Écrire en musique... ou pas

Quand j’écris, j’écoute toujours des musiques en rapport avec le thème.
Donc comme j’écris sur Watch Dogs 2, je dévore les ost du jeux en boucle.
Surtout celle là enfaîte, c’est mes préféré.


Bref, Et vous ? Vous le faites aussi ou je suis là seule à faire ça.

4 J'aime

Aucune question n’est inutile, lavellan … Et j’ai failli te dire que le sujet existait déjà, avant de me rendre compte qu’il avait bien existé … mais sur l’ancien forum.

Captures d'écran du "même" sujet dans l'ancien forum.






Je fais partie de ceux qui “font comme toi”.
Je suis quasiment incapable d’écrire mes fics sans avoir de musique (surtout parce que j’écris souvent avec des gens qui parlent autour de moi et que la musique me permet de m’isoler). J’ai d’ailleurs plusieurs playlists, dont une de + de 75 titres (+ de 4h45 de chansons), que je réserve quasi-exclusivement à l’écriture de fics (chaque playlist est adaptée à une “catégorie” de fics).

2 J'aime

Non. En ce qui me concerne la musique me déconcentre. Si j’ai besoin d’une émotion je la cherche en moi et pas dans un support externe

Mais tout travail ou activité qui me demande une vraie réflexion a besoin de silence et d’un niveau sonore bas ou inexistant… (Pas seulement écrire).

J’ai décalé même mes horaires au bureau pour avoir la paix pendant une heure au moins quand la majorité part… car c’est quand ça s’arrête (le bruit, le téléphone, les urgences à traiter en priorité) que je deviens efficace enfin !
C’est le silence (ou la quiétude) qui me permet de me concentrer.

Je ne mets de fond sonore (radio musicale pas fort) que pour annuler l’effet négatif des tâches qui m’ennuient (ménagères particulièrement) que j’accomplis en pilote automatique pendant que mon esprit divague. :smiley:

La musique me permet depuis toujours de ne pas être à ce que je fais.
Le cas échéant, mes textes produits sous infusion musicale sont mauvais. Ils ne sont pas cohérents, souvent brouillons et il y a des fautes en raison de mon inattention.
Avec et sans, pour mon cas, ya pas photo ! :smiley:
Mais pour moi écrire requière encore une certaine application, une attention sans faille.

Le jour où j’écrirai en musique sera celui où je maitrise tellement que je pourrai faire deux choses en même temps. J’y crois moyen. Je ne suis pas si multitâche. :stuck_out_tongue:

4 J'aime

mais grave ,je le fais aussi. perso, c’est des op d’animé ou de xenoblade chronicle 2 que j’écoute.
c’est hyper stimulant, hein?

3 J'aime

Salut à tous,
perso je suis assez partagée, selon ce que je vais écrire j’aurais besoin d’un fond sonore ou non. Parfois j’ai besoin de métal, pour les scène de combat notamment, alors que les scène d’amour dégoulinant se feront plutôt sur du " ce rêve bleu" . Les scènes très émotionnelles comme les larmes de tristesse s’écrivent dans un silence religieux…

Voila voila, Enjoy
et à bientôt sur nos chapitres respectifs

5 J'aime

Ouais, complètement :grinning:

2 J'aime

Je suis comme Yumemari, ça dépend des moments et de ce que je veux écrire. Mais comme OldGirl, je pense que quand j’ai de la musique, une part de moi n’est pas totalement à fond dans ce que je fais (même si à force, je connais mes musiques par cœur donc je n’ai plus vraiment besoin de me concentrer pour les écouter)

Actuellement par exemple, j’ai le thème d’Hedwige en fond sonore :smile:

2 J'aime

J’écris souvent en musique. Pour le choix, ça dépend de l’envie du moment. Ça peut être de la variété (Calogero,…) du rock (Queen, AC/DC, Avantasia,…), des musiques d’animés japonais, de jeux ou de films.
En ce moment, c’est souvent une playlist de musiques de films avec en particulier, la BO de Cloud Atlas.

