy a-t-elle réussi à refermer le portail ouvert par Dawn ? » (S5E22)
Buffy n’est pas une clé mystique.
Dawn si ; et c’est à ce titre qu’elle ouvrait les portails interdimensionnels flippants.
S’il n’avait suffi que d’avoir du sang de Summers pour ouvrir et fermer, pourquoi s’embêter à créer quelqu’un de toutes pièces ???

Y a un truc qui cloche (et ils nous emballent ça très vite pour qu’on n’y pense pas trop, absorbés par le drama intense de l’épisode).

Mais c’est autre chose que j’ai voulu souligner par rapport au 1er épisode de la saison 5 durant lequel Buffy rencontre le plus célèbre des vampires…

À certains égards, Dawn pouvait être tout aussi bien considérée comme la fille et non la sœur de Buffy. Pour parvenir à créer une enveloppe physique humaine propice à accueillir celle que Gloria désignait possessivement comme « sa clé », les moines avaient eu besoin d’accéder au patrimoine génétique de Buffy. Leur but était de créer un lien « viscéral » qui la pousserait à protéger la Clé au péril de sa vie.

A cette fin, ils avaient passé un accord avec Dracula, le seul vampire capable d’influer hypnotiquement sur quelqu’un d’aussi puissant que la Tueuse et de lui soutirer du sang sans qu’elle s’en rende compte. Quel était le paiement de cette transaction ? Nul ne le savait. Il n’était pas revenu s’en vanter.

Et là normalement vous avez fait « what ? » Aucun rapport ! :point_up_2:

Et là normalement je vous demande : quand exactement est apparue Dawn pour la toute première fois à l’écran ? :wink: Ce ne serait pas à la fin de l’épisode de Dracula ?

Bon sinon, il y a encore une bestiole bien moche qui maîtrise la pyramide des pom-pom girls.

1 « J'aime »

Hey hey hey,

Pratiquement un mois sans parution ? Il a fallu que je dispose d’un long dimanche tranquille (c’est ça qui est important, tranquille), pour avancer de plusieurs chapitres.

Voici donc le :three: :five: « Les eaux troubles où je traîne »

C’est extrait de la chanson « A ma place » de Zazie et Axel Bauer (chanson qui m’a toujours touchée) et dont quelques strophes me semblent particulièrement en écho pour la relation de Spike et Buffy.

Car oui – événement exceptionnel – c’est une Buffy en vie, normale, qui se trouve dans ce chapitre. Celle qu’on connait. Avec ses cheveux blonds, son petit nez, ses yeux tombants, ses traits tirés…
Pas une réincarnation ou quoi ou qu’est-ce. Non. la vraie, l’unique (l’Elue).

Et elle va moyennement bien. Puisqu’on est quelques mois après la chute de Sunnydale.
Serait-elle rattrapée par un vide existentiel et un deuil aussi concret qu’indicible ?
.
.
Pendant qu’on y est, je vous mets, aussi le :three: :six: « Plus rien ne s’oppose à la nuit ? »
j’ai mis un point d’interrogation après « nuit » pour vous laisser une note d’espoir (quand même).

(oui ça vient de Bashung)

Nous voilà revenus en 2046, où ça y est enfin, on apprend le plan des méchants qui se dévoile d’un coup.
Enfin, le plan du démon Eyghon d’abord, et aussi celui de Warren et Amy qui essaient de rester également en vie en négociant des sauf-conduits.

Le démon mégalo avait l’intention d’ouvrir les dimensions pour faire déferler toutes les créatures démoniaques sur Terre (à commencer par les Turok Han - ubervamps de la fin de la saison 7). Et par on ne sait quel miracle, il avait l’impression qu’elles allaient forcément le reconnaître pour leur maître (parfois je me demande si la mégalo ne shunte pas les neurones).

Mais on ne savait pas encore trop, comment concrètement ça allait se passer tout ça, c’est bien beau de le vouloir… C’est les chefs, ça, ils veulent des trucs mais c’est à d’autres de trouver des solutions…
Quel rapport avec du sang de mini-Buffy (qui ouvre des portails infernaux) et une arme de guerre de la lignée des Tueuses qui en a activé des centaines ? Mhh ?

Et puis, en seconde partie, loin dans le passé, Vieille Dawn se désespère un peu. Personne n’est venu pour elle. Elle va devoir rester naufragée dans une autre époque. Et si elle ne peut pas empêcher Warren et Amy de tomber aux mains de l’armée, elle n’a plus que deux choses à faire.
Empêcher que sa soeur ne meure prématurément afin de parer à cette menace et pour ça lui envoyer son garde du corps tout dévoué (mais un peu réticent)
Et en faire ses adieux à ses proches qui ne la reverront jamais…

(oui c’est super triste).

image

Le QG en Ecosse - Alex en noir au milieu

3 « J'aime »

Lu le 35 (euh le 36 aussi d’ailleurs, mais pas encore commenté) et adoré ! C’est super d’avoir deux chapitres d’un coup parce qu’on peut voir les deux timeline progresser en parallèle.

2 « J'aime »

Bah oui.
c’est long cinq semaines pour un chapitre écrit à 80% lors de la dernière parution… :pleading_face:

Je vous présente :three: :seven: Le quantique des quantiques.

