Qu'est-ce que la Review sur Fanfictions.fr ?


#1

Qu’est-ce que la Review ?

Par Reimusha

Cette question, qui revient fréquemment dans ma boîte de messagerie et, parfois, dans les posts des nouveaux membres (de manière directe, ou plus détournée comme lorsqu’un auteur demande l’aide d’un reviewer pour relire sa fic avant publication), est de fait très pertinente.

Pertinente, parce que, sur ce site, le mot review n’a pas la même signification que chez les concurrents. Ailleurs, la review est un commentaire ou une appréciation, que n’importe quel lecteur peut laisser sur n’importe quelle fic. Bien faite et constructive, elle peut s’avérer utile pour l’auteur en lui offrant un retour positif, négatif ou mitigé sur son récit et en lui permettant le cas échéant de corriger ses erreurs (ou de se rengorger comme un coq sans jamais se remettre en question en compulsant frénétiquement l’avalanche de louanges kikoolol laissés par ses amis lecteurs jeunes et enthousiastes).

Ici, sur fanfictions.fr, les commentaires se nomment, tout bêtement, des commentaires , et chaque lecteur peut laisser le sien sur le chapitre de son choix afin, au choix, d’encenser ou de vilipender la fic.

La review , elle, est réservée à quelques membres, logiquement appelés les reviewers . Les reviewers sont volontaires, évidemment bénévoles, et ont satisfait à l’épreuve dite du Texte de la Mort (les correcteurs ont la même, avec toutefois d’autres contraintes) qui demande nerfs d’acier et, parfois, œil en kevlar contre les projections de stéréotypes.
D’accord, me direz-vous, les reviewers ont des attributs bioniques dignes d’un bêta-lecteur de scénario pour Luc Besson, mais ça n’explique toujours pas ce qu’est la review.

Silence, mes agneaux. J’y viens.

La review, c’est donc la critique, objective et bienveillante, d’une fanfiction . J’insiste d’ailleurs sur ce point : étant sur un site dédié aux fanfictions, les reviewers ne se consacrent qu’aux fanfics. Pas d’œuvres originales, donc. Le reviewer est libre de choisir, parmi les fics publiées sur le site, celles qu’il souhaite reviewer, ou il peut le faire à la demande d’un auteur (voir la FAQ plus bas).
Un reviewer ne peut pas s’occuper d’une fic pour laquelle il a été correcteur ou bêta-lecteur .

Cette critique s’articule autour de deux points importants : la forme et le fond.

La forme concerne la maîtrise de la langue française (ce que, d’une façon un peu réductrice, nous englobons sous la mention orthographe ) et le style d’écriture. Par style, je comprends le type de narration, la construction des phrases, le vocabulaire employé, la gestion des dialogues, la mise en forme, etc. C’est le récit (à différencier de l’histoire), autrement dit la façon dont vous encodez et faites passer l’information. La forme est importante, parce qu’elle est la vitrine de votre histoire. Une belle vitrine donnera envie au lecteur d’entrer dans votre jeu. Si la vôtre est laide, mal éclairée, sale et en bordel… je vous laisse deviner. N’oubliez jamais que vous racontez un mensonge, aussi beau soit-il, et que votre lecteur est le dupe volontaire et complice de ce mensonge. Attention ! Complice ne veut pas dire bonne poire. Le lecteur, s’il veut bien se laisser abuser par votre entourloupe convenue, n’acceptera pas pour autant d’être traité avec désinvolture et il boudera votre histoire s’il ne trouve pas la forme à son goût ou, pire, si vous lui infligez un texte bourré de fautes et arrangé comme un pavé (dans la mare).

J’ai maintenant quelques années d’expérience dans l’écriture, et dans les sites comme celui-ci. Souvent, je vois revenir l’argument qu’on se fiche des fautes, tant que l’histoire plaît. C’est vrai, on est souvent surpris de la faculté d’adaptation de notre cerveau qui parvient à extrapoler une logique à partir de rien. Mais ne perdez pas de vue qu’un lecteur, c’est exigeant. Il en faut parfois très peu pour perdre son attention. Pensez aussi, pour tous ceux qui rêvent de publier un jour leurs histoires, qu’un directeur littéraire (ou, plus vraisemblablement, l’un de ses nombreux sbires) ne se donnera même pas la peine de lire plus d’une page d’un texte illisible. Simplement parce qu’il y en a cent, cinq cents, peut-être même mille qui attendent derrière. Rendez-vous service tout de suite et faites la chasse à vos points faibles. Une mauvaise connaissance de la langue française, ce n’est pas une fatalité, mais ça ne se rattrape pas par l’opération du Saint-Esprit (vous ne croyez pas qu’il a mieux à faire ?) Un peu d’huile de coude, un bon Bescherelle, de la volonté, et vous vous surprendrez vous-même.

