Série "Zorro Disney" - Présentation

En tant que fan invétéré de cette vieille série de 1957, je me devais de créer un sujet ici. Oui, ce sera sans doute la plus ancienne série qu’il y aura ici.

Zorro crée en 1957, produit par Walt Disney et Norman Foster, inspirée des romans de Johnston McCulley. Il raconte les aventures du jeune Diego de la Vega, alias Zorro, lorsque la nuit arrive. En compagnie de son fidèle serviteur muet, Bernardo, il affronte des ennemis qui ont tous un but en commun : l’argent et le pouvoir.

La série est constituée de deux saisons (39 épisodes chacun) et de 4 téléfilms (uniquement en noir et blanc, et en vo). A cause de désaccord avec la chaine ABC qui diffusait le programme, Walt Disney a donc annulé la saison 3 qui avait été prévu, raison pour laquelle il y a eu 4 téléfilms.

En 1992, Disney a décidé colorisé la série et de la rediffuser, même si ce renouveau a réuni le public, il n’empêche que la qualité de la série s’est amoindrie. On se retrouve donc avec des scènes de jours alors que cela se déroule normalement la nuit et la qualité en HD de l’époque a disparu.

Distribution des personnages principaux :

Guy Williams : Zorro/Diego de la Vega
Gene Sheldon : Bernardo
Georges J. Lewis : Alejandro de la Vega
Henry Calvin : le sergent Garcia
Don Diamond : le caporal Reyes

Les épisodes sont divisés en arc :
Saison 1 :

Episode 1 à 13 : Arc Monastorio
Episode 14 à 39 : Arc de l’Aigle

Saison 2 :

Episode 1 à 13 : Arc Monterrey
Episode 15 à 19 : Arc de l’Oncle Esteban
Episode 21 à 23 : Arc du père disparu
Episode 24 à 26 : Arc de Joe Crane
Episode 27 à 30 : Arc Basilio
Episode 33 à 36 : Arc du Gouverneur
Les épisodes non cités sont des épisodes individuelles.

Téléfilms : 50 mins, noir et blanc, vostfr

  1. El Bandido
  2. El Cuchillo
  3. A quand le mariage ?
  4. Une vieille connaissance

Chaque épisode suit une ligne directrice en commun :

  1. Présentation des personnages secondaires ou du contexte actuel
  2. Découverte d’un problème
  3. Enquête et interrogation
  4. Intervention de Zorro
    (5) Fuite de Zorro) —> ce n’est pas toujours le cas.

En 2018, après 11 ans de rediffusions, France 3 a décidé d’arrêter et de transférer cela à France 4. Désormais, tous les jours à 20h40, on peut retrouver le justicier masqué et ses aventures intemporelles.

3 J'aimes

PERSONNAGES PRINCIPAUX : Diego et Bernardo

Diego de la Vega, el Zorro

Personnage à double identité et héros de la série, Zorro/Diego est pourtant le plus complexe et peut-être l’un des personnages le fascinant de la série.

Fils d’Alejandro de la Vega et d’Isabella de la Cruz ( d’après la série ). Il appartient à ces familles nobles d’Espagne venus s’installer en Californie. Il représente la quatrième génération. Il a perdu sa mère, très jeune ( on ignore quand, ni comment ). Sa famille est l’une des plus riches et importantes du sud de la Californie.
On sait qu’il a passé 6 ans en Espagne dont trois pour faire ces années universitaires. Les trois autres années, on suppose qu’il a du y aller durant son enfance. Il a passé la majorité de son enfance et adolescence en Californie qui était à cette époque un pays paisible et sans soucis.
Enfant, c’était un garçon qui aimait se battre, défendre les plus faibles et il n’était pas du genre à obéir à quelqu’un s’il pense que c’est injuste.
Il joue au piano depuis qu’il est enfant et il se laisse tenter par la guitare quand il devient plus âgé, instrument dont il apprend vite à manier.
Lors de ses années universitaires, il a fréquenté un certain Marcos, fils du vice-roi, ce qui a été déterminant par la suite. Il a aussi remporté tous les tournois d’Escrime et était champion d’escrime de son Université : de nombreux médailles et un trophée qu’il jette ( par Bernado ) par dessus bord pour effacer ces souvenirs, afin de ne pas attirer l’attention en Californie.
Que ce soit en Zorro ou en Diego, il a tendance à faire attention à son style vestimentaire, qu’il choisit avec soin dès le premier épisode. De plus, en fonction de ces activités, il porte des vêtements qui en sont appropriés.
Son physique ne laisse pas indifférent aux señoritas dont la majorité qu’il rencontre tombe sous son charme.

