[Fiction Originale] Recherche prélecteur pour "Le Fantôme du Péloponnèse"

Bonjour / bonsoir tout le monde !

Comme le titre l’indique, je suis à la recherche d’un prélecteur ou d’une prélectrice pour ma petite fiction historique en cours d’écriture : le Fantôme du Péloponnèse.

Toutes les informations de présentation sont indiquées dans le lien ci-dessus.

Concernant la prélecture en tant que telle, sachez que les chapitres sont courts. Le nombre de mots par chapitre est inférieur à 3000, ce qui équivaut à 3 ou 4 pages word. Le but est de pouvoir faciliter la lecture dans les transports en commun ou lorsque l’on a un peu moins de 15 minutes à consacrer à cette tâche de temps à autre. Je reprends la stratégie des light novels japonais sur cet aspect là. Le temps de narration est au présent, ce qui permet de dépoussiérer et de renouveler ces thèmes anciens liés à la Grèce Classique. Une lecture d’un chapitre de cette fiction, que ce soit pour le prélecteur ou le lecteur, se veut donc plaisante et courte.

Pour le moment, j’ai écrit 7 chapitres en plus du prologue dont 5 sont actuellement publiés ici, sur le site.

Le fait de connaître Thucydide et sa Guerre du Péloponnèse n’est pas du tout un pré-requis pour cette fiction. Au contraire, le Fantôme du Péloponnèse vise à faire voyager le lecteur dans cette époque fondatrice de nos civilisations occidentales et à l’amener à réaliser ses propres recherches historiques si le sujet finit par le passionner suffisamment. Les lecteurs connaisseurs devraient, eux aussi, y trouver des choses intéressantes dans le soucis des détails accordés au contexte historique et dans la trame narrative elle-même.

Vous l’aurez compris, les recherches sur l’Histoire étant très importantes dans la rédaction de chaque chapitre, le rythme de parution n’est pas très rapide (une fois toutes les deux semaines à une fois par mois)

Qu’est ce que je recherche au niveau de la prélecture ?

  • Avoir un avis constructif sur le style d’écriture, le repérage de fautes éventuelles ou sur la trame narrative. Le but est de pouvoir captiver l’attention du lecteur alors qu’il a juste à consacrer 15 minutes par-ci par-là à la lecture des chapitre et qu’au bout de ces 15 minutes, il ait un peu voyagé au Vème siècle avant notre ère. « Pas l’temps de niaiser », comme disent nos amis québecois :laughing:

  • Si vous êtes une personne qui connaît bien la Grèce classique, n’hésitez pas à me faire des remarques sur le contexte historique. Plus les détails sont réalistes, plus le lecteur se sentira transporter à cette époque. Ceci dit, gardez à l’esprit qu’il s’agit d’une fiction historique et non d’un documentaire ! L’équilibre à trouver entre les deux est assez difficile à trouver.

Jusqu’à quand va durer cette fiction ?

Diodotos - le personnage principal - raconte à Thucydide ses péripéties dans le but d’aider ce dernier à écrire sa Guerre du Péloponnèse. On aura donc une vue subjective des événements décrits dans cette œuvre, bien que Diodotos n’ait pas participé à toutes les batailles. La trame principale est, dés lors, déjà réfléchie et les événements clés - qui ne sont pas forcément tous décrits dans la Guerre du Péloponnèse quand il s’agit du récit personnel du personnage principal - sont médités.

Cela dit, je ne peux pas vous donner, à ce jour, une date précise de fin de fiction ou un nombre définitif de chapitres à écrire. Tout sera au service de la trame principale.

Si l’aventure vous tente, n’hésitez pas à me faire partager vos retours ! Et, je m’y engage, vous n’aurez que 10 ou 15 minutes de lecture à consacrer par chapitre ! Enfin, ne me ménagez pas : je cherche à améliorer la qualité de mes écrits. Toute critique négative ou positive est bonne à prendre dans cette optique.

Je vous remercie, par avance, de l’attention que vous pourriez porter à cette fiction et j’espère que cette demande vous aura fait envie !

La bise,

Thémistocle

6 J'aime

Bien que je sois très jeune, je me propose car j’aime beaucoup la Grèce, en partie grâce à mon père qui est prof d’histoire géo. Et car j’ai commencé à lire ta fic et qu’elle me plaît beaucoup.

Je n’ai pas beaucoup d’expérience dans la pré lecture même si c’est moi qui relie toutes les rédactions de ma soeur jumelle.

