Hey ! Vous en êtes où dans vos projets ? (Et si on se bottait les fesses ?)

Il y a bien bien longtemps (2011) dans une galaxie très très lointaine, Aya Völsunga la munificente et magnanime “revieweuse méchante”, en sa prime jeunesse enthousiaste créait l’une des branches de discussion les plus utilisées de l’ancien forum et les plus lues, en débutant par cette invitation…

La panne d’inspiration, le manque de temps, de motivation, les “Tiens, et si je glandais / procrastinais / lurkais sur mes sites/blogs favoris ?” …
Bref, nombre de choses font que l’auteur parfois fuit sérieusement son carnet ou son logiciel de traitement de textes.

C’est mon cas.
Au mois de septembre, j’avais dit que j’écrirais 5000 mots par semaine. J’ai écris 5800 mots en un mois. Pourtant, j’aime écrire, je suis sur un projet de fanfic Mass Effect qui me plaît, j’ai même prévu de finir de la poster avant la sortie du troisième opus. Mais parfois, je n’arrive pas à me bouger le cul.
Ça vous arrive ?

Aujourd’hui, j’ai écrit, pour l’instant 869 mots du chapitre 12 de ma fanfic Mass Effect . Je suis sur un passage qui m’inspire, ça aide.

J’ai décidé alors de créer ce fil de discussion pour que les auteurs qui le désirent puissent parler de leurs projets en cours, de leur avancée, bref, une sorte de topic de motivation mutuelle.

Hey toi ! Tu as du mal à avancer et tu culpabilises ? Viens ici pour parler de tes projets en cours et pour te donner des coups de pieds dans le fondement !

Alors, j’ai décidé de rouvrir cette branche pour tous.
Et peut-être même que je vais l’utiliser bientôt pour moi-même… :smiley:

9 J'aimes

Ah, cool d’avoir ramené cette discussion !

Surtout que ça fait plusieurs mois que je suis absent du site pour me concentrer sur des idées de fanfics. Parce qu’avoir des idées, c’est bien, mais commencer et finir l’histoire, c’est mieux.

Depuis quelques temps, j’ai recommencé trois ou quatre fois une fanfic Overwatch plutôt ambitieuse en termes de taille (pour changer). J’ai une douzaine de chapitre sûrs qui comptent “deux phases” et qui constituent un arc, mais il me faudra deux autres arcs pour faire une histoire complète et digne de ce nom.

Je bosse aussi sur un fanfic Narnia d’une dizaine de chapitre relié à un O.S sur ce fandom que j’avais fait dans le cadre d’un défi.

Et plus personnellement, je travaille sur un recueil de nouvelles originales que j’aimerais bien présenter à des concours, ou pourquoi pas publier quelque part, histoire de vraiment me confronter à une critique froide de mon travail ou au rejet. Je ne m’améliorerai jamais en restant dans ma petite zone de confort.
L’idée des mots par semaine est une excellente idée. J’en ais fait 2000 hier soir, après une grosse disette. Je pense que je vais aussi me fixer une limite à 5000 mots avant de progresser de plus en plus.

Les passages qui inspirent et dont tu parles sont vraiment une rampe de lancement. Une fois que je trouve enfin une bonne façon de raconter une scène, ça coule de source, puis d’autres idées viennent, et je continue d’écrire sans arrêt en faisant des notes pour revenir sur tel ou tel passage par la suite… jusqu’à ce qu’on nous appelle pour venir manger. Et quand je reviens, c’est de nouveau le calme plat, la page quasi-blanche, la fluidité dans l’exercice d’écriture perdue au détriment de formations de phrases bancales et faite avec paresse.

Courage à nous !

2 J'aimes

Ah, le mois de janvier n’était-il pas celui des bonnes résolutions ? :smile_cat:
Demain j’arrête de procrastiner. Demain je serai en forme, et j’avancerai mon chapitre (voire demain j’aurai des idées pour un nouvel intitulé de Défi… :sob:).

Moi tout ce que je peux dire, c’est que ce n’est pas possible d’écrire tous les jours, enfin des fics. Parce que les mails, les reviews aux autres, ça va… c’est facile.

