Que signifie l'absence de commentaires sur une fic?

Salut!

Quand on écrit une fic, on a toujours beaucoup plus de vues que de commentaires, mais à partir d’un moment on se pose des questions. Que signifie l’absence totale de commentaires sur une fic? Est-ce que ça veut dire que la fic ne plait pas? N’est pas intéressante? Que les gens la lisent juste en diagonale car ils s’ennuient?

Personnellement quand je poste une fic, c’est vraiment LE truc que j’attends. Je veux des commentaires, des critiques, voir que les gens sont intéressés par l’histoire, qu’ils me fassent remarquer ce qui est sympa et ce qui l’est moins…! Mais je n’ai aucun commentaire, donc je me demande comment je dois le prendre (manque d’intérêt ou flemmardise?)

Désolé si c’est dans la mauvaise catégorie, j’ai trouvé que c’était la plus adaptée!

Et je vous invite soit à me répondre, soit à partager ce “problème” si vous l’avez vous aussi ; )

5 Likes

Non
ce n’est pas du tout la mauvaise catégorie, c’est un vieux débat récurrent (mais comme ce forum est un reboot complet, tu ne le sais pas).

Je pense simplement que c’est un mythe parmi les auteurs de fanfiction que les lecteurs peuvent et vont faire des commentaires de pros nourris et intelligents, prouvant l’étendue de leur culture et de leur appréciation de l’œuvre tant originale que fanfictionnelle.

Attention, je ne dis pas que ça ne peut pas arriver, je dis que ça arrive au bout d’un moment, si tu arrives à avoir des followers qui s’intéressent profondément à ce que tu fais. Mais de là à croire que tu vas en trouver beaucoup…

L’indifférence sûrement pas. S’il y a des vues (des lectures) c’est qu’il y a de l’intérêt.

Mais attention : même l’absence de vues parfois ne signifie qu’une chose : un manque de visibilité de la fic (ou elle est mal décrite, le résumé n’est pas assez attractif…).
Il suffit que tu tombes derrière un newbie qui te publie royalement les 20 chapitres à 200 mots de sa fic d’un coup : tu disparais du carrousel alors que tu viens de publier. Moi quand ça m’arrive, j’ai juste 5 vues sur un chapitre tout neuf et qui resteront à 5 vues… C’est juste qu’on n’a pas vu mon chapitre. Le suivant peut faire 12 ou 15. (je soupçonne certains lecteurs ne ne même pas vérifier s’ils ont manqué un bout, mais bon, si je les critique trop :P…).

Une autre raison selon moi, c’est qu’il y a une grosse “erreur d’interprétation sur le contrat de base” entre auteurs et lecteurs. Les auteurs viennent là parce qu’ils pensent qu’ils vont avoir des commentaires aussi riches et nourris qu’ils l’espèrent. Les lecteurs viennent là pour lire et pas dire quelque chose.

La tagadagada tactique du lecteur
Souvent un lecteur assidu sur un site ne comprend le problème que quand… il passe de l’autre côté de la barrière et devient fanfiqueur lui-même.
Et les lecteurs ne voient pas forcément l’intérêt de commenter et mais bien celui de demander “c’est quand la suite” ou d’encourager par des phrases sympas et creuses qui ne pointent aucun défaut : donc aucun progrès à long terme possible pour l’auteur.

Mais comme ça le lecteur se garantit l’espoir d’une suite. Le pire pour lui c’est qu’il se sente trahi par un auteur qui “arrête”.
Les lecteurs aussi ont leurs mythes : celui qu’un auteur va forcément finir son histoire. :smiley:

Je vais me mettre du côté lectrice pour donner MES freins :
Malgré mon habitude et un apriori favorable pour commenter, il y a des fanfictions sur lesquelles… je ne sais vraiment pas du tout quoi dire. Ni d’intelligent, ni de constructif, et que je n’ai pas forcément envie de blesser un jeune auteur ou de le couper dans son élan à lui faire des subir des critiques “trop tôt” (avant qu’il ait assez confiance).

  • les chapitres où il y a des descriptions de scènes de sexe. Franchement, je ne vois rien de bien à dire là dessus et souvent je trouve que c’est un moment de lecture… plutôt pénible :smiley:

  • des fics à la présentation qui ne respecte pas celle du roman. J’abandonne tout de suite, ça me distrait trop de ce qui est raconté.