Kenavo.

5 J'aime

Salut salut !
Pour ma part ça dépend, le plus souvent j’écris en musique, mais j’ai créer une playlist uniquement instrumentale pour ça. Quand j’ai besoin de me plonger dans des atmosphères bien particulières c’est vraiment nécessaire pour moi, et parfois ça me déconcentre tellement que je coupe tout ! Cela peut aussi être une véritable source d’inspiration ! J’ai eut l’idée d’un personnage que j’affectionne particulièrement en écoutant une musique de Paddy and the Rats. Je vous la mets en lien, parce que oui, évidemment, je l’adore :stuck_out_tongue:

3 J'aime

Pour ma part, j’écris également avec un fond sonore. Que ce soit de la musique ou même la télévision. ça m’aide à partir quand mon esprit a besoin de se “déconcentrer” car j’ai du mal à rester concentrer des heures surtout pour une tâche comme l’écriture qui me demande de la réflexion (je sais que ça semble paradoxale xD)

3 J'aime

Je ne trouve pas qu’explorer les conditions de l’inspiration soit une question inutile !

C’est rassurant de voir à quel point les vécus sur l’écriture en musique, sont différents ! :smiley: Autant que les styles d’écriture, d’ailleurs…

Un témoignage :

  • La musique peut être l’une de mes inspirations. Par exemple, La petite fugue de Maxime Le Forestier ou La suite des montagnes de Alan Stivell, pour un des contes de l’oie saoule. Oui, je sais, tout cela n’est pas tout jeune… :nerd_face:
  • Mais, pour vérifier que le texte produit bien les sensations, les impressions, les sentiments que je cherche à rendre, j’ai besoin d’une distance et d’une lucidité que seul le calme me donne… et encore, pas toujours.
4 J'aime

Bonjour,
Pour ma part j’écris en musique, je fais généralement sur YouTube des recherches idiotes du style « epic music » ou « fight soundtrack » ou je me mets des musiques (sans paroles) de Hans Zimmer ou d’autres créateurs de BO de films.
Mais cette technique n’est que très moyenne étant donné que la lecture automatique de YouTube me mène souvent à ce que j’écoute hors écriture, c’est-à-dire du rock avec paroles… et là je peux dire adieu à ma concentration. D’où l’utilité de créer une playlist comme le disait @tribulations-sauvage, il va falloir que je trouve le temps de faire ça ^^’.

Pourtant je n’arrive en aucun cas à écrire sans un fond musical. Elle me permet d’entrer à 100% dans l’ambiance de mon chapitre et surtout de ne pas me retrouver au bout de cinq minutes à regarder les nuages par la fenêtre. (D’ailleurs, je n’écris plus près de fenêtres pour cette raison).

4 J'aime

Personnellement, je trouve que ça fais du bien d’avoir la tête dans les nuages quand on écrit une fiction. Cela permet de s’aérer l’esprit avant de se reconcentrer sur un passage important.
Personnellement, cela me permet de peaufiner ma réflexion et de voir si le scénario reste cohérent. Si je reste à 100% concentré dans l’écriture, je risque de passer à côté de petites incohérences :slight_smile:

2 J'aime

J’écoute beaucoup de musiques instrumentales style « Two Steps From Hell » ou « Thomas Bergersen », je peux pas vraiment dire que j’ai des musiques « habituelles » car j’adore en découvrir d’autres pendant que j’écris. Si j’en écoute une en boucle, c’est parce qu’elle correspond au contexte de ma fanfic, mais c’est pas toujours le cas.
Ensuite, ça dépend du genre, si le genre est tragique, j’écouterai du piano, oh attention, pas du Chopin ou du Beethoven. Je tape sur youtube « Sad music » et il y aura toujours une playlist avec du piano.

Après, aussi, ayant écrit une fanfic sur du patinage artistique (non, pas Yuri On Ice), je mets la musique des performances de mon patineur préféré, la majorité étant instrumentale.