Diego est Zorro ? Ou Zorro est Diego ?

Ce que beaucoup ont tendance à oublier, c’est que ce n’est pas Diego qui a crée à Zorro. Mais c’est l’inverse. Diego n’a uniquement crée que le nom de « Zorro ».
En effet, en réalité, Diego de la Vega, tel qu’il est représenté devant tout le monde, ses proches, ses amis, les militaires, et autres étrangers, est un jeune freluquet, oisif, beau parleur passionné par la littérature et les arts. Il s’écarte de la violence, ne connaissant rien aux armes et c’est un grand maladroit. Or, ce n’est pas sa véritable personnalité, il ne fait que jouer le rôle d’un personnage qu’il a crée de toutes pièces.
Zorro est sa vraie personnalité qui le correspond parfaitement d’après certains de ces amis et d’après la surprise de son père : Impulsif, prêt à se battre pour aider son prochain, ne se laissant pas marcher sur les pieds, doué en escrime, et très taquin parfois.

Double Personnalité…?

Pas vraiment, non. « Diego le freluquet et le lâche » est un rôle, une façade, ce n’est pas sa vraie personnalité. Mais il est face à trois types de comportement :

  • celui de Diego, le jeune oisif, physiquement présent.
  • celui de Diego, le penseur, physiquement absent
  • celui de Zorro, le hors-la-loi, fantôme de la nuit

Si on réfléchit bien, le pauvre Diego se retrouve dans une situation très complexe. Car il est obligé de se présenter pour quelqu’un qu’il n’est pas, à son père ( saison 1 ) et ses amis d’enfance qui ne le reconnaissent pas. Sa pensée pendant ce temps, ne suit pas ses actes, on peut voir qu’il a, au début du mal à se contenir, sans l’intervention de Bernado, il aurait probablement flanché. Car effectivement, ce genre de supercherie est humainement impossible si il avait été seul. Son amitié, son amour filiale, sa bonté et sa compassion sont des désavantages dans certaines situations où il perd parfois toute crédibilité.

Derrière l’épée et le masque, un jeune homme

On a l’habitude de voir Diego gérer une situation avec sang-froid ou bien avec amusement. Mais certaines scènes dans la série font rappeler qu’il n’est qu’un homme, qu’il peut commettre des erreurs et qu’il a souvent besoin de soutien.
Notamment lorsque suite à une plaisanterie, il porte secours au sergent Garcia, bien que ce ne soit qu’un piège. Il laisse ses ennemis toujours en vie, ou lorsqu’ils sont tués, ce n’est pas intentionnel. Il profite de son illustre nom pour sortir des gens d’un mauvais pas pour éviter de faire apparaître Zorro.

BERNARDO

Personnage emblématique de la série, au coté de Diego de la Vega. C’est aussi un personnage clé de la série car sans lui, notre héros n’existerait sans doute pas.

Qui est Bernado ?

Né probablement en Espagne, il rencontre Diego là-bas alors que ce dernier poursuivait ses études universitaires. On ignore comment ils ont bien pu se rencontrer, mais ce qui est certain c’est Bernado n’a jamais les pieds en Californie avant de suivre son maître. Il est muet de naissance et communique uniquement avec le langage de signes ( il mime en réalité ).
Bernado est pour Diego à la fois un ami, un confident, un serviteur, un protecteur et le gardien de son secret. D’après lui, Bernado pourrait mourir pour lui s’il le fallait (S1 Ep1), de plus, il fait très attention aux affaires de son maître qui lui s’en fiche un peu. Il aime faire des tours de magie, taquiner Diego et rêverait d’avoir une petite amie.
En venant en Californie, il se fait passer pour un sourd-muet afin d’espionner et rapporter tranquillement les faits entendus pendant que Diego a le dos tourné. Rôle qu’il joue à la perfection, destabilisant même Diego.
Bernado est quelqu’un de très loyal et il a une confiance absolue envers Zorro/Diego. Parfois, il n’hésite pas à prendre le masque pour sauver la mise de son maître. Grâce à Diego, il sait manier l’épée et peut monter sur Tornado sans problème.