  • les histoires trop mystérieuses où je n’arrive pas à anticiper où l’auteur veut en venir (même un peu) et qu’il faut que je le “suive” sans que je me sente aucunement “participante”. Je me sens “obligée d’être passive” parce que l’auteur se pose comme un "c’est moi qui sais, c’est moi qui dirige, attends de voir la suite, après, après, encore après". Là encore, même si ça m’a plu dans l’ensemble, je répugne à écrire un truc aussi pauvre que “bah c’était bien mais j’sais pas trop quoi dire”. (d’aucuns s’en contenteraient, moi non).

  • Les histoires que j’aime pas du tout en tant que genre. Même si elles sont dans des fandoms que j’aime bien : les thématiques violentes (tortures, viols, trucs généralement malsains) peuvent me mettre si mal à l’aise que je n’arrive pas à dire quelque chose.

  • les fics trop mal écrites à tous les niveaux (trop mauvais français, personnages complètement faux et histoires banales, incohérentes, plates) : diplomatiquement, je préfère ne rien dire. Pour éviter qu’on me sorte le fameux “don’t like, don’t read” ou “ça va les haineux et les rageux, j’en ai pas besoin”.

Il y a aussi le fait que les lecteurs peuvent être soit timides, soient échaudés. On a des auteurs qui ne répondent pas aux commentaires (ou vaguement et laconiquement).
Je suis un auteur “plurifandom”, c’est à dire que je ne reste pas toujours “vissée” au même ad vitam aeternam (si tu le fais, il n’y a pas de problème, hein ?) mais en tant que telle, j’ai remarqué que dès qu’on est nouveau dans un fandom, bah les coms, faut les mériter (à moins de venir avec sa bande de potes IRL).

Certain(e)s habitué(e)s attendent de voir venir avant de s’emballer et ne les lâchent pas comme ça. Pour terminer sur une comparaison qui n’est pas des plus fines, je dirais que les lecteurs, ce sont pas des filles faciles. Elles commentent pas dès le premier soir. :smiley:

3 Likes

Je vois je vois, intéressant. Après j’avoue que ne serait-ce qu’un petit commentaire de quelqu’un qui attend la suite, même si c’est pas constructif, ça m’encouragerait. J’ai pas très confiance en moi, ça me fait toujours plaisir d’entendre que des gens ont envie de connaitre la suite.

Ensuite c’est sûr que la vraie critique, c’est pas pour tout le monde. Personnellement j’aime bien faire des critiques constructives dès que je m’en sens capable, quitte à m’exposer aux insultes car je peux être un peu cru pour entrainer une prise de conscience du côté de l’artiste. Mais c’est compréhensible que certaines personnes (peut-être par peur de blesser) ne veuillent pas. La critique peut faire mal, très mal sur le coup, mais si on ose prendre un peu de recul et prendre en considération ce qui a été dit, on peut vraiment avancer. Même si je dois avouer que souvent ça me plombe le moral pour des jours xD Il me faut toujours un peu de temps pour me calmer et accepter que ce que j’ai fait est mauvais, et réessayer pour faire mieux.

Après il a peut-être autre chose qui fonctionne mal de mon côté : la description chapitre par chapitre. JE SAIS PAS DECRIRE CHAPITRE PAR CHAPITRE XD Je fais des chapitres d’en moyenne 4 pages (Word, police 11), donc ce sont pas des énormes trucs, il se passe pas masse de choses, alors c’est vraiment galère de devoir décrire le chapitre à chaque fois sans tout raconter. J’ai du mal à faire ressortir le truc important du chapitre sans spoiler et en donnant envie, donc souvent je finis par mettre une toute petite phrase pour la forme, parce que je suis obligé.

Sinon j’ai bien des amis qui se proposent de venir commenter, mais bon… x) Quel intérêt, puisque je connais déjà leur avis?

A partir de quel moment les gens seront-ils tentés de commenter? Quand la fic prendra un peu plus d’ampleur? Quand elle sera (enfin) bien? Quand il y aura beaucoup plus de chapitres?

1 Like

A partir de quel moment les gens seront-ils tentés de commenter? Quand la fic prendra un peu plus d’ampleur? Quand elle sera (enfin) bien? Quand il y aura beaucoup plus de chapitres?

Le problème des lecteurs qui ne commentent pas, c’est qu’ils disent rien. Mais rien de chez rien. Donc on ne sait pas ce qu’ils pensent. :joy:

Mais même s’ils le faisaient, chaque lecteur est spécifique. C’est dur de tirer une généralité de quelques réponses isolées. Et c’est pas forcément pertinent d’élaborer une stratégie dessus.