Donc relisez-vous, faites-vous relire, traquez les fautes, les défauts de grammaire, les erreurs de style, la ponctuation aléatoire. Et, si vous recevez un commentaire désobligeant qui met à mal votre petit ego, soyez philosophe et acceptez la critique comme un moyen de progresser. Oui, un français anarchique est tout aussi délétère qu’une ellipse mal ficelée ou un personnage trop stéréotypé. Vous ne pourrez désormais plus faire comme si vous ne le saviez pas.

Le fond englobe l’idée de départ, l’histoire elle-même, les personnages et la façon dont ils vont évoluer. Plutôt que de vous bassiner avec mes idiosyncrasies, je préfère vous renvoyer vers l’excellent article d’ Yves Ménard , Comment ne pas écrire des histoires, par ailleurs accessible depuis la rubrique Aide du site. Vous y bénéficierez des conseils éclairés et teintés d’humour d’un professionnel de l’écriture et de la publication.

Mais, me direz-vous, sur quels critères se base exactement le reviewer pour apprécier une fanfic ? N’y a-t-il là un gros risque de subjectivité s’il ne partage pas l’avis de l’auteur pour ses prouesses littéraires et sa tendance à la prise de risque grammaticale ? Eh bien… si, évidemment. Nous sommes tous la somme de nos lectures passées, nos expériences, nos croyances, obtuses ou non, en la Grande Rigueur Orthographique et une même histoire peut générer l’enthousiasme des uns et la froide indifférence des autres. C’est humain. Mais nous disposons tout de même d’outils qui permettent de garantir une certaine impartialité. Si certains d’entre vous le souhaitent, je peux publier ma grille d’évaluation.

De plus, comme je l’ai fait remarquer plus haut, le reviewer s’applique à juger la fic de la manière la plus bienveillante possible. Il n’est pas là pour descendre un auteur (d’ailleurs, on ne juge pas l’auteur, mais bien son récit ), plutôt pour pointer du doigt les points forts et les points faibles de sa fic. Récompenser d’un côté les efforts qui ont porté leur fruit, et encourager de l’autre à améliorer ce qui peut encore l’être.

Enfin, partie délicate s’il en est, le reviewer attribue une note à la fanfic. Trois notes, en réalité. Une pour la forme, une pour le fond, et une dernière qui est censé résumer son point de vue global. Celle-ci n’est d’ailleurs pas forcément la moyenne des deux précédentes. Pourquoi ? Parce qu’en de rares occasions, il peut arriver qu’un tout soit supérieur à la somme de ses parties. Et qu’une fic avec un style passable, des personnages OOC et une histoire bancale puisse, par une alchimie incompréhensible, se révéler formidable.
Ces trois notes se traduisent par un certain nombre d’étoiles rouges (note positive) ou noires (note négative) sur le site et sur le forum, et c’est ce qui permet de positionner la fic sur le site. Les mieux notées se retrouvent ainsi en tête de classement et améliorent leur visibilité auprès des visiteurs/lecteurs.

Je tiens cependant à préciser que ceci est vrai en théorie . Dans la pratique, je fais actuellement face à un bug qui semble délicat à résoudre et qui m’empêche de publier la review sur le site et, par conséquent, de faire profiter l’auteur du bénéfice d’une note positive. Je gage que ce bug sera bientôt réglé et que, à nouveau, cette fonction me sera accessible.

Pour finir mon laïus, une parenthèse FAQ :

Comment puis-je contacter un reviewer ?

En vous rendant au milieu d’une forêt de résineux à minuit deux une nuit de solstice étoilée et en dansant nu autour d’un pétard Bison 6 (attention, ça pique un peu). Si ça ne fonctionne pas, essayez la page de contact sur le site.

