Défi COUPEZ ! ON LA REFAIT (nov. déc. 2021)

Bonsoir tout le monde~ :smile:

… Je ne pensais vraiment pas réussir à finir dans les temps, mais vu l’emploi du temps qui s’alourdit de jour en jour, je suis contente d’avoir réussi à écrire cette petite histoire ! Je vais tenter de la présenter convenablement même si l’émotion est plutôt grande, c’est la première fois que je participe vraiment à un défi, je suis très heureuse !

En tout cas, bravo à tous ceux qui ont déjà posté leur histoire et aux prochains qui travaillent dessus également, j’irai y faire un tour dès que possible !

Titre de la fic : À quelques dixièmes près

Fandom : Professeur Layton

Nombre de mots : 3610 (Word)

Rating : G

Genre : Romance

Personnages : Hershel Layton, Claire Folley, Dimitri Allen, Bill Hawks, l’inspecteur Chelmey

Continuité : Se déroule 10 ans avant le jeu « Professeur Layton et le Destin perdu » (et l’efface par la même occasion).
Se déroule donc avant le premier jeu de manière chronologique « Professeur Layton et l’Appel du Spectre ».

Présentation :

Dans « Professeur Layton et le Destin perdu », quelques scènes en flashback nous résument l’expérience catastrophique de trois scientifiques ayant eu pour projet dantesque de réaliser une machine à voyager dans le temps.
Dix morts furent à déplorer. On comprend alors que c’est ainsi que périt Claire Folley, la scientifique âme sœur du professeur d’archéologie Hershel Layton, tout juste assigné à ce poste.

Outrée que personne ne se soit rendu compte de ce qu’il se passait vraiment et des plans fomentés, j’ai décidé de réécrire ce qu’il pouvait se passer, dix ans dans le passé, en rendant hommage à Layton mais surtout à Claire.

Résumé :

Dans un Londres assez spécial de l’ancien temps, une dangereuse expérience se prépare, tenue dans l’ombre par des griffes avides. Mais si le Professeur Layton faisait irruption dans la danse des rouages du temps, que pourrait-il bien se passer ?

Tentez d’être ponctuels, tout se joue … À quelques dixièmes près

15 « J'aime »

Hello !
Déjà 4 participations, il reste pas tout à fait six semaines ! C’est trop bien ! Bravo à ceux qui se sont déjà lancés.
.
.
Pour le mien, je vous avoue que je voudrais essayer sur un « gros fandom » et je me suis plongée dans… la spirale infernale des « théories de fans ».

Vous ne connaissez pas ?
Eh bien figurez-vous que si votre fandom a une fanbase est très active, vous allez avoir plein de vidéos où certains vont vous remplir les trous du canon, spéculer, essayer de résoudre des mystères pas clairs… Déjà.

… mais aussi dans les rangs des gros déçus, il y en a qui vous refont tout, mieux à leur avis. :smiley:
Je cherchais seulement des analyses de personnages pour me rafraichir les idées (parce que ça fait longtemps et je ne me rappelle plus bien) et bim ! Je tombe sur des gens qui analysent point par point tout ce qui ne va pas, toutes les incohérences.
Et certains vont même au-delà de la seule critique : ils refont tout le scénar ! :sunglasses: (respect).

Oui, les fans sont des gros geeks, qui n’ont pas de vie. :smiley:

Et je vais vous dire, c’est une mine pour trouver des bonnes idées. Pas tout copier (évidemment sinon ça ne sert à rien), mais méditer des petits éléments qui pourraient enrichir – ou débloquer – votre propre trame de défi, ça oui !

Je vous conseille ça, si vous pataugez un peu pour « inventer du neuf » qui ne vous viendrait pas là, tout de suite.
C’est reboostant.
.
Mon problème, c’est que j’avais une petite idée de déviation, un peu « timide », et maintenant que j’ai vu deux-trois de ces trucs, je suis impressionnée !
Et je me demande si je ne dois pas y aller plus franchement dans les changements…

Mais je m’emballe sans doute parce que je sais qu’il faut que je me limite à 7 000 mots environ pour espérer être lue. :stuck_out_tongue:

13 « J'aime »

J’espère réussir, bien que en ce moment je n’arrive plus du tout à écrire…

7 « J'aime »

Je suis dans le même cas que toi, @18.eleven.17, je crois que je vais éviter de faire comme lors du défi précédent, prendre le temps qu’il faut et au pire, le publier en seconde chance !

7 « J'aime »

Bonjour / Bonsoir

Chose promise chose due voici ma participation à ce défi sur le fandom des films Spider-Man et plus particulièrement ceux de Sam Raimi avec Tobey Maguire.