Et du coup, depuis hier, je suis super contente parce que le projet SPECIAL PROCRASTINATION que j’ai toujours repoussé aux calendes grecques depuis plus de 2 ans, réduit à la portion congrue, celui qui passait toujours derrière les Défis, celui qui n’avait pas une chance face à la “Fic-En-Anglais” (qui fait des vues ignominieuses, tandis que sa trad en français se traîne comme une Cendrillon sans godasses…) Et bah, je l’ai FINI. :star_struck:

Ah ! Enfin.

Pour ceux qui se souviennent des Ateliers d’écriture, tout a commencé lors du premier Défi par l’image. J’ai eu l’idée d’essayer de faire ça sur un fandom que je regardais à la téloche : le revival d’X-Files :alien: dont j’avais été fan, quand vous n’étiez même pas un projet dans la tête de vos parents. :stuck_out_tongue_closed_eyes:
Puis une idée bizarre en amenant une autre, je me suis dit que j’en connaissais aussi deux autres qui cumulaient les miles en bagnole et sans trop qu’elle leur fasse le coup de la panne : les Winchester du fandom Supernatural.

N’arrivant pas à choisir sur lequel partir comme base de travail, je me suis dit alors : et si je mettais tout dans le même mixeur ? Un crossover ! Je suis partie bille en tête pour écrire mon premier chapitre et là, un problème majeur est apparu aussitôt…

(Nan mais Oldie, t’es gentille là, tu vas quand même pas nous faire tout l’historique depuis septembre 2016, hein ? :cold_face:)

Bon je vois.
Mais si je vous dis que c’est ma fic la plus reviewée de tous les temps sur un site concurrent ?
(On s’en fout).

Et qu’il y a de l’humour ? Et de la vanne qui claque ?
(On s’en fout aussi, sans lemon, c’est forcément naze).

Une intégration exceptionnelle des deux univers grâce au FBI et les déboires de chacun des protagonistes avec ? Avec des acteurs qui ont tourné dans les deux séries pour faire le lien ?

(Non mais, ce qu’on veut savoir c’est… est-ce qu’il y a du Destiel ?)
Oh bonne mère… Euh, voyons voir… Bah… à un moment donné, Dean sort à Castiel qu’il est “très chaud” et plus loin qu’il “va se le faire”, ça compte ou pas ?

Moais… j’sais pas trop. Nan ça me dit rien ta fic, dix-sept chapitres à rallonge, en plus, et pis je connais pas X-Files de toutes façons…

Hey, hey, attendez j’ai mis les Ghosfacers ! :stuck_out_tongue_winking_eye: Et Chuck !

Qui ça ?

:broken_heart: Bon bah, je crois que je vais vous laisser, hein ? Sa-salut… :cry:


Note à moi-même : rajouter un max de Deckerstar dans ma fic Lucifer.


Hein ? Bah, non j’ai pas mis le lien dans ces conditions, vous rigolez. Faire de la pub pour ses fics ? Elles risqueraient d’être lues… Et je ne sais pas si je pourrais supporter toute cette pression… :grinning::grinning::grinning:

3 J'aimes

C’est sympa comme discussion XDD

Le face à face avec la page word blanche je connais aussi… Le moment bien affreux où tu n’as pas du tout d’inspiration alors que tu pensais pouvoir publier ton chapitre le soir-même… Ou alors tu en as mais tu sais pas comment expliquer sur papier ce qu’il se passe dans ta tête (un truc récurrent chez moi… je crois que le mieux serait que les lecteurs viennent direct dans la partie inspiration de mon cerveau, ça m’arrangerait :grin::grin:)
Enfin bref, je crois que je m’écarte du sujet… restons sur ma fiction. J’ai écrit les 8 premiers chapitres sans aucuns problèmes sauf qu’à partir de là… j’ai mis plusieurs jours à écrire le 9 (et j’ai fait le 10 dans la foulée). Maintenant passons au chapitre 11… j’ai du écrire dix lignes aujourd’hui… j’avais prévu de le finir jeudi (moi et les prévisions ça fait 36 visiblement :thinking:). Pourtant tout est très clair dans ma tête, mes personnages doivent faire ci et ça sauf que l’écrire c’est une tout autre histoire…
.
D’ailleurs, je parle je parle mais vous ne savez pas de quoi (à moins d’avoir fait un tour sur mon profil et là vous savez (et théoriquement vous vous dites “mais de quoi elle parle, sa fiction il n’y a que 7 chapitres et le septième à été publié ce matin…”.)) XD