Dans le cas qui nous occupe, il n’y a pas de faute d’orthographe.

Où vous saurez pourquoi, cette nuit du 4 octobre était bien pourrie, pour tout le monde, sauf Angel qui s’est bien éclaté.

Je n’ai pas forcément envie discourir du contenu, mais je peux vous mettre des photos du décor.

Devinez à qui est le bureau avec les licornes ?

1 « J'aime »

Je pose ça là.

(Angel est 7e au classement)

Voilà voilà. :grin:

2 « J'aime »

Salut !

Après des semaines, voici le nouveau chapitre. Je n’ose pas dire que le prochain est écrit ou presque car à chaque fois que je dis ça… il sort à la Saint-Glinglin. :face_with_raised_eyebrow:

Voici le :three: :eight: qui s’intitule Et la liberté vous affranchira

Quelle idée que ce titre biblique ? (Saint Jean)
Eh bien parce que ça :

Il s’agit d’un jeu de mot capilotracté sur « affranchir » puisqu’il est question d’une lettre importante qui va mettre des décennies à atteindre les destinataires.

En vrai, je ne sais pas quel genre de timbres il y avait aux Etats-Unis dans les années 2000, ni même si l’affranchissement est suffisant pour trois feuilles A4 et un collier à destination de l’Europe…. C’est juste pour animer le post.

Notez que les adresses sont presque bidon.
Celle de Los Angeles est bien un cabinet d’avocats (qui n’a rien demandé) mais celle de Rome, par contre, pointe sur une perpendiculaire à la via Vittorio Veneto. Dans ma Déviation, le personnage d’Andrew est censé investir fructueusement en immobilier. Personne n’ira vérifier dans Google Maps hein ?

Une partie de l’intrigue se trouvant dans le bureau d’Angel chez Wolfram, se reporter au post du chapitre précédent.

Pour ceux qui ont oublié qui est Sam(antha) Finn, à savoir la femme de Riley Finn, à savoir le premier petit-ami sérieux de Buffy (que personne n’aimait parce qu’il n’était pas Angel). La voici :

Enfin, pour terminer, quelques vues du quartier romain du Trastevere, suivez le guide touristique option carte postale instagram (la réalité peut être différente). La quatrième est la fontaine de Trevi où « Vieille Dawn » jette des pièces par superstition à chaque fois qu’elle revient en ville :

Oldie

2 « J'aime »

Salutations à ceux-es qui sont là.
(notez la résolution :point_up_2: toute personnelle du problème de l’inclusivité)

Quand je vous disais que j’avais 3 chapitres de prêts…

Voici donc le second et il nous emmène à nouveau dans le futur. Il faut bien que ça avance de ce côté aussi, mhh ?

Celui-ci s’appelle :three: :nine: « La loi de Murphy ».
A juste titre.
Je pense que tout le monde la connaît, particulièrement les auteurs. Allons bon, pas vous ? Ce théorème énonce que tout ce qui pourrait éventuellement mal tourner… va mal tourner et ça ne fait pas un pli.
Une invitation permanente à prévoir un plan B. Voire un plan C.
.
Si vous vous souvenez (et ça m’étonnerait), du côté 2046 de l’intrigue décousue et échevelée, Faith s’est fait voler sa Faux par les méchants → elle s’est tapé dix heures de vol transatlantique pour aller la récupérer, parce que c’est SA faux et qu’elle est cool.
Mini-Buffy s’est fait voler un petit peu de sang la même nuit.

Or, voilà-t-y pas que pendant que nous avions le dos tourné à baver sur Spike, soudain, on se retrouve avec le Duo-des-Méchants qui se pique d’ouvrir une Bouche de l’Enfer secondaire à Cleveland !

Pourquoi avaient-ils besoin de la Faux et du sang « bien pur » de la ch’tite ? (Va falloir songer à lire pour le savoir).


En attendant, voici encore une très vile cabale propagandiste anti-caprins en pleine laiterie-fromagerie abandonnée (varions les décors improbables, pourquoi mettre une usine pleine de tuyaux qui ne servent à rien ? J’ai déjà fait ça au chapitre 1 de ce tome 2).

— Maintenant, je vais créer une ouverture permettant de dérouter ici quiconque aurait eu envie de s’échapper de la dimension infernale où il se trouve.

— Pourquoi ? La barrière avec l’Enfer est plus fragile dans ce trou puant ?

— Exactement. Et encore plus si on lui donne un petit coup de pouce… Je suis sûre que c’est un bon endroit pour ce qu’on projette. Ça a été abandonné parce que les employés se sont enfuis et ont refusé catégoriquement de remettre les pieds ici. Ils disaient que les chèvres étaient devenues d’abord folles et puis maléfiques. Deux types ont parlé d’apparitions démoniaques. D’où le côté, « désaffecté »…

— Et c’est vraiment le cas ? demanda Warren avec un peu d’appréhension.

— Pourquoi, ça t’inquiète ? Tu n’étais pas le leader du « Trio Maléfique » et l’hôte d’un puissant démon irritable ?…

Mais à quoi, ils ressemblent, finalement ? De gauche à droite :
Warren, Amy, Eyghon quand il possède un humain, Eyghon au naturel :point_down:

Pas très gouleyant.

1 « J'aime »