Cette histoire est une déviation / ré-écriture de Spider-Man 3. Les secrets d’une scène en particulier seront divulgués bien avant (A la fin du 2ème film plutôt qu’à la fin du 3ème). Ce qui influencera la suite des événements. Les mots obligatoires sont écrit en gras pour faciliter la recherche et valider le niveau 1 :slight_smile:

D’ailleurs dans le doute je pense l’inscrire au niveau 1 malgré le retour d’un de mes proches qui a « valider » le niveau 2. Pour lui les aboutissements, enjeux… ont l’air d’être accessibles. Mais il a deux trois connaissances sur l’univers de Spidey donc bon…

Je préviens à l’avance ce one-shot est plutôt long donc préparer le popcorn avant de la lire.

Titre de la fic : Spider-Man : Humain ou Monstre
Fandom : Marvel’s Spider-Man (Films)
Nombre de mots : 7845 (Selon Word) / 8750 sur le site
Rating : M
Genres : Action / Amitié
Personnages : Spider-Man/Peter Parker, Harry Osborn, Mary Jane Watson, Flint Marko.
Continuité : Après les évènements de Spider-Man 2 de Sam Raimi

Présentation :

Dans Spider-Man 3, le jeune Harry Osborn succomba au poison qu’est la vengeance en devenant le nouveau bouffon vert. Un choix qui a détruit son amitié avec Peter Parker et lui coûta la vie. Chose qui aurait pu être si facilement évité si son majordome et mentor lui avait dit la vérité sur la mort de son père bien plus tôt, au lieu d’attendre jusqu’à que son maître ne devienne l’ombre de lui-même. Mais si une telle réalité existe, est-ce qu’Harry aurait également perdu la tête et devenu un ennemi de l’homme araignée ? Surtout lorsque le tueur de l’oncle de Peter court toujours dans les rues de New York et qu’un parasite souhaite corrompre l’âme du héros… Les deux amis arriveront-ils à trouver la force de pardonner ? Ou se laisseront-ils consumer par les ténèbres ?

Qui de Humain ou Monstre chapitre 1: Humain ou Monstre, une fanfiction Marvel Spider-Man l’emportera ?

De plus, voici ma petite couverture :

11 « J'aime »

Alors, j’ai une autre petite question qui m’est venue en tête pendant que j’écrivais pour le défi : est-ce que le texte peut être un crossover ? J’ai bien compris qu’il devait y avoir une déviation là-dedans, mais le problème c’est que techniquement, c’est un crossover entre les fandoms Alan Wake et Control. Sauf que c’est pas vraiment un crossover puisque comme je l’ai expliqué dans ma présentation sur le sujet, les deux jeux font clairement partie du même univers. Comme le futur jeu qui devrait sortir dans les années qui viennent et qui, à mon avis, devrait réunir les deux univers n’est pas encore sorti, je suis bien embêté, car je nage entre deux eaux pour l’instant.

Donc si je dois sortir le texte que j’ai écris pour le défi, est-ce que je dois le classer dans la catégorie Déviation en choisissant un fandom sur les deux, ou est-ce que je suis obligé de le définir comme un Crossover, auquel cas ça ne remplit pas vraiment les conditions du défi ? Il me reste aussi la possibilité de le définir dans la catégorie des Multi-fandoms du jeu vidéo, même si ça m’embêterait un peu.

6 « J'aime »

Bon.

Etant donné que la fin du semestre s’annonce riche en exams, devoirs à rendre, rapports, soutenances et j’en passe, je doute sincèrement de pouvoir terminer le défi avant la date butoir. Snif. Dracula, comme la Bête du Gévaudan du mois dernier, attendront dans leur coin que je puisse venir leur rendre une petite visite… :sob:

8 « J'aime »

Techniquement, tous les genres sont acceptés, et les cross-overs sont évidemment possibles pour les défis. En témoigne une contribution d’EnSorceleurisée qui liait The Witcher à Sacré Graal (des Monty Pythons) !
(ainsi qu’un sujet de défi qui date, qui s’intitulait « cross-over improbable » de mémoire)

Dans ton cas, tu peux le classer comme cross-over, et juste indiquer dans le synopsis qu’il s’agit en plus d’une déviation, si tu le souhaites.
Tant qu’on trouve dans le profil de ta fanfic/dans son chapitre que ça fait partie du défi sur la déviation etc., on ne viendra pas chipoter ! :wink:

D’autant plus qu’on pourrait très bien s’amuser à écrire une déviation qui vire au drame, ou à l’aventure… C’est un peu dommage de devoir se cantonner qu’à un genre majeur et deux sous-catégorie, je l’admets ! :sweat_smile:

8 « J'aime »

@ads68000 aahh super une fic Marvel :hugs::hugs::hugs:
J’aime beaucoup ta couv’ :heart_eyes:
J’ai hâte de te lire, bien que tes +8000 mots me fatiguent déjà les yeux :joy: (je n’ai que mon téléphone pour le moment :sob::joy:).
En tout cas bravo :slightly_smiling_face:

6 « J'aime »

Merci pour le retour sur la couverture :hugs:
Prend ton temps pour la lire tranquillement en espérant qu’elle te plaise.