Donc revenons à nos moutons…
Récemment, j’ai revu une de mes trilogies filmiques préférées et j’en suis arrivée à la même conclusion que d’habitude: il n’y a pas assez de femmes qui servent à quelque chose dedans ET en plus Legolas finit tout seul
(Là, déjà une bonne partie des gens ont arrêté de lire mon blabla parce qu’ils ont reconnu l’univers de ma fiction et qu’elle ne les intéresse pas :smile:)
Pour ceux qui n’auraient pas compris (il y en a encore?:laughing:) je parle du Seigneur des Anneaux… et donc j’ai décidé de réecrire ce chef d’œuvre en rajoutant… une femme
(Je vous vois venir “Oh non encore une Legoromance avec une jolie fille qui va faire la potiche…”)
Eh bah j’espère que non. Mon personnage n’a rien d’une faible femme que l’on doit protéger (du moins je crois) et…
Pour savoir la suite il faut lire mes écrits (oui je me fais de la pub toute seule mais je m’en fiche parce que depuis le début de ce message j’ai l’impression d’écrire ce qu’il me passe par la tête… XD) en allant là :point_down::
https://www.fanfictions.fr/fanfictions/le-seigneur-des-anneaux/11552_l-elfe-noire-et-la-communaute-de-l-anneau/chapters.html

Comment ça vous vous en fichez? :disappointed_relieved: Et bah tant pis j’ai au moins réussi à vous faire lire jusque là :yum:

Bon c’était chouette tout ça, mais va falloir que j’y retourne j’ai une page blanche avec dix lignes de chapitre 11 qui m’attend
Salut salut!!

3 J'aimes

Et si on se bottait les fesses ?
Ou qu’on… se les faisait botter par les lecteurs ? :smiley:

Oui je viens de voir passer deux coms hier (+ deux messages qui m’ont été adressés personnellement) et dont la substantifique synthèse pourrait être "…tain, c’est loooong, qu’est-ce que tu glandes?".

Oui nous auteurs, nous avons tendance à penser que les lecteurs sont indifférents parce qu’ils ne lâchent pas de coms sitôt notre chapitre posté (comment ça ils ont une vie eux aussi ?), mais cette semaine, Mars entre en Gémeaux et les lecteurs se rebiffent !

Exemples tirés des coms du site :

Très cher AlphaBeater, Cela fait maintenant quelques années que je suis cette merveilleuse fanfiction, cependant je me permets d’énoncer un reproche sur la fréquence d’apparition de chapitres. Je me doute que tu dois être quelqu’un de très occupé mais tenir en haleine ton public des mois durant n’est guère sympathique. Je te souhaite une bonne continuation et espère continuer à voir sortir ces chapitres sortir avec l’espérance de les voir plus souvent avec une rigueur qui ne cesse de s’accroître (C’est très nettement visible depuis les premiers chapitres) ) on chapter L’Empire de la Poussière d’Étoile (Sora) from fanfiction Lights in the Darkness I : The Witch

Je signale toutefois qu’Alpha est un élève modèle qui n’écrit pas à la place de ses études mais seulement pendant les vacances… :stuck_out_tongue:

ou encore…

Bonjour, Nous sommes en 2019 et je vois que ça fait un peu près 2 ans que tu n’as pas donné suite à cette excellente fanfiction. J’espère qu’un jour tu nous offriras la continuité et la fin de cette très belle histoire. Si jamais tu reviens ici sache que je suis très admirative de la qualité de ton travail et je te dis bravo pour ce récit que tu nous as donné ! :)) on chapter Memories from fanfiction My Frozen Heart Tome 2