Multi-rôle dans la série

Si l’histoire en elle-même est centré sur Zorro, Bernado est là pour apporter un peu de lumière et cette innocence infantile dans ce monde difficile auquel les personnages récurrents font face.
Car oui, la série Zorro de Disney est censé s’adresser à des enfants de tout âge, c’est un divertissement.
La présence de Bernado le rappelle sans aucun doute grâce à ses apparitions et ses scènes amusantes telles que les tours de magie, les gags à n’en plus finir et son expression faciale qui aurait pu faire de lui le comique de la série. Qui donc n’avait-donc pas rit quand il se retrouvait dans une drôle de situation ?
Cependant, il a aussi l’autre face. Celui d’un homme qui se bat au coté de la justice. Zorro intervint toujours physiquement auprès de ceux qui en ont besoin, mais derrière, il y a Bernado, son soutien. Sachant son handicap, on peut voir que même étant muet, un homme peut faire des choses extraordinaires. Ce qui peut rappeler sans doute, ces guerres où parfois des inconnus, ceux dont on ne croyait pas capable, ont pu sauver des vies. Oui, car sans Bernado, Zorro aurait sans doute été capturé depuis longtemps.

Encore un peu plus loin dans l’analyse de ce personnage, Bernado représente aussi cette jeunesse innocente que Diego a laissée derrière lui en Espagne. N’oublions pas que le serviteur muet l’a rencontré à Madrid, alors qu’il faisait ses études. Il représente le lien entre cette jeunesse et ces responsabilités d’adulte en Zorro. Bernado lui apporte souvent la bonne humeur tout en le faisant rire, en le taquinant ou par de simples gestes maladroits. En fait, il est presque comme le pilier de Diego quand sa morale prend un coup ( Ex : Scène où Diego s’énerve après avoir parler à son père, on a le miroir qui montre Bernado tout sourire faisant rappeler à Diego son devoir ). Bernado permet à Diego de garder la tête sur l’épaule, d’éviter de trop s’égarer (et les spectateurs aussi au passage) et de trop se dévoiler.

(J’avais écrit pleins de choses sur cette série dans un autre forum, mais je vais pas tout poster d’un coup x))

6 J'aimes

Mais France 4 va disparaître non ? Alors qui diffusera ?

Appartenant à Disney, je ne serai pas surpris que la nouvelle plateforme Disney + (bientôt disponible en France) va la mettre dans son catalogue, d’ailleurs c’est déjà le cas en US. En plus, France télévision va placer les programmes enfants sur Okoo, donc ce serait peut-être dessus.

Moi j’ai les dvds donc bon. xD

1 J'aime

Moi aussi mais c’est toujours bien de tomber dessus à la télé. D’ailleurs est ce que tu saurait ou trouver le film Signé Zorro ?

Ah moi aussi je cherchais le film mais je crains malheureusement qu’on ne puisse pas le trouver en Europe. Au US peut être. J’ai cherché partout sans trouver. Un ami m’avait dit qu’il avait du participer à des enchères sur ebay pour obtenir le film, qui se trouvait dans une cassette US, donc pas forcément compatibles avec ce qu’on a en Europe (si j’ai bien compris x)).
Enfin, bon, on ne rates quasiment pas grand chose à part des scènes inédites (passage secret qui a changé et on découvre Diego qui enfile la première fois son costume) et quelques phrases en plus qui ont été doublés par Guy W. pour être en accord avec le scénario raccourci pour l’occasion.

1 J'aime

Je sais qu’on ne rate pas grand chose, mais quant même c’est assez frustrant XD

Ah je peux te comprendre, j’avais aussi été déçu de ne pas pouvoir voir le film. Moi je voulais la version noire et blanc car la qualité est meilleure, sauf que cette version est collector et n’est vendu que aux États-Unis, d’ailleurs, ça ne passe même pas la douane (si je commande) et ça coute près de 200 euros !

Trop triste… d’ailleurs les saisons 1 et 2 sont introuvables en noir et blanc aussi je suppose non ?

Cinq ou six épisodes sont sur youtube en bonne qualité, par contre, il me semble que l’on peut les trouver sur Disney + US et sur d’autres plateformes US comme amazon prime video. Mais bon, j’ai essayé de payer sur Amazon prime vidéo, mais ils ont pas voulu. x)

1 J'aime

Violent :joy::joy: peut être que je craquerais un jour pour Disney +

Ta présentation de la série et surtout du personnage est super ! Ça me donne envie de la regarder ! Je ne l’ai jamais vue (je n’ai jamais eu la télé chez moi, ceci explique en partie cela) mais ma mère (née en 1957) était une fan et elle me racontait les histoires quand j’étais petite. Ce que tu dis de la complexité du personnage est très intéressant, merci beaucoup pour cette analyse !