Les anciennes discussions du forum précédent ne sont pas disponibles sur Wayback Machine, mais j’ai lu des tas de discussion sur le même sujet sur les forums français tenus sur FFnet. Cela peut être rassurant pour un auteur débutant de les lire. Cela ne le soulage guère, mais au moins il comprend qu’il n’est pas un cas isolé et “maudit”.

Personnellement, je n’ai que trois ou quatre personnes qui me commentent (et encore ça dépend si elles connaissent le fandom) et en général ce sont des personnes que je suis allée démarcher et commenter moi-même car j’aimais leur style d’écriture.

Pour donner une perception plus large je peux mettre le lien de deux articles parus en 2016 sur deux auteurs qui avaient un relatif succès sur Wattpad et qui ont décidé de le quitter. (Wattpad est un gros site semi-marchand bien plus gros qu’ici).

Oui je connais bien Wattpad, j’y étais avant ce site… Ben c’était bien nul! Le seul moyen d’être connu sur Wattpad, c’est d’être déjà connu! Complètement débile ce site, il met pas en avant les nouveaux donc c’est à toi d’aller commenter chez de gros auteurs dans l’espoir qu’ils viennent te lire et te follow (attirant donc avec eux leur communauté)

Pour ça que j’aime fanfictions.fr, tout le monde est mis en avant plus ou moins pareil, donc même quand t’es nouveau tu as ta place (véridique ; sur Wattpad j’avais en tout style 5 lectures pour presque un an, ici j’en ai 1.2K en quelques mois)

Après bon, j’ose espérer qu’un jour un petit bavard viendra me lire xD Déjà le nombre de vues fait plaisir, ça montre bien que des gens s’intéressent un peu à ce que je fais, mais j’ai quand même hâte que certains se mettent à commenter (d’ailleurs je pense qu’un commentaire en entrainera un autre… C’est toujours plus engageant de commenter quand on voit que quelqu’un l’a déjà fait avant nous)

1 Like

Salut Edahel!

Alors perso je suis assez d’accord avec OldGirl. Avant de publier je lisais beaucoup de fanfictions sur le site… mais sans jamais commenter. Souvent parce que je n’avais rien à dire ou que je me disais que mon commentaire n’apporterait rien du tout.
Maintenant que je suis de l’autre côté, effectivement je me rends compte d’à quel point un commentaire, même de trois mots, simplement un “j’aime bien”, peut faire plaisir.
Mais effectivement, après, ne pas avoir de commentaires ne veux pas dire que ta fiction n’est pas apprécié. Juste que les gens attendent la suite ou ne savent pas quoi dire ou ont simplement la flemme de commenter.

Si je peux te donner un conseil pour les résumés de tes chapitres, je vais te donner une technique que j’ai “emprunté” à OldGirl (elle l’avait mentionné dans un post une fois et l’idée m’avait plu, moi qui galérait à trouver comment résumer chaque chapitre ma grosse fiction): pour chaque chapitre, plutôt que de faire un résumé, je cite une ou deux phrases de mon chapitre qui me semblent importantes.

Encore d’un point de vue personnel, je publie les mêmes fictions sur le site FF.net et là-bas, notamment pour ma grande fiction, j’ai quelques lectrices assidues qui commentent tous mes chapitres. Et effectivement ça fait toujours plaisir, même s’il m’arrive de tomber sur des petits malin qui croient qu’écrire “où est l’intérêt de faire ça? et écris des chapitres plus long stp” sont des commentaires constructives. Dans ces moments-là , tu as envie de leur répondre ce qu’OldGirl craignaient d’avoir comme réponses d’auteurs: “si ça ne te plait pas ne lis pas et de toute façon, étant donné que c’est ma fiction moi je le connais l’intérêt et tu n’as qu’à attendre la suite pour le trouver”.

En tout cas, juste pour dire qu’il ne faut pas t’inquiéter. Si tu as des lectures, c’est que ta fiction plait même si ce sont des lecteurs fantomes

3 Likes

C’est SUPER RARE qu’on reprenne un fanfiqueur à Wattpad ! :smiley:
Il y a plutôt plus de gens qui laissent des “autocoms” mécontents sur leurs fics ici pour dire qu’ils ne continueront pas et préfèrent une communauté de lecteurs plus active plutôt que des “fantômes”.


…une technique que j’ai “emprunté” à OldGirl (elle l’avait mentionné dans un post une fois)

Le post auquel Kitsune fait référence est celui-ci.


Ensuite, je la plussoie également sur le type de différences que j’expérimente personnellement entre FFnet et ici.