Oui, je n’aime pas vraiment les musiques à parole, ou celle qui me plaisent et qui m’inspirent sont rares, parce que j’ai l’impression de me concentrer sur leurs paroles que sur mon histoire et ça perturbe. x)

Voilà, j’ai écrit dans ce sujet parce que j’ai vu qu’il y avait plus de réponses que dans l’autre sujet. ^^

3 J'aime

Merci @Hal pour le up ! :stuck_out_tongue:

À mon tour de poser ma pierre sur l’édifice !

Je suis quelqu’un qui déteste travailler sans musique. Que ce soit pour ficher mes cours, faire les tâches ménagères et bien d’autres activités encore, c’est impossible pour moi de le faire sans musique. À part quand je lis, notamment quand il s’agit d’une langue étrangère, je mets toujours au moins un peu de musique en fond.

Quand il s’agit de se motiver et d’être déter comme on dit, je mets souvent des trucs qui bougent, qui m’inspirent. Comme je suis très portée sur le pays du soleil levant, j’écoute énormément de trucs qui viennent de là-bas. Pour ne citer que ça, j’écoute Mizuki Nana, Takagaki Ayahi, amazarashi, et des chansons tirées de mon anime préféré (Symphogear, dont j’ai parlé dans un topic dédié pour le faire connaître un peu plus).
J’écoute aussi beaucoup de bandes originales, surtout de jeux vidéo, mais c’est plus rare ; Professeur Layton, Detroid: Become Human notamment m’inspirent et me motivent, et à de rares occasions j’aime bien laisser une petite piste de Rhythm Thief en arrière plan.
Les ambiances type « Une heure de musique zen » me branchent aussi beaucoup ; ça permet d’avoir un fond sonore sans se concentrer sur des mélodies ou des paroles que je connais déjà.

Enfin, en règle générale, quand j’écris, je laisse l’aléatoire faire. Je mets mes écouteurs, les branche à mon téléphone, et lance la lecture aléatoire de toutes mes pistes regroupant les artistes nommés ci-dessus, mais aussi d’autres artistes de pop, indie et rap français ou anglophones (nommons Puggy, alt-j, Orelsan) ; je privilégie cependant les artistes non-francophones pour que les paroles que je comprends ne viennent pas parasiter mon esprit. Dans le cas de chansons japonaises ou anglophones, je saisis souvent juste quelques bribes à droite à gauche (à moins que je ne connaisse déjà les paroles sur le bout des doigts), donc généralement ça me dérange moins.

Ensuite, j’aime beaucoup avoir des musiques inspirantes ; ça peut être par les paroles ou la mélodie, certaines m’inspirent vraiment énormément. J’aime aussi beaucoup mettre des musiques qui collent avec les scènes que j’écris ; si c’est quelque chose d’assez emotional ou triste je vais mettre du piano, une scène d’action, je vais mettre un truc qui bouge beaucoup, et encore plus s’il s’agit d’une scène de combat intense type boss final.
Je suis bien aidée par les fics que j’écris ; Quand Sonne le Glas est un cross-over entre un jeu de rythme (Rhythm Thief) et un anime de combat en chansons (Symphogear, toujours le même) et dans le cas de Symphogear, les personnages ont des chansons qu’ils chantent quand ils se battent, donc ça me facilite la tâche !
Enfin, pour Sous l’affiche d’un film pornographique, comme cette fic est, de par son titre, basée sur la chanson éponyme d’amazarashi (titre traduit par mes soins), j’écoute énormément de chansons de ce groupe/cet artiste pour m’inspirer. Comme en plus de ça je mets des extraits de paroles diverses de leur/sa discographie à chaque début de chapitre, on peut dire que cette fic est presque une fic musicale !

J’imagine que c’est sensiblement la même chose pour les autres auteurs qui écrivent en musique ; les bruits extérieurs me sortent de mon histoire et m’empêchent d’écrire.
Mais je comprends aussi que d’autres ne supportent pas d’écrire avec de la musique !