Je nuance (temporairement, je l’espère) ce propos : la page n’est plus à jour et les reviewers qui y figurent ne sont plus actifs à l’heure actuelle. Pour l’instant, Argethlam et moi-même sommes les seuls à contacter, et vous pouvez le faire par MP via la messagerie du site.

Puis-je contacter n’importe quel reviewer pour ma fic Amour Sucré ?

Vous pouvez essayer. Si vous recevez un mail piégé par un Cheval de Troie, c’est que le reviewer n’aimait pas votre fandom. Sinon, consultez le profil des reviewers actifs (Argethlam et moi-même), prenez connaissance de leurs préférences et contactez celui qui aura coché, miracle des miracles, votre fandom dans sa liste.
Si vous ne le trouvez pas, vous pouvez écrire un MP au reviewer (au cas où cette absence serait due à une erreur), mais soyez préparés à un refus concernant tout fandom dans lequel les connaissances du reviewer seraient trop limitées.[/i]

Le reviewer est-il obligé d’accepter ma demande ?

Non seulement obligé, mais il doit vous l’apporter dans les deux jours sur un plateau doré en se trainant à genoux sur des tessons coupants. A moins bien sûr qu’il ne vous ait au préalable expliqué gentiment pourquoi il ne pouvait pas reviewer votre fic : non connaissance du fandom ou manque de temps seront les excuses les plus souvent invoquées et vous serez bien urbains de ne point insister.

Sur quels critères un reviewer décide-t-il de reviewer une fic plutôt qu’une autre ?

N’ayant pas franchement de tendances masochistes, le reviewer peut choisir, à titre personnel, de reviewer les fics qui lui ont plu ou qu’il estime légitime de mettre en avant. Surtout si l’auteur a accepté de verser la rançon exigée (voir question suivante).

Cela veut-il dire que ma fic pourrait être reviewée sans que je le sache et sans même en être averti ?? (Voix tremblante d’angoisse)

Pas d’inquiétude. Le reviewer envoit toujours un MP pour vous annoncer la prise en otage de votre fic et il n’oublie jamais de préciser le montant de la rançon pour la libérer.

La review de ma fic a été publiée, mais je trouve le jugement du reviewer un peu sévère et j’aimerais m’en expliquer avec lui. Puis-je ?

Vous êtes le(la) bienvenu(e). Nous en discuterons calmement autour d’une tasse de vitriol. Si vos arguments sont fondés, le reviewer ne vous plongera peut-être pas les doigts dedans.

Si j’apporte des modifications à ma fic après publication de la review, en tenant compte des remarques éclairées et géniales de mon reviewer si talentueux, et en lui offrant une bouteille de ce petit Gewurtztraminer Vendanges Tardives 2009 qu’il affectionne tant, la note peut-elle changer ?

Vous croyez qu’on achète les reviewers aussi facilement ? Rajoutez donc un bloc de foie gras aux truffes et on pourra commencer à négocier, vil flagorneur !
Cela dit, comme je l’ai déjà mentionné plus haut, si les changements améliorent significativement les points négatifs soulignés, la note pourra être revue à la hausse et la review modifiée en conséquence.

Je kiffe trop votre post et je souhaite à mon tour devenir reviewer pour écrire n’importe quoi sous couvert de rendre service aux autres, comment puis-je faire ?

Texte de la Mort, mon petit. File au drugstore le plus proche t’acheter du kevlar et manifeste-toi dans l’appel aux reviewers. N’oubliez pas cependant en postant votre candidature enthousiaste que nous exigerons une certaine ancienneté au sein du site et du forum, marquée par une activité sérieuse, régulière et pertinente, et que nous serons intransigeants sur votre maîtrise de la langue française, ce qui est bien la moindre des choses si vous voulez légitimer votre prétention à juger celle des autres.

J’espère à présent que cette énigme qu’était la review est un tantinet plus claire pour vous et que cette intervention aura eu le mérite de satisfaire votre curiosité.

Il va de soi que tout ce que je viens d’écrire n’est pas uniquement valable pour les auteurs qui souhaitent faire reviewer leurs fics. Ces conseils d’écriture sont applicables par tous, et pour tous les récits.

Rei.


A propos de la section Reviews
a épinglé ce sujet #2