FFR : plus de lectures et téléchargements, moins de commentaires, très marginaux. Et laissés par des camarades auteurs “solidaires” (et solitaires sur ce petit site). Inconvénient : ils ne connaissent pas forcément bien mes fandoms ni moi les leurs, c’est plus des mots d’encouragement entre gens qui galèrent tout autant dans le domaine du feed-back. Toutefois, un seul com et un seul vote ici ont un vrai impact dans le classement du fandom (vu que personne n’en laisse). Il suffit d’un petit mot et d’un petit vote pour qu’une fic saute des places et devienne visible aux moins patients. Une acrobatie impossible à réaliser sur les gros sites étrangers.

FFnet : moins de lectures (mais vraiment ! alors que j’y ai plus de fanfics publiées : je récupère même pas mécaniquement sur la quantité !), mais par contre plus de commentaires et plus “qualifiés” si je puis dire – émanant cette fois d’auteurs-fans qui s’y connaissent. J’ai 2-3 commentatrices assez fidèles et plutôt prolixes, pertinentes, et elles ne sont pas arrivées tout de suite.

2 Likes

Bonjour,
desolé de m’immiser dans la conversation, masi bon j’ai passer 13 minutes a tout lire et je tiens a dire que je suis un peu dans le meme cas que edahel: niveau vue, ça va, mais l’espace commentaire est aussi vide que la ville de grenade un aprés-midi de juin. ça en devien déseperant a force. perso je pense que c’est plus par flemme.en tant que créateur…non modeuleur de contenue, 2-3 mots ce serait sympa…

2 Likes

Bonjour,

Bon comme je l’ai dit dans ma présentation je ne lis pas beaucoup de fanfics. Mais je me prends ces-derniers temps à lire quelques One-Shot, qui n’engagent aucun suivi de ma part. Mais je suis une faible commentatrice. A vrai dire, j’ai quelques règles que je m’impose avant de poster. Si mon commentaire est plutôt positif je commente sans faire attention à la personne qui va le lire (ça c’est plutôt rare). Mais si mon commentaire est plus critique, plus constructif, je regarde si celui qui a écrit la fic est assez mature pour entendre/lire les remarques (y compris négatives). Je déteste faire la langue de bois, alors je préfère ne rien dire, que de dire que ce qui plait.

Mais je connais aussi cette absence de commentaire. A vrai dire, elle m’agaçait quelque peu. Mais j’ai trouvé une technique pour passer outre cet agacement. J’envoie des mp aux “adultes” qui écrivent des fics qui me plaisent et dans ces mp je dis tout ce que j’ai sur le cœur, je relève leurs fautes, je critique des tournures de phrases… et généralement ils mordent à l’hameçon et vont voir mes fics et les critiquent à leur tour par mp. J’ai créé ainsi un petit réseau de 3-4 critiques plus ou moins régulières, et j’essaie à mon tour d’être régulière.

Certes avec cette technique il n’y a pas de commentaires visibles publiquement sur la fic, mais ça évite pas mal les langues de bois. Par contre, il ne faut pas être sensible aux mauvaises critiques.

A vrai dire, mon passage sur ce forum a pour but d’étoffer un peu mon réseau de lecteurs et de critiques… A voir si ça marche :wink:

2 Likes

desolé de m’immiser dans la conversation,

Ha ha, linksword.
Ici c’est un forum de discussions. S’immiscer dans les conversations, c’est la raison même pour laquelle ce genre de lieu existe. :laughing:

Sinon merci d’avoir passé 13 mn à tout lire. Par les temps qui courent, le fournisseur de contenus que je suis sur ce forum, apprécie. :stuck_out_tongue:

Une remise en cause de la définition ?
Je pense que la réaction majoritaire des auteurs déçus du peu de réactivité vient du fait qu’on leur a fait croire que la fanfiction, c’était une communauté.
Qui ça on ? (des noms des noms…). Ben, par exemple, si vous allez sur la page Wikipedia du mot fanfiction (que je vous recommande, bien qu’elle ne soit pas à jour au niveau des chiffres), vous allez tomber sur le chapitre “Fanfiction et communauté”.

Pour ceux qui ont la flemme de cliquer (imaginez si vous avez la flemme de cliquer ce qu’un commentaire demande comme effort… :slight_smile: ), voici juste le début du paragraphe :

La pratique de l’écriture ou lecture de la fanfiction est fortement communautaire et l’aspect d’apprentissage et d’entraide y est particulièrement présent. La communauté joue aussi un rôle notamment pédagogique de groupe d’écriture en ligne. En effet, ces lieux de rencontre autour d’une passion commune (« espaces d’affinité ») sont propices à une forte solidarité et encouragent l’investissement personnel en faveur des autres fans.