2 J'aimes

Tout à fait d’accord avec Alresha : bravo pour ta présentation de cette série unique. J’ai vu Zorro en noir et blanc quand j’étaIs enfant, à l’époque où on ne créait pas encore de générique en français. Nous avions donc droit à la chanson américaine.
C’était aussi l’époque de ceci :

:joy::crazy_face:

1 J'aime

Pourquoi je suis pas surpris qu’on mette cette musique. xD

Mais la meilleure musique restera celle là. :relieved:

PS :

2 J'aimes

Le caleçon sort miraculeusement indemne… et propre ! :rofl:

Et merci Hal pour cette tranche de nostalgie de notre télévision - non, du tube cathodique !

1 J'aime

Ah, bah sans avoir regardé la dernière vidéo, je vous ressortais toutes les paroles du générique. :smiley: (qui a dit oh, ça va, il était court !!!) :slight_smile:

Y a la version longue :

Un cavalier, qui surgit hors de la de la nuit
Court vers l’aventure au galop
Son nom, il le signe à la pointe de l’épée
D’un Z qui veut dire Zorro
Zorro, Zorro, renard rusé qui fait sa loi
Zorro, Zorro, vainqueur, tu l’es à chaque fois
Zorro, Zorro, combat sans peur l’ennemi
Zorro, Zorro, défend toujours son pays
Quand il paraît, les bandits effrayés
Fuient, tremblants, l’épée de Zorro
Mais les opprimés n’ont jamais redouté
Son signe, le signe de Zorro
Zorro, Zorro, renard rusé qui fait sa loi
Zorro, Zorro, vainqueur, tu l’es à chaque fois
Zorro, Zorro, combat pour la liberté
Zorro, Zorro, défend toujours l’amitié
Ceux qui ont faim, au pays mexicain
Prient pour le retour de Zorro
S’il vient un jour ils fuiront les vautours
Au signe du seigneur Zorro
Zorro, Zorro, renard rusé qui fait sa loi
Zorro, Zorro, vainqueur, tu l’es à chaque fois
Zorro, Zorro, accourt sur son cheval noir
Zorro, Zorro, partout va porter l’espoir
Zorro, Zorro. Zorro, Zorro. Zorro, Zorro. Zorro, Zorro

3 J'aimes

Je regardais tranquillement le premier épisode de la série quand soudain mon cerveau a eu un beug : Diego n’envoyait-il jamais de lettres à son père ? C’est très étrange de se dire que pendant ses études les lettres n’était qu’à sens unique donc… Diego envoyer aussi des lettres à son père non ? Et donc pourquoi dans ses fameuses lettres Diego n’aurait il pas évoqué ses nombreux prix, ses victoires… ?

Il y a plusieurs hypothèses à cela pour le coup :

  • Diego est un jeune homme très modeste et d’ailleurs, c’est ce qui est montré dans la série, donc il n’a pas jugé utile de se vanter à son père
  • L’Université dans lequel il se trouvait ne lui permettait pas d’envoyer des lettres, mais seulement d’en recevoir, son père recevait sans doute des nouvelles via la hiérarchie de Diego (je rappelle juste qu’il est dans une Université militaire x) donc hyper strict)

Sinon, si ces hypothèses sont très peu probables, dans ce cas là, c’est de la « facilité scénaristique », le but étant de faire avancer l’histoire, même si la crédibilité laissait à désirer. Si on s’arrête sur ce genre de détail alors de nombreux scènes ne sont pas réellement possibles.
Ex :

  • Diego dit à Ricardo qu’il reconnait sa voix, hors personne ne reconnait la voix de Zorro, qui est celle de Diego.

D’ailleurs j’avais fait une liste à ce propos, il y a 4 ans. Mdr.

Listes de tous ce qui clochent dans la série , ce qui aurait pu être améliorés, évités ou bien modifiés. Avec aussi les erreurs et les faiblesses des réalisateurs voire parfois des scénaristes ou des acteurs ( mais c’est rare ).