Voilà, on aura appris au moins un truc : les lecteurs de certains fandoms sont patients, des mois d’attente ou même plusieurs années avant de lâcher un com, parce que non là, trop (de rien) c’est trop ! :smiley:

Même moi j’en ai reçu un sur une fic que j’ai pas mise à jour depuis le 24 février (soit un peu plus de 5 semaines seulement) et qui dit : oh wao, mais tu ne peux pas nous laisser en plan comme ça, continue d’écrire.
J’ai donc répondu poliment que c’était en cours.
(et pas : moi je fais des défis dans une langue confidentielle et dans mon pays, madame, et ça m’empêche d’écrire la suite ! Auteurs, soyez diplomatiques si quelqu’un vous lâche un mot faites comme Alpha, dites merci et que ça vous remotive :joy:)

4 J'aimes

Hello à tous,

Cette discussion concerne la remotivation des troupes ? Allons-y !

#terminetafic

Apprenez que sur toutes les fanfictions (et fictions originales) archivées ici, seules 41% sont terminées.
C’est à dire que largement plus de la moitié sont :

  • abandonnées
  • en panne
  • pas étiquetées comme “terminées” parce que l’auteur a oublié de le spécifier à son dernier chapitre :smiley:
  • réellement en cours d’écriture (avec publication régulière)

Si l’on aime aller au bout d’une histoire, faut-il vraiment lire des fanfictions ? :stuck_out_tongue:

Sur quels supports trouve-t-on les auteurs qui vont… jusqu’au bout ?

Le chiffre cité plus haut est une moyenne. Le détail par catégorie connaît les nuances suivantes :

  • Bandes dessinées : 53 % de fics fics finies
  • Séries télé : 50 %
  • Films et Animés-Mangas : 40 %
  • Jeux vidéos : 38 %
  • Livres : 36 %

On me l’aurait demandé, je ne l’aurais jamais cru : ce sont les auteurs fans de livres qui finissent le moins leurs histoires ! (seulement un tiers d’entre eux contre plus de la moitié pour les amateurs de BD).


Pendant cette semaine “Terminator”, si vous êtes un auteur présent et actif, vous pouvez faire plusieurs choses :

  • Vous motiver les uns les autres dans cette branche
  • Vérifier que vos fics finies sont bien étiquetées “terminées” (et pas classées dans la Poubelle…).
  • Modifier les propriétés générales de votre fanfic pour indiquer qu’elle est “en pause indéterminée”.
  • Finir votre fic et vous féliciter :smiley:
3 J'aimes

Salut !
Il se trouve que j’ai une fanfic’ en “pause indéterminée”… Qu’entends-tu par :

1 J'aime

Ah zut, je parle encore “technique”…

Je veux dire modifier le résumé général principal d’une fic, qui apparaît en premier, dans le profil des auteurs et dans les fandoms…

exemple :


sous-entendu pour y écrire “attention cette fanfiction est en pause” et alerter les lecteurs que la suite risque de ne pas arriver bientôt.
(après ils pourraient vous envoyer un com pour dire “oh dommage !”).

Et pour faire ça, il faut aller dans son profil, cliquer sur le bouton Action de sa fic et repérer ce menu :

Cela permet de ramener une boite de dialogue qui permet d’éditer ce texte mais aussi tous les paramètres initiaux de la fanfic (ça ne touche pas aux chapitres).

Au passage, c’était donc un bon exemple de fic en pause dans mon profil. :smiley:

3 J'aimes

Je crois on connait tous le syndrome de la page blanche, ou tu bloques pendant des jours, le manque inspiration pour continuer ton chapitre.
Mon chapitre 4 de ma fanfic sur World of Warcraft avance doucement, j’ai besoin aller dans le jeu régulièrement pour voir la cité d’Hurlevent, les noms des boutiques des commerçants où des lieux qui pourrai être intéressant à mettre dans mon récit. Le problème, c’est après j’ai plus envie de jouer que écrire xD Donc je quitte l’Alliance pour ma Horde adoré, pour pourvoir jouer ma Elfe de Sang prêtresse x)

2 J'aimes

@OldGirlNoraArlani Je ne savais pas qu’il existe un bouton pour mettre une fiction en pause !

