Défi 'BLOUSE' DE LA RENTREE (septembre-octobre 2019)

Pas des masses. J’ai le fandom depuis le début, j’ai de vagues idées pour intégrer les mots clés hors schoolfic mais… pas d’idée d’intrigue globale ! :sweat_smile:

1 « J'aime »

Bon,
moi j’ai réussi à insérer déjà 5 mots (la moitié) c’est pas si mal. J’ai quand même un doute sur “flûte à bec” et “gouache” vu mon contexte. :smiley:
“Trousse” va faire bientôt son apparition, car j’envisage bien qu’il y en ait un qui se blesse…

Je rappelle que les mots de la liste ne sont pas forcément à utiliser dans leur sens “scolaire”. J’ai l’intention d’en “détourner” un max pour respecter le niveau 2.


MissGreen
C’est sûr que trouver le bon fandom et le bon “angle” d’attaque, ça aide.

Pour ma part, j’avoue que j’épluche volontiers les wikis des fandoms ou des blogs ou videos présentant des théories de fans.

Quand on est à sec, les théories de fans c’est génial. Il faut faire un peu de “benchmarking” (En vrai, ca veut dire étudier les marques concurrentes et leurs stratégies, mais chez les graphistes facétieux, ca veut dire “pomper les idées de la concurrence” quand on en a pas). Bien sûr, sous reserve de faire des modifs subtancielles pour que ca s’adapte tant au cahier des charges… qu’à ce dont on est capable ! :slight_smile:

La dernière théorie que j’ai vue sur Iron Man / Captain America me semblait assez géniale pour avoir envie d’écrire dessus (mais Yume a déjà proposé un Marvel, on va pas faire que ça).

Je reste donc sur mon idée de départ. Sans compter que je me trouverai donc sur un créneau indisputé ! :smiley:

1 « J'aime »

Pour ma part j’ai réussi à intégrer tous les mots, il ne me reste plus que la mise en forme, le repos de la pâte à crêpes et la correction.

4 « J'aime »

J’ai terminé une parodie sado-maso de “Cinquante nuances d’agrès”.

Mais cela me parait impubliable.

Moi-même j’en rosis.

1 « J'aime »

Ah tu sais pourtant ce qui arrive aux fics en rating MA sur le site !

Pour info aux autres et rester dans le thème Stranger Things, elles disparaissent derrière le Voile de l’Ombre. Elles sont là tout près mais personne ne les entend crier…


Pour ma part il faut encore que je colle une gouache quelque part. Je crois que j’ai brillamment casé la flûte à bec et le double-décimètre en tant qu’armes de poing…

Il va me falloir maintenant amener la fin de l’OS. Relire, lisser, reposer la pâte à crêpes. Rajouter des zooms sur détails, envoyer le tout à ma bêta, tout ça. :smiley:

1 « J'aime »

Ah ah tu avais le droit de faire sur du marvel :stuck_out_tongue: J’aurais été ravie de lire un marvel de quelqu’un d’autre ! :stuck_out_tongue:

Allez zou, je me lance (en espérant ne pas faire des galimatias incompréhensibles comme se plaisait à dire ma prof de français)! Donc:

Lien : https://www.fanfictions.fr/fanfictions/redakai-les-conquerants-du-kairu/12423_une-question-de-concept/41861_une-question-de-concept/lire.html

En vous remerciant si jamais vous la lisez, et bonne lecture!

2 « J'aime »

Défi en manœuvres d’approche de ma bêta, je répète, défi en manœuvres d’approche de ma bêta…

J’ai enfin trouvé un titre (Chiara va pas aimer, c’est en anglais :smiley: Je voulais mettre “Wicked game”).

Il faut que je voie si je peux condenser la fin car pour l’instant je suis à 6000 mots (avec les notes de pied de page).
Mais disons que vous pourriez avoir un truc avant la fin de la semaine.

2 « J'aime »

Bon courage pour la fin !

Hello à tous,

Bon finalement, je n’ai pas pu avoir de relecture sur cette fic, ma bêta est en panne. Unlucky me.
Le thème principal d’arrière-plan est plutôt grave mais l’essentiel est constitué de portraits et d’interactions.


Titre: Les portes d’Aljannah
Fandom : James Bond
Nombre de mots : 5 500 (hors notes)

Rating : M (plutôt en raison du thème abordé)
Personnages : M, Bond, Q (+ Tanner et Moneypenny)
Continuité : après 007 Spectre
Genre : Side story / portrait / amitié

Pitch : Mettons que la moitié du MI6 soit obligé de jouer en ligne pendant les heures de bureau pour la bonne cause et de faire passer ça en heures de formation. Si c’est possible dans une de mes fics.

