Que font les personnages quand le roman est terminé?

Bonjour à tous,

Un sujet amusant et créatif.
Je ne n’y avais jamais pensé…

Vous leur avez consacré du temps. De quelques heures à des années. Mais vous êtes-vous déjà demandé :
Y a-t-il une autre vie pour eux après le mot FIN?

14 « J'aime »

Hihihihi
Trop drôle !

Alors, je pense que mes personnages, enfin, ce ne sont pas vraiment les miens puisque je ne fais que de la fanfic, vont tout simplement DORMIR et MANGEEEER ! Et autres besoins essentiels … je ne leur laisse pas de répit ! :sweat_smile:

10 « J'aime »

hé bah je propose de lancer un topic exprès pour répondre à cette question xD en vrai, ça pourrait être tellement intéressant ça :eyes:

6 « J'aime »

Intitulé du prochain défi ?

8 « J'aime »

Je suis d’accord, les miens vont prendre des vacances, se la couler douce.
Pas se lever le matin, parler par borborygmes monosyllabiques.
Et être heureux !!! :joy:


Edit : si vous êtes comme moi et que vous avez passé vraiment beaucoup de temps avec eux… Vous les réembauchez parfois aussi pour le tome 2 ! :grin:

Et si vos personnages, OC ou canon, sont appréciés, vous pouvez avoir des réactions du type :

Quoi ? Il s’est passé 4 mois / 7 ans entre les deux chapitres ? Mais pourquoi on n’a pas eu le droit de savoir ce qui leur est arrivé pendant ce temps ? :pleading_face:

6 « J'aime »

Ah, je suis pas le seul à y avoir pensé ! :joy:

7 « J'aime »

Cette réflexion me rappelle la trilogie Cœur d’Encre de Cornelia FUNKE. Où les personnages du livre sont bien vivants !

Pour ma part, ils restent bien actifs (pour ceux qui ont survécu…) et continuent simplement leurs aventures sans moi. Comme si mon récit n’était qu’une caméra à un instant T de leur vie.
Qui sait comment je les retrouverai la prochaine fois !!

6 « J'aime »

Haha, j’aime ce sujet xD
De mon côté, dans le cas où ils s’en sortent vivant (rien n’est moins sûr :joy: ), je dirai que la plupart continueraient leur vie avec leurs traumatismes et cicatrices. Et puis, 'façon, au bout d’un moment, la mort, naturelle ou non, se chargera d’eux :laughing:
Plus sérieusement, vu que j’ai une grande affection pour les fins douces-amères, les personnages restant seraient du genre à prendre le large et s’isoler loin de tout, conscients que plus rien, du moins pour eux, ne sera jamais pareil ^^

7 « J'aime »

Un peu, ouip ^^

Pour ma part, du coup, je pense qu’ils pousseraient un immense soupir en mode « ouf, c’est ENFIN terminé !!! » et ils prendraient tous des vacances dans un coin tranquille x)

4 « J'aime »

Haha, excellente question !
Parce que vous vous imaginez que vos personnages ont une vie après vos histoire ? :smiley:

Plus sérieusement, je dirais que la leur continue, tout simplement. Selon les histoires, comment elles se goupillent, si ce sont des OCs ou des personnages canons, eh bien les choses se poursuivent « comme il faudrait ».

Puisqu’on est jamais à l’abri d’une suite à mes fanfictions… on peut dire qu’ils sont toujours en sursis, qu’ils attendent la redoutable lettre qui leur dira « Félicitations ! Vous êtes convié.e.s à rejoindre la nouvelle fanfiction de BakApple ! », et ils savent pertinemment qu’ils auront beau la jeter au feu, il leur en parviendra des dizaines de milliers d’autres… :smiley:
Donc ils profitent le plus possible de ces moments de tranquillité, hors de ma plume (plutôt, mon clavier) qui les condamnera à toujours plus de souffrances psychologiques et physiques… :smiley:
(C’est déjà un peu le cas entre deux chapitres, quand je mets mille ans à les écrire… je me demande comment est leur perception du temps, à quel point elle est relative ? :thinking:)

7 « J'aime »

Perso, je pense qu’une fois qu’on referme le livre (ou du moins leur partie de l’histoire), ils se contentent de garder leur statu quo aquis via leurs aventures et finissent tranquillement leur vie.
Par contre, le plus fun, c’est quand on revient des siècles après leur disparition et qu’on essaie de découvrir qui ils étaient!