Po, po, po. Je pouffe. :face_with_hand_over_mouth: Non mais sérieux, il s’y connait çui qu’à pondu ça ?
Bon, si vous êtes comme moi, et que vous avez passé des mois à enquiller des chapitres sans que personne ne vous décoche un mot sur ce que vous écrivez, vous doutez certainement de la véracité de ce propos…


Mais il y a une idée intéressante dans tout ça.
C’est que si la fanfiction est une communauté, l’auteur ne peut DONC pas à l’heure des réseaux sociaux se contenter d’être juste un posteur de chapitre à heure fixe connue d’avance, mais également… un community manager. :thinking:

Bien des auteurs trouvent d’ailleurs que les plateformes de fanfiction devraient ressembler plus à des réseaux sociaux, qui sont plus “naturelles” pour un certain nombre de jeunes auteurs.
Si on prend par exemple, le site Archive of Our Own : sa fonction “kudo” (qui est l’équivalent du “Like” de Facebook), permet deux choses :

  • aux gros fainéants de lecteurs de laisser une trace de leur passage (un “mieux que rien” sans leur demander un vrai effort de rédaction) ;

  • aux auteurs désespérés de voir qu’il y a “au moins quelqu’un qui a liké” (même si ce n’est pas assez pour mettre un vrai message).

Ainsi on récupère, le RMI de l’interactivité, le clic virgule cinq. :smiley:


Si vous allez sur FFnet il y a des discussions entières sur “ouin, personne ne me commente” et il y a aussi des coins plus volontaristes et actifs comme le “F.I.C.” soit le Front d’Incitation aux Commentaires.
C’est un groupement d’auteurs qui militent dans leur profil et dans leurs fics mêmes pour demander activement, selon des méthodes plus ou moins euh “frontales” :smiley: ou parfois amusantes (moins abruptes) pour tâcher d’inciter les gens à leur laisser un mot.

Ainsi il y a des discutes de type : que faites-vous en tant qu’auteur, comment vous y prenez-vous pour demander des reviews et est-ce que ça marche ?

Perso, j’ai tout essayé
(à part le chantage si j’ai pas tant de reviews, vous n’aurez pas la suite, car c’est quand même scier la branche…).
Tout essayé disais-je : la pleurniche, l’humour, le jeu concours avec prix à la clé (laissez une review et le héros vous écrira une lettre bonus personnalisée) : LE BIDE. :smiley:
Quelque créativité que je déploie, je n’arrive à rien.
Je dois me rendre à l’évidence : je n’ai aucun charisme. Ce petit truc qui fait que les lecteurs s’en foutent pas…

A défaut, ce qui a le mieux marché, c’est ce que conseille WeasleyBlack, repérer un auteur adulte donc moins susceptible / insécurisé, dont on aime les écrits, et d’essayer de le commenter pour voir si l’échange de politesses fonctionne (et combien de temps).

Parfois ça accroche et ça créée de bonnes collaborations, parfois ça s’étiole ou ça ne prend pas du tout.
Le point-clé reste la compatibilité des fandoms entre vous… Si vous n’avez aucun fandom en commun, le futur n’est pas rose. :slight_smile:
Parfois vous aimez les écrits d’un auteur, mais il n’aime pas les vôtres, et ne vous commente donc pas et vous vous fatiguez du sens unique. Parfois vous aimeriez bien lire des fics d’un auteur qui vous commente, mais vous ne bittez rien à son fandom qui vous intéresse moyen (ou moins que les vôtres, ça peut suffire).

C’est donc là que la notion “aller vers un auteur qu’on apprécie pour ce qu’il donne” est importante. Si vous aimez son style et ses propales, indépendamment du fait qu’il ne vous commente pas, vous y trouvez quand même quelque chose : un bon plaisir de lecture, tout simplement.


Cas pratique d’incitation
à ne pas faire

Voici par exemple la façon dont un nouvel inscrit désespéré s’y prend pour “inciter” ses lecteurs, sous la forme de ce que j’appelle “un autocom” :
(soit l’auteur qui écrit lui même dans la zone de commentaire sur sa fic pour s’adresser à ses lecteurs. C’est mal.)

Décryptage :

  • “merci de mètre” : impératif pas hyper hyper courtois qui force la main
  • “des commentaire même si il sont méchant” : c’te niveau de masochisme !!! l’auteur est prêt à ce qu’on le fouette pour avoir un retour.

et le meilleur

  • “vous pouvez mètre des idee pour la suite” : là ça me semble encore plus touchant car s’il y a bien un truc pour lequel le lecteur pense que c’est pas à lui de faire ça, c’est d’avoir des idées pour la suite.