@lavellan C’est le problème quand on veut faire quelque chose de parfait sur tous les moindres détails et qu’on est passionné ! On ne peut pas tout faire en même temps malheureusement !

2 J'aimes

Non Yume

il n’y a pas de bouton spécifique pour mettre sa fanfiction en pause. :smiley: (qu’est-ce que vous avez tous avec vos boutons ?)

Il y a juste un menu qui permet d’éditer les paramètres généraux de sa fanfiction.

:blonde_woman: Mais OldGirl, cé quoi donc les “paramètres” d’une fanfiction ?

:nerd_face: Et bien c’est facile, c’est le titre, le fandom, la description, le format, les genres et si c’est un One-shot ; tout ça.

Ce que je suggérais, c’était simplement de modifier la description dès que le besoin s’en fait sentir pour signaler au lecteur si la fic est ensablée (et pour combien de temps, si on le sait).

image

C’est une petite méthode pas chère pour dire où vous en êtes à tous ceux qui ne viennent pas sur le forum consulter cette branche.

3 J'aimes

Oh ! C’est donc dans la description tout simplement?
Je pensais que c’était un bouton à cocher comme le one shot justement ^^

Et sinon, tu peux être fière de moi j’avais déjà trouvé le bouton paramètres et j’ai déjà été modifier certaines de mes fanfictions comme ça :see_no_evil::hear_no_evil::speak_no_evil:

3 J'aimes

Je ressors ce sujet du fond de son trou, car je pense qu’il est très adapté à ce que je vis en ce moment.

J’ai remarqué une drôle (et agaçante) de situation. Toutes mes fictions en cours d’écriture (exceptées celle qui ont passé le cap des 7 chapitres) sont bloquées au chapitre n°7. Pourquoi le 7. J’ai trois fictions originales et 5 fanfictions en cours d’écriture depuis 2015, j’en ai mis certaines de côtés et aujourd’hui, bloquée sur ma fiction (je vous laisse deviner sur quel chapitre je travaillais), je décide de rouvrir ma pochette réunissant tous mes écrits.
Toutes celles que j’ai mis en pause le sont lors du brouillon de ce chapitre fatidique.

Honnêtement, ça m’a démotivée. Je me demandais donc si vous connaissiez vous aussi ce mystérieux stade ?

4 J'aimes

Non moi je ne connais pas le stade du chapitre 7.

C’est vrai que ça faisait un moment que je n’avais pas de fanfiction longue. Ce qui résout éventuellement le problème.
Il me suffit d’écrire un OS, il fait 12000 mots, j’en fais trois ou quatre chapitres, et hop.

Ce qui me bloque souvent – dans la mesure où je n’ai pas une faille structurelle dans mon scénario – ce n’est pas le chapitre 7. Peu importe le nombre de chapitres de la fic, c’est quand je sais qu’il m’en reste trois ou 4 et puis ça sera fini. :smiley:

Je n’aime pas finir une fic (longue), je n’aime pas écrire la fin, même si j’ai des idées.
Parce qu’il faut quitter les personnages et une fanfic où je me suis investie sur parfois des mois (voire une année)…
ça c’est systématique. Même si je n’appelle pas toujours ça un blocage, je remarque que j’ai toujours « mystérieusement » des Défis que je préfère faire, « afin de ne pas bâcler ma fin de ma longue histoire » (tousse : fic Lucifer)

(allez savoir pourquoi, je trouve que les fins doivent être réussies. Je m’embête bien. Avant mon 7e tome, je disais : suite de ces aventures dans le tome 6 !
Et les malheureux followers devaient se farcir toute une saga, parce que ne ne savais pas / ou n’avais pas envie de finir proprement).
:smiley:


La dernière que j’ai en cours a été commencée en juin dernier, sans être postée. :slight_smile:

Mais le tuyau utile, c’est que je ne scinde pas ce que j’écris en chapitres !!! Résultat : pas de risque de syndrome du « chapitre fadidique » !

J’écris tout, à mon rythme, et je ferai mon découpage quand le mot FIN aura été posé. Et après, je posterai avec un rythme de 5 jours, et je serai adulée pour ma régularité. :stuck_out_tongue_winking_eye:

5 J'aimes

J’avoue avoir moi aussi connu une grosse période de blocage vers le chapitre 7 ou 8 de ma fiction sur SDA. Je ne sais pas pourquoi précisément ce chapitre-là mais je comprends ta frustration.
Moi je bloque de nouveau un peu sur le 19 là… Il faut que j’arrive à rentrer dans la tête de mon OC pour trouver comment décrire tout un séjour parmi ses congénères et j’ai un peu du mal à le faire pour le moment… Mais je ne m’inquiètes pas, les idées ont tendance à venir au moment où je m’y attends le moins…

Je suis en train de pratiquer cette idée pour les deux -trois idées de fiction qui sont en cours dans mon imagination, et que je commence à coucher sur papier… Effectivement je pense que cela ne mets pas - ou moins - de pression et tu peux avancer à ton rythme

3 J'aimes

oh lala, sur les 56 fanfics, j’en ai 34 non terminés :rofl: Le plus vieux datant de 2013. xD Donc c’est pas moi qui vais vous conseiller de quoique ce soit. :rofl:

2 J'aimes

L’idéal, selon moi avec ma courte expérience pour terminer une histoire c’est de vraiment connaître la fin avant de commencer l’écriture.
Ne pas scinder son récit en chapitre est une bonne astuce, je fonctionne comme ça aussi. Et garder plusieurs chapitres d’avance par rapport à la publication, je pense que cela aide.
Une autre méthode qui marche assez bien dans mon cas c’est de vouloir du « mal » au protagoniste. Typiquement je me pose la question:« Quel ennui pourrait lui arriver en plus? »
Avant ce petit truc je buttai régulièrement sur la page blanche, ne voulant pas faire souffrir mes personnages. Je trouve plus facilement des événements à faire vivre aux personnages depuis que je m’autorise l’idée que je peux leurs casser les jambes… :crazy_face:

5 J'aimes

C’est EXACTEMENT pareil pour moi ; je crois que je torture bien plus mes protagonistes (physiquement et psychologiquement) que les antagonistes ou les personnages secondaires. C’est dingue ça. Devrais-je consulter un professionnel de santé ? :thinking:
Mais je suis d’accord, à trop vouloir être gentille avec mes personnages mon histoire devient plate et dénuée d’intérêt. La souffrance, quelle qu’elle soit, me permet de progresser un peu plus ! :smiley: (même si ce n’est pas la solution à mon problème majeur : le manque de motivation)

3 J'aimes

Oh mon dieu, moi j’adore faire souffrir mes personnages préférés de toutes les manières que ce soit, je n’aime pas être gentil avec eux, en fait, les faire souffrir me permet au contraire de montrer le meilleur d’eux-même. J’ai quand même un coté sadique que j’assume entièrement. Et je le remarque, dans 90% de mes fanfics les protagonistes souffrent.

Je suis d’accord, mais ça ne fonctionne pas sur moi car j’ai tendance à bifurquer vers un autre scénario, qui fait que la fin ne pourrait être la même que celle que j’avais imaginé au début. Entre temps, j’évolue, ma pensée évolue, mon histoire évolue, la fin évolue donc. C’est bien si l’histoire est très courte et ne dure pas sur le temps.

4 J'aimes

Je pense que pour certaine personne ç’est une bonne idée, mais pour moi, comme @Hal, ça ne fonctionne pas avec moi pour la simple et bonne raison que quand je sais précisément comment sera ma fin ça me bloque. Je pense tout le temps à la finalité de ma fiction et du coup à comment ils vont pouvoir y arriver et moins à ce qu’ils doivent faire sur l’instant. Bien évidemment, j’ai une idée globale de ma fin (sans être certaine qu’elle ne changera pas) mais sans les détails pour ne pas me bloquer sur l’écriture et me sentir libre d’écrire ce que je veux.

Mais leur donner du bonheur c’est bien aussi non? :joy:

3 J'aimes