:computer_mouse: https://www.fanfictions.fr/fanfictions/james-bond/12460_les-portes-d-aljannah/41923_le-ciel-peut-attendre/lire.html

Bonne lecture à ceux qui tenteront le coup. :slight_smile:


Edit : désolée ceux qui m’ont mise en alerte, j’ai réalisé que tous mes soulignements de mots de défi avaient sauté.
J’en profite pour dire qu’Aljannah a le sens de Jardin (Eden/Paradis)

3 « J'aime »

Bonjour à tou.te.s !
Oui, ce n’est plus vraiment la rentrée, mais je suis encore dans les temps… alors voici ma participation au défi !

Titre : La fille de la forêt

Fandom : One Piece . Des aides à la lecture pour ceux qui ne connaissent pas le fandom sont disponibles en bas du texte.

Nombre de mots : Près de 2000 mots

Rating : G

Personnages :

  • Nico Robin (âge : 14 ans)

  • Elisabeth Hotteterre

  • Blueberry

  • Redberry

Continuité : Passé de Nico Robin

Genres : Aventure et Drame

Pitch : La jeune Nico Robin poursuit son voyage clandestin en s’arrêtant sur l’île de Kami. L’île est réputée pour sa forêt magique se renouvelant sans cesse et permettant aux habitants de vivres de la création du papier.

Pourtant, des dires comme quoi une enfant maltraitée est utilisée comme offrande à l’île se font entendre. Nico Robin, sensible à ce sujet dû à ses propres expériences, mène son enquête.

Vous pouvez la retrouver ici !

2 « J'aime »

Parfaitement dans les temps, en effet ! Merci WeasleyBlack pour cette nouvelle participation !

Mais… c’est que tu as mis certains mots imposés plusieurs fois, même ! Quel enthousiasme ! :smiley: Personnellement une fois chacun, ça m’avait amplement suffi ! :stuck_out_tongue:

Ton texte est facile à lire – y compris quand on n’y connait rien (merci :smiling_face_with_three_hearts: ) et en plus tu y a glissé un personnage d’époque. Bel effort pour encourager la culture !

Par contre, et tu n’y es pour rien, ton sujet… va peut-être nous obliger à remanier… le futur défi ! :smiley:

En attendant, pour info aux retardataires, vous avez jusqu’à jeudi prochain pour remettre votre "Blues/Blouse de la rentrée).

1 « J'aime »

J’aime bien jouer avec le feu. :stuck_out_tongue_winking_eye:

Non honnêtement j’ai pris un plaisir fou à inventer l’histoire, un peu moins à l’écrire et surtout à la corriger d’où la publication presque tardive !

On se retrouve pour le prochain défi alors ! (Désolée je voulais pas vous embêter ! :sweat_smile:)

2 « J'aime »

hihi, ne t’inquiète pas on verra bien ce qu’on fait. C’est pour ça qu’on essaie d’en prévoir toujours deux trois sous le coude. :stuck_out_tongue:

1 « J'aime »

Yeah un nouveau participant ! Allons lire ça de suite :smiley:

3 « J'aime »

Salut.
Après avoir changé d’avis une dizaine de fois, je décide bel et bien de publier. Mais je veux vous dire une chose avant. Ce que je raconte est en grande partie vraie. C’est ma vie. J’ai décidé de faire ceci ce mois car j’ai trop de poids a supporter. Mais je vous en supplie, après l’avoir lu, ne me voyez pas différemment. Je suis toujours là même personne. Ne faites pas comme les autres.
Titre : c’est la vie !
Fandom : fiction originale.
Nombre de mots : 1 200 environ
Rating : T
Personnage : une jeune fille
Genre : drame
Pitch: une jeune fille raconte ce qu’il s’est passé pour qu’elle en arrive là. Mais où ? De quoi parle t elle ?

https://www.fanfictions.fr/fanfictions/fiction-originale/12510_c-est-la-vie/42158_ma-vie/lire.html

2 « J'aime »

Salut,

On t’écoute…

C’est une bonne idée de t’inspirer de ton vécu pour écrire… C’est un peu ce que font les acteurs/actrices formés avec la méthode de l’Actor’s Studio : si leur personnage est triste et pleure, ils pensent à des choses qu’ils ont vécu et qui les rend tristes. Leur jeu est plus naturel et fait plus vrai, comme ça.

Courage, quels que soient tes soucis du moment, essaye de trouver chaque jour une raison de sourire à la vie, même si c’est aussi bizarre que “Tiens, on est fin octobre et j’ai vu un truc improbable (un papillon, une pâquerette ou une vache en pleine ville) aujourd’hui…”.
Les choses finissent toujours par changer en bien.
Entraîne-toi à voir le positif de chaque situation plutôt que le négatif.
Un 15,5/20 dans une matière dans laquelle tu es abonnée au 18/20… C’est pas grave, tu as quand même largement la moyenne, et la grande majorité de la classe plafonne à 9,5/20.