Sérieusement, si un lecteur a des idées pour la suite d’une fic, il devient fanfiqueur lui-même, il les refile pas à un autre… Vous n’êtes pas encore là dedans, mais un jour vous tomberez sur le problème du plagiat en fanfiction et vous verrez que “partage” prend un sens très différent pour certains (mais je ne veux pas vous effrayer trop vite).

Mais là encore, c’est selon moi, un effet pervers du “mythe” de la communauté. L’idée qu’appartenir au monde fanfictif serait “magique” et qu’on obtiendrait tout, de droit, et sans effort, simplement du fait d’être là. Parce que c’est des communautés et des fans…

:nerd_face: Non, les enfants, les relations, ça se construit. Et comme toute construction, ça prend du temps… Or les dernières générations sont habituées à avoir tout tout de suite sans trop se fatiguer. Habituées aussi à avoir une pléthore d’offres, d’informations et de sollicitations tous azimuts qui les obligent à “survoler” au lieu de s’impliquer.

Si vous lisez des articles spécialisés sur le monde des libraires par exemple, vous voyez que même chez ceux qui publient de vrais livres, en édition, il y a des milliers de nouveaux livres à chaque rentrée littéraire. Des milliers. Et personne n’a le temps de les lire. La fanfiction est parfois dans le même cas : il faut faire en sorte de dépasser l’inertie, dépasser l’anonymat, dépasser le fait que personne n’a le temps (et parfois l’envie) de vous lire…

Si j’avais un conseil plus positif, ce serait… teasez. :stuck_out_tongue_winking_eye: Tout est là, selon moi. Mais bon, ma dernière fic a fait 40 vues. :sweat_smile: Vous n’êtes donc pas obligés de me croire.

3 Likes

Euh…Ok.Je crois…avoir compris.
C’est juste que, Bon, sa fait 2 mois que j’ecrit et que personne ne repond, donc impossible de savoir si sa plait ou pas. si ça se trouve, j’écrit de la m… et je ne le sourais jamais.

1 Like

Attends, tu as 1,4K lectures pour seulement 2 fanfics… J’en ai 1,7K pour 6. Ne t’inquiètes tu ferais beaucoup moins si c’était nul.
Désolée, je ne pourrais pas les lire, je ne connais pas du tout les univers. Mais si un jour tu publies sur un univers que je connais, je n’hésiterai pas à te dire si c’est bon ou nul… juste je ne pense pas :smiley:

1 Like

Attention les amis,
la comparaison est un vilain poison qui entretient l’amertume des auteurs… :anguished: Oui mais toi t’as tant de vues, et moi j’ai que ça, alors te plains pas ! Les combats pour savoir qui a la plus grosse et la plus longue (liste de followers), ça ne vole jamais très haut. :innocent:

Y a des auteurs qui se plaignent qu’ils ont trop de reviews sur FFnet et qu’ils ont l’impression d’être de corvée de réponse et n’ont plus le temps d’écrire. Comme vous voyez, chacun ses vrais problèmes… :smiling_imp:

WeasleyBlack rappelle fort justement que les fanfiqueurs s’adressent… à des fans.
Et si on ne connait pas le fandom (ou si c’est - khof - une fic originale où le lecteur ne connait forcément rien ni personne), les gens hésitent.

Après, ce que tu dis Linksword, sur la qualité, ça peut être un autre débat intéressant.
Si tu penses qu’on ne te commente pas parce que tu écris de mauvaises fics (ce qui peut être un jugement hâtif, car il y a d’excellents auteurs ici qui n’ont pas de coms non plus), on peut se demander dans une autre discussion, c’est quoi pour vous une “bonne” fanfiction ? Je parie mes socquettes que selon les gens, cette réponse n’a rien à voir.
Et pire : si des lecteurs pouvaient parler, ils auraient eux aussi des réponses différentes… :joy:

Ce qui nous amène doucètement à l’autre grand marronnier des auteurs de fanfic : faut-il écrire pour soi des trucs qui nous plaisent à nous ou vendre son âme pour écrire des trucs qui font des vues et des coms parce que ça plait aux lecteurs… :stuck_out_tongue_winking_eye:

3 Likes

Ah, l’affaire Jason Matthieu ? ^^

1 Like

Ah, l’affaire Jason Matthieu ? ^^

Bon Ok, je fais une parenthèse.
Au temps pour moi. :smiley:
L’affaire Jason Matthieu, c’est LA fois où j’ai vraiment ressenti une communauté dans la fanfiction… pour mettre sa tête au bout d’une pique ! Un shitstorm comme jamais dans le microcosme… Mais disons que là c’était carrément une escroquerie au sens légal du terme qui exploitait des vides juridiques.

