DEUXIEME CHANCE - Anciens Défis No limits

Chapitre 2: Code Quantum : les voyages oubliés chapitre 2: 16 Juillet 1977, Blueberry Hill, une fanfiction Code quantum

Chapitre 3:

Et vous avez intégralité du texte consacré au défi « Quelques gouttes d’OS »

8 « J'aime »

Heya les gens !

Première fois que j’utilise une seconde chance mais pas la dernière, il y en a déjà une de prévue de toute manière haha !

Aujourd’hui, je viens vers vous pour un défi que j’ai commencé… Quand le défi est sorti mais faute de temps, je ne l’ai pas rendu à temps ! En tout cas, voici ma contribution.

Défi d’origine : Défi RETOUR EN ENFANCE (mai juin 2022)

Titre de la fic : Etincelles du Passé

Fandom : Pokémon

Connaissance du fandom : Normalement non nécessaire, mais ça peut aider pour reconnaître certains Pokémons

Nombre de mots : 3772 | Word

Rating : G

Type : Continuation

Genres : Romance / Famille

Niveau : 2

Personnages : Tarak, Sonya, Nabil, Magnolia, Voltoutou

Continuité : Se situe après les évènements de Pokémon Epée/Bouclier

Présentation :

Après de longues années en tant que maître et véritable icône de Galar, Tarak, enfin vaincu, reprend la Tour de Combat, lieu où d’ardues batailles s’enchaînent. Las des combats, il décide de prendre des vacances mais souhaite tout d’abord passer voir son amie d’enfance et son frère… Non sans une idée derrière la tête. Au cours de cette visite, l’ancien Maître ne tarde pas à replonger dans un de ses souvenirs d’enfance, d’un jour qu’il n’oubliera jamais.

  • Pour raviver une flamme que l’on ne veut pas voir s’éteindre, rien de tel que des Etincelles du passé
15 « J'aime »

Je n’ai rien lu ni rien écrit depuis un mois, mais dès que j’ai le courage, j’irai voir cet OS. :wink:

7 « J'aime »

Hello whoviens et whoviennes,

Je rattrape un peu mon retard en matière de Défis.
Celui-ci pourrait concourir un peu pour « Quelques gouttes dans l’océan » mais c’est surtout « Mots et maux estivaux ».


Défi d’origine : Mots et maux estivaux
Fandom : Doctor Who

Titre : « Sandshoes »

Nombre de mots : 4100 Word (hors notes)
Rating : T

Personnages : 14e Docteur et Donna Noble (?)
Genre : Amitié, hurt / comfort
Continuité : Tient compte du dernier épisode sorti. Sinon principalement Saison 4 et épisode spécial des 50 ans

Pitch : « Je suis un Seigneur du Temps ! Je suis résistant. Je suis résilient. Je suis un survivant !.. Mais nom d’un cyberbug, en attendant, je suis complètement à la ramasse. »

Le Docteur devrait avoir l’habitude des régénérations. Il en a quelques unes à son actif. Celles qu’on connait, celles qu’on ne connait pas…
Mais certaines de ses incarnations les tolèrent mieux que d’autres…
On ne peut pas laisser dire que Ten est une petite nature. Mais dites voir, la dernière fois, il n’est pas resté à roupiller en pyjama pendant que la Terre était attaquée ?

.


Né de l’actualité, cet OS est un pur prétexte démagogique qui me permet de participer en 2e Chance. :smiley:

Considérations personnelles sur le Tardis, à lire après la fic

Je trimballe depuis mes premières fics la fantasmagorie que les Tardis, vaisseaux techno organiques pour partie, sont « conscients » (sentients en VO), voire qu’ils ont une personnalité (et de l’affection pour le Docteur).
La série montre qu’ils sont capables de se manifester par un hologramme, de communiquer à un niveau subconscient (cf l’interface neurale utilisée par Clara). Je vais juste un peu plus loin.
Dans l’épisode des 50 ans, l’artéfact gallifréen très élaboré appelé « le Moment » semble posséder une interface intelligente capable de tenir une conversation et de sonder le Docteur. Toute construction complexe émanant des Seigneurs du Temps pourrait donc en être dotée. En théorie. Le Moment laisse planer un doute dans la mesure où il a pris l 'apparence de Rose, ou plus précisément de ce qu’est peut-être devenue Rose affectée par l’absorption du coeur lumineux du Tardis : le Méchant Loup…

12 « J'aime »

Bonsoir bonsoir !

Je vous propose ma première contribution en Deuxième chance :smiley:

Défi d’origine : Réécriture d’un conte (février 2017)
Fandom : The Elder Scrolls

:computer_mouse: Le douzième coup de minuit

Nombre de mots : 2010 selon Word (sans compter les mentions habituelles)
Rating : G

Personnages : La Mère de la Nuit ; Cicéron.
Genres : Humour, parodie. (shitpost)
Continuité : Aucune ; c’est une pseudo-crackfic, en quelque sorte, inspirée par un manga parodique d’un artiste japonais que j’apprécie beaucoup (Sen.). Mais s’il en faut vraiment une, on dira que ça se passe (encore) après la trame principale de la Confrérie Noire de Skyrim.