Je ne te promets rien…
Mais je vais aller te lire maintenant.

[après la lecture]

J’ai bien fait de ne rien te promettre. Je n’aurais pas pu tenir cette promesse-là…

Moi, je te vois différemment, maintenant que j’ai lu ton texte.
Avant, tu étais “ladevoreusedelivres, membre du forum et du site”,
Maintenant, tu es… :

  • un auteur de fics qui ose parler du mal-être des adolescents (toutes générations confondues, on a connu/connaît/connaîtra ça) en reconnaissant s’être inspiré de son propre vécu,
  • un auteur de fics que j’ai déjà lu (club très fermé, une vingtaine de membres seulement),
  • un auteur de fics dont j’ai apprécié la plume (club encore plus fermé, moins de dix membres actuellement),
  • un auteur de fics dont j’ai envie de lire d’autres textes (sensiblement les mêmes que ceux du groupe précédent),

Par contre, je ne risque pas de te juger (ni de juger ton personnage), je n’ai JAMAIS réussi à entrer dans le moule imposé par la société… Il n’est parfaitement adapté que pour les gens avec un QI avoisinant les 100 à 110 points (la majorité),
Et j’en suis fière, parce que ma différence, c’est ma force.

Si j’ai un dernier conseil à t’offrir. Réfléchis à ça :
Et si la raison d’être de ton personnage (ou de toi, si c’est un point pour lequel tu t’es inspirée de ta vie), c’était simplement de faire changer les consciences en continuant à être elle-même et à faire ce qu’elle aime (comme lire des livres, ou en écrire, qui sait) sans se préoccuper de ce que les autres en pensent…

Je te souhaite le meilleur pour l’avenir…

3 « J'aime »

Salut !
Merci pour tout ce que tu as dit. Tu ne peux pas savoir combien tu m’as remonté le moral :slight_smile:.
J’ai envie, et je ferai tout pour réussir à faire changer les mentalités. Je supporte tout depuis trop longtemps. Quelques fois, je me dis qu’il faudrait que je fasse exprès d’avoir de mauvaise notes pour qu’on m’accepte comme je suis. Mais je m’en moque des notes, et je ne comprends vraiment pas pourquoi tout mon entourage sans exceptions me prennent pour Einstein et ne m’adresse plus la parole.
Bref, merci, plus personne ne me parle franchement, ça me manquait :smirk:

2 « J'aime »

Coucou!

Ta présentation de défi m’a intrigué alors je suis allée le lire. Verdict, je ne sais pas quoi dire. Ton texte exprime parfaitement le mal-être que peuvent ressentir certains adolescents (voire adulte).
Tu avais peur que le jugement que l’on te porte change après avoir lu ceci. Personnellement, il est resté intact. Et s’il a changé, ce n’est certainement pas en mal. Il faut du courage pour exprimer ce que tu ressens à travers des fictions que l’on publie.
Ensuite, ta fiction me touche. Elle me touche car, même si je n’ai pas vécu ce que tu peux avoir vécu, et ce que tu vis toujours, j’ai des amies proches qui sont passées par cette phase et qui se sont confiées. Tu as raison lorsque tu dit qu’il faut parler. Ca libère.

Je pense que le plus important c’est de rester toi-même. Etant passé par le collège puis le lycée, je peux te dire que les mentalités évoluent au fil du temps (enfin de mon point de vue). En grandissant, qui te dit que ceux qui ne t’adresse plus la parole ne le regretteront pas? Ce n’est pas parce que tu es intelligente ou que tu es différente d’eux que tu n’est pas normale. Je pense que chaque personne est unique et que l’on doit accepter les autres tels qu’ils sont. Garde espoir et continue d’être toi-même. Sois fière de l’être d’ailleurs. C’est ce qui fait ta force.

Et ne t’inquiètes pas, si tu as besoin de parler, je suis quasiment certaine que tu trouveras une oreille attentive ici

4 « J'aime »

Salut.
Merci pour ta réponse, ça m’a fait plaisir, mais merci aussi de ne pas me voir différemment. Ça peut paraître insignifiant une personne dans ce monde qui te prends pour une folle, mais pour moi, c’est déjà énorme.
Je sais que plus tard , cela changera, mais a force d’encaisser, je ne peux plus. Un mauvais avis détruit tout le peu de confiance que je construis. Je suis d’accord sur le fait d’être fier de ce que l’on est, et j’aimerais pouvoir dire que je le suis, mais c’est impossible lorsque dès le plus jeune âge, TOUT le monde nous dit que c’est mal de vivre de la lecture, de vivre du savoir. C’est impossible même si rien ne l’est , pour moi, c’est impossible.

4 « J'aime »