Pour mémoire, la communauté FFnet l’a fait tomber en 2 jours en lui pourrissant son business sur Google Books avec des reviews expliquant le vol et en incitant les acheteurs bernés à lire exactement les mêmes histoires sans payer un rond, sur le profil des fanfiqueurs volés. :smiling_imp:

:computer_mouse: voir L’article d’Alixe sur l’affaire, bien plus complet sur les points juridiques, et qui plaiderait presque pour une publication… sur des plateformes américaines ! (par contre, galère pour des Frenchies pas bilingues à fond).

(je dis “on” car je faisais partie du lot et je débutais, bonjour l’initiation… Tiens justement, les concernés étaient des fanfiqueurs qui avaient des vues et des reviews, donc… vous en voulez toujours ?) :joy:.


Non par plagiat, je pensais plutôt aux petites girls qui font leur marché (ici ou ailleurs) et qui republient sous leur nom (sur Wattpad…) en se faisant des vues et de la notoriété, avec des textes qu’elles n’ont pas écrit… :innocent:
Effet pernicieux de Pinterest ?


Edit : Echo, écho, écho…
pour rester dans le sujet initial (l’absence de coms), j’ai la tristesse de vous présenter la solution de l’auteur réduit à se mettre des commentaires tout seul, pour essayer de parler à ses lecteurs (le 2e en 24h) :

image

Si vous voulez parler à vos lecteurs, faites-le plutôt dans de petites introductions (de quelques lignes, racontez pas votre life) en haut des chapitres ou tout en bas…

Ou dites que vous pouvez papoter de la suite par MP (ça les inciterait à s’inscrire et leurs coms prendraient du “poids” dans le classement. Car tout com de simple “guest” n’entraîne pas trop votre fic vers le haut… Vous ne le saviez pas, hein ?).

Quand des gens me laissent des reviews (sur FFnet donc :laughing:), j’ai inventé le “Service Après-Vente des fanfictions” (à chanter comme le Service Après-Vente des Émissions, pour ceux qui ont connu Omar et Fred). Je leur file des explications, des teasers et des bonus sur le chapitre suivant en MP.

5 Likes

Bonjour !
Je m’immisce aussi dans la conversation :wink:
Personnellement, je suis dans la même situation que edahel et que linksword2017 il est vrai que j’ai presque aucun commentaire sur ce site tandis que j’en ai quelques uns sur fanfiction.net.
Et il est marrant de constater que certaines fictions marchent mieux ici tandis que d’autres marchent mieux sur l’autre site. C’est très variable et personnellement, j’avoue qu’avoir des commentaires c’est très agréable mais cela ne doit pas devenir une fin en soit.
Je pense qu’il est plus important d’avoir des vues surtout si tu publie plusieurs chapitres et que tu vois que le nombre de lecteurs est réguliers. Si cela ne leur plaisait pas, ils ne lirait pas.
Et pensez à une chose: En France, on dit souvent ce qui ne nous plait pas, mais très peu ce qui nous plait. Si ta fiction était vraiment nulle, je pense que tu aurais des commentaires pour te le signifier (malheureusement) alors que si elle plait, ils ne vont pas forcément laisser des commentaires !

Voilà voilà !

3 Likes

De mon point de vue de personne qui ne fait presque que lire actuellement, même si j’ai commencé à essayer d’écrire régulièrement mais il y a peu, je rejoindrai OldGirlNoraArlani qui parlait du fait que les lecteurs cherchent plus à lire que à écrire, donner des retours ou autre, comme cela me correspondait assez bien. Pour tout dire, je faisais uniquement des recherches par anime/manga > oeuvre comme “Sword Art Online” > liste des fanfictions une fois de temps en temps. Et il est vrai que aussi incroyable que cela paraisse, je n’avais même pas pensé que le fait de suivre certains auteurs me permettrait de plus facilement tomber sur des textes qui me plaisent, plutôt que de tester des lectures un peu au hasard.

Après maintenant j’essaye de commenter parfois, comme j’ai compris que cela était sympathique pour les auteurs. Mais il est vrai que en tant que personne moins douée que les auteurs, il est toujours difficile de savoir quoi dire, le fait de faire une critique fouillée et constructive, qui puisse être utile à l’auteur, étant clairement quelque chose qui me semble hors de portée. Et qui serait très arrogant de ma part à mon avis.