Je comprendrais parfaitement si tu refusais car je n’ai que 11 ans ou/et car je n’ai pas d’expérience.

J’espère tout de même que tu seras d’accord !!

4 J'aime

Bonsoir,
Je suis intéressée aussi car je connais assez mal cette période, ce serait l’occasion pour moi d’en apprendre davantage ! (Evidemment, les remarques sur le contexte historique ne seront pas au rendez-vous… En revanche, donner mon avis sur le style m’intéresse énormément.) N’hésite pas à m’envoyer un message privé si tu le souhaites.

2 J'aime

Salut Violette !

Eh bien, moi qui pensais que ma fiction n’intéresserait pas les jeunes d’avant le lycée - et encore -, je me suis trompé lourdement x). J’ai parcouru ta présentation et je vois que tu es très, très mature pour ton âge ! Je fais figure de véritable antiquité, sans mauvais jeu de mots :laughing:, comparé à toi !

Je te remercie pour ce premier retour ! C’est toujours très motivant d’avoir l’avis d’autres personnes sur ses écrits afin de continuer l’élaboration d’un roman. Il faut dire que c’est un véritable marathon, une performance qui se joue sur la durée (parfois plusieurs années !) avec des efforts réguliers. Toi qui écrit aussi, tu as dû t’en rendre compte !

Ceci étant dit, ma fiction est parfois classée M (contenu mature). On va suivre l’évolution de Diodotos sur une période de trente ans. On y découvrira ses traumatismes, les massacres étant monnaie courante à cette époque, d’un point de vue personnel, émotionnel avec des détails qui pourraient choquer ceux qui n’y sont pas préparés. Comme le dit Diodotos (oui, je suis comme ça moi : je cite mes propres personnages ha ha ha) : « Mon histoire sera longue, sale, pleine de souffrance et de rancœur. Elle ne sera ni épique, ni extraordinaire mais terriblement réelle. J’espère que vous y êtes préparé… »

Cela sert bien sûr le récit : on verra comment un homme brisé, tourné exclusivement vers la vengeance, se reconstruira petit à petit grâce à l’amour et aux discussions philosophiques qu’il aura avec Socrate (Qu’est-ce que l’injustice ? Comment combattre l’injustice ? La loi du talion est-elle juste ? Que faut-il faire pour briser le cycle de violence et s’apaiser quand on a vécu l’horreur ? etc, etc). Ce sont des thèmes que tu étudieras, avec un peu de chance, au lycée ou dans tes études supérieures si tu en réalises dans le domaine des lettres et de l’histoire. Et il est possible que tu trouveras ces choses ennuyeuses - ce qui est bien normal pour ton âge.

Par ailleurs, on suivra aussi ses déceptions et ses amours - avec des thèmes adultes qui peuvent être fortement suggérés sans rentrer dans les détails ni être explicites non plus. Ce sont des choses de la vie qui permettront de développer davantage le personnage.

Tout ceci pour dire que j’espère que tu ne seras pas choquée par la lecture du Fantôme du Péloponnèse. D’ailleurs, si tu as lu jusqu’au chapitre 4, tu as dû déjà t’en apercevoir ^^

Maintenant, passons à ta proposition de pré-lecture.

Je fais partie des gens qui pensent que c’est en forgeant que l’on apprend à être forgeron. Tu me sembles être très mature, encore une fois, et si c’était par exemple une de mes propres cousines qui ont ton âge, j’aurais sans doute refusé.

Ce que je te propose, donc, en plus de relever les fautes si tu en trouves (sait-on jamais !), c’est de me faire des retours quand tu ne comprends pas forcément certaines choses. Si une partie ne te plaît pas, de pouvoir argumenter pourquoi elle ne te plaît pas et comment toi, tu l’aurais écrite ou pensée. Cela pourra te servir pour développer tes propres mécanismes et astuces dans tes écrits, plus tard. Pour ma part, cela me permettra peut-être d’améliorer encore davantage le contenu de mes chapitres. C’est du gagnant-gagnant !

Et si quelque chose t’a particulièrement plu, eh bien, n’hésite pas à me le dire aussi ! N’étant qu’un pauvre humain dans ce monde de brutes, j’aime bien quand on m’envoie des fleurs ha ha ha ha

Bonsoir Alresha,

Avoir l’avis d’une professeur de français vaut de l’or (notamment sur le style !). Je vais donc faire honneur à ta proposition !

A la prochaine !

Thémistocle

2 J'aime