  1. Les OVNI, Objets Visibles Non Identifiés :
  • Un poteau/poutre : il sauve plusieurs fois la vie de Zorro en attrapant les balles tirés par les soldats ou bien ses ennemis.
  • le pot de fleur : souvent utiliser pour assommer quelqu’un.
  • le corde : que l’on peut trouver sur les toits ou dans les balcons, comme de par hasard…
  • le armes vide : à peine quelques tires et c’est fini…plus de balles, pas de bol.
  • une échelle : il y a toujours une échelle dans le coin.
  • les objets-pointus-qui-tuent-sans-faire-exprès : soit c’est planté sur un mur, soit c’est le gars même qui le porte qui se le plante involontairement.
  • la table cassable : elle se casse facilement sous le poids d’un homme.
  1. Clichés du héros
  • après de nombreux escapades nocturnes, Zorro n’est jamais blessé
  • Diego n’est jamais fatigué malgré les nuits, courtes, parfois blanches qu’il passe.
  • Zorro toujours sauvé in extremis par Bernado ou Tornado
  • malgré le fait qu’il soit le fils d’un riche ranchero, Diego n’a jamais été enlevé…
  • il gagne toujours à l’escrime même contre des dizaines de soldats
  • il n’est jamais touché par les balles qu’on tire ( même s’il se trouve à peine à trois mètre)
  1. Technique pour assommer : ( réellement ça marche pas… !)

Derrière la nuque, c’est efficace, le sujet perd connaissance immédiatement.

  • le coup du pommeau d’épée
  • le coup de poing
  • le coup de bâton ( bien que Diego en ait subi deux de la part du sergent )
  • le coup du mur ( uniquement quelques secondes )
  • le coup de la planche en pleine face
  1. Technique de pré-mortem : un mort est mort…
  • Se figer
  • Se cambrer
  • Tomber d’un toit d’à peine 5 mètre de haut
  • Sans perte de sang ( ok, pour les âmes sensibles, mais ce n’était pas crédible )
  • Embroché par une fine lame dans le ventre ( normalement on vie encore…)
  1. Les aveux trop faciles : les méchants sont parfois stupides
  • par un soldat ivre
  • par le Magistrat Galindo avec une arme à la main
  • par Basilio
  1. Voyage spatio-temporel illogique :
  • Rapide changement de Diego en 15secondes en Zorro parfois pas crédible
  • Z qui apparait alors que Zorro n’était jamais passé par là
  • on souhaite bonne nuit alors qu’il fait jour
  • les humains sont dotés d’une vue nocturne
  • les humains peuvent entendre une personne à 30 mètres
  • Diego se change dehors en 30 secondes, donc il est presque nu…dehors.
  1. Un « massacre » totalement français :
  • Des « Stranges » remplacé par « Diego…non Zorro » ( Ep 08 S1 )
  • Des chansons en espagnol, alors qu’en VO, c’est en anglais (et donc on ne peut apprécier le timbre vocal de Henry Calvin par exemple)
  • le non-respect de la langue espagnole : ex : Alejandro, se dit « Alerandro » mais non, en fraiçais, ils ont changé « Alexandro ».
  • les expressions espagnols parfois supprimés et remplacés par une traduction incorrecte.
  1. Faux-semblants visibles :
  • à l’escrime avec le senor Varga et le commandant Toledano ( ils sont vraiment…les pires escrimeurs de la série…)
  • à la guitare avec Diego et un soldat
  • avec la doublure de Zorro ( souvent on remarque qu’il ne porte pas la moustache )
  • les tirs de balles qui ne laissent aucune trace
  • les ennemis ne savent pas tirer sur Zorro (par contre ils y arrivent quand c’est quelqu’un d’autre) ou bien ils ont besoin de lunettes… !
  1. Autres pas vraiment grave, parce que c’est le budget de la série :stuck_out_tongue: :
  • absence parfois de femmes
  • les serveuses de la taverne ne sont jamais les mêmes
  • absence de pleurs
  • rôle différent attribué à un même acteur
  • mélodie ou musique ou chanson reprises plusieurs fois par certains personnages différents ( piano, guitare, chanson…)

Evidemment, il y en a plein d’autres, j’ai énuméré ce que j’ai pu, mais il y a énormément de faux raccords (série vieille, faible budget), et d’ailleurs, on peut remarquer que parfois ils reprennent exactement la même scène pour certains escapades de Zorro.

3 J'aimes

C’est LA chose qui m’énerver le plus dans la série, et encore maintenant… Heureusement que les fanfictions sont là.

1 J'aime