Et même des choses simples mettent en fait plus de temps à écrire que ce que l’on penserait, car juste écrire “Fanfiction super. Continue comme ça.” à toutes les fanfictions, cela ne ferait pas très original…

4 Likes

Personnellement en tant qu’auteure je n’attends pas forcément une critique construire de ma fiction. Pour plusieurs raisons, tout d’abord je peux comprendre que tout le monde ne s’en sentent pas capable, mais aussi parce qu’une fanfiction c’est pas toujours assez profond pour “le mériter” xD
Mais je pense que juste donner son ressenti c’est toujours agréable. Sans forcément toujours dire la même chose mais préciser : les personnages m’ont touché, j’ai bien aimé les dialogues … etc ça fait toujours plaisir de juste savoir ce qui a plu et ça nous aide à nous améliorer aussi !

1 Like

Je suis parfaitement d’accord avec YumeByKira,
Ecrire un commentaire cela n’a pas forcément à être un devoir sur table nécessitant un doctorat… Quand j’ai peu à dire pour diverses raisons (pas bien compris, pas beaucoup de temps pour le faire…), la technique citée que j’emploie régulièrement est exactement celle-là :

  • je dis ce que j’ai ressenti à la lecture (si c’est positif. Si c’est mitigé, j’essaie par MP si je ne me décourage pas),
  • je pointe une phrase super que j’ai bien aimé,
  • je fais une petite blague mais juste sur quelque chose de limité.

En général, j’essaie de trouver 3-4 points qui ont attiré mon attention, m’ont fait sourire, ou étonnée sur le chapitre (ça, c’est pour les fics au long cours où parfois je ne commente pas chaque chapitre).
A la limite, je trouve ça d’autant plus facile à faire sur un OS, parce que je sais que suivre un auteur sur une fic au long cours est un marathon épuisant. Mieux vaut garder des forces…
Souvent j’essaie de le faire à chaud, quand je viens juste de lire le chapitre : donc c’est pas forcément hyper construit et je peux avoir un côté brouillon dans mon argu. Mais encore une fois, un commentaire sur fic n’est pas UNE REVIEW au sens où on l’entend ici de critique littéraire.
C’est donner son sentiment, encourager.

Par exemple si on voit des fautes qu’on veut signaler (c’est serviable), il est plus poli et diplomate de le faire en MP plutôt que de lister l’énumération intégrale en commentaire public… Au mieux on se propose d’être relecteur en com qu’on peut doubler d’une prise de température en MP…

Du coup, moi je me sens très arrogante (mais je le vis bien :laughing:) car je pense très souvent que des commentaires plus construits sont tout à fait à ma portée. Par contre j’ai souvent la flemme de les faire (d’où la méthode du “ressenti” dans la spontanéité).


*Edit de 13h20 : Contre-exemple : les reviews méchantes

Et attendez, pendant qu’on discute là, je dois vous dire que les modos modèrent… Entre hier et aujourd’hui c’est déjà le 2e com rapproché dans le même fandom, émis par des guests qui sont ouvertement critiques et bashent les apprentis auteurs et leur texte !

Comme il n’y a aucun aspect constructif, ni aide, ni conseil d’amélioration : juste une opinion de type “j’aime pas c’est nul” pas argumentée : on rejette.
C’est dommage dans la pénurie de reviews ambiante dont nous parlons ici, mais nous ne pensons pas que les auteurs peuvent tirer le moindre profit de ce qu’on leur balance comme ça.

Conseil à ceux qui veulent quand même écrire des reviews critiques : :imp: soyez brillants, précis, argumentés, justes dans vos références, et faites-le dans un français irréprochable pour espérer être crédibles – parce qu’un tweet bourré de fautes à chaque mot et sans ponctuation… Ici ça ne passe pas, les coms sont validés par des humains.

3 Likes

Coucou tout le monde ^^

Je suis moins présente car mon ordi a planté et je déteste écrire avec la tablette… :sweat_smile: Bref…

Pour ma part, je laisse toujours un commentaire ^^ positif ou négatif.

Ce qui m’énerve ce n’est pas le fait de ne pas en avoir en retour… Car j’ecris principalement pour moi car j’aime ca :innocent:

C’est le fait de ne pas me remercier et même de carrément me snober lol et ce, même en laissant un commentaire à chaque chapitre!

Je trouve que c’est la moindre des choses… Je ne sais pas si quelqu’un est de mon avis :smirk:

2 Likes