Pitch :

Un bal réunissant les plus hautes sphères aristocratiques de Tamriel est organisé au Palais Bleu de Solitude. Un certain bouffon y a été envoyé dans le but d’assassiner quelqu’un lors des festivités.
Mais une ravissante Dunmer sortie d’on ne sait où captive les regards, tant que la magie fait effet.

.

Ce one-shot est très grandement inspiré du manga d’un artiste japonais que j’apprécie grandement, Sen (@_Sen_Ba sur Twitter) titré Garasu no kutsu (ガラスのくつ ; « La pantoufle de verre »).
Ce manga est lui-même inspiré d’une bande dessinée comique parue dans des journaux dont j’ai oublié le titre et l’auteur… :laughing: Mais cette dernière est elle-même une parodie du conte de Cendrillon que vous connaissez assurément.
En somme, vous faites face à un hommage à la parodie d’une parodie d’un conte de fées.

Pour lire le matériau d’origine grâce auquel vous avez accès à ce one-shot, c’est :computer_mouse: ici (en japonais) !
J’ajouterai ultérieurement le lien menant à la traduction française que j’ai réalisée tant bien que mal une fois que Sen. m’aura répondu et l’aura validée ! :blush:

Edit : voilà, c’est tout frais, je viens de la publier sur Twitter, vous pouvez la lire en cliquant :computer_mouse: sur ce lien ! :blush:

Voilà, c’est tout pour moi, à une prochaine ! :face_with_hand_over_mouth:

14 « J'aime »

Heyo les amis !

Comme « promis » précédemment, je reviens poster une seconde chance. Je vais demander une carte de fidélité à force !

En tout cas, voici un défi que j’ai commencé dès la précédente seconde chance postée. Je suis enfin à jour dans ma liste d’écriture, on croirait à un vrai miracle ! Aujourd’hui, une fanfiction placée sous le signe de la légèreté et de l’amitié. De quoi réchauffer les cœurs en ces jours pluvieux.

Merci à Astrée pour sa relecture, sans quoi vous yeux auraient sans doute subi des dommages irréversibles ! (Vraiment)

Défi d’origine : Défi MOTS ET MAUX ESTIVAUX (juillet août 2022)

Titre de la fic : Du repos et des amipons

Fandom : Xenoblade Chronicles

Connaissance du fandom : Normalement non nécessaire, mais quelques références peuvent vous passer au-dessus de la tête

Nombre de mots : 3431 (Word)

Rating : G

Type : Continuation

Genres : Amitié/Humour

Niveau : 1

Personnages : Rex, Pyra, Mythra et leurs amis

Continuité : Après la fin de Xenoblade Chronicles 2, aucun spoil pour le 1, le 3 et X

Présentation :
On se concentre trop souvent sur les péripéties de nos héros, mais jamais assez sur leurs moments de repos. Pourtant, ils le méritent bien. Rex et ses amis décident donc, dans ce nouveau monde qui s’offre à eux, de profiter d’un répit littoral. A travers ce moment plein de légèreté, ils apprendront que toutes les guerres ne s’achèvent pas sur le champ de bataille.

Du repos et des amipons

11 « J'aime »

Oh non ! :smiley:
Je veux dire… ça me fait penser qu’il y a celui du dessus que je n’ai pas lu !
Horreur, malheur…

8 « J'aime »

Salut ! Comme je désespère d’avancer sur mes projets, je trie mes vieux wips (ça consiste à les supprimer à la chaîne et ça se révèle très efficace). Celui-ci faisait partie des plus avancés, donc j’ai coupé, collé les morceaux, corrigé et paf !

Défi d’origine : Défi IL ETAIT UNE FOIS DANS L’OUEST (avril-mai 2020)

:steam_locomotive: Le train maudit

Fandom : Alice Madness Returns
Nombre de mots : 2369
Rating : M (une scène un peu gore à la fin, mais pas très détaillée)
Personnages : Alice et un charpentier. Et une tortue, un chat, un scorpion, un morse, des huîtres, des poulets, des affreux reptiles et des jolis moutons blancs. Il ne manque personne, pas même le cheval.
Continuité : Non. C’est une adaptation d’une adaptation d’Alice au Pays des Merveilles.
Genre : UA Western ? (Aventure, j’imagine. J’ajoute Horreur aussi, dans le doute).
Pitch : Le train maudit fuyait à vive allure à travers le désert et Alice le poursuivait.

Sur ce, j’ai encore beaucoup de travail :wink:

P.S. Funfact, il existe un concept art pour ce OS

11 « J'aime »