5 « J'aime »

Je suis assez d’accord. Mais bon, ça permet de ne pas trop partir dans tous les sens en temps normal. Mais avec le défi, c’est dommage de ne pas pouvoir modifier les choses comme on veut.

4 « J'aime »

Hello Hawthorne,

Je pense que tu dois classer en crossover.
Même si les 2 jeux font partie d’un même univers ce ne sont pas des suites qui poursuivent les aventures d’un même personnage.

En indiquant la déviation dans le résumé, ça ira parfaitement bien. Il y a toute la place pour ça. Et puis la-dedans, on peut modifier comme on veut, autant qu’on veut.

7 « J'aime »

Non, effectivement, ce n’est pas encore le cas. Je pense que leur prochain jeu devrait l’être, cependant.
Donc bon, bah je vais suivre ton conseil alors. :laughing: C’est surtout que je me suis souvenu de l’intitulé du défi que j’ai commencé à avoir peur, en voyant qu’il fallait le classer dans la catégorie Déviation.

5 « J'aime »

Hello à tous !

Me voici pour vous présenter ma participation au défi !

Titre de la fic : Alan Wake : Réécriture
Fandom : Alan Wake x Control
Nombre de mots : 7719 selon le site, mais plus vraisemblablement 6705 selon Word
Rating : K+
Genres : Horreur / Surnaturel
Personnages : Alan Wake - Alice Wake - Sarah Breaker - Jesse Faden
Continuité : (par rapport à un tome, une saison…) Déviation à partir de la fin de l’épisode 5 d’Alan Wake appelé « Le Rupteur ».

Présentation ou pitch : Et si le célèbre écrivain Alan Wake n’avait pas réussi à sauver sa femme des griffes des ténèbres ? Et si l’entité surnaturelle qui retenait Alice avait fini par la choisir elle plutôt que lui pour poursuivre son œuvre, laissant l’écrivain seul dans un monde bien réel, mais terriblement froid et hostile envers lui ? Et pourtant, si une autre femme lui donnait l’occasion de sauver sa bien-aimée, accepterait-il de le faire malgré la menace de l’Ombre noire qui pèse toujours sur Bright Falls ?

Note de l’auteur : Pour cette déviation, j’ai rejoué aux deux jeux afin de me remettre dans l’ambiance et de comprendre des choses qui m’avaient échappé. Dans ce contexte, les commentaires des créateurs d’Alan Wake, présents dans le jeu même, m’ont été très utile. J’ai aussi découvert Alan Wake’s American Nightmare, un spin-off et une suite au premier jeu, dont les pages de manuscrit qui jouent le rôle de collectibles m’ont aussi grandement inspiré.

Ainsi, dans les commentaires du jeu, les développeurs du jeu précisent que leur intention en imaginant l’Ombre noire, sorte d’entité lovecraftienne, étaient de montrer qu’elle avait une intelligence et une volonté propres, mais différentes de celle d’un humain. C’est comme cela que je l’ai eu l’idée de la déviation que je vous propose ici, en faisant en sorte qu’elle change d’avis avant la fin du jeu.

De plus, le spin-off m’a aussi ouvert les yeux sur le fait que toutes les formes d’art permettaient d’alimenter le pouvoir de l’Ombre noire, bien qu’Alan précise que l’écriture soit la plus puissante d’entre elles. Mais je suis dis qu’il avait peut-être tort, et que la photographie, la passion de sa femme, pouvait devenir un élément important dans l’histoire.

Je voulais aussi remercier @kitsune-aux-amandes pour la prélecture. Je précise aussi qu’elle a personnellement validé le niveau 2 du défi.

Voilà le lien vers la fanfiction : Alan Wake : Réécriture, une fanfiction Alan Wake

Bonus : Je vous présente la petite couverture que j’ai faite très rapidement pour le défi.

12 « J'aime »

J’arrive un peu tard mais en fait, tu peux vraiment te détacher de la nature de ces mots pour les projeter ailleurs. Comme citrouille ou feuilles mortes, tu peux les utiliser comme référence de couleur : le gars aux cheveux citrouille arborait une tunique feuille morte qui n’aurait pas dépareillé dans une balade aux champignons. Par exemple :wink:

10 « J'aime »

:scream: :scream: :scream:

J’étais bien partie grâce aux sessions d’écriture. Deux mille mots, j’atteignais enfin le point de déviation…

ET J’AI COMPLÈTEMENT OUBLIÉ LES MOTS IMPOSÉS.

Tant pis, il va falloir redoubler de vigilance… :joy:

13 « J'aime »

Merci pour tes conseils, ça fait plaisir de recevoir de l’aide. :slight_smile: Mais j’avoue que j’ai un peu laissé tombé le défi. La flemme à un peu prit le dessus. xD J’ai du retard sur ma Fanfic sur Warcraft et les aventures d’Anduin et Lynawen vont pas s’écrire toutes seules. :sweat_smile: Faut juste que j’arrive à lâcher mes jeux vidéos où de me perdre sur youtube. xD Des que j’ai du temps pour écrire, j’arrête pas de me dire aller une petite partie et après j’écris ! Et puis je me retrouve à troll et tuer mes potes sur First Class Trouble jusqu’à 1h matin. :sweat_smile:

7 « J'aime »

Allez, je me lance :slight_smile: Merci à Angel dust pour son aide

Titre de la fic : Une chance en appelle une autre? Vraiment ?
Fandom : Harry Potter
Nombre de mots : 6227
Rating : K+
Genres : Déviation, Amitié
Personnages : Sirius Black, James Potter, Peter Pettigrow

Présentation : A Poudlard, James Potter, Sirius Black, Remus Lupin et Peter Pettigrow formaient un groupe d’amis très soudés : les Maraudeurs. Ils rejoignirent ensuite l’Ordre du Phénix et luttèrent contre Voldemort, le plus puissant mage noir de l’histoire que la communauté magique ait connu. En 1980, une future professeur de divination de l’école de sorcellerie Poudlard, Sibylle Trelawney, prononça une prophétie : Celui qui a le pouvoir de vaincre le Seigneur des Ténèbres approche… il naîtra de ceux qui l’ont par trois fois défié, il sera né lorsque mourra le septième mois… et le Seigneur des Ténèbres le marquera comme son égal mais il aura un pouvoir que le Seigneur des Ténèbres ignore… et l’un devra mourir de la main de l’autre car aucun d’eux ne peut vivre tant que l’autre survit…

Voldemort commença alors à chercher Harry Potter, né le 31 juillet, fils de James et Lily Potter, membres de l’Ordre du Phénix.

Mais les Potter savaient qu’ils étaient recherchés et ils recoururent au sortilège de Fidelitas, sensé les protéger en cachant leur secret dans le cœur d’une personne de confiance. Ils voulurent choisir Sirius, leur meilleur ami, mais celui-ci leur conseilla plutôt de désigner Peter Pettigrow qui semblait un choix moins évident.

Seulement ce dernier vendait déjà des informations au mage noir et il s’empressa de révéler le lieu où les Potter se cachaient. Voldemort se rendit sur place, le 31 octobre 1981 et tenta de tuer Harry. Mais comme Harry était protégé par l’amour de ses parents, le sort se retourna contre son lanceur et Voldemort fut vaincu.

Sirius Black, le seul au courant du changement de gardien du secret, partit à la recherche de Pettigrow et le trouva dans une ruelle de Londres. Pettigrow réussit à s’enfuir en tuant au passage douze passants. Sirius fut accusé de ces meurtres, ainsi que de ceux de James et Lily Potter. Il fut enfermé à Azkaban, la prison des sorciers, d’où il s’enfuit douze ans plus tard pour assouvir sa vengeance. Tout ceci est conté dans le Tome 3.

J’ai donc revu cette partie de l’histoire en me demandant ce qu’il aurait pu se passer si Sirius avait été leur gardien du secret comme prévu initialement.

P.S : Le titre de ma fic fait référence à un proverbe anglais.

Résumé : Voldemort est à la recherche de Harry et la menace qui pèse sur les Potter est réelle. Sirius en est conscient et va protéger la famille qu’il s’est choisi… Et pour ça, une petite dose de chance ne sera pas de trop.

Pour la lire : ici

15 « J'aime »

@elane67 j’ai hâte de te lire, très intéressant point de déviation :hugs:

10 « J'aime »

Ah oui, elle était bien ! :slight_smile:
J’ai fait mon devoir, j’ai commenté.
Pour une fois que je connais le fandom !

Un défi qui correspond bien à ce que j’imaginais de l’exercice de réécriture (et en plus il a seulement quelques fautes qui se battent en duel). :yum:

10 « J'aime »