4 J'aime

Pour ma part, j’écris très rarement en musique, parce que j’ai besoin, en particulier en ce qui concerne les descriptions, de me plonger dans le cadre, l’environnement de ma fanfic. Et comme je visualise souvent, d’abord de manière générale, puis de plus en plus détaillée, que je recherche la phrase qui me semblera aller avec le texte, etc, j’ai besoin d’un véritable calme pour penser. Ou de bruits légers, comme ma lapine grattant avec entrain la couette au pied du lit!

Par contre, il y a tout de même quelques exceptions! La première, c’est après une journée de cours assez costauds, et que je souhaite écrire. Là, je mets quelque chose un petit moment pour me recentrer, le temps de revenir bien à ma place, dans mon histoire (écrire une scène de combat après avoir étudié les composants médicamenteux, par exemple, c’est pas toujours facile sans transition xD). Souvent de la musique sans parole, ou un peu « grandiloquentes ». Mais bon, il faut vraiment que j’ai la tête farcie, comme on dit.

D’autres fois, bien que cela arrive rarement, sans que je ne me l’explique j’ai besoin d’écouter de la musique pour avancer dans l’écriture. Dans ce cas, il s’agit principalement de moments pas super joyeux, donc de musiques associées.

Excepté ces cas particuliers, la musique est surtout pour moi un moyen d’« évasion », de rêverie, pour sortir un peu du quotidien, choses de ce genre. Du coup, évidemment, écouter des chansons en écrivant produit un résultat assez moyen! :woozy_face: Au mieux, il me manque des mots, au pire je fais régulièrement des phrases incohérentes.

4 J'aime

Ah, voilà une très bonne question, ça mérite réflexion !

Alors, pour ce qui me concerne, c’est non. Mais genre vraiment non. Comme @OldGirlNoraArlani, mettre de la musique me dérange beaucoup, surtout dans des activités qui nécessitent de la concentration, à savoir lire, écrire, faire ses devoirs – mais pour faire du ménage ou de la cuisine, par contre c’est bon… C’est le cas pour n’importe quelle chanson que j’écoute, et ce quelle que soit sa langue. Même quand je ne connais pas ou peu les paroles, il suffit de la musique et hop, je pars ailleurs. Dans ce cas-là, il devient très difficile pour moi d’écrire une phrase cohérente, tant la musique me déconcentre, ce qui est d’autant plus vrai que j’ai l’habitude – bonne ou mauvaise ? – de me mettre à chanter à voix haute, et c’est fini. D’habitude, quand je suis inspirée, je mets quelque minutes pour faire un paragraphe correct d’une quinzaine de lignes, mais si je mettais de la musique, ça serait beaucoup plus laborieux et cela prendrait des heures, je crois, ah ah :sweat_smile:.
En général, quand il y a une chanson que j’ai envie de mettre dans une fanfiction – ce qui est souvent, pour ne pas dire tout le temps le cas –, ce que je fais c’est que j’incorpore les paroles, généralement en anglais, de la chanson, ce tout le long du chapitre. Après, je prends l’habitude de faire des notes et de renvoyer au lien YouTube de la chanson en question, pour ceux qui ne connaîtraient pas. Je procède par exemple ainsi pour La Menace de Chronos, ma fiction sur Rythm Thief, et ce sera probablement aussi le cas pour celle sur Miraculous, aka Qui tu es, parce que j’adore faire ça, en fait. C’est un peu comme si on lançait une chanson en lisant le chapitre. Je ne sais pas si d’autres font pareil, ou si c’est juste une idée saugrenue qui me caractérise :woman_shrugging:

Sinon, quelles musiques j’écoute pour m’inspirer ? Eh bien un peu de tout en fait, même si je suis plutôt pop-rock que je n’aime pas du tout tout ce qui est heavy metal et autres choses dans ce registre. Je reste souvent sur des variétés françaises, comme Zaz, Calogero, Christophe Maé, Shy’m, pour ne citer qu’eux, car il y en a tant d’autres que j’adore qu’une vie entière ne me suffirait pas pour tous les citer ! Quelques fois, j’opte pour des tubes des années 80, comme Les démons de minuit ou Nuit de folie, parce que ce sont des classiques indémodables, pour moi.
Le plus souvent aussi, j’écoute des chansons en anglais, et là également, j’ai beaucoup de chanteurs que j’apprécie. Il m’arrive de tomber sur des chansons d’autres langues, notamment l’espagnol et l’italien, que j’aime bien, mais ça reste plus rare, je suis surtout branchée français et anglais.
Enfin, je dis ça, mais une de mes grandes amours, ce sont les openings et les endings des animés japonais, notamment les plus connus, mais pas que. Il y a par exemples les musiques de Mermaid Melody que j’affectionne ; même si le scénario est un peu enfantin, les musiques sont très belles, notamment celle d’Eri Kitamura, qui double Seira, mon perso préféré dans l’animé, mais aussi Gray Fullbuster enfant dans Fairy Tail, en VO, et je suis tombée sous le charme (coucou Cristophe). J’aime aussi les musiques de l’adaptation animée d’Ace Attorney. Une autre chanteuse que j’adore est Nana Mizuki, notamment pour son rôle de Janice Quatlane dans Professeur Layton et la Diva Éternelle, et celui d’Hinata dans Naruto.
Mon gros coup de cœur revient sans hésiter aux openings et endings de Naruto, justement. Je passerais des heures à les écouter, j’ai d’ailleurs une playlist spéciale sur cet animé, et je peux vous dire que quand je suis déprimée ou pas motivée, je mets ça dans les oreilles et ça déchire tout. Que ce soit le rythme entraînant ou bien les paroles que je trouve magnifiques, jamais je n’ai autant aimé des musiques que celles-là. Je vous conseille vraiment de les écouter, quand vous aurez un moment. Même si j’en aime certaine plus que d’autres, elles valent vraiment toutes le coup d’être au moins entendues.

Bref, je digresse un peu là. Pour ce qui est de la musique sans paroles, j’en écoute rarement voire quasiment jamais. Ce qui ne m’empêche pas d’aimer des OST comme celles du Seigneur des Anneaux, qui sont tout simplement sublimes (ça y est, j’ai envie de regarder à nouveau les films, maintenant…). Mais même sans paroles, la musique me déconcentre, du coup je ne suis plus vraiment là et ça me perturbe. Peut-être qu’un jour, j’essayerai d’écouter de la musique relaxante, histoire de voir, mais je ne garantis pas la cohérence de mes textes, dans ce cas, ah ah.

Sinon, de manière générale, j’aime les musiques rapides et entraînantes, et celles qui sont joyeuses. Je suis moins fan des musiques plus lentes et tristes, mais tout dépend de la chanson, on peut parfois avoir des surprises ou se surprendre soi-même, je pense !

Eh bien voilà, j’ai à peu près dit ce que j’avais à dire. Je ne m’attendais pas à écrire un tel morceau ! Je laisse la main au suivant, du coup !

7 J'aime

Je me dis que ce serait pas mal de partager ce que j’écoutais pendant que j’écris alors voici les musiques qui m’ont permis d’écrire ces derniers temps. (pour toi @18.eleven.17 x) toi qui aime les coulisses. )
Celle que j’écoute en boucle en ce moment et qui me permet de faire venir des idées naturellement, elle est à l’origine de « A travers le temps » et m’a permis d’écrire et de finir « Le fils ».

Et puis ces deux autres qui suivent, c’est quand j’étais saturée de la première, quand j’avais besoin de changer un peu. x)
Au passage, @18.eleven.17 la musique ci-dessous m’a suivi (en boucle) pendant que je corrigeais ton dernier chapitre et elle m’a permise de m’inspirer pour ajouter un peu description. x)

5 J'aime

En même temps, qui n’aime pas la déesse de la scène musicale pop japonaise ?
Mizuki Nana, forever dans nos coeurs, et qui inspire notre routine d’exercice physique !

4 J'aime

Oh oui les coulisses ! Je crois que le chapitre que je réécris à cruellement besoin de description j’espère que ses musiques seront aussi bénéfique sur moi :joy:

2 J'aime