5 « J'aime »

C’est une drôle de question, intéressante mais drôle… J’ai du mal à mettre le mot fin sur une histoire, j’imagine toujours la vie des personnages jusqu’au bout ou presque même ce qui n’est pas intéressant. :sweat_smile:
Donc ce n’est pas difficile pour moi d’imaginer la suite, ce qui est difficile c’est de ne plus l’imaginer et de leur rendre leur liberté…

Comme je n’écris pas suffisamment (j’allais dire beaucoup mais ce serait abuser) mais surtout que je publie peu, je ne peux pas m’empêcher de me dire que mes personnages mourront avec moi dans ma tête et que ce sera comme s’ils n’avaient jamais exister. Ça me rend super triste. Du coup, j’essaye de glisser un maximum de personnages secondaires qui ont leur propre histoire à côté, même si je ne la publie pas ou que je ne l’écris que partiellement, les lecteurs qui les apprécient peuvent s’imaginer ce qu’ils veulent. Ça laisse une trace.
Désolée pour le message déprimant :sweat_smile:

Par contre je m’imagine souvent mes perso débarquer dans le monde réel et découvrir qu’ils sont des héros de fictions, un peu comme dans Last Action Hero. Je les vois bien m’engueuler :
« Quoi ?!? Mais du coup c’est de ta faute s’il m’est arrivé toutes ces ■■■■■■ ?!? Et pourquoi je ne suis pas plus beau, plus grand, plus riche et plus intelligent hein ?!? »
:grin:

7 « J'aime »

Si cela venait à arriver… j’ai bien peur de ce que je deviendrais… :cold_sweat:
Je les fais tellement souffrir, ils m’en voudraient à mort, et mettraient en pratique l’adage « oeil pour oeil, dent pour dent »… :sweat_smile:

6 « J'aime »

Ah cette fameuse question ! Ben… moi j’ai beaucoup de mal à les laisser tranquille. Je reviens toujours à eux, surtout quand j’ai cette sensation de « j’en veux encore ». Cette question commence déjà à me hanter pour ma fiction originale La Fuite. Je n’ai pas encore terminé d’écrire le roman, que j’ai déjà un sensation d’inachevée. Je veux toujours plus. Et je suis en train de me demander si un tome 2 ne serait pas si stupide… Ou peut-être que si.
Donc j’écris deux-trois idées pour la suite et si j’arrive à obtenir assez de matériel pour un second tome, je crois que mes personnages reviendront en action.

Ce problème je ne l’ai pas que pour cette fiction là, mais pour toutes ! Que ça doit être saoulant d’être l’un de mes personnages, ne jamais pouvoir prendre sa retraite. Pauvres eux.

7 « J'aime »

J’imagine déjà bien la chose. :face_with_hand_over_mouth:

Quelques des acteurs qui jouaient des rôles phares de ce j’écris vont être invités dans un Late-Night Show Américain pour venir exprimer leurs ressentiments après avoir été séquestrés durant toutes ces années.
Ils vont partager à quel point ç’a pu être traumatisant, d’avoir été éloigné des leurs de forces pendant tout ce temps, de la libération que ça représente d’enfin pour agir normalement.
Fini le maquillage, les prothèses et les costumes douteux! Les scènes d’action à s’en briser tous les os du corps vont être derrières eux. Terminé pour certains acteurs de devoir simuler un amour avec des personnes qu’ils détestent en réalité. Le grand méchant de mon histoire va partager la chute psychologique que ça représente d’avoir été détesté par autant de personnes, à quel point ça l’a brisé moralement pour le reste de ses jours. D’autres acteurs vont douter être vraiment libre, à en devenir paranoïaque, croyant toujours devoir jouer un rôle.
Ils vont pouvoir enfin me dire mes quatre vérités car, le pire dans tout ça, c’est que je ne les ai jamais payé dans toute cette histoire! Ce n’est qu’une Fanfiction, par ailleurs, ça ne se retrouvera jamais sur une quelconque tablette. Aucune visibilité pour de prochains rôles, leur carrière en tant qu’acteur va être anéantis.

Ils vont se rendre compte que ç’aura été stupide de signer un contrat avec moi puisque, de toute manière, même à la fin, ça ne sera jamais vraiment terminé pour eux. :smiling_imp